810 Matching Annotations
  1. Nov 2019
    1. Compte-rendu Critique de Karine Abran

      Votre compte-rendu est quelque peu problématique : votre synthèse est certes très détaillée mais elle ne présente pas suffisamment le propos général de l'ouvrage, votre critique émet des points qui pourraient être intéressants mais qui, parce qu'ils sont exprimés sur un ton bien trop personnel, ne semblent pas convenir à une discussion scientifique, il n'y a pas de conclusion ce qui rend la fin abrupte, votre édition stylo semble incomplète sur beaucoup de point : problème de référencement et de structuration. Cela demeure un travail sérieux.

    2. Critique

      pourquoi la critique est-elle une sous-partie de la partie contenu ? Il y a ici un problème de niveau entre les titres stylo.

    3. C’est ce détail qui m’a le plus fait apprécié l’article de Fabrice Maroux.

      Il manque une conclusion ici qui permettrait de faire le lien entre la synthèse et la critique

    4. ainsi qu’il

      formule maladroite

    5. car j’ai beaucoup aimé certains aspects alors que d’autres m’ont plus fait décrochée du texte.

      expression un peu trop familière et personnelle

    6. Mon appréciation

      Dans un compte-rendu, on attend moins la présentation d'un avis personnel (qui sera subjectif) qu'une discussion scientifique (qui se veut davantage objective).

    7. Contenu

      Cette synthèse est très détaillée pas à pas, il aurait été attendu une présentation de la structure générale, des approches, des thèses de fond.

    8. est l’enrichi qui est décrit

      formule un peu maladroite

    9. ^transposition à l’identique d’un livre en version papier en version numérique]

      comme décrit dans la documentation de Stylo : les notes au fil du texte se notent ainsi : ^[une note de bas de page inline.]. Votre pdf comporte ainsi cette erreur.

    10. On y apprend que pour Marcoux, le livre électronique est avant tout un fichier qu’on a formaté selon les standards qui ont été déterminés d’avance. Son introduction se finit en expliquant que ce chapitre essaiera de déterminer une description exacte de l’ePub.

      c'est ici un peu trop de la paraphrase.

    11. (s. d.)

      Votre référence est bien en bib, mais (hormis l'hyperlien), elle est totalement vide : si vou l'aviez exporté à partir de la bibliographie commune sur Zotero, elle aurait été plus fournie et les indices bib auraient alors fait sens.

    12. article

      c'est moins un article, qu'une partie d'un ouvrage commun

    13. article Chapitre 11. Le livrel et le format ePub

      si c'est un chapitre, c'est un chapitre

    14. s l’invoque

      évoque

    15. sur les Presses de l’Université de Montréal.

      les PUM sont ici la maison d'édition

    16. Compte-rendu Critique de Karine Abran

      Vous n'avez pas renseigné les métadonnées (hormis le titre)

    17. Compte-rendu Critique de Karine Abran

      il manque les espaces insécables dans votre compte-rendu

  2. stylo.ecrituresnumeriques.ca stylo.ecrituresnumeriques.ca
    1. Compte Rendu «Textes et textures numériques» par Rossana de Angelis

      C'est un très bon compte-rendu, bravo ! Votre édition dans Stylo est tout à fait correcte (quelques erreurs exceptées), votre expression est claire et votre écriture est très agréable à lire en demeurant documentée mais fluide. Votre critique aurait peut-être mérité davantage de ponts avec le propos de l'auteure mais vous vous appropriez bien le sujet essentiel. C'est un travail sérieux.

    2. Critique

      C'est une bonne critique qui met bien en évidence vos acquis. Peut-être que certains points auraient mérité d'être davantage liés au propos de l'article

    3. Par contre, ces changements ne sont pas seulement le fait du numérique, mais s’activent également chaque fois que le format d’un texte évolue.

      très bon point d'ouverture

    4. e support matériel a changé de nombreuses fois à travers l’histoire en entraînant souvent des questionnements semblables et des inquiétudes (comme la disparition du livre).

      Oui !!

