180 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Préconisation 5 : les intervenants extérieurs doivent disposer d’un agrément dûment vérifié et actualisé ; leursinterventions doivent se faire sur la base d’une préparation en amont et d’une coanimation des séances avec leséquipes pédagogiques locales.
  2. Mar 2024
    1. Résumé de la Vidéo

      La première partie de la vidéo présente Laurine Gouin, responsable du programme Solidatek, qui est accompagnée d'Alberto et d'Ismaël de DXC. Ils discutent de l'importance du numérique pour les associations et introduisent le sujet du Cloud Computing dans le secteur associatif. Ils expliquent comment le Cloud peut aider les associations à gérer leurs ressources informatiques de manière plus efficace et économique.

      Points Forts: 1. Introduction et contexte [00:00:03][^1^][1] * Présentation de Laurine Gouin et des intervenants * Objectif du webinaire sur le Cloud Computing * Importance du numérique pour les associations 2. Le programme Solidatek [00:02:08][^2^][2] * Présentation de Solidatek, un programme de solidarité numérique * Services offerts aux associations pour renforcer leur impact grâce au numérique * Accès à des logiciels et matériel informatique à tarif réduit 3. Le Cloud Computing [00:06:06][^3^][3] * Introduction aux notions de base du Cloud * Comparaison du Cloud avec la gestion d'une pizzeria * Avantages du Cloud pour les associations 4. Responsabilités et services du Cloud [00:17:35][^4^][4] * Différents modèles de services Cloud : IaaS, PaaS, SaaS * Partage des responsabilités entre le fournisseur Cloud et l'utilisateur * Exemples de services Cloud courants et leur utilité pour les associations Résumé de la vidéo

      La deuxième partie de la vidéo se concentre sur les différentes formes de cloud computing et leur pertinence pour les associations et les entreprises. Elle aborde l'identité numérique des utilisateurs, les options de cloud public, privé et hybride, ainsi que les coûts et la sécurité associés à chaque type. La vidéo explique également l'importance de la conformité avec le RGPD et les lois françaises en matière de données personnelles, soulignant le rôle des acteurs institutionnels et privés dans la transformation numérique du secteur public.

      Points saillants : 1. Identité numérique et options de cloud [00:24:40][^1^][1] * Explique l'identité numérique des utilisateurs * Décrit les solutions de cloud public, privé et hybride * Discute de la flexibilité du cloud et des options disponibles 2. Sécurité et conformité réglementaire [00:27:01][^2^][2] * Souligne l'importance de la conformité avec le RGPD * Présente les lois françaises sur la protection des données * Mentionne le rôle de la CNIL et d'autres organismes régulateurs 3. Stratégie cloud et acteurs du secteur public [00:29:27][^3^][3] * Aborde la stratégie cloud du secteur public français * Identifie les acteurs clés de la transformation numérique * Discute des défis liés à l'obsolescence de l'infrastructure et à la sécurité 4. Migration vers le cloud pour les associations [00:43:12][^4^][4] * Conseille sur la migration vers le cloud pour les associations * Énumère les avantages tels que l'efficacité des coûts et la flexibilité * Met en évidence l'importance de la formation et de l'adoption du personnel Résumé de la vidéo

      Cette vidéo est la troisième partie d'une série sur la migration vers le cloud. Elle met l'accent sur l'importance de ne pas négliger la prise en main par les utilisateurs, de mettre en place une stratégie de migration complète avec des objectifs clairs, d'adopter une approche progressive, et de surveiller et optimiser la période post-migration.

      Points saillants : 1. Importance de la formation des utilisateurs [00:49:01][^1^][1] * Souligne le changement majeur pour les utilisateurs * Nécessité d'une prise en main facile * Attention particulière requise 2. Stratégie de migration complète [00:49:20][^2^][2] * Définir des objectifs et priorités * Importance de la clarté des objectifs * Préparation face aux problèmes potentiels 3. Approche progressive de la migration [00:50:02][^3^][3] * Flexibilité de la stratégie * Adaptation aux changements et événements * Importance de l'évolution de la stratégie 4. Surveillance et optimisation post-migration [00:50:36][^4^][4] * Suivi des performances * Initiatives d'amélioration continue * Récolte de retours utilisateurs pour ajustements

    1. Résumé de la Vidéo

      La première partie de la vidéo présente le programme Solidatech, qui vise à renforcer l'impact des associations grâce à une meilleure utilisation du numérique. Il est né de la collaboration entre TechSoup et les Ateliers du Bocage, et offre un accès facilité à des outils numériques à tarif solidaire. Le programme propose également des formations et des ressources pour accompagner les associations dans leur transition numérique.

      Points Forts: 1. Présentation de Solidatech [00:00:00][^1^][1] * Programme de solidarité numérique * Collaboration entre TechSoup et Ateliers du Bocage * Accès à des outils numériques à tarif réduit 2. Services aux associations [00:01:10][^2^][2] * Aide financière pour logiciels et matériel informatique * Accompagnement dans le développement des usages numériques * Diffusion de savoir sur la transition numérique 3. Ressources et formations [00:03:17][^3^][3] * Centre de ressources en ligne avec articles, tutoriels et webinaires * Outil d'autodiagnostic pour évaluer la maturité numérique * Catalogue de formations certifiées Qualiopi 4. Outils d'e-mailing pour associations [00:22:21][^4^][4] * Présentation d'outils d'e-mailing gratuits et spécifiques au secteur associatif * Conseils pour éviter les spams et se conformer au RGPD * Importance de structurer et d'uniformiser les bases de données Résumé de la vidéo

      Cette vidéo est la deuxième partie d'une série sur les outils de communication et de marketing pour les associations. Elle se concentre sur les solutions de mailing, les avantages des différents services, et l'importance de la planification éditoriale.

      Points forts : 1. Solutions de mailing [00:25:23][^1^][1] * Présentation de GetResponse et Clever Reach * Offres spéciales pour les associations via Solidatech * Limites d'utilisation et coûts réduits 2. Avantages des plateformes [00:26:21][^2^][2] * Sendinblue offre une plateforme de marketing complète * Mailjet propose des réductions et est leader du marché * Importance de choisir une solution adaptée aux besoins de l'association 3. Planification éditoriale [00:27:57][^3^][3] * Définition et importance d'un planning éditorial * Utilisation d'outils collaboratifs comme Google Sheets et Trello * Conseils pour organiser et anticiper les contenus des newsletters 4. Analyse des performances [00:33:10][^4^][4] * Suivi des indicateurs clés comme le taux d'ouverture et de clic * Importance de l'analyse pour optimiser les campagnes de mailing * Exemple de tableau de bord utilisé par Solidatech pour le suivi des statistiques Résumé de la vidéo

      Cette vidéo est la troisième partie d'une série et se concentre sur les meilleures pratiques pour collecter des preuves de consentement dans le cadre du RGPD, en particulier pour les associations. Elle aborde les aspects pratiques de la gestion des données et de l'emailing, en mettant l'accent sur l'importance de la conformité avec le RGPD lors de l'utilisation d'outils d'emailing comme Mailchimp ou Hubspot.

