16 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:27:44][^2^][2]:

      Ce webinaire présente la campagne de vaccination HPV dans les collèges, expliquant l'importance de la vaccination pour prévenir les cancers liés au papillomavirus et les modalités de mise en œuvre dans les établissements scolaires.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Objectif du webinaire * Présentation de la campagne de vaccination en milieu scolaire + [00:01:03][^4^][4] Avancement de la campagne * Nouvelle-Aquitaine en avance sur l'organisation + [00:05:28][^5^][5] Épidémiologie du HPV * Explication des risques et de la transmission du virus + [00:08:56][^6^][6] Recommandations de vaccination * Vaccination recommandée pour les jeunes filles depuis 2007 et pour les garçons depuis 2021 + [00:13:08][^7^][7] Vaccination dans les collèges * Discussion sur l'efficacité de la vaccination en milieu scolaire + [00:22:26][^8^][8] Communication avec les parents * Importance de l'engagement des parents et des solutions pour les zones défavorisées Résumé vidéo [00:27:47][^1^][1] - [00:56:19][^2^][2]: Le webinaire aborde la campagne de vaccination dans les collèges, mettant l'accent sur la communication et l'organisation. Il souligne l'importance de la collaboration avec les professionnels de santé et l'accessibilité des informations pour les parents.

      Points clés: + [00:27:47][^3^][3] Communication de la campagne * Messages pré-rédigés par l'ARS * Disponibilité des informations en ligne + [00:30:34][^4^][4] Calendrier de la campagne * Informations initiales en juin * Évaluation de la couverture vaccinale en juillet 2024 + [00:31:45][^5^][5] Plan de communication * Sensibilisation sur les réseaux sociaux * Ciblage des parents et adolescents + [00:37:12][^6^][6] Engagement des établissements * Planification de la vaccination * Mise à disposition des ressources pour les familles + [00:44:21][^7^][7] Organisation des centres de vaccination * Déplacement vers les établissements * Collaboration avec les acteurs locaux + [00:52:58][^8^][8] Rôle des chefs d'établissement * Facilitation de la vaccination * Support dans l'utilisation des outils numériques Résumé de la vidéo [00:56:21][^1^][1] - [00:57:31][^2^][2]: La partie 3 de la vidéo aborde la communication avec les familles concernant la campagne de vaccination dans les collèges, les difficultés rencontrées et les solutions proposées.

      Points forts: + [00:56:21][^3^][3] Communication avec les familles * Utilisation de papier pour les autorisations + [00:57:00][^4^][4] Lien avec centre de vaccination * Mise à disposition de documents nécessaires + [00:57:15][^5^][5] Conclusion de la réunion * Envoi des documents promis * Interruption pour une autre réunion

  2. Feb 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:01] - [01:04:59]:

      Cette vidéo est un webinaire sur la vaccination contre les infections à papillomavirus humain (HPV), animé par le professeur Daniel Floret, vice-président de la commission technique des vaccinations à la Haute Autorité de Santé. Il présente les données scientifiques sur l'efficacité, la sécurité et l'impact de la vaccination HPV, ainsi que les recommandations actuelles en France.