    5. Le numérique entraîne donc des pratiques différentes que ce soit dans la manipulation du texte qui change grâce aux multiples mises en forme qu’il amène ou que ce soit dans la conception du texte et de la compréhension de son sens. Les réseaux d’éléments intra et inter-textuels du numérique sont perceptibles dans ce type de format ce qui rapproche de cette notion du texte vu comme un tissu, d’où le terme « texture » utilisé dans le titre de l’article « Textes et textures numériques ».

      très bonne synthèse du propos de l'auteure.

    6. En quittant le modèle du « texte-livre » au sein du web 3.0, les nouvelles pratiques d’exploitation des textes relèvent de « trois lectures électroniques complémentaires à la lecture oculaire linéaire traditionnelle (Mayaffre 2002a) : une lecture quantitative (complémentaire de la lecture qualitative), une lecture paradigmatique (complémentaire de la lecture syntagmatique), une lecture hypertextuelle (complémentaire de la lecture textuelle) » (Mayaffre, 2007, p. 4). Cette nouvelle approche des textes numériques suppose que la tâche est de combiner une lecture linéaire à des lectures tabulaires et réticulaires (Viprey, 2005).5

      il manque les espaces insécables ici

    7. 1.0.

      introduire la citation longue avec deux points

    8. se penche

      un article ne se penche pas (sinon il finit bossu) : il s'intéresse ou se consacre à

    9. (Fontanille, 2008, p. 23)

      référence qui aurait mérité d'être éditée dans la bibliographie

    10. « Selon cette perspective, “même si les objets se donnent à saisir dans leur autonomie matérielle et sensible, leur fonctionnement sémiotique est inséparable aussi bien du niveau de pertinence inférieur (les textes-énoncés), que du niveau de pertinence supérieur, celui des pratiques” (Fontanille, 2008, p. 23) »4.

      les citations introduites par les deux points doivent être éditées comme des citations longues

    11. ille:

      espace insécable

    12. Ce que Hjelmslev décrit dans son article est une stratification du langage que Rossana de Angelis reprend en le transposant au texte numérique.

      bonne observation

    13. « Dans cet article, l’auteur propose d’ajouter à la distinction entre les plans de l’expression et du contenu, une distinction entre ce qu’il appelle des strata : en supposant une homologie entre les niveaux de la forme et de la substance, niveaux différenciés au sein des deux plans, il cherche à identifier les principes qui gèrent les rapports entre ces grandeurs différentes »3

      cette citation aurait mérité une édition en tant que citation longue introduite par deux points.

    14. v:

      espace manquant

    15. (1954)

      référence à intégrer dans la bibliographie

    16. Dans un deuxième temps, nous retrouvons le web 2.0 ou « web dynamique ». Et dans un troisième temps, nous retrouvons web 3.0 qui se divise d’une part en web des applications et d’autre part en web sémantique.

      formulation un peu maladroite : une seule et même phrase aurait aidé à la fluidité

    17. Mackenzie

      la référence est ici attendue

    18. elle

      le référent n'est pas clair ici

    19. à la base

      on préfère l'expression "fondement"

    20. s’entame

      formule un peu maladroite

    21. Louis Hjelmslev

      l'ajout de la référence aurait été nécessaire ici.

    22. (De Angelis 2018)↩ (De Angelis 2018)↩ (De Angelis 2018)↩ (De Angelis 2018)↩ (De Angelis 2018)↩

      ces références auraient pu être intégrées au corps du texte avec les indices bib (sans appel de note)

    23. modification du support qui s’opère lors du passage du texte graphique au texte numérique ainsi que les changements de pratiques qui l’accompagnent.

      bien résumé

    24. té;

      espace insécable ici

    25. Introduction

      bonne présentation du propos du document

    26. « Textes et textures numériques » est un article de Rossana de Angelis rédigé dans le cadre du dossier Spatialité et matérialité de la revue Signata. L’article répond à un besoin de structuration des recherches faites en sémiotique de l’écriture, et traite principalement des enjeux de la remédiation du support matériel (textes imprimés) au support « virtuel »

      il manque les espaces insécables dans ce passage

    27. Rossana de Angelis

      Il aurait été nécessaire de présenter un peu l'auteure

    28. revue Signata

      il est conseillé de citer les revues en utilisant l'italique

    29. «Textes et textures numériques»

      il manque les espaces insécables ici

    1. Compte Rendu Stylo

      Vous avez bien saisi le propos de l'article et l'avez globalement bien retranscrit. Il demeure des problèmes dans votre édition stylo des références (problèmes que l'on retrouve dans le pdf) : la bibliographie devait présenter les documents sur lesquels vous vous êtes appuyée lors de la rédaction du compte rendu ; les indices bib ne sont pas les bons dans votre article. Votre critique est un peu trop personnelle, mais elle soulève des questions importantes et intéressantes dont certaines auraient mérité un développement. Quelques problèmes d'expression mais cela reste un travail sérieux. Bravo !

