24 Matching Annotations
  1. Apr 2021
    1. ces images de corps anorexiques et boulimiques renvoient également au risque d’une captation de sympathisants ou d’usagers non avertis, potentiellement exposés à ces contenus traumatisants
    2. Le dépassement de la culture ana-mia sur le Web ne peut passer par la simple interdiction de ses « performances de la faim », pour dérangeantes qu’elles soient pour la sensibilité mainstream. La censure ne fait que déplacer les performeurs (et leurs publics) sur d’autres sites, d’autres plates-formes, hébergés peut-être sur des serveurs dans d’autres pays qu’elle ne pourra pas atteindre. De plus, elle rend le spectacle plus radical, le consignant à une logique héroïque et romantique de persécution et de stigmatisation qui ajoute au côté enivrant, dangereux, de la performance. L’issue possible des logiques performatives propres à la communauté ana-mia se situe peut-être dans le désamorçage des éléments passionnels de ces dernières au profit de la création de relations de soutien et d’accompagnement entre les artistes modernes de la faim et leurs publics.

      La conclusion de l'auteur résume sont point de vue et répond aux questions de départ : Définir les contours du phénomène ana-mia entre :

      • Lisibilité des formes de performance anorexie-boulimie
      • Relation du performer avec son public connecté
    3. Au final, la censure entraîne à une « désintermédiation » médicale « sauvage », parce qu’elle empêche les acteurs mêmes de l’information et de la prévention en santé de faire entendre leurs voix et prive cette communauté en ligne de leurs messages
    4. C’est justement la gestion de ce risque au niveau collectif qui déplace le cadrage politique des contenus du Web ana-mia et les inscrit en conséquence dans la problématique de la liberté d’expression sur les nouveaux médias. Cette liberté est menacée par la multiplication de dispositifs de filtrage et de censure du Web mis en place autant par les gouvernements que par les acteurs privés. Les blogs et forums qui évoquent les troubles de l’alimentation, pourchassés depuis une décennie au prétexte qu’ils les promeuvent, ne disparaissent pas pour autant.

      L'auteur alerte sur les filtres et censures numériques qui empêchent ces communauté d'accéder à des informations de soins et de conseils médicaux. En effet, les organismes de soin ayant infiltrés ces sites, un dialogue est possible avec les malades et la guérison est envisagée d'une manière différente. Je pense que se voiler la face et combattre au lieu d'accompagner un phénomène déjà existant est contre-productif.

    5. liberté de choix qui expose ces mêmes citoyens à une prise de risque incontrôlée
    6. Ce qui se joue dans les communautés d’anorexiques et de boulimiques en ligne est un nouveau partage de ressources techniques et sanitaires entre professionnels de santé et citoyens.
    7. Le caractère déclaratif et performatif de ces présences corporelles anorexiques et boulimiques sert finalement à mettre l’individu en harmonie avec son milieu social d’élection. La transformation que l’usager cherche à opérer sur lui-même rejoint les évolutions possibles de la communauté composée par les personnes avec lesquelles il interagit.

      Mélanie HOFFMANN remercie également son milieu social de l'avoir accompagnée toutes ces années. Grâce à eux, elle a transformée sa vie positivement.

      Source : HOFFMANN, M. (2018). Faim de vie (pages 299-300). Michalon Editeur

    8. l’essor des grands médias sociaux des dernières années – Twitter, YouTube et Facebook – impose des approches moins micro-sociologiques et plus attentives aux dynamiques de co-construction et de négociation collective de la présence.
    9. l’essor des grands médias sociaux des dernières années – Twitter, YouTube et Facebook – impose des approches moins micro-sociologiques et plus attentives aux dynamiques de co-construction et de négociation collective de la présence.
    10. En projetant les desiderata liés à sa présence physique, tout usager ana-mia forme un projet de soi qui se fait projet de corps – et, dans les réseaux, projet de nous.
    11. Le sens de notre analyse est que, dans la mesure où les performances du corps dans les environnements sociaux du Web ana-mia visent à maximiser le capital social des usagers, la mise en présence de soi et de son apparence est une activité moins individuelle que groupale
    12. Le sens de notre analyse est que, dans la mesure où les performances du corps dans les environnements sociaux du Web ana-mia visent à maximiser le capital social des usagers, la mise en présence de soi et de son apparence est une activité moins individuelle que groupale
    13. En façonnant le tissu social des plates-formes web de personnes atteintes de troubles alimentaires, ces interactions destinées à définir des rôles et à aménager le capital social (en termes d’influence, de réputation, de crédibilité) donnent aussi un ordre et une continuité à ces communautés virtuelles, malgré le risque de dispersion des membres du fait des migrations fréquentes dues à la censure.
    14. cruellement
    15. tu souffres

      Cet argument rhétorique s'appuie sur l'émotion de la souffrance et ce que cela entraîne dans le corps : l'objectif étant de convaincre les lecteurs de ces lettres anonymes, un point d'accroche sensible qui pourrait renvoyer à la sincérité, à la cruauté de ce que vit une communauté soudée dans la souffrance que seules ces personnes vivent... il y a comme quelque chose d'exclusif, de sélectif, de puissant. Cela est une manière manipulatrice d'inciter à mon avis, la jeune fille fragile à intégrer un groupe qui ressens les mêmes choses qu'elle, dont seuls ses membres peuvent la comprendre, la soutenir.