      Temps forts: + [00:00:15] Présentation du webinaire et des intervenants * Organisé par le comité régional d'éducation pour la santé et l'Agence Régionale de Santé PACA * Premier des quatre webinaires annuels sur la vaccination * Généralisation de la vaccination HPV dans les collèges pour les élèves de 5e dès la rentrée 2023 + [00:03:00] Les infections et les maladies liées au papillomavirus * Plus de 200 génotypes de HPV, classés en faible ou fort potentiel oncogène * Responsables de verrues génitales, de lésions précancéreuses et de cancers du col de l'utérus, de la vulve, du vagin, de l'anus et de la gorge * Histoire naturelle de l'infection HPV : infection, réponse immunitaire, élimination ou persistance, progression vers le cancer * Facteurs de risque de l'infection HPV : ancienneté et nombre de partenaires sexuels, infection par le VIH, transplantation d'organes, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) + [00:10:12] Le cancer du col de l'utérus en France et dans le monde * Environ 3000 cas et 1100 décès par an en France, avec une incidence maximale entre 45 et 49 ans * Quatrième cancer et quatrième cause de mortalité par cancer chez la femme dans le monde, avec 600 000 cas et 340 000 décès par an * 88% des cancers du col concernent des pays à revenus faible ou intermédiaire * Dépistage organisé par cytologie ou recherche du virus HPV chez les femmes de 25 à 65 ans, avec un objectif de 80% de couverture + [00:14:00] Les vaccins contre le papillomavirus * Basés sur des pseudo-particules virales, qui entraînent une forte réponse immunitaire sérique avec des anticorps neutralisants * Trois types de vaccins : bivalent (contre HPV 16 et 18), quadrivalent (contre HPV 6, 11, 16 et 18) et nonavalent (contre HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58) * Efficacité évaluée sur la prévention des lésions précancéreuses liées aux HPV ciblés par le vaccin, avec des taux supérieurs à 90% * Sécurité confirmée par de nombreuses études de pharmacovigilance, sans augmentation du risque de maladies auto-immunes, de fausses couches ou de troubles neurologiques + [00:29:57] L'impact de la vaccination HPV dans le monde * Diminution de la prévalence des HPV ciblés par le vaccin, des lésions précancéreuses et des verrues génitales dans les pays ayant une forte couverture vaccinale * Diminution de l'incidence du cancer du col de l'utérus en Australie, où la couverture vaccinale est supérieure à 80% * Protection croisée contre d'autres HPV oncogènes non ciblés par le vaccin * Immunité de groupe observée chez les personnes non vaccinées, grâce à la réduction de la circulation du virus + [00:37:06] La durée de protection et les schémas vaccinaux * Persistance des anticorps neutralisants pendant plus de 10 ans après la vaccination, sans nécessité de rappel * Schémas vaccinaux à deux ou trois doses selon l'âge, avec une intervalle minimal de 5 mois entre les doses * Possibilité de schémas à une dose, avec des données préliminaires encourageantes mais pas encore suffisantes + [00:43:07] La vaccination des garçons et les recommandations en France * Justifiée par la prévention des cancers ORL, anaux et péniens, ainsi que des verrues génitales chez les hommes * Bénéfique également pour la protection des femmes, en réduisant la circulation du virus * Recommandée pour tous les garçons de 11 à 14 ans, avec un rattrapage possible jusqu'à 19 ans révolus * Recommandée également pour les HSH jusqu'à 26 ans et pour les futurs transplantés d'organes dès 9 ans * Couverture vaccinale insuffisante en France, avec environ 40% pour une dose et 33% pour un schéma complet à 15 ans chez les filles

  3. Oct 2021
    1. Palmer, T., Wallace, L., Pollock, K. G., Cuschieri, K., Robertson, C., Kavanagh, K., & Cruickshank, M. (2019). Prevalence of cervical disease at age 20 after immunisation with bivalent HPV vaccine at age 12-13 in Scotland: Retrospective population study. BMJ, 365, l1161. https://doi.org/10.1136/bmj.l1161

  4. May 2021
    1. Cameron, R. L., Kavanagh, K., Watt, D. C., Robertson, C., Cuschieri, K., Ahmed, S., & Pollock, K. G. (2017). The impact of bivalent HPV vaccine on cervical intraepithelial neoplasia by deprivation in Scotland: Reducing the gap. J Epidemiol Community Health, 71(10), 954–960. https://doi.org/10.1136/jech-2017-209113

  5. Mar 2021
    1. Li, S., Sim, S.-C., Lee, L., Pollack, H. J., Wyatt, L. C., Trinh-Shevrin, C., Pong, P., & Kwon, S. C. (2017). Hepatitis B Screening and Vaccination Behaviors among a Community-based Sample of Chinese and Korean Americans in New York City. American Journal of Health Behavior, 41(2), 204–214. https://doi.org/10.5993/AJHB.41.2.12

  6. Jan 2021
  7. Jun 2017
  8. Aug 2016