    2. Bibliographie

      vous avez ici placé la bibliographie du cours, ce qui vous génère une bibliographie immense avec des entrées doubles... Était davantage attendue une bibliographie présentant les ouvrages dont vous vous êtes inspirée pour créer le compte rendu (dont l'ouvrage de référence).

    3. Les enjeux sociaux, économiques, étiques, et technologiques sont immenses et en constante évolution.

      vous avez bien saisi le propos de l'article

    4. voir facilité

      manque des mots ici

    5. mais si c’était l’inverse qui se produisait ? Et si au contraire la littérature va connaitre une nouvelle révolution qui se rapproche plus du « peer to peer » ?

      j'aurai aimé que vous développiez davantage ces questions

    6. par exemple l’alimentaire où les consommateurs rejettent de plus en plus les géants de la distribution et préfèrent revenir à un mode de vie plus local.

      je ne suis pas sûre de cette comparaison ... cela ne plairait pas trop aux passionés de l'édition

    7. distribution plus « simple » qui serait de l’auteur au consommateur directement, et qui pourrait fonctionner réellement ?

      je vous pose la question : quel serait un mode de distribution plus simple ?

    8. penser que l’auteur toucherait un pourcentage plus important pour son œuvre puisque les frais de publications sont réduits. Et pourtant, comme l’explique Joanie Grenier, les 10% de revenu pour l’auteur restent les mêmes que ce soit dans le monde réel ou numérique, ce qui me parait un peu injuste.

      c'est un point intéressant, peu commenté en général, mais que vous auriez pu développer

    9. dématérialisation du livre

      mais vous avez affirmé le contraire juste avant !

    10. Internet est en effet auteur, et à quel point ce qu’il rédige est légitime et considéré comme du contenu de qualité ?

      structure syntaxique à revoir ici

    11. Etant

      accent manquant

    12. Et pour ça il a fallu développer des nouveaux procédés, des nouvelles technologies sécuritaires pour effectuer cette transaction virtuelle dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions.

      il aurait été intéressant de lier ce point avec le propos de l'ouvrage : l'auteure présente t-elle une image du numérique comme immatériel ? quel système d'organisation physique de la diffusion avance-t-elle ?

    13. Alors que tout au contraire, le matériel reste bien présent puisque même si l’on a plus de livres physiques, les livres numériques représentent tout de même un volume assez important que l’on doit stocker

      merci ! (ouf je suis soulagée)

    14. Le consommateur participe à cette privatisation des données dans le numérique en ne faisant rien d’autre que de consommer, car il cherche le produit le plus accessible au meilleur prix

      bonne observation

    15. ourni

      problème d'accord ici

    16. d’abord à la facilité et à l’expérience utilisateur avant tout.

      redondance ici

    17. En tant que consommatrice et de grande amoureuse des livres, je n’ai jamais vraiment adhéré au concept de la littérature en ligne, malgré l’attrait de la facilité et de la rapidité d’accès au contenu. J’ai choisi cet article pour justement en découvrir un peu plus sur les enjeux que comportaient la distribution de livres sur internet, car en tant que consommateur on ne pense généralement pas à l’envers du décor.

      c'est une entrée en matières intéressante mais le ton est un peu trop personnel : dans un compte-rendu, on attend moins un avis personnel (s'énonçant comme subjectif), qu'une discussion scientfique (se souhaitant objective).

    18. de

      ?

    19. model agency

      italique

    20. Propos de l’ouvrage

      la structure logique de l'ouvrage n'est pas assez claire, vous décrivez bien les éléments qui la composent (en les détaillant bien) mais votre développement manque de fluidité pour saisir le lien entre les éléments de l'article.