      Points forts : 1. Collecte de preuves de consentement [00:50:50][^1^][1] * Importance de conserver les preuves de consentement papier et numérique * Exemples pratiques de collecte de consentement dans différents contextes 2. Utilisation des outils d'emailing et RGPD [00:55:43][^2^][2] * Discussion sur la sécurité des données et la conformité RGPD des outils d'emailing * Conseils pour s'assurer que les pratiques de collecte de données sont conformes au RGPD 3. Bonnes pratiques d'emailing [00:57:30][^3^][3] * Utilisation recommandée de boutons dans les newsletters pour les hyperliens * Encouragement à l'utilisation de call-to-action clairs pour augmenter l'engagement

      Chaque point est accompagné de conseils pratiques et d'exemples pour aider les associations à naviguer dans le paysage complexe de la protection des données et de l'emailing efficace. La vidéo souligne l'importance de la conformité RGPD et fournit des ressources pour approfondir le sujet.

    1. Résumé de la Vidéo

      Cette vidéo est un guide pratique sur l'utilisation du publipostage pour les personnels de direction d'établissements scolaires. Elle explique comment optimiser l'utilisation de cet outil pour gagner du temps, former et accompagner les secrétariats, et éditer des documents soignés. La vidéo détaille les étapes pour préparer un tableau Excel propre, utiliser l'assistant de publipostage dans Word, et insérer des champs de fusion. Elle présente également des fonctionnalités avancées comme le formatage des champs de dates et d'heures, l'édition des pochettes de jury, et l'impression d'étiquettes pour les examens.

      Points Forts: 1. Préparation d'un tableau Excel [00:00:52][^1^][1] * Créer un tableau structuré * Respecter les formats d'Excel * Formater les colonnes correctement 2. Utilisation de l'assistant de publipostage [00:01:29][^2^][2] * Fusionner des données Excel dans Word * Insérer des champs de fusion * Prévisualiser les résultats 3. Insertion et formatage des champs de fusion [00:04:00][^3^][3] * Modifier l'affichage des dates et heures * Utiliser des codes de champ pour un format correct * Conserver les codes pour une utilisation future 4. Édition des pochettes de jury et impression d'étiquettes [00:05:03][^4^][4] * Sélectionner des destinataires spécifiques * Trier et filtrer les données pour l'édition * Imprimer des étiquettes pour les examens

    1. Si les associations de parents ne sont pas reçues par ailleurs pour gérer certaines questions de vie dans l’établissement, ces questions seront posées au conseil de classe.
    2. Des formations existent, parfois dispensées par les CPE, ou par des associations comme l’OCCE
    3. La préparation par les délégués de parents Des formations peuvent être organisées à l’initiative de l’établissement, des associations de parents ou de réseaux d’établissements pour former les parents aux rôles des différentes instances
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:05:58][^2^][2]:

      Cette vidéo explore le concept de l'ignorance pluraliste, démontrant comment les individus dans un groupe peuvent s'aligner sur une opinion commune sans nécessairement être d'accord, simplement parce qu'ils perçoivent un faux consensus.

      Points forts: + [00:00:09][^3^][3] Ignorance pluraliste * Notion produisant des consensus illusoires + [00:00:32][^4^][4] Comportement de groupe * Importance de l'association à un groupe * Conformisme basé sur la perception du consensus + [00:01:09][^5^][5] Conformisme et silence * Tendance à se taire si les autres semblent d'accord * Risque de camoufler le désaccord réel + [00:02:50][^6^][6] Nécessité de la contradiction * Importance des voix discordantes pour la vérité * Le débat permet de clarifier les raisons d'une croyance + [00:03:56][^7^][7] Démocratie et débat * La contradiction est essentielle en démocratie * Les bons arguments doivent être distingués des mauvais + [00:05:25][^8^][8] Consensus et critique * Le consensus non testé peut être illusoire * Importance de la pensée critique et de la parole alternative

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:25:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une formation sur la construction d'un plan de trésorerie prévisionnel, animée par des membres de France Active Nouvelle-Aquitaine. Ils expliquent l'importance de ce plan pour la gestion financière et la communication avec les partenaires financiers, et fournissent des conseils détaillés pour le créer, en utilisant un exemple concret.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] L'utilité du plan de trésorerie * Aide à l'organisation financière * Indispensable pour les partenaires + [00:01:04][^4^][4] Éléments nécessaires * Relevés de compte et budget prévisionnel * Compte de résultat et bilan + [00:02:59][^5^][5] Présentation du plan * Tableau Excel avec soldes et encaissements * Mise à jour automatique des montants + [00:07:13][^6^][6] Exemple concret * Situation classique d'une entreprise * Impact de la crise sanitaire Résumé de la vidéo [00:25:02][^1^][1] - [00:32:48][^2^][2]: La vidéo aborde la gestion de la trésorerie pendant une crise, en mettant l'accent sur les stratégies pour couvrir les dépenses et maintenir la stabilité financière.

      Points forts: + [00:25:02][^3^][3] Anticipation des problèmes de trésorerie * Utilisation de divers leviers financiers + [00:25:21][^4^][4] Aide de l'état et fonds de solidarité * Maximisation des aides disponibles + [00:26:01][^5^][5] Chômage partiel et négociation des dépenses * Réduction des coûts et optimisation des ressources + [00:27:22][^6^][6] Report des charges fixes * Gestion des dépenses à long terme + [00:29:00][^7^][7] Utilisation d'autres leviers financiers * Recherche de solutions alternatives pour la trésorerie + [00:30:01][^8^][8] Impact de la crise sanitaire sur la trésorerie * Adaptation aux circonstances exceptionnelles

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:25:04][^2^][2]:

      La vidéo présente le programme Solidatech, une initiative de solidarité numérique visant à renforcer l'impact des associations grâce au numérique. Elle explique comment Solidatech aide les associations en leur fournissant un accès facilité à des solutions numériques à tarif réduit, un accompagnement dans le développement de leurs usages numériques, et des ressources sur la transition numérique.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Programme de solidarité numérique * Partie des Ateliers du Bocage + [00:01:25][^4^][4] Aide aux associations * Accès à des logiciels et matériel à tarif réduit * Accompagnement et optimisation des pratiques numériques + [00:04:02][^5^][5] Matériel reconditionné * Proposé par les Ateliers du Bocage * Également du matériel neuf disponible + [00:14:53][^6^][6] Formations et conseils * Organisme de formation certifié * Sensibilisation aux enjeux du numérique et formations outils + [00:24:51][^7^][7] Services de migration vers le cloud * Migration vers Microsoft 365 et Google Workspace Résumé de la vidéo [00:25:07][^1^][1] - [00:48:09][^2^][2]: La vidéo présente une plateforme appelée Prestateek, un catalogue recommandant des prestataires informatiques et des conseillers en numérique pour le secteur associatif. Elle détaille également un appel à projet pour accompagner les associations dans leur transition numérique, offrant des formations, du coaching, et une bourse pour l'équipement.

      Points forts: + [00:25:07][^3^][3] Introduction à Prestateek * Catalogue de prestataires numériques * Filtres de recherche par expertise et région + [00:26:28][^4^][4] Appel à projet pour les associations * Accompagnement gratuit de 6 mois * Formations et coaching individuel + [00:27:45][^5^][5] Ressources disponibles * Centre de ressources avec webinaires et conseils * Outil de diagnostic numérique + [00:30:01][^6^][6] Questions et réponses * Clarifications sur l'utilisation des jetons et les logiciels * Informations sur la livraison de matériel et les garanties

    1. Analyse les effets du numérique sur l’exercice des missions et les modes de fonctionnement des associations, sans négliger les difficultés rencontrées et les besoins d’accompagnement.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:12:17][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un module d'autoformation sur la comptabilité associative, expliquant les obligations comptables, les types de comptabilité et les principes de base pour établir un bilan financier.

