5 Matching Annotations
  1. Oct 2020
    1. le langage que nous utilisons tous pour décrire le numérique relèvent d’un imaginaire spatial forgé au cours de l’histoire humaine

      On pourrait également dire que le langage utilisé est fortement commercialisé, les termes employés sont souvent associés/liés à leurs archétypes commerciaux: on parle ainsi d’iPhone (pour téléphone portable en général), de PowerPoint (pour support visuel), de Google (ainsi que son verbe googler, aujourd’hui naturalisé), etc.

      «le numérique» a bousculé l’organisation de la société à une vitesse vulgurante, en quelques décennies à peine, quelques entreprises privées se sont emparées d’une grande part du marché

  2. Sep 2020
    1. only partially applicable.

      Même la théorie des actes de langage ne considère pas que le langage strictement performatif. Les actes de langage ne sont généralement pas seulement locutoires, illocutoires ou perlocutoires; ils sont le plus souvent à la fois deux de ces éléments, si ce n'est pas les trois en même temps.

    2. Code thus becomes the means and medium of long- distance control.

      Voir notamment Alexander Galloway, <cite>[Protocol: How Power Exists After Decentralization](https://mitpress.mit.edu/books/protocol)</cite>, 2004.

      Réflexion à l’aulne des systèmes de contrôle par le langage (cf. Michel Foucault, Gilles Deleuze, Félix Guattari).

      Facilité par le protocole, <mark>l’Internet est le média de masse le plus hautement contrôlé connu jusqu’ici.</mark>

      En condensé: cette note.

    3. Several scholars have found it useful to speak of code as performative language, drawing upon the speech act theories of J. L. Austin

      Le code en tant qu'acte de langage performatif, où la parole correspond à l'action performée. Par exemple, lorsque l'on dit « Je promets », nous effectuons en même l'action de faire une promesse : le dire est le faire. De la même manière, le code fait ce qu'il décrit.

      John L. Austin, Quand dire, c'est faire [How to do Things with Words], 1970 [1955].

  3. Jan 2020
    1. Davidson appelle « action tout ce qu’un agent fait intentionnellement » (1982, p.5). Searle note qu’« il n’y a pas d’action sans intention » (1985, p. 105).

      importance de l'intention (corpus philosophique à l'appui)