12 Matching Annotations
  1. Jun 2020
    1. Certaines études précisent toutefois que le papier et l’écran sont sur un pied d’égalité lorsqu’il s’agit d’évaluer la compréhension générale d’un texte, quelle que soit sa longueur, si on n’exige pas du lecteur de fournir un compte rendu détaillé ou nuancé. Cela est particulièrement vrai pour les adolescents confrontés à des textes longs et complexes.

      L'auteure semble se contredire et présenter des arguments tantôt en faveur de l'un, tantôt en faveur de l'autre. Cette fois, il s'agit, en apparence d'un argument en faveur des écrans mais, étant donné qu'elle évoque l'obstacle d'un compte rendu final détaillé ou nuancé, l'argument est neutre. Notons également qu'il est encore difficile d'avoir accès aux sources étant donné que le lien renvoie à une liste d'études, à nous de trouver la bonne.

    1. la notion d’autonomie à une généralisation du droit des citoyens à moduler les soins selon leurs propres exigences. Mais elle semble aussi introduire une liberté de choix qui expose ces mêmes citoyens à une prise de risque incontrôlée.

      sujet très délicat, on ne peut pas faire signer un document officiel aux malades ce qui reviendrait à de l'euthanasie (dans le cadre de l'anorexie) parce qu'ils ou elles sont conscients de leur liberté de choix et que çà implique des risques et un cloisonnement ce qui ne résoudrait pas forcément la problématique. Et tous les patients ne veulent pas des soins au motif de la peur de regrossir même si c'est vital. Le corps médical n'est pas le bienvenu. Avec une approche plus adaptée plus technologique on peut peut être sensibiliser et aider. Le cas particuliers dans les TCA est la mesure du temps parce que certains patients se mettent en danger jusqu'à l'épuisement des forces vitales et qu'il faut agir en urgence. Comment évaluer celle-ci sur internet, comment se rendre compte réellement de l'état de santé du patient par les réseaux sociaux ? Il peut y avoir alerte de la famille ou autre contact physique si toutefois le patient est accompagné(e).

    2. C’est justement sur ces deux questions – la lisibilité des diverses formes de la performance anorexique-boulimique en ligne, et celle du rapport du performeur à son public connecté – que nous devons nous pencher pour définir les contours du phénomène ana-mia.

      Comme je le disais au tout début selon moi,, les TCA ont toujours existé sauf qu'ils n'avaient pas ou peu été identifiés et pris en compte. Du statut d'art, de métier on est passé au statut de maladie.Et c'est d'autant plus symbolique qu 'on l'on souhaite faire de cette maladie un art puisque çà demande les mêmes contextes et investissements que dans le récit de Kafta mais cette fois ci avec les moyens modernes (internet et les lurkers avertis. Les anorexiques modernes sont autant médiatisé(e)s que ces jeûneurs professionnels, leur lieu de foire étant internet.

  2. Apr 2020
    1. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats.

      Mise en contexte de la problématique et explication du concept

    1. La question du temps du travail est aujourd’hui l’une des plus élusives. Elle inquiète, au sens philosophique du terme. Des expressions saisissantes surgissent : l’« impulse society » ; la société de la fatigue ; l’accélération sociale ; le culte de l’urgence. L’âge de la pensée du temps utile dans son épaisseur est dépassé ; le temps, c’est une ressource à optimiser : faire plusieurs choses à la fois, minuter le séquencement des projets, le travail des professions intellectuelles (avocats et consultants), vendre du « temps de cerveau utile à Coca-Cola ». Dans le même temps, on observe un regain d’intérêt pour la lenteur : slow food, slow management, méditation et pleine conscience.

      Dans cet enchaînement, on remarque que l'autrice oriente d'abord sa réflexion sur l'accélération du temps de travail, tout en confrontant un contre-argument non développer (le slow). Par ailleurs, elle constate une inquiétude dans ce phénomène. Ainsi, elle appuie son propos avec des exemples parlant ("temps de cerveau utile à Coca-Cola") afin d'appuyer son véritable argument (le slow) auprès du lecteur.

