9 Matching Annotations
  1. Mar 2017
    1. Depuis maintenant une quinzaine d’années, à la suite de l’article inaugural de Tim O’Reilly, toute l’industrie du « web 2.0 » déploie des discours qui célèbrent les vertus de la participation, du collectif, du pouvoir de l’utilisateur et de la convergence médiatique, aujourd’hui facilitée par le « cloud »[+] NotePour une critique de cette notion voir Gustavo GOMEZ MEJIA, « De quoi le “nuage” est-il le nom ? Le statut des supports face aux régimes du cloud computing », Communication & Langages, 182, 2014, p. 77-93. [10]. Le but : capter l’attention des utilisateurs et monétiser leurs productions, en se parant des vertus de la démocratie, du partage et de la collaboration. S’il ne faut pas noircir le tableau, en réfléchissant uniquement en termes de « manipulation », on ne peut pas non plus ignorer le poids qu’ont ces dispositifs sur la naissance et la trajectoire des formes médiatiques.
    1. Ils déterminent la pensée et l’écriture

      "déterminent" à discuter car le dispositif pré-dispose certes, mais accueille aussi des pratiques non déterminées par lui.

  2. Jan 2017
    1. ce passage de la donnée à des formes intermédiaires, qui sont des représentations de l’archive
    2. il est un outil de relecture des données selon l’intentionnalité de son usager.
    3. les différents dispositifs d’éditorialisation participent de la médiation de la base de données en mettant à disposition des usagers des interfaces sur lesquelles agir, c’est-à-dire sur lesquelles exécuter des requêtes, annoter, collecter, partager.
  3. Aug 2016
    1. The space we are in when we are on Amazon can actually be described

      ici, on a l'air de décrire un dispositif (voir 4 dimensions du dispositif chez Sauret&Mayer)

  4. Jul 2016
    1. Le terme éditorialisation a été créé en partie pour prendre en compte l'impact des technologies sur la production des contenus. L'un de ses principaux aspects est donc évidemment la présence de certains dispositifs, de plateformes numériques, d'outils, de réseaux et de protocoles qui à la fois contextualisent et structurent les contenus. Ce phénomène a été étudié par plusieurs chercheurs, qui l'ont notamment qualifié d'« affordance11 ». Cette analyse de l'impact des technologies sur les contenus concerne l'ensemble des technologies de production et de circulation des contenus12. L'environnement numérique est prescriptif, car il détermine la forme des contenus qu'il héberge.

      caractère déterministe des dispositifs ? tension entre la prescription (pré-disposition) et l'usage : la déprise et la maitrise.

    1. le dispositif peut encadrer un métadroit au détournement et à l’invention

      le dispositif pré-dispose (Sauret&Mayer)

  5. Jun 2016
    1. apprivoisés

      relation entre le protocole et la pratique : apprivoiser, adopter, souscrire, mais aussi prendre en compte, contourner, etc. relation entre protocole et dispositif ?