      Points forts: + [00:00:17][^3^][3] Obligations comptables * Obligations légales et transparence + [00:00:38][^4^][4] Bilan financier * Dépenses, recettes, et résultat + [00:04:01][^5^][5] Budget prévisionnel * Feuille de route financière + [00:07:20][^6^][6] Types de comptabilité * Trésorerie vs engagement + [00:09:32][^7^][7] Principes de comptabilité * Outils et pièces justificatives

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [01:27:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire sur l'utilisation des réseaux sociaux par les associations, explorant les avantages et les meilleures pratiques pour une communication efficace.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction * Présentation des intervenants et de leurs rôles + [00:01:23][^4^][4] Les réseaux sociaux * Aperçu des différents réseaux et leur pertinence pour les associations + [00:22:16][^5^][5] Diagnostic et stratégie * Importance d'un diagnostic pour choisir le réseau adapté et définir une ligne éditoriale + [00:47:23][^6^][6] Cas pratique * Exemple concret d'amélioration de la visibilité d'une association sur Facebook + [00:55:15][^7^][7] Mesure de l'impact * Comment quantifier le travail effectué et l'engagement obtenu + [01:19:08][^8^][8] Contenu et formats * Discussion sur le contenu adapté aux différents réseaux et l'importance de l'authenticité

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:09:47][^2^][2]:

      Ce webinaire, intitulé "Comment réussir Qualiopi", est présenté par le cabinet de facilitation Karimou Deltour. Il vise à démystifier le processus de certification Qualiopi et à fournir une méthodologie et des outils pour structurer la démarche de certification.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction au webinaire * Présentation de l'interface et des fonctionnalités + [00:01:56][^4^][4] Contexte du projet * Origine et objectifs du webinaire + [00:15:04][^5^][5] Les critères de Qualiopi * Explication des sept critères de certification + [00:36:31][^6^][6] Utilisation du guide de lecture * Focus sur les indicateurs problématiques + [01:22:35][^7^][7] Processus et cartographie * Importance de la cartographie des processus pour la certification + [02:00:32][^8^][8] Évaluation et modalités pédagogiques * Discussion sur l'évaluation des objectifs pédagogiques et les différentes modalités d'enseignement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:08][^1^][1] - [01:24:20][^2^][2]:

      Cette web conférence intitulée "Le financement des associations de solidarité, quel modèle économique aujourd'hui ?" explore les défis et les solutions pour le financement des associations. Elle met en lumière la diversité des modèles économiques et les stratégies pour obtenir des financements publics et privés.

      Points forts: + [00:00:08][^3^][3] Introduction * Présentation des organisateurs et remerciements aux intervenants + [00:01:27][^4^][4] Objectifs de l'association * Soutien aux associations de solidarité depuis plus de 20 ans * Focus sur les problématiques de gouvernance et de financement + [00:04:17][^5^][5] Défis du financement associatif * Évolution des modèles économiques et des profils des donateurs * Importance des sources de financement variées + [00:25:07][^6^][6] Stratégies de financement * Combinaison de financements publics et privés * Transparence et responsabilité dans la gestion des fonds + [00:33:35][^7^][7] Rôle des collectivités * Accompagnement et orientation vers des outils de financement adaptés + [00:38:00][^8^][8] Financements européens * Conseils pour accéder aux financements de l'Union européenne + [01:23:02][^9^][9] Conclusion * Récapitulatif des discussions et encouragement à la diversification des modèles économiques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:06][^1^][1] - [00:30:10][^2^][2]:

      La vidéo aborde le bénévolat de gouvernance dans les associations, en mettant l'accent sur l'importance d'avoir des conseils d'administration efficaces et renouvelés. Elle explique le programme de Passerelles et Compétences pour aider les associations à trouver et intégrer de nouveaux administrateurs bénévoles qualifiés.

      Points forts: + [00:00:06][^3^][3] Le rôle du conseil d'administration * Importance du renouvellement * Création d'un programme spécifique + [00:00:54][^4^][4] Observations sur les associations * Différents profils et besoins * Importance de l'évolution du conseil + [00:02:35][^5^][5] Les défis de la gouvernance * Mandats trop longs * Conseils non animés ou sous-utilisés + [00:05:01][^6^][6] Le programme de bénévolat * Lancé en septembre 2020 * Aide à la composition et au renouvellement du conseil + [00:07:02][^7^][7] Processus du programme * Analyse des besoins * Recherche et intégration des administrateurs + [00:11:53][^8^][8] Promotion du bénévolat de gouvernance * Impact sur les associations * Développement du capital humain

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:24:28][^2^][2]:

      La vidéo présente un webinaire organisé par Passerelles et Compétences, discutant du renouvellement des conseils d'administration et de l'importance de la diversité au sein de ces conseils. Laurence Armand, présidente de Passerelles et Compétences, et Laurence Le Petit, déléguée générale de France générosité, partagent leurs perspectives et expériences.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction au webinaire * Importance du renouvellement des conseils d'administration + [00:01:01][^4^][4] Rôle de Passerelles et Compétences * 300 bénévoles, 22 antennes locales, 5000 bénévoles pour 7700 missions + [00:03:37][^5^][5] Partenariat avec France générosité * Collaboration sur le bénévolat de gouvernance et la diversité + [00:04:14][^6^][6] Mission de France générosité * Défendre les intérêts du secteur et développer la générosité + [00:17:19][^7^][7] Impact de la diversité * Apporte des perspectives variées et enrichit la vision de l'association + [00:31:00][^8^][8] Intégration et communication * Importance de l'intégration des nouveaux membres et de la communication informelle + [00:39:14][^9^][9] Défis de la présidence * Investissement important, souvent assumé par des retraités + [01:14:43][^10^][10] Stratégie organisationnelle * Discussion sur l'importance stratégique des conseils d'administration

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:12:24][^2^][2]:

      La vidéo aborde la gouvernance des associations, en mettant l'accent sur l'importance du conseil d'administration et de son rôle dans la définition des orientations stratégiques et la mise en œuvre du projet associatif. Elle souligne également le processus de renouvellement des administrateurs et l'engagement nécessaire pour soutenir les valeurs de l'association.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Gouvernance des associations * Pas de définition unique * Importance des valeurs et du projet associatif + [00:00:58][^4^][4] Organes de gouvernance * Assemblée générale annuelle * Conseil d'administration et bureau + [00:02:46][^5^][5] Rôle du conseil d'administration * Définit les orientations stratégiques * Nomme les membres du bureau + [00:07:09][^6^][6] Renouvellement des administrateurs * Cooptation et intégration * Importance de l'engagement et de l'adéquation avec les valeurs + [00:18:10][^7^][7] Participation à distance * Possibilité d'être administrateur via Zoom * Fréquence des réunions et importance de la présence physique + [00:58:01][^8^][8] Responsabilité des administrateurs * Responsabilité civile et pénale partagée * Importance de la diligence et de la bienveillance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:22:35][^2^][2]:

      La vidéo présente un dialogue sur le rôle et les bonnes pratiques d'un conseil d'administration dans différentes associations. Les intervenants partagent leurs expériences et discutent de l'évolution de leurs conseils, des défis rencontrés et des objectifs pour l'avenir.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Rôle actuel du conseil * Importance de l'adaptation et de l'évolution * Exemple d'une association de réinsertion + [00:06:09][^4^][4] Changement de conseil * Nécessité de renouvellement et de nouvelles méthodes * Plan de développement ambitieux + [00:13:04][^5^][5] Profil des administrateurs * Recherche de diversité et de compétences spécifiques * Importance de l'adhésion aux objectifs de l'association + [00:22:35][^6^][6] Évolution future * Vision stratégique et implication dans la vie associative * Collaboration avec les équipes opérationnelles