    1. D’où les multiples « prothèses » physiques (parois de grottes, os, cailloux, tablettes d’argile ou de cire, peaux animales traitées, rouleaux de papyrus, parchemins, papiers, microprocesseurs…) utilisées par les sociétés humaines, au fil des siècles et des innovations technologiques, pour démultiplier la puissance et pallier les défaillances de cette fonction cognitive qui nous permet d’enregistrer, synthétiser, conserver et récupérer des informations.

      Le faisons-nous parce que la mémoire a besoin de prothèses ou parce que nous ressentons le besoin de laisser une trace? Probablement les deux, et de tout temps, comme nous le rappelle l'auteur. Les supports externes "palliatifs" ne sont pas nouveaux et ce débat sur la question de leur impact sur le développement d'une pensée analytique et critique se nourrissant de la mémoire est un vieux débat.

    2. Mais les appendices technologiques qui nous épargnent de fastidieux efforts d’archivage nous permettent-ils de nous adonner à des tâches plus valorisantes et d’avoir « la tête bien faite plutôt que bien pleine », comme le souhaitait Montaigne ? À l’inverse, ces artefacts, en privant la mémoire interne d’informations à synthétiser, ne risquent-ils pas de l’affaiblir et, à terme, de porter atteinte à notre façon de penser et à notre libre arbitre ? Pour Francis Eustache, impossible de répondre par oui ou par non à ces questions majeures de société, faute de recul.

      Le but de ce paragraphe est de reposer le cadre du débat. Il permet de mettre en avant deux hypothèses sans émettre d'avis sur les questions.

    3. En fait, Socrate ne dit pas qu’il ne faut pas fréquenter les livres, bien au contraire, mais que les livres peuvent être toxiques si l’on n’en a pas une pratique raisonnée. »

      En expliquant l'histoire de Socrate, Bernard Stiegler attire l'intention sur le fait, que l'usage raisonnable et mesuré peut être envisageable, il faut trouver le juste-milieu pour en bénéficier pleinement sans conséquences.

    1. Deux explications peuvent être avancées : soit de nouveaux liens sociaux se sont créées dans le cadre de l'activité informatique et cela induit le regroupement des PA dans ces activités, soit c'est la confiance qu'elles retrouvent par la réussite aux activités informatiques qui les incite à davantage s'investir dans des activités où elles ont des déficits, handicaps, avérés.

      Suite aux constats précédents, un nouveau questionnement émerge sur les facteurs qui ont conduit les sujets à plus fréquenter les activités. Les auteurs exposent leurs points de vue.

    1. Il y a plusieurs entreprises, comme la compagnie Real Doll, qui travaillent au développement de robots sexuels réalistes.

      Il est possible d'apporter une précision sur ces poupée, notamment sur le plan de l'intelligence artificielle, qui subit une evolution lente mais certaine. En Californie, une entreprise travail sur "Harmony" une poupée entièrement modifiable selon les envies, et qui présente une intélligence artificielle capable d'apprendre et de mémoire, pour une meilleure expérience. https://abcnews.go.com/Nightline/video/buy-sex-robot-equipped-artificial-intelligence-20000-54712355

    1. En effet, la question se pose de savoir si le manuel ne participe pas à la lenteur de l’évolution pédagogique et au cloisonnement des connaissances. Ces débats ne sont pas récents et des figures du début du XXe siècle comme Célestin Freinet étaient très hostiles au manuel scolaire. Même si le mot d’ordre « plus de manuel scolaire » était avant tout une volonté de questionner les usages plutôt que de bannir le manuel en tant que tel, c’était bien une offensive contre un enseignement traditionnel.

      L'auteur ici se questionne sur l'utilité des manuels et sur l'impact positif ou négatif des manuels sur l'évolution pédagogique des élèves. Il met en balance un auteur qui est vraisemblablement contre le manuel scolaire, avec une logique inverse qui s’interroge plus sur la méthode plutôt que sur l'outil.

  3. Feb 2020
    1. considérer le programme des drones comme un abus de pouvoir inutile, fondé sur des mensonges, et qui a engendré une prolifération de combattants ennemis auxquels ils ne peuvent pas faire face.

      Ici l'auteur pose le débat par le prisme des individus au cœur de l'article. Il s'agit d'un argument dialectique neutre mais selon moi, son point de vue est implicite et va dans le même sens. Cet argument manque de sources et de détails (quels mensonges ? chiffres témoignant de la "prolifération" ?) mais explique déjà plus concrètement la situation.