    21. chaine

      chaîne

    22. es enjeux relatifs aux donnés ne sont pas négligeables.

      oui !

    23. en effet, toutes les données récoltées servent aux différentes stratégies marketing les plus efficaces sur le web. [(???); page 7]

      ce point aurait mérité un petit développement On conseille de placer la référence à l'intérieur de la phrase, avant le point final.

    24. A

      accent manquant

    25. Le problème avec ce système : les géants du web ont le monopole des données.

      pourquoi ne voulez-vous pas faire des phrases complètes ? elles sont vos amies !

    26. puisqu’ils ne peuvent pas héberger les fichiers.

      pourquoi ?

    27. pull

      italique

    28. de

      ?

    29. push

      en italique : c'est un mot étranger

    30. ils

      sujet ?

    31. même un fichier numérique que l’on doit apprendre à gérer.

      votre idée n'est pas claire ici

    32. ca

      cela

    33. le livre n’a plus de contraintes physiques

      il demeure contraint même physiquement

    34. l’immatérialité

      vous me faîtes souffrir avec cette formule ...

    35. ils

      virgule manquante qui est le sujet ?

    36. Mais aussi de nouveaux enjeux, au niveau des protocoles et des règles de publication.

      ?

    37. De ce fait, nouveau modes de distribution, qui est le numérique.

      problème d'accord ici et absence de construction syntaxique

    38. page3]

      même remarque que pour la référence précédente, de plus un espace manquant entre la page et son numéro

    39. se penche

      En recherche, on se ne penche pas (on risquerait de finir bossu), on s'intéresse plutôt.

    40. [(???); page 1]

      la référence est absente de la bibliographie : elle n'apparaît donc pas correctement

    41. e entre les deux.

      le sujet n'est ici pas clair. La citation longue doit être introduite par deux points

    42. n’importe qui

      formule un peu trop familière

    43. la montée du numérique,

      formule un peu maladroite

    44. ils doivent

      problème d'accord ici

    45. Le principal but de cet article est de connaitre et d’en savoir un peu plus sur les principaux modes de distribution de livre au Québec et dans le monde, depuis l’arrivée du numérique.

      en prenant un cas d'étude en particulier

    46. Article de Joanie Grenier (2017), extrait de la revue « Mémoires du livre ».

      Il aurait été attendu une présentation de l'auteure.

    47. Article de Joanie Grenier (2017), extrait de la revue « Mémoires du livre ».

      J'aurai préféré une phrase complète

    48. Compte Rendu Stylo

      Il manque les espaces insécables dans votre compte-rendu

    1. Compte rendu critique de Caleb Roy

      C'est un bon compte-rendu qui présente avec clarté et précision la pensée de l'auteur. Votre critique est pertinente. Quelques problèmes dans l'édition Stylo notamment dans l'édition des références, vous n'avez pas assez utilisé le référencement avec les indices bib. Votre pdf est tout à fait correct. C'est un travail sérieux et de qualité.

    2. « Il est apparu qu’un tel réseau est connecté suivant une loi de puissance […] Il s’agit là de ce que l’on appelle un attachement préférentiel, qui est la traduction d’une tendance à ce que les riches deviennent plus riches »

      cette citation aurait dû être éditée comme une citation longue

    3. Roger Bautier et Gabriella Giudici, « La question de la démocratie des réseaux socio-numériques », Sciences de la société [En ligne], 91 | 2014, mis en ligne le 16 avril 2015, consulté le 31 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/sds/931 ; DOI : 10.4000/sds.931

      cette référence doit être éditée dans le module bibliographie

    4. d’un cadre théorique pertinent

      manque un verbe je pense

    5. tous comme un outil de démocratisation

      ce n'est pas le discours de tous non : certains demeurent réfractaires à cette idée.

    6. vu

      problème d'accord

    7. n’est questionnées

      probllème d'accord

    8. En croyant que le web pourrait devenir la manne démocratique, l’auteur a oublié de remettre en question son architecture qui est davantage susceptible, dans sa forme actuelle, de reproduire les rapports de pouvoir et d’inégalités existants.

      bon point de critique en effet.

