11 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Mr Dutton will renew his attack on Facebook and other companies for moving to end-to-end encryption, saying it will hinder efforts to tackle online crime including child sexual abuse.This month, Australia joined its "Five-Eyes" intelligence partners – the United States, Britain, New Zealand and Canada – along with India and Japan, in signing a statement calling on tech companies to come up with a solution for law enforcement to access end-to-end encrypted messages.

      Countering child exploitation is an extremely important issue. It's a tough job and encryption makes it harder. But making encryption insecure is counter intuitive and has negative impacts on digital privacy. So poking a hole in encryption, while it can assist with countering child exploitation, can also inadvertently be helping, for example, tech-enabled domestic abuse.

      Hopefully DHA understands this and thus have thrown it back at the tech companies to come up with a solution for law enforcement.

  2. Oct 2020
  3. Sep 2020
  4. Aug 2020
  5. May 2020
  6. Apr 2020
  7. Mar 2020
    1. Qui peut m’aider si j’ai un problème technique ? Il est possible de solliciter l’aide des professeurs référents pour les usages du numérique. S’il s’agit de problèmes plus techniques, il faut se rapprocher de l’équipe de direction qui saura faire appel aux services compétents. En effet, dans chaque académie, un dispositif d’assistance et de conseil est mis à disposition. Cette cellule académique peut elle-même s’appuyer sur une cellule nationale.
  8. Nov 2017
    1. Open Referral : faciliter l’accès aux services sociaux pour les personnes dans le besoinLa rencontre a permis aussi de s’intéresser à des standards plus « grassroots », élaborés par la société civile en fonction de ses besoins. C’est le cas d’Open Referral, un standard élaboré aux Etats-Unis par Greg Bloom pour répondre à un problème essentiel : les personnes dans le besoin ont le plus grand mal à trouver les informations sur les services sociaux à leur disposition. A l’heure actuelle, tous les services d’aides sociales constituent leurs propres bases de données et se plaignent de leur incomplétude. Pour y répondre, Open Referral propose un standard de données pour déterminer : quel organisme propose quel service social ? Où, quand et comment y accéder ? Plutôt que de proposer une application qui répond à ces questions, Open Referral tente de développer un écosystème autour de ses données pour que les personnes dans le besoin trouvent l’information, quel que soit le service dans lequel elles cherchent. A Chicago, Open Referral a permis le lancement de plusieurs services autour des données ouvertes par Purple Binder, un annuaire des services sociaux. Le standard en est à ses débuts mais, pour Open Referral, l’incertitude porte sur le modèle économique : comment générer des revenus tout en augmentant l’impact social par l’ouverture des données ?