7 Matching Annotations
  1. Jul 2020
  2. Dec 2019
    1. p. 117

      Il me lut d’autres nombreuses strophes qui eurent aussi son approbation et provoquèrent un abondant commentaire.

      Ce procédé d'autocommentaire de Carlos Argentino Daneri imite la stratégie autocitationnelle (l'"assemplare") à laquelle a recours Alighieri Dante dans sa Vita Nuova. Mais à la différence de Dante qui, tel un scribe, retranscrit sa production poétique dans le "Livre de [sa] mémoire", les strophes de Daneri ne présente pour le narrateur "rien de mémorable".

  3. Oct 2019
    1. Les mutations de notre présent bouleversent, tout à la fois, les supports de l'écriture, la technique de sa reproduction et de sa dissémination, et les façons de lire

      C'est le thème du document, la question autour de laquelle l'auteur déploie son discours (l'impact du numérique sur la conception du discours écrit) dont il nous livre en même temps sa vision, celles d'un bouleversement.

  4. Jul 2016
    1. à la fois détachée de l’auteur et du périmètre clos de toute architecture propriétaire

      est ce que ce n'était pas le modèle du livre : objet détaché par excellence, meme si indexé d'un nom d'auteur et d'éditeur. Malgré tout, son usage (du livre et de son contenu) était tout à fait libre et ouvert, et potentiellement "en communs". Dans les limites matérielles de son partage évidemment.

  5. Feb 2016
    1. Même si le code est réutilisable, cette initiative ne vise pas à « faire modèle » mais incitera les chercheurs, nous l'espérons, à travailler à leur tour la matière numérique.

      Il faut le rendre disponible en CC non ? La thèse est une démonstration de faisabilité en soi. Pourquoi ne pas lui donner une chance de survivre?

  6. Aug 2015
    1. O livre-arbítrio não existe para determinar o mundo, mas só e apenas para determinar o seu próprio caráter.

    2. mulher fazendo as perguntas "normais" para o Gugu sobre determinismo e livre-arbítrio.

      são abordadas coisas como se Deus quer ou não que nasça uma criança pobre em uma favela, se Deus tem culpa das coisas ruins que as pessoas fazem, e aquela coisa de Deus criar o ambiente, as leis cósmicas, e então das às pessoas o livre-arbítrio para agir como elas quiserem ali dentro, e a partir daí Deus não manda mais nada.

      todas as perguntas são feitas ao estilo "eu entendo que as coisas são assim". e depois de uma das respostas do Gugu a mulher diz "eu entendi, mas não concordo".