    9. (Bautier, 2014).

      idem

    10. (Bautier, 2014).

      cette référence aurait dû être éditée avec un indice bib et se retrouver dans le module bibliographie.

    11. web

      point de d'expression : il est de coutume d'écrire web avec un majuscule d'autant plus si internet est écrit comme tel.

    12. véhicule démocratique

      il est étrange de présenter le Web comme un véhicule dans la mesure où il désigne tout contenu sur Internet, qui est, lui, le réseau.

    13. une

      problème de nombre

    14. nos démocratiques,

      manque un mot

    15. etrouver sur le réseau et ainsi être examiné par un public à la place d’un comité restreint, il s’agirait d’un retour à l’esprit artisanal de l’édition qui, d’un point de vue démocratique, permettrait de combattre la censure. Cette perspective doit aussi s’opérer dans l’industrie musicale où le format numérique rend toute tentative d’un nouveau modèle économique viable difficile ; l’idée ne serait donc pas d’adopter une approche restrictive en matière de droits d’auteurs, mais plutôt d’accepter que la musique soit « copiée » et « échangée » avec comme postulat que les copieurs sont également de forts acheteurs et que des revenus devraient ainsi naturellement en découler. L’auteur suggère que des politiques favorisant la diversité culturelle (canaux et média-planneurs) doivent être complémentaires si l’on veut garantir le succès de cette approche. La sphère médiatique n’est pas épargnée, incarnée par la figure du journaliste, une crise de crédibilité force la presse à se réinventer et autrement que par sa plus simple expression, soit son rôle de « témoin ». Si l’omniprésence d’appareils et de capteurs pourrait nous laisser croire que le journaliste est devenu obsolète, elle ne suffit pas à produire du sens autour d’un événement qui demande lui-même à être identifié et contextualisé. Dans ces circonstances, la presse ne perd pas sa pertinence ; elle se doit d’enrichir l’information, de « secouer les pouvoirs par des questions dérangeantes, confronter les idées et redonner confiance aux multitude ».

      ces points sont intéressants et bien présentés mais manquent des connecteurs permettant une fluidité de la lecture

    16. des universités se dotent d’archives ouvertes accessibles à tous.

      ce point mériterait d'être développé davantage, les conséquences ?

    17. « il n’est de science de ce qui est publié »,

      référence ?

    18. publications scientifiques.

      bonne utilisation du gras

    19. La thèse de Le Crosnier n’aspire pas à nier l’existence de changements qui sévissent dans les rapports de production ; il en va plutôt de déconstruire l’idéologie californienne qui, sous toutes ses belles prétentions, est soupçonnée de se servir de ce basculement pour réorganiser les rapports de pouvoir à son avantage et ainsi, faire reculer les acquis démocratiques

      bonne synthèse

    20. culture, d’informations et de connaissances.

      uniformiser le pluriel

    21. intermédiaires ne sont pas voués à disparaître, mais à se transformer.

      oui en effet

    22. Introduction

      bonne présentation de l'article et de l'auteur

    23. Le

      pourquoi une majuscule ?

    24. e:

      espace manquant ici

    25. (Le Crosnier, 2004).

      la référence aurait dû être citée avec l'indice bib

    26. ces-derniers

      sans tiret

    27. Désintermédiation et démocratie

      les articles sont généralement cités entre guillemets

    28. Compte rendu critique de Caleb Roy

      Il manque les espaces insécables dans votre compte-rendu : ils empêchent la création d'orphelines.

  3. stylo.ecrituresnumeriques.ca stylo.ecrituresnumeriques.ca
    1. le texte s’inscrit du coup lui-aussi dans ce qu’il montre : une écriture influencée par le numérique.

      C'est en effet un billet de blog

    1. MargauxFruteau_CompteRendu

      C'est un bon compte rendu : il est très clair et documenté. Votre écriture est très agérable à lire et vous vous êtes bien appropriés l'édition dans le stylo. Il manque cependant une présentation de la structure de l'article, et votre critique semble présenter davantage le propos de l'auteur plutôt que le discuter. Vers la fin, il y a des passages très intéressants mais qui ne sont plus mis en rapport avec le propos de l'auteure. Cela demeure un travail sérieux et intéressant. Bravo !

