10 Matching Annotations
  1. Aug 2020
    1. L’humanisme numérique est pour moi l’expression de cet urbanisme virtuel, de ce rapport, porté par l’architecture, de l’homme à son environnement, des frontières et des seuils, des espaces réservés aux cultes et à l’intime, au savoir et à sa transmission, bref, des espaces marqués par des usages et habités par des pratiques mais aussi par des valorisations symboliques et esthétiques.
  2. Jun 2020
    1. Pour la première fois, peut-être, nous pourrons concevoir, édifier et transformer nos villes non plus sur des moyennes statistiques et une quantification des besoins comme l’a fait l’urbanisme scientifique, ni sur l’idée abstraite et réductrice de l’homme universel imaginée par la seule tête d’un créateur de génie ou d’un petit groupe d’experts ou édiles et imposée à tous, le territoire compris — depuis l’Antiquité jusqu’aux Modernes — mais à partir de nos formes, nos pratiques, nos imaginaires, nos désirs les plus singuliers.

      faire de l’urbanisme non par les approximations de l’urbanisme scientifiques, mais plutôt grâce aux données réelles et alimenté par la participation citoyenne, laquelle est permise par les voies réticulaires et connectées du numérique.

  3. Apr 2020
    1. vous êtes produits par la plateforme

      remarque importante: les structures numériques (algorithmes, interfaces, design global) nous façonnent, nous transforment.

      Les lieux ne sont pas neutres, leurs structures ne sont pas dépourvues d’effet, sont souvent manipulatrices à dessein.

    1. médiations (à commencer par les algorithmes secrets des moteurs de recherche)

      pierre de touche des environnements numériques (la plupart du temps privatisés, qui orientent nos activités à leurs fins – en nous proposant d’autre contenu pour nous appâter et nous faire rester plus longtemps – pensons au scroll infini sur facebook ou twitter…)

    2. tout circule sans besoin d’être montré

      l’espace numérique s’auto-expose; s’auto-publicise (s’auto rend public)

    3. le numérique n’invente peut-être rien de nouveau, mais il combine de façon assez inédite des traditions préexistantes

      qu'est-ce qu'il y a de nouveau avec le numérique (car il y a certainement quelque chose de nouveau, ce n'est pas un simple déplacement/transposition dans un registre numérique)

    4. on critique le numérique en disant qu’il est désorganisé

      désorganisé?

      chaos ou nouvel ordre?

  4. Mar 2020
    1. pouvoirs publics

      alors que les environnements numériques sont eux-même extrêmement privatisés, et en raison de la complexité de la question juridique dans un contexte de frontières éclatées, quels sont ces pouvoirs publics et sont-ils vraiment réels?

    2. Le cyber-adultère en est un exemple car il permet une expression des fantasmes voire d'une liaison numérique sans que celle-ci ne remette en cause la vie réelle, ce qui justifie la nouvelle expression: vie relationnelle multiple assistée par ordinateur.

      caractéristique du phénomène numérique