16 Matching Annotations
  1. Nov 2019
  2. Jan 2019
    1. Lumières et la grande tradition de l'humanisme européen pourraient se reconduire dans des médias sociaux soumis à un impératif implacable de monétisation des données et qui vivent au rythme des rapports trimestriels aux investisseurs. Parce que « l'engagement » est la clé de sa survie économique, la plateforme sert les intérêts privés de ses utilisateurs et leurs satisfactions immédiates.

      *autorité versus popularité" A mon sens, ici il faut rappeler aussi les changements progressif de régime documentaire avec un web notamment depuis le passage au web 2.0 ou web social qui repose surtout sur la popularité plus que l'autorité, et notamment l'autorité scientifique. Sur ce point, je crois que Pierre avait entrevu de façon trop positive le fait qu'on allait avoir des chercheurs un peu star dans World Philosophy... or, le starification place plutôt des vulgarisateurs dans le meilleur des cas, et pour beaucoup pas mal d'escrocs ou d'usurpateurs, ou tout au moins des personnes qui se positionnent de manière peu complexe, type positif versus négatif. Comment dépasser l'opposition simpliste? Parmi les pistes, le retour à la critique construite.

  3. Dec 2018
    1. Forme éditoriale spécifique convertie en instrument du travail savant grâce à divers outils classificatoires, les périodiques savants constituent aussi un système de validation déterminant dans le débat intellectuel et la compétition pour les positions sociales, aux diverses échelles de leurs circuits de réception. La large diffusion du Journal des savants – dans les milieux savants parisiens, dans l’espace français, dans celui de l’Europe – permit son utilisation à ces diverses échelles par des hommes de sciences cherchant la renommée ou l’or.
  4. Aug 2016
    1. dans l'espace numérique, les autorités prénumériques coexistent avec les autorités natives du numérique
    2. L'espace numérique est donc caractérisé par la coexistence de plusieurs autorités et celles-ci peuvent être différentes, voire contradictoires

      est-ce bien nouveau ?

    3. dans l'espace numérique, il est facile de constater des lieux de concentration de l'autorité.
    4. agir dans l'espace numérique revient à produire de l'autorité
    5. L'autorité devient une question d'agencement de connections qui constituent l'espace du web

      ici, un espace topologique (défini par ses distances) qui régit une autorité topologique (voir Sauret et Mayer)

    6. Saskia Sassen, qui se réfère à la notion de « capacités » (capabilities) dans son ouvrage Territory, Authority, Rights 

      sur l'espace (territoire et autorité, ...)

    7. L'espace numérique est caractérisé par une hybridation entre des formes d'autorité prénumériques et numériques
    8. il n'existe pas de séparation entre les formes numériques et non numériques d'autorité
    9. l'autorité dans l'espace numérique est processuelle, performative, multiple, non représentative et collective
    10. Si l'éditorialisation est ce qui structure l'espace numérique et si la structure d'un espace est ce qui détermine l'autorité, alors l'autorité de l'espace numérique est déterminée par l'éditorialisation.
  5. Jul 2016
    1. le degré de contrôle a clairement changé dans l'espace numérique

      perte de contrôle dans l'espace numérique. cette perte ici pourrait être associée à la déprise (Merzeau) : déprise vis-à-vis du dispositif (norme et contraintes), et vis-à-vis des autorités agissantes dans ce même dispositif.

    1. à la fois détachée de l’auteur et du périmètre clos de toute architecture propriétaire

      est ce que ce n'était pas le modèle du livre : objet détaché par excellence, meme si indexé d'un nom d'auteur et d'éditeur. Malgré tout, son usage (du livre et de son contenu) était tout à fait libre et ouvert, et potentiellement "en communs". Dans les limites matérielles de son partage évidemment.

    2. augmente2 ceux à qui il s’adresse

      ici, l'autorité devrait augmenter non pas les autres, mais l'information censée légitimer son auteur