    2. Le livre numérique a bel et bien un support, et même plusieurs formats de support.

      Je suis heureuse de le lire, mais j'aimerai davantage de lien avec le propos de l'article.

    3. Les oeuvres basculent dans le domaine public après un certain nombre d’années qui diffère selon chaque pays (par exemple en France les droits d’auteurs sont en vigueurs jusqu’à 70 ans après la mort de l’auteur, tandis qu’au Québec, ces droits sont valable jusqu’à 50 ans après la mort de l’auteur). Mais il n’est pas impossible que la copie d’un livre du domaine public au Québec soit accessible depuis la France. L’accessibilité du livre numérique, en ce sens, pose problème.

      C'est un point intéressant mais on quitte un peu trop le propos de l'article

    4. oe

      e dans l'o

    5. accpetent

      pêle-mêle de lettres

    6. (Grenier (2017), p. 2)↩

      Je pense que justement à cause de la double parenthèse, cette référence n'a pas été interprêtée dans le pdf

    7. Grenier (2017) , p. 8 et p. 10

      On cite généralement les références entre parenthèse, sans italique, mais cela montre ici que vous vous êtes appropriez l'édition dans stylo !

    8. (…) la répartition moyenne de la valeur d’un livre grand public va généralement comme suit: 40 % pour le libraire, 15 % pour le distributeur, 22 % pour l’imprimeur, 13% pour l’éditeur et 10 % pour l’auteur. (…) les intermédiaires ont établi les remises suivantes sur les ventes de livres numériques : le libraire touche 30 % , De Marque 15 % (dont 1 % est remis à l’ANEL) et l’éditeur 55%, dont environ 10 % est remis à l’auteur.

      Il est conseillé d'introduire les citations longues avec deux points

    9. se partagent la somme et obtiennent donc une plus grosse part que dans l’édition traditionnelle,

      c'est une formulation un peu familière

    10. site officiel↩

      bravo pour l'insertion des hyperliens

    11. s, l’autoédition

      bonne utilisation du gras

    12. (Grenier (2017), p. 2)↩

      Vous avez ici placé l'indice bib entre parenthèse : cela créé une double parenthèse. Il faut le laisser entre crochet.

    13. Dans cet article, Joanie Grenier cherche à définir le rôle du distributeur numérique dans l’industrie du livre numérique et sa place dans la chaîne éditoriale. Cet article veut également clarifier le circuit du fichier numérique entre l’éditeur, le distributeur et le lecteur.

      On attendrait la présentation de la structure de l'article en synthèse.

    14. palier à ce problème logistique.

      pallier + COD directement

    15. Les modes de distribution du livre numérique

      l'étude des modes plutôt

    16. Introduction

      bonne introduction de l'article et de l'auteure : précise et documentée.

    17. Comme indiqué dans l’intitulé, cet article tente d’expliquer comment fonctionne une plateforme de vente de livre en ligne, et quel chemin parcours le fichier depuis le site vendeur jusqu’au lecteur.

      au travers d'un cas d'étude en particulier.

    18.  De l’éditeur au lecteur : De Marque et la distribution du livre numérique ”

      On privilégie les guillemets français.

    19. Article : “De l’éditeur au lecteur : De Marque et la distribution du livre numérique”, Joanie Grenier. Compte rendu critique dans le cadre du cours FRA3826 : Théories de l’édition numérique.

      Bonne utilisation des métadonnées

    20. MargauxFruteau_CompteRendu

      Il manque les espaces insécables dans votre article : ils empêchent les orphelines.

    1. Transformation éditoriale

      C'est un bon compte-rendu : votre expression est claire et documentée. Votre structuration de synthèse rend parfois abrupt la lecture et les idées s'enchaînent parfois sans suffisamment de connecteurs. Votre critique aurait pu être un peu plus forte, mais elle demeure juste et claire. Bon travail de documentation qui aurait mérité de se retrouver référencé en bibliographie. Bonne appropriation de l'éditeur Stylo. Bravo, c'est un travail sérieux !

    2. mais n’en demeure pas moins d’actualité.

      non ne parlons cependant plus d'édition électronique...

    3. peut-être.

