9 Matching Annotations
  1. May 2019
  2. Feb 2019
    1. des agents publics qui ont lu la politique de contribution aux logiciels libres et savent qu’ils ont le droit d’apporter des modifications à un code public sur leur temps de travail. Mais tout cela reste encore trop virtuel et appelle à être vraiment appliqué. Il faut donc davantage structurer l’ouverture et faire le pari réel du retour sur investissement.

      sur leur temps de travail !

    2. la loi pour une République numérique a également prévu que le code source détenu par une administration constitue un document administratif communicable

      théorique ?

    3. publicité des documents administratifs permet d’enrichir le domaine public

      Open data

    4. contribution aux biens communs numériques avec l’envie de créer des externalités pour toute la société.

      Bien commun

  3. Mar 2018
    1. Cette récente initiative (2018) montre combien ce système universel d'annotation du Web est prometteur.

      J'espère que la méfiance croissante des internautes à l'égard des réseaux privatifs, suite à l'Affaire Cambridge Analytica, les encouragera à regarder ce qui se fait dans le monde du libre : hypothes.is, en l'occurrence, mais aussi Friendica, diaspora et le reste du Fediverse et de la Fédération, du côté des réseaux sociaux conventionnels.

  4. Apr 2017
    1. À la fin des années 1990, c’est au nom de ce réalisme capitaliste, que les promoteurs de l’Open Source Initiative avaient compris l’importance de maintenir des codes sources ouverts pour faciliter un terreau commun permettant d’entretenir le marché. Ils voyaient un frein à l’innovation dans les contraintes des licences du logiciel libre tel que le proposaient Richard Stallman et la Free Software Foundation (par exemple, l’obligation de diffuser les améliorations d’un logiciel libre sous la même licence, comme l’exige la licence GNU GPL – General Public License). Pour eux, l’ouverture du code est une opportunité de création et d’innovation, ce qui n’implique pas forcément de placer dans le bien commun les résultats produits grâce à cette ouverture. Pas de fair play : on pioche dans le bien commun mais on ne redistribue pas, du moins, pas obligatoirement.

      Voilà la différence fondamentale (et originelle) entre libre et open source !

  5. Apr 2016
    1. “free thinker” has a specific meaning in liberal societies with a European background

      Yet people assume that the issue of Free Will is a universal obsession. As per Foucault’s episteme, the notion is so strong as to restrict the imagination.