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:24:36][^2^][2]:

      La vidéo présente une conférence sur la gouvernance dans le secteur associatif, abordant les aspects juridiques et les bonnes pratiques. L'intervenante, avocate spécialisée, discute de l'importance de la structure organisationnelle, des rôles des administrateurs, et de la gestion des risques.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction de la conférencière * Avocate spécialisée en gouvernance + [00:00:38][^4^][4] Rôle du conseil d'administration * Importance de la structure et des statuts + [00:03:21][^5^][5] Gouvernance duale * Élus et cadres salariés + [00:06:07][^6^][6] Responsabilités des administrateurs * Civiles, pénales, sociales, financières + [00:09:36][^7^][7] Fonctions des administrateurs * Dirigeants de droit et mandataires + [00:17:03][^8^][8] Sujets juridiques clés * Sécurité économique, statuts précis, complémentarité direction-salariés

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:19:25][^2^][2]:

      La vidéo présente une avocate spécialisée dans la défense des enfants atteints de troubles neurodéveloppementaux. Elle explique son approche flexible en droit pour s'adapter aux besoins spécifiques de ses clients, souvent confrontés à des diagnostics erronés et à des prises en charge inadaptées. Elle souligne l'importance de lutter contre la stigmatisation et de promouvoir des soins adaptés, en mettant l'accent sur la formation des professionnels et l'écoute des parents.

      Points forts: + [00:00:11][^3^][3] Défense des enfants atypiques * Troubles TDAH, TSA * Syndrome d'alcoolisation fœtale + [00:01:00][^4^][4] Flexibilité en droit * Droit diversifié * Centré sur le neurodéveloppement + [00:02:01][^5^][5] Lutte contre les diagnostics erronés * Responsabilité médicale * Prises en charge inadaptées + [00:03:02][^6^][6] Droits des handicapés * Allocations via MDPH * Prise en charge adaptée + [00:04:01][^7^][7] Importance de l'accompagnement humain * AESH individuels * Besoin d'attention soutenue + [00:05:03][^8^][8] Contentieux en droit administratif * Éducation nationale * Conseils de discipline + [00:07:00][^9^][9] Responsabilité pénale des jeunes * Discernement * Alternatives à la prison + [00:09:01][^10^][10] Protection de l'enfance * Formations obsolètes * Importance du diagnostic + [00:11:01][^11^][11] Rôle des parents * Observations parentales * Collaboration avec professionnels + [00:12:01][^12^][12] Risques de placement abusif * Informations préoccupantes * Mesures administratives + [00:15:46][^13^][13] Assistance éducative * Évaluations sociales et psychologiques * Importance des soins adaptés + [00:17:00][^14^][14] Départ des CMP * Risque d'IP pour défaut de soins * Importance de la prise en charge en libéral + [00:19:00][^15^][15] Écoute des parents * Non-toxicité * Besoin de répit, pas de retrait Video summary [00:20:00][^1^][1] - [00:39:54][^2^][2]:

      La vidéo présente une avocate spécialisée dans la défense des enfants avec des troubles neurodéveloppementaux. Elle explique son approche flexible en droit pour s'adapter aux besoins spécifiques de ses clients et aborde les défis liés à la responsabilité médicale, les droits des handicapés, et la protection de l'enfance.

      Highlights: + [00:20:00][^3^][3] Défense des enfants * Troubles neurodéveloppementaux * Flexibilité en droit + [00:21:01][^4^][4] Responsabilité médicale * Diagnostics inadaptés * Culpabilisation des parents + [00:22:26][^5^][5] Droits des handicapés * Allocations via MDPH * Prise en charge adaptée + [00:24:02][^6^][6] Protection de l'enfance * Évaluation des besoins * Formations pour professionnels + [00:27:44][^7^][7] Enjeux du placement * Impact sur les familles * Importance du diagnostic + [00:30:03][^8^][8] Rôle du juge des enfants * Lien entre services et familles * Compréhension des troubles

  3. Feb 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:37:26][^2^][2] : Ce webinaire discute l'impact de la réforme du Plan Comptable Général (PCG) sur les associations, en se concentrant sur l'appel à la générosité du public (AGP). Il aborde les textes réglementaires, les définitions clés, les seuils financiers, et les obligations de transparence et de contrôle.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction et objectifs du webinaire * Présentation des animateurs experts-comptables + [00:01:23][^4^][4] Cadre de l'AGP * Clarification des notions mal définies + [00:02:04][^5^][5] Textes réglementaires * Lois et décrets encadrant l'AGP + [00:06:09][^6^][6] Conditions pour faire appel à l'AGP * Critères cumulatifs prévus par la loi + [00:18:41][^7^][7] Seuils et formalisme * Seuil de 153 000 euros et déclaration préalable + [00:26:36][^8^][8] Transparence financière * Importance de la transparence dans les comptes annuels Résumé de la vidéo 00:37:33 - 00:57:58 : La vidéo traite de l'impact de la réforme du PCG sur les associations, en se concentrant sur les obligations de transparence financière et les contrôles associés lorsqu'elles font appel à la générosité du public.

      Points clés : + [00:37:33][^1^][1] Obligations de certification * Nécessité de certifier les comptes et de les publier + [00:38:06][^2^][2] Contrôles possibles * Par la Cour des comptes ou l'IGAS selon l'activité + [00:39:16][^3^][3] Seuils pour les dons * Seuil abaissé pour les associations cultuelles mixtes + [00:40:19][^4^][4] Sanctions pour non-conformité * Amendes pour non-publication des comptes + [00:41:36][^5^][5] Conseils avant un appel à la générosité * Réflexion nécessaire sur les conditions et déclarations préalables + [00:43:15][^6^][6] Documents comptables spécifiques * Nécessité d'établir des documents en cas d'appel à la générosité + [00:47:01][^7^][7] Communication avec les donateurs * Importance de la communication adaptée au profil des donateurs

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:26][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les changements apportés au plan comptable général et leur impact sur les associations, notamment en termes de délégations de pouvoir et de présentation des comptes annuels. Elle aborde la réforme du résultat exceptionnel, la suppression de la technique de transfert de charges, et les nouvelles modalités de comptabilisation des subventions d'investissement.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et contexte * Présentation de l'impact des réformes comptables sur les associations + [00:03:38][^4^][4] Périmètre et objectifs de la réforme * Modernisation et simplification des comptes annuels + [00:08:14][^5^][5] Principaux changements du plan comptable * Révision de la notion de résultat exceptionnel et suppression du transfert de charges + [00:17:05][^6^][6] Définition du résultat exceptionnel * Nouvelle approche pour identifier les événements majeurs et inhabituels + [00:22:09][^7^][7] Impact des transferts de charges * Création de nouveaux comptes pour une meilleure transparence + [00:28:54][^8^][8] Exemples pratiques * Illustration des changements avec des cas concrets Résumé de la vidéo [00:30:32][^1^][1] - [00:58:39][^2^][2]: Cette partie de la vidéo aborde les changements dans la gestion comptable des associations, notamment la suppression des transferts de charges et l'impact sur la présentation des comptes annuels. Elle souligne l'importance de l'anticipation et de l'adaptation aux nouvelles méthodes comptables.