      Soyez affirmative : l'article en effet comporte un certain déséquilibre entre une volonté pédagogique et un développement sur des techniques qui n'est pas suffisament exemplifié.

    4. selon moi

      évitez de préférence les formules trop personnelles.

    5. il est

      en trop

    6. « Google nous rend-il stupide? »

      référence ?

    7. C. Anderson, The Long Tail : How Endless Choice Is Creating Unlimited Demand, Londres, Random House, 2007.↩ S. Firer-Blaess, « Wikipédia : hiérarchie et démocratie », Homo numericus, 2007.↩

      ces références aurait mérités une intégration dans la bibliographie

    8. a été déstabilisé

      pluriel

    9. Résumé

      bonne présentation de la structure

    10. leur standard

      pluriel à harmoniser

    11. Dans leur texte « Édition électronique », paru en 2011 dans la revue Communications, Marin Dacos et Pierre Mounier affirment que la massification des usages des technologies numériques en réseau n’a été posée qu’assez récemment dans le débat public. Ces polémiques mènent à constater que l’acte éditorial, celui qui, par-delà le geste d’un auteur, construit l’œuvre et la fait connaître, semble menacé, entre autres, par la « désintermédiation », c’est-à-dire la disparition de l’intermédiaire éditorial dans le circuit de diffusion de l’information. Ils continuent en soutenant que plutôt qu’à la disparition de la position éditoriale, c’est à sa transformation qu’il faut penser.

      Il aurait été attendu que soient présentés les auteurs.

    12. Communications,

      les revues sont citées en italique

    13. “Édition électronique”

      guillemets français de préférence

    14. Transformation éditoriale

      Il manque les espaces insécables dans votre compte-rendu.

    15. 2019/10/31 Édition électronique

      bon travail de renseignement des métadonnées

    1. Compte rendu de Nell Debeaux

      C'est un bon compte-rendu, sérieux, clair et documenté. Votre édition stylo est parfaite, le pdf est très beau. Vous avez fait un travail remarquable qu'en au référencement bibliographique. La critique aurait pu être peut-être plus appuyée quand à l'obsolescence de certaines des notions de l'article, mais elle demeure juste. Bravo !

    2. Le réseau n’est pas la fin des intermédiaires mais demande leur adaptation pour recréer l’équilibre entre les créateurs et les lecteurs.

      très bon passage

    3. Récemment le concept d’ « uberisation » popularisé par Maurice Lévy témoigne de la relation directe entre professionnel et client (« acteur » et « lecteur ») avec l’utilisation des NTIC qui bousculent encore les intermédiaires.

      ce point aurait mérité à être développé davantage

    4. discutée depuis lors

      il aurait été intéressant de citer certaines de ces discussions

    5. portée

      ?

    6. (O’Reilly 2007).

      référence qui aurait pu être citée sans le nom de l'auteur : usage du tiret dans l'indice bib

    7. Mais il a une méfiance des auteurs de la transparence du système de contrôle qui doit donc s’adapter. L’auteur questionne « les instances de validation » et la valorisation du contrôle par les « pairs » avec la contre-expertise. Il y a donc trois tendances : le libre accès à la science, la recherche contrôlée par les intermédiaires et les revues en libre accès qui sont créés par les chercheurs.

      le passage d'une idée à l'autre est ici un peu abrupt, manque de fluidité

    8. plates-formes

      en un seul mot de préférence

    9. Les intermédiaires doivent donc être considérés comme des outils modelables qui se renouvellent.

      bonne synthèse : ce qui précède manque parfois de fluidité et de connecteurs cependant.

    10. « I

      pas de majuscule dans les citations intégrées au texte

    11. Dans le numéro 19 de la revue politique, artistique et philosophique Multitudes, Hervé Le Crosnier, enseignant-chercheur à l’université de Caen et responsable éditorial chez C&F éditions, écrit sur la question de la désintermédiation dans le domaine culturel (Le Crosnier 2004). Il affirme que « ce sont les intermédiaires qui fondent les sociétés ».

      il aurait été attendu que soit citer le titre de l'article.

    12. Multitude

      les revues sont à citer en italique

    1. Compte-rendu critique

      Votre compte-rendu est irréprochable : votre synthèse est claire et votre critique est pertinente. Votre édition stylo est elle-même parfaite. Bravo !

