4 Matching Annotations
  1. Oct 2020
    1. L’homme a besoin d’exister et pour cela il doit pouvoir développer des pratiques que supportent les objets et à travers lesquelles il permet à sa libido de laisser des traces de ce en quoi consiste la – ou sa – singularité. Mais la réduction de toutes pratiques (savoir-faire des producteurs, savoir-vivre des consommateurs) à des usages normalisés par les sociétés de contrôle réduit leurs existences à une pure et simple subsistance. C’est ce que Gilles Châtelet appelait «Vivre et penser comme des porcs7».

      homogénéisation sociale; pensée programmatique sans égard à la subjectivité individuelle

  2. Jun 2020
    1. Foucault voyait l'origine de ce double souci dans le pouvoir pastoral du prêtre - le troupeau et chacune des bêtes - mais le pouvoir civil allait se faire « pasteur » laïc à son tour avec d'autres moyens

      Des institutions laïques pour mieux <s>fédérer</s> contrôler.

  3. Jul 2018
    1. The virtual is never the opposite of the actual—it is how the actual resonates beyond the limits of its actualization. It is the red-ness and warmth in the foregoing example.

      Would still appreciate more to define virtual here.

  4. Jun 2017
    1. Lorsque Gilles Deleuze distingue le virtuel du possible, il déplace les catégories de la métaphysique pour envisager un plan d’immanence. Cependant, il pense le « possible » comme différent du réel, une image du réel fabriquée après-coup, une forme d’identité et de ressemblance, posant un univers de limitation. En revanche, le « virtuel » est réalité par lui-même, son processus est celui de l’actualisation. C’est une multiplicité qui exclut l’identique. Son actualisation se fait par différenciation. Pour Deleuze, c’est un univers de création. [Le] possible et le virtuel se distinguent encore parce que l’un renvoie à la forme d’identité dans le concept, tandis que l’autre désigne une multiplicité pure dans l’Idée, qui exclut radicalement l’identique comme condition préalable. Enfin, dans la mesure où le possible se propose à la « réalisation », il est lui-même conçu comme l’image du réel, et le réel, comme la ressemblance du possible. C’est pourquoi l’on comprend si peu ce que l’existence ajoute au concept, en doublant le semblable par le semblable. […] Au contraire, l’actualisation du virtuel se fait toujours par différence, divergence ou différenciation.