      Points clés: + [00:30:32][^3^][3] Suppression des transferts de charges * Impact sur les charges de personnel * Nécessité d'anticipation + [00:32:07][^4^][4] Impact du compte 649 * Importance pour les subventions * Vigilance pour éviter la baisse de subvention + [00:34:20][^5^][5] Modernisation du plan de compte * Suppression de près de 200 comptes * Utilisation obligatoire de certains comptes + [00:37:29][^6^][6] Effet sur la présentation des comptes annuels * Changements dans le bilan et le compte de résultat * Simplification des modèles de présentation + [00:48:45][^7^][7] Date d'entrée en vigueur * Application pour les exercices ouverts à partir du 1er janvier 2025 * Importance de la préparation et de la pédagogie

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:27:15][^2^][2] : Cette vidéo présente un webinaire sur les bonnes pratiques juridiques dans les associations. Les experts comptables Cyril et Frédéric discutent de l'importance d'un projet associatif clair, de la gouvernance, des statuts, et du rôle du président et des délégations de pouvoir.

      Points forts : + [00:00:02][^3^][3] Introduction au webinaire * Présentation des animateurs + [00:01:32][^4^][4] Importance du projet associatif * Fondation de l'identité collective * Outil de pilotage + [00:04:10][^5^][5] Gouvernance et démocratie interne * Exercice et partage du pouvoir * Représentation auprès des tiers + [00:07:15][^6^][6] Mentions obligatoires dans les statuts * Nomination, objet, durée, conditions d'entrée et de sortie + [00:09:16][^7^][7] Règlement intérieur et son rôle * Précise les statuts * Définit les règles de fonctionnement + [00:14:15][^8^][8] Organisation de la gouvernance * Pouvoirs de décision, d'exécution, et de contrôle * Adaptation aux besoins de l'association + [00:20:39][^9^][9] Création de collèges au sein du conseil * Droits ou fonctions spécifiques + [00:24:29][^10^][10] Délégations de pouvoir * Transfert de responsabilité pénale * Importance de la précision et de la limitation dans le temps Résumé de la vidéo [00:27:17][^1^][1] - [00:51:33][^2^][2]: La vidéo aborde la structure et la gestion des assemblées générales dans les associations, soulignant l'importance des statuts clairs, des rôles définis et des processus démocratiques.

      Points clés: + [00:27:17][^3^][3] Rôles et pouvoirs * Importance des statuts * Rôles distincts pour chaque organe + [00:27:33][^4^][4] Assemblée générale * Convocation des membres * Non-obligation légale annuelle + [00:30:03][^5^][5] Différences AG ordinaire/extraordinaire * Compétences et délibérations spécifiques * Procédures de nomination et révocation + [00:33:53][^6^][6] Assemblée Générale Extraordinaire * Situations nécessitant une AGE * Conseils pour la révision des statuts + [00:38:01][^7^][7] Processus d'approbation des comptes * Étapes de convocation et documentation * Importance de la régularité des réunions + [00:44:11][^8^][8] Nomination des commissaires aux comptes * Critères et obligations légales * Conséquences de la non-nomination Résumé de la vidéo [00:51:35][^1^][1] - [00:59:06][^2^][2]: Cette partie de la vidéo discute des procédures et des règles relatives aux assemblées générales et au règlement intérieur des associations, y compris la convocation des membres, l'approbation des statuts et la nomination du commissaire aux comptes.

      Points forts: + [00:51:35][^3^][3] Approbation des statuts * Nécessité d'un lien entre statuts, règlement intérieur et approbation collective + [00:52:01][^4^][4] Convocation par mail * Possible si prévu dans les statuts ou le règlement intérieur + [00:52:53][^5^][5] Règlement intérieur * Doit être préparé par le conseil et approuvé en assemblée générale + [00:53:38][^6^][6] Invitation aux assemblées générales * Les membres de l'année précédente doivent être convoqués pour l'assemblée de l'année en cours + [00:55:09][^7^][7] Signature des PV * Les procès-verbaux ne sont signés qu'après approbation par l'organe suivant + [00:56:41][^8^][8] Seuil de 153000 euros * Distinction entre subventions et dons pour la nomination du commissaire aux comptes

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:33:17][^2^][2]: La vidéo présente un webinaire sur les délégations de pouvoir dans le secteur associatif, animé par Émilie Linzl, juriste, et Christian Serpaud, expert-comptable. Ils discutent de l'importance de structurer et sécuriser la répartition des pouvoirs au sein des associations pour garantir leur fonctionnement et pérennité.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Introduction au webinaire * Importance de la structure organisationnelle + [00:02:19][^4^][4] Rôles et pouvoirs dans une association * Distinction des fonctions décisionnelles + [00:10:19][^5^][5] Répartition des fonctions exécutives * Président, trésorier, secrétaire + [00:13:26][^6^][6] Responsabilité des dirigeants * Civile et pénale + [00:21:02][^7^][7] Principes de la délégation de pouvoir * Transfert d'habilitation juridique + [00:27:05][^8^][8] Validité juridique des délégations * Conditions de forme et de fond Résumé vidéo 00:33:21 - 00:56:28: La vidéo aborde la délégation de pouvoir dans les associations, y compris la description des actes délégués, les obligations du délégataire, et les moyens à disposition. Elle explique également la distinction entre la délégation de pouvoir et la délégation de signature, ainsi que les implications juridiques et les bonnes pratiques.

      Points clés: + [00:33:21][^1^][1] Définition de la délégation * Description des actes et missions déléguées + [00:34:27][^2^][2] Conditions de la délégation * Autorité, capacité et compétences techniques requises + [00:35:10][^3^][3] Exemple de plan pour rédiger une délégation * Identification des parties, objet, conditions, et cadre juridique + [00:37:43][^4^][4] Formes de délégation * Subdélégation, co-délégation, et leurs risques + [00:40:13][^5^][5] Différence entre délégation de pouvoir et de signature * Transfert de pouvoirs vs représentation physique + [00:42:16][^6^][6] Application de la délégation dans les associations * Couverture des activités et fonctions, et importance de la formalisation écrite

    1. 'est le moment de passer la main à yacopo qui va vous présenter des 00:22:37 exemples d'usage de forg yacopo
    2. écris-moi et un email de newsletter de promotion d'un programme gratuit pour sensibiliser et accompagner les acteurs de l'économie sociale et solidaire sur les enjeux de la cybécurité
    3. dans un deuxè 00:17:21 exemple on peut demander à chatbt de de vous aider dans la recherche de financement et donc la question qui est posée c'est pose-moi la requête pardon qui qui est posée c'est pose-moi des questions qui doivent 00:17:35 me permettre de trouver les bons arguments pour convaincre et obtenir une subvention
    4. c'est par exemple vous voulez organiser un soirée événementielle ce qui a parfois le cas dans pas mal d'associations ici 00:18:50 j'ai pris l'exemple d'une fondation qui finance des projets autour de la recherche sur le cancer
    5. quelques exemples d'usage qui 00:16:03 pourraent être des bons exemples d'usage pour les associations
    6. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:22:46][^2^][2]: La vidéo présente une session de webinaire organisée par Solidatech, où l'équipe de Cyber Forgo discute de l'intelligence artificielle (IA) et de son utilisation par les associations. Elodie de Solidatech introduit le webinaire et explique les aspects pratiques, suivie par une présentation de Solidatech et ses services pour les associations. L'équipe de Cyber Forgo partage ensuite des exemples d'utilisation de l'IA générative et des conseils pour son utilisation sécurisée et efficace.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et objectifs du webinaire * Présentation par Elodie de Solidatech * Discussion sur l'IA par Cyber Forgo + [00:02:15][^4^][4] Présentation de Solidatech * Services numériques pour associations * Histoire et mission de Solidatech + [00:06:19][^5^][5] Exemples d'utilisation de l'IA générative * Utilité de l'IA pour les associations * Conseils pour une utilisation responsable + [00:09:35][^6^][6] Risques et précautions d'usage de l'IA * Importance de la sécurité et de l'éthique * Astuces pour éviter les pièges de l'IA Résumé de la vidéo [00:22:48][^1^][1] - [00:49:22][^2^][2]: La vidéo présente l'association Data for Good qui soutient des projets technologiques à impact social. Elle met en lumière l'utilisation de l'IA pour extraire des données, analyser des images et accélérer le développement technique avec des ressources limitées.

      Points forts: + [00:22:48][^3^][3] Structure de Data for Good * Saisons de projets tech * Recrutement envisagé + [00:24:56][^4^][4] Extraction de données non structurées * Observatoire sur l'évasion fiscale + [00:25:09][^5^][5] Analyse d'image * Projets environnementaux * Détection d'incendies et pollution plastique + [00:25:35][^6^][6] Développements techniques complexes * Projets ambitieux avec petites équipes + [00:30:50][^7^][7] Projet Carbon Bombs * Visualisation de mégaprojets fossiles + [00:32:16][^8^][8] Risques de l'IA générative * Biais, fausses informations, fuites de données + [00:38:23][^9^][9] Conseils pour utiliser l'IA générative * Écrire des requêtes claires * Ne pas divulguer d'informations personnelles * Vérifier les réponses obtenues Résumé de la vidéo 00:49:23 - 01:04:05 : La vidéo aborde l'écriture de prompts, la confidentialité des données avec les outils génératifs, et l'utilisation de l'IA dans les associations. Elle souligne l'importance de la transparence et de la sécurité des données.

      Points clés : + [00:49:23][^1^][1] Écriture de prompts * Conseils pour construire des requêtes + [00:50:09][^2^][2] Applications pour prompts * Utiliser des applis pour créer des requêtes + [00:51:13][^3^][3] Conseils sur les requêtes * Créer ses propres requêtes pour mieux comprendre l'outil + [00:52:01][^4^][4] Sécurité des données * Risques liés à l'utilisation des outils génératifs + [00:54:06][^5^][5] Confidentialité et IA * Prudence avec les informations personnelles + [00:57:18][^6^][6] IA pour FAQ * Réflexion sur l'utilisation de l'IA pour améliorer les FAQ

    1. je remets la slide où il y avait des 01:08:58 exemples qui sont une dizaine d'exemples parmi des centaines possible
    2. rtbble dont parlait à Roanne propose une réduction de 50% 00:56:52 pour le secteur associatif sachant que typiquement rtbble c'est vraiment parmi les outils de code un de ceux je pense dont il y a le plus de chances que la version gratuite vous suffit amplement moi je vais chez solidatech on se contente de la 00:57:04 on s'est contenter longtemps de la version gratuite et et on a vraiment pu faire déjà beaucoup de choses avec
    3. proposait une version gratuite aux eng

      Slack propose version gratuite aux ONG

    4. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:22:34][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech et Contournement, deux programmes de solidarité numérique qui aident les associations à renforcer leur impact grâce au numérique. Le webinaire présente les concepts et les outils du no code, c'est-à-dire la possibilité de créer des sites web, des applications, des outils internes et des automatisations sans avoir besoin de coder. Le webinaire explique les avantages du no code pour les associations, les différents types d'outils disponibles, les bonnes pratiques à adopter, et propose des démonstrations concrètes de création de projets no code.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Programme de solidarité numérique créé en 2008 * Facilite l'accès au numérique financièrement et accompagne aux usages * Propose des logiciels à tarif réduit, du matériel reconditionné, des ressources, des webinaires et des formations + [00:04:53][^4^][4] Présentation de Contournement * Programme de solidarité numérique créé en 2017 * Aide les associations à créer des sites, des applis et des automatisations sans coder * Propose des vidéos, des podcasts, des formations en ligne et des offres solidaires + [00:08:10][^5^][5] Introduction au no code * No code = créer des projets numériques visuellement sans écrire de code * Avantages : gain de temps, d'argent, d'autonomie, de créativité * Inconvénients : dépendance aux éditeurs, limites techniques, besoin de se former + [00:14:29][^6^][6] Panorama des outils no code * Différents types d'outils selon les besoins : site web, appli mobile, outil interne, automatisation, etc. * Différents niveaux d'accessibilité selon les compétences : débutant, confirmé, avancé * Exemples d'outils : Dorik, Webflow, Bubble, Glide, Zapier, Airtable, Notion, etc. + [00:20:10][^7^][7] Démonstration de Zapier * Zapier = outil no code qui permet d'interconnecter des outils entre eux pour automatiser des tâches * Exemple : automatiser le traitement des candidatures à une formation * Explication pas à pas de la création d'un zap (automatisation) + [00:29:00][^8^][8] Démonstration de Softr * Softr = outil no code qui permet de créer des sites web et des applis à partir de bases de données Airtable * Exemple : créer un site de recrutement pour les métiers du no code * Explication pas à pas de la création d'un site avec Softr + [00:36:38][^9^][9] Bonnes pratiques du no code * Commencer par définir son besoin et son objectif * Choisir l'outil le plus adapté à son projet * Se former et se documenter sur l'outil choisi * Tester et itérer son projet * Se faire accompagner par des experts si besoin + [00:39:34][^10^][10] Questions-Réponses * Réponses aux questions des participants sur le no code, les outils, la sécurité, le rgpd, etc. * Présentation d'un bon d'achat de 80 euros valable un mois sur les formations de Contournement * Conclusion et remerciements

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:40:34][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un webinaire sur l'apprentissage et l'engagement personnel. Les animateurs, Mathieu et Rémi, discutent de leur expérience et de l'importance de l'apprentissage actif, de la curiosité et de l'esprit critique dans le développement personnel et professionnel.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction du webinaire * Présentation des animateurs et de leurs parcours + [00:01:00][^4^][4] L'importance de l'engagement * Discussion sur l'engagement dans l'éducation et l'écologie + [00:04:09][^5^][5] Kit d'apprentissage et d'engagement * Présentation d'un kit pour faciliter l'apprentissage et l'engagement + [00:06:56][^6^][6] Raisonner avec intention * L'importance de définir des intentions claires pour l'apprentissage + [00:10:58][^7^][7] Conscientiser les biais de confirmation * Reconnaître et dépasser les biais cognitifs pour un meilleur apprentissage + [00:17:36][^8^][8] Cultiver l'esprit critique * Développer un esprit critique pour évaluer l'information et les idées + [00:34:12][^9^][9] Prendre du temps pour réfléchir * L'importance de prendre du recul pour une meilleure compréhension et intégration des idées + [00:36:25][^10^][10] Expertise personnelle en apprentissage * Encouragement à utiliser son expérience personnelle pour améliorer l'apprentissage

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:16:11][^2^][2]:

      La vidéo présente des conseils pour optimiser un stand lors d'un forum des associations. Clément, le créateur d'Optima Saut, partage ses astuces pour attirer des adhérents et bénévoles, et pour fidéliser les membres existants.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Importance du forum * Opportunité de recrutement et de fidélisation + [00:03:36][^4^][4] Organisation du stand * Attirer l'attention et décorer pour refléter l'association + [00:04:53][^5^][5] Convaincre les visiteurs * Présenter les bénéfices, avantages et fonctionnalités + [00:06:26][^6^][6] Engagement des visiteurs * Inciter à visiter le club et fournir des informations pratiques + [00:08:01][^7^][7] Suivi post-forum * Communiquer avec les intéressés pour les convertir en membres + [00:11:23][^8^][8] Préparation en amont * Planifier et communiquer efficacement pour un événement réussi

    1. Résumé de la vidéo [00:00:03][^1^][1] - [00:56:13][^2^][2]:

      La vidéo présente une session sur le partenariat entre la Fédération Française d'Échecs et Socomec, un logiciel de gestion pour les associations. Les intervenants discutent des avantages du logiciel pour les clubs d'échecs, notamment la simplification de la gestion administrative et la promotion de l'engagement bénévole.