    2. Tout au long de l’article, il est énoncé que De Marque est un acteur incontournable dans l’industrie du livre numérique autant sur le marché local qu’international. Dès le début de l’article, l’auteure mentionne qu’au Québec, il n’y a que trois structures de distribution numérique. Mais qu’en est-il sur le marché international ? Ayant une présence importante hors Québec, il serait intéressant d’analyser quels sont les concurrents de De Marque et quels sont ses liens avec eux ? Comment se positionne-t-il face à eux ? Par exemple, quelles sont les forces et faiblesses de De Marque et de sa plateforme Cantook face à Numilog (France) ou Primento (Belgique) ? Compte tenu de l’importance du marché international, cette analyse est essentielle pour avoir une vue d’ensemble et bien définir le rôle et le fonctionnement d’un distributeur numérique.

      vos questions sont pertinentes et documentées. C'est une très bonne critique constructive.

    3. De Marque

      bravo pour l'intégration des hyperliens

    4. Résumé de l’ouvrage

      très bonne synthèse, fluide et précise

    5. éditeurs

      virgule avant mais

    6. Introduction

      très bonne contextualisation

    1. Compte rendu analytique de “Electronic Literature: What is it?” de Katherine Hayles

      C'est un bon compte rendu, les formulations parfois maladroites peuvent gêner la compréhension de vore propos cependant. Votre critique est fine et intéressante. Le pdf produit est correct, j'aurai attendu cependant la présence de référence dans le corps du texte avec l'utilisation d'indice bib. C'est un travail sérieux, bravo !

    2. Hayles, quand on prend cet article dans son contexte historique, mérite que l’on s’y attarde, mais mériterait qu’on y ajoute, telle une anthologie, les différentes compréhensions et perspectives numériques qui existent actuellement.

      très bon passage

    3. oe

      e dans l'o

    4. Par contre

      en revanche

    5. Le paysage littéraire ou l’existence de l’expression par le biais de l’écriture existe d’une façon moins simpliste que ce qui a été amené dans cet article.

      votre point est très original et subtil, bravo !

    6. n’exintent

      existent

    7. compartimentaliser

      compartimenter ?

    8. Par contre

      en revanche

    9. À mon avis,

      éviter au maximum les formules présentant un avis trop personnel

    10. la donne est complètement différente.

      expression un brin trop familière

    11. Si l’un croit que le numérique est démocratisé, l’un oublie que celui-ci n’existe pas d’une manière aussi immédiate pour tous et de croire qu’on puisse s’exprimer librement par ce biais et qu’on puisse contribuer à une expression universelle et partagée me semble un peu utopique et trop optimiste.

      vous avez en effet raison mais le ton un peu trop personnel de cette affirmation gêne : il aurait été préférable de proposer des exemples pour assurer davantage votre argument.

    12. ancrée

      masculin

    13. savoir mondiale

      masculin

    14. Non seulement d’une manière technologique, mais aussi dans un contexte social, politique, économique ou géographique.

      point important

    15. Ce qui est perçu et vécu comme une accessibilité littéraire qui se manifeste dans nos poches avec nos téléphones intelligents comme dans nos ordinateurs portables, il faut aussi assumer que le médium numérique parfait pour accéder à la littéraire numérique n’existera pas sous la même forme pour tous.

      problème de structure syntaxique

    16. nos poches avec nos téléphones intelligents

      l'image est un peu trop concrête

    17. ne sont pas toujours compatibles

      il manque le sujet

    18. L’horizon de cette nouvelle réalité s’éloigne à chaque fois qu’on croit l’atteindre.

      peut-être un peu trop mélodramatique et poétique comme formulation

    19. bien une nouvelle forme d’art et d’écriture qui implique plus que le mot et le style auquel il se rapporte.

      bonne synthèse

    20. On voit le paysage web se transformer par l’existence et l’évolution des écrits et de la connectivité.

      bon point

    21. mais encore, y a une certaine force quant à la myriade des possibilités formelles de la littérature électronique:

      cette formulation est trop complexe

    22. , quand u

      nouvelle phrase ici

    23. virgule