    16. La difficulté principale de cette dernière, ce qui la rend « horriblement difficile » (« entsetzlich schwer »), n’est pas l’effort de jeûner en soi, mais celui de rendre visible ce qui en principe relève du domaine de l’invisible : la sensibilité intérieure du manque, du creux, de la faim qui ronge (ou de son double, le ballonnement coupable suivant le moindre « craquage » alimentaire)

      L'auteur prend partie en valorisant le fait de décrire "tout ce qui relève de l'invisible".

    17. Souvent désignés par la presse généraliste sous le terme wannarexics, en anglais, raccourci de wannabe + anorexics, c’est-à-dire « ceux qui désirent devenir anorexiques » (ou « régimeuses » en français), ils participent à la performance des troubles alimentaires en ligne en apportant un élément que Kafka considérait capital : un public.

      Le souhait de devenir anorexique n'est pas explicite mais plutôt celui d'atteindre un idéal corporel sans cesse repoussé vers de nouvelles normes, en lien avec le concept de dysmorphophobie ou d'Obsession de la Dysmorphie Corporelle (ODC). Dans le livre "Traiter la dysmorphophobie, l'obsession de l'apparence", l'image corporelle est définie comme "la représentation mentale qu'un individu a de son apparence physique". Les raisons multifactorielles d'un trouble d'anorexie mentale amène une prise en charge à plusieurs niveaux avec un taux de mortalité à 20% après 20 ans dont 5 à 10% par suicide : médical, psychologique, diététique, micronutritionnel, émotionnel, systémique. L'anorexie mentale est à différencier de l'anorexie - boulimie, perturbation majeure du comportement alimentaire a un pronostic plus positif.

      Source : Majdalani C.. 2017. Traiter la dysmorphophobie. Dunod.

    18. Écritures de soi, descriptions de gestes et sensations, projections de modèles physiques au moyen de photos retouchées, avatars de puissance et de maîtrise sur son apparence et sa destinée, parangons de perfection face à un contexte alimentaire et sanitaire caractérisé par une cacophonie croissante des avis et des discours [5][5]Sur la notion de « cacophonie alimentaire », voir Claude…, ces représentations des usagers, de leurs activités, postures et sensibilités, laissent deviner le développement idiosyncrasique de tensions et de contraintes, ainsi qu’un répertoire de stratégies de présentation de soi, de ses goûts et de ses problématiques
    19. Ces contenus web illustrent ainsi une mise en présence des corps spécifique aux environnements numériques. La manifestation de l’identité et de l’agentivité y est éminemment déclarative et performative
    20. l’« apomédiation » médicale 

      apomédiation a.pɔ.me.dja.sjɔ̃ féminin (Néologisme) Terme forgé pour remplacer l’expression Web 2.0 dans les débats académiques, et qui désigne le rôle que joue ce média dans la connexion entre les gens et l'information (i.e. de faire de la médiation), sans pour autant agir comme acteur volontaire dans ce contact. En revanche, l’apomédiation signifie qu’il existe des agents (personnes, outils) qui se tiennent prêts (du latin apo- : séparé, détaché, éloigné) à guider le consommateur vers des informations et des services de haute qualité sans être au départ une condition préalable à l’obtention du service ou de l’information, et avec un pouvoir individuel de sélectionner ou d’altérer l’information négociée qui est limité. — (owni.fr, Débuguer nos cancers, 2 octobre 2012)

      Source : Wiktionnaire. (202). Apomédiation. Wiktionnaire. Consulté le 26 avril 2021 sur https://fr.wiktionary.org/wiki/apom%C3%A9diation#:~:text=apom%C3%A9diation%20a.p%C9%94.me.dja.sj%C9%94%CC%83%20f%C3%A9minin%20%28N%C3%A9ologisme%29%20Terme%20forg%C3%A9%20pour%20remplacer,autant%20agir%20comme%20acteur%20volontaire%20dans%20ce%20contact.

    21. désintermédiation 

      La désintermédiation est un phénomène économique et commercial qui se traduit par la réduction ou la suppression des intermédiaires dans un circuit de distribution.>

      Sources : Berthelot B. (2021). Désintermédiation. Définitions Marketing. Consulté le 26 avril 2021 sur https://www.definitions-marketing.com/auteur/

    22. apologètes

      Apologète Nom singulier invariant en genre

      personne qui fait l'apologie de quelqu'un ou de quelque chose en théologie, nom donné à certains écrivains faisant l'apologie de la foi chrétienne contre ses détracteurs juifs et païens

      Encyclopædia Universalis France. (2021). Apologète. Consulté le 26 avril sur https://www.universalis.fr/dictionnaire/apologete/

    23. nosologiques

      Partie de la médecine qui étudie les critères qui servent à définir les maladies afin d'établir une classification.

      Source : Larousse. (2020). Nosologie. Consulté le 26 avril 2021 dans Le dictionnaire Larousse.

    24. La question de la vérité du corps mis en présence et en performance sur le Web par les internautes anorexiques et boulimiques ne se pose plus en termes de sa cohérence avec le corps hors ligne, « en coulisses », de l’usager.

      Corps image sur scène Vs Corps vrai en coulisse : il y a ce que l'on veut montrer de soi et ce que l'on est réellement, dans la vraie vie. Mais si les échanges se basent sur une image construite donc fausse de soi, comment avoir une juste représentation de soi ?