      Points forts: + [00:00:03][^3^][3] Introduction au partenariat * Présentation des intervenants et objectifs + [00:01:25][^4^][4] Avantages de Socomec * Facilite la gestion des clubs * Offre spéciale pour les 100 premiers clubs + [00:04:33][^5^][5] Mission de Socomec * Aider les associations à avoir un impact positif + [00:07:33][^6^][6] Historique de Socomec * Création pour centraliser les outils de gestion + [00:09:36][^7^][7] Gestion du temps et des membres * Économie de temps pour les responsables + [00:14:37][^8^][8] Utilisation du logiciel * Démonstration et abonnement au service + [00:28:35][^9^][9] Gestion collaborative * Plusieurs personnes peuvent gérer le contenu + [00:34:42][^10^][10] Importance des économies de temps * Permet de se concentrer sur le développement du club + [00:41:07][^11^][11] Transactions sécurisées * Gestion des paiements en ligne + [00:56:13][^12^][12] Conclusion et appel à l'action * Encouragement à tester le logiciel

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:32:52][^2^][2] :

      Cette vidéo est une présentation des spécificités comptables et fiscales des associations pour l'arrêté des comptes annuels 2023. Elle aborde les règles liées aux subventions, aux fonds dédiés, aux fonds propres, aux dons, au bénévolat, à la fiscalité, ainsi que les actualités législatives et réglementaires qui impactent les associations.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Introduction par Karim, président du comité association * Présentation du comité et des intervenantes * Annonce du programme et des modalités de questions + [00:01:18][^4^][4] Spécificités associatives du bilan par Juliette * Rappel sur l'appel à la générosité du public et ses conséquences * Explication sur les fonds dédiés et leur comptabilisation * Précision sur les fonds propres, les réserves et la dotation + [00:10:03][^5^][5] Spécificités associatives du résultat par Nathalie * Description des différents types de produits (subventions, concours publics, dons, etc.) * Distinction entre mécénat et parrainage * Illustration sur le bénévolat et sa valorisation + [00:19:03][^6^][6] Spécificités associatives de l'annexe par Juliette * Présentation des tableaux obligatoires pour les associations faisant appel à la générosité du public * Focus sur le compte de résultat par origine et par destination * Rappel sur les informations complémentaires à fournir + [00:26:09][^7^][7] Actualités législatives et réglementaires par Nathalie * Loi du 1er juillet 2021 relative à l'engagement associatif * Loi du 24 août 2021 relative au contrat d'engagement républicain * Loi de finances pour 2023 et ses mesures concernant les associations + [00:31:38][^8^][8] Questions-réponses * Réponses aux questions posées par les participants via le chat * Précisions sur certains points techniques ou pratiques * Renvoi vers des sources d'information complémentaires

      Résumé de la vidéo [00:35:00][^1^][1] - [01:32:52][^2^][2]:

      La deuxième partie de la vidéo traite des spécificités associatives du compte de résultat, notamment les produits, les charges, le bénévolat, la fiscalité et les obligations comptables. Voici les points principaux :

      • [00:35:00][^3^][3] Les subventions d'exploitation et d'investissement
        • Comptabilisées à la notification de l'acte d'attribution
        • En cas de convention pluriannuelle, la part non consommée est mise en fonds dédiés
        • Les subventions d'investissement peuvent être comptabilisées en fonds propres ou en produits
      • [00:46:20][^4^][4] Les concours publics et les contributions financières
        • Correspondent aux sommes reçues d'entités publiques ou privées sans contrepartie
        • Comptabilisées à la signature de la convention d'octroi
        • Selon leur nature, elles peuvent être d'exploitation ou exceptionnelles
      • [00:55:10][^5^][5] Les dons, les libéralités, le mécénat et le parrainage
        • Correspondent aux actes de générosité du public ou de tiers
        • Comptabilisés à l'encaissement ou à l'acceptation de la libéralité
        • Donnent droit à des réductions d'impôts sous certaines conditions
        • Le mécénat est sans contrepartie, le parrainage est une prestation de communication
      • [01:10:00][^6^][6] Les charges et les produits d'exploitation
        • Correspondent aux flux liés à l'activité courante de l'association
        • Doivent être ventilés selon leur nature ou leur destination
        • Doivent respecter le principe de prudence et de rattachement à l'exercice
      • [01:20:00][^7^][7] Le bénévolat et la valorisation des contributions volontaires en nature
        • Correspondent aux apports en temps ou en nature des bénévoles
        • Ne sont pas comptabilisés en charges ou en produits, mais en annexe
        • Doivent être évalués selon des méthodes et des référentiels adaptés
      • [01:28:00][^8^][8] La fiscalité et les obligations comptables des associations
        • Dépendent du caractère lucratif ou non de l'activité associative
        • Nécessitent de respecter les règles fiscales et comptables applicables
        • Impliquent de déclarer les dons et les reçus fiscaux, de tenir une comptabilité régulière et de publier les comptes annuels
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:57:04][^2^][2] :

      Cette vidéo est un atelier sur la gestion des bénévoles animé par Marilyn Fournier, directrice du Réseau de l'action bénévole du Québec. Elle aborde les sujets suivants :

      Points saillants : + [00:00:36][^3^][3] La perception du bénévolat par les Québécois * Les mythes et les réalités sur le bénévolat * Les motivations et les attentes des bénévoles selon leur âge * Les tendances et les défis du bénévolat au Québec + [00:28:35][^4^][4] Le cycle de gestion des ressources bénévoles * Les étapes du cycle : planification, recrutement, accueil et intégration, formation, supervision, reconnaissance, évaluation et rétroaction * Les outils et les bonnes pratiques pour chaque étape * Les compétences clés à développer en tant que gestionnaire de bénévoles + [01:39:33][^5^][5] Les ressources disponibles pour la gestion des bénévoles * Le programme de formation en ligne J'agis comme bénévole * Le coffre à outils en action bénévole * Les publications et les études du Réseau de l'action bénévole du Québec * Les partenaires et les organismes de soutien au bénévolat

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:30:42][^2^][2] :

      Cette vidéo est une présentation en français sur les outils numériques pour les associations, organisée par Solidatech et animée par Erwan Khezzar, cofondateur de Contournement. Elle aborde les sujets suivants :

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme de solidarité numérique créé en 2008 * Une filiale des Ateliers du Bocage, membre du mouvement Emmaüs * Plus de 32 000 associations bénéficiaires et plus de 500 000 outils numériques distribués + [00:04:12][^4^][4] Présentation de Contournement * Une entreprise qui forme à contourner les obstacles techniques du numérique * Une approche basée sur les outils no code, qui permettent de créer des sites, des applis, des outils sans écrire de code * Un exemple de projet réalisé avec Glide : H24 Urgence, une appli qui cartographie les maisons de santé + [00:15:32][^5^][5] Panorama des outils no code * Une typologie des outils selon leur fonctionnalité : création de sites, d'applis, d'outils, d'automatisation, etc. * Une présentation de plusieurs outils avec leurs avantages et leurs limites : Webflow, Bubble, Glide, Airtable, Zapier, Notion, etc. * Une démonstration de Airtable, un outil de gestion de bases de données visuelles et collaboratives + [01:11:22][^6^][6] Questions-réponses * Des réponses aux questions des participants sur les outils no code, leur utilisation, leur coût, leur sécurité, etc. * Des conseils et des ressources pour se former et se lancer dans le no code * Une offre de réduction pour la formation initiation au no code de Contournement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:13:41][^2^][2] :

      Cette vidéo présente une démonstration de différentes fonctionnalités de la suite Office 365, en prenant comme cas concret l'organisation d'une assemblée générale. Elle montre comment utiliser Yammer, Outlook, Skype, Planner, SharePoint, OneDrive, Delve, Video et Power BI pour communiquer, collaborer, partager et analyser des informations.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] L'utilisation de Yammer pour annoncer l'assemblée générale * Création d'un groupe et d'un sondage pour choisir la date * Envoi d'une alerte aux membres de la communauté * Possibilité de voter, réagir et discuter + [00:04:01][^4^][4] L'utilisation de Outlook et Skype pour envoyer les invitations * Création d'un nouveau rendez-vous avec l'option "Nouvelle réunion Skype" * Ajout d'un numéro de téléphone et d'un lien pour se connecter à la conférence * Possibilité de participer à la réunion par téléphone ou par ordinateur + [00:05:29][^5^][5] L'utilisation de Planner pour préparer la réunion * Création d'un sujet "Assemblée générale" avec des tâches à réaliser * Attribution des tâches aux différents acteurs du projet * Ajout de dates, de statuts, de labels et de commentaires + [00:07:33][^6^][6] L'utilisation de SharePoint pour stocker et partager les documents * Création d'un site "Assemblée générale" avec une bibliothèque de documents * Ajout de documents Word, Excel, PowerPoint, PDF, etc. * Possibilité de co-éditer les documents en ligne ou en local * Utilisation du moteur de recherche pour retrouver les documents en plein texte + [00:14:14][^7^][7] L'utilisation de OneDrive pour synchroniser les documents * Création d'un dossier "Assemblée générale" dans l'espace personnel * Synchronisation des documents avec le site SharePoint * Possibilité de travailler hors ligne et de récupérer les versions précédentes + [00:16:35][^8^][8] L'utilisation de Delve pour accéder aux documents pertinents * Présentation de l'interface et des fonctionnalités de Delve * Accès aux documents récents, populaires ou recommandés * Possibilité de créer des tableaux de bord personnalisés + [00:19:20][^9^][9] L'utilisation de Video pour diffuser la réunion * Création d'un canal "Assemblée générale" pour héberger les vidéos * Enregistrement de la réunion Skype et publication sur le canal * Possibilité de visionner la vidéo en ligne ou en mobilité + [00:20:01][^10^][10] L'utilisation de Power BI pour analyser les données * Création d'un rapport interactif à partir d'un fichier Excel * Ajout de graphiques, de tableaux, de cartes, etc. * Possibilité de partager le rapport sur SharePoint ou Yammer

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:06:59][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme qui aide les associations à accéder au numérique de manière responsable et solidaire. Le webinaire présente la solution Lisio, qui permet de rendre les sites web plus accessibles, rapides et écologiques. Il aborde les enjeux du numérique responsable, les bonnes pratiques pour réduire l'impact environnemental et social du numérique, et les bénéfices de Lisio pour les associations.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme qui facilite l'accès au numérique pour les associations * Des logiciels à tarif réduit, du matériel reconditionné, de l'accompagnement et des ressources * Plus de 38 000 associations inscrites + [00:05:36][^4^][4] Présentation de Lisio * Une solution innovante qui rend les sites web accessibles à tous * Un affichage 100 fois plus rapide et un impact carbone réduit * Une solution solidaire et soucieuse de la planète + [00:07:34][^5^][5] Les impacts du numérique * Un secteur qui consomme beaucoup d'énergie et de ressources * Une empreinte carbone importante et croissante * Des inégalités d'accès et d'usage du numérique + [00:15:06][^6^][6] Les enjeux du numérique responsable * L'éco-conception : réduire l'impact environnemental du numérique * L'éthique et l'inclusion : favoriser l'accès et la participation de tous au numérique * L'accessibilité numérique : adapter le numérique aux besoins et aux capacités des utilisateurs + [00:27:44][^7^][7] Les bonnes pratiques du numérique responsable * Des conseils pour limiter sa consommation numérique * Des astuces pour optimiser son site web et le rendre plus écologique * Des recommandations pour rendre son site web plus accessible et inclusif + [00:51:31][^8^][8] Les bénéfices de Lisio pour les associations * Une solution simple à installer et à utiliser * Une solution qui s'adapte aux besoins et aux préférences des utilisateurs * Une solution qui valorise l'image sociale et environnementale des associations

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:03:18][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. L'intervenant est Thibault Lièvremont, responsable média chez Oryxamedia, une agence spécialisée dans le marketing digital pour les structures associatives. Le sujet du webinaire est comment agir pour un numérique plus responsable, en utilisant le programme Google Ad Grants, qui permet aux associations de bénéficier d'un budget publicitaire de 10 000 dollars par mois sur le moteur de recherche Google.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech et de ses offres * Logiciels et matériel informatique à tarif réduit * Accompagnement et formation sur le numérique * Diffusion de savoirs sur la transition numérique + [00:06:02][^4^][4] Présentation du programme Google Ad Grants * Conditions d'éligibilité et de maintien * Limitations et spécificités du programme * Avantages et opportunités pour les associations + [00:24:02][^5^][5] Structuration d'un compte Google Ad Grants * Organisation des campagnes et des groupes d'annonces * Choix des mots-clés et des extensions * Création des annonces et des appels à l'action + [00:34:38][^6^][6] Ciblage des audiences et suivi des conversions * Utilisation des critères géographiques, démographiques, etc. * Installation du pixel de conversion et définition des objectifs * Optimisation des enchères et des stratégies d'enchères + [00:42:05][^7^][7] Analyse des performances et optimisation du compte * Utilisation des rapports et des tableaux de bord * Identification des indicateurs clés de performance * Amélioration du score de qualité et du taux de clics + [00:59:39][^8^][8] Questions-réponses avec les participants * Réponses aux questions sur le programme, les campagnes, les annonces, etc. * Conseils et recommandations personnalisés * Ressources et contacts utiles

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:17:15][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique qui aide les associations à renforcer leur impact à travers une meilleure utilisation du numérique. Le webinaire présente les enjeux et les bonnes pratiques de la sécurité et du pilotage des systèmes d'information (SI) pour les associations. Il propose également une démonstration d'un outil de cartographie et de gestion de SI appelé Easap.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme créé en 2008 qui compte plus de 40000 associations inscrites * Trois modes d'action : faciliter l'accès au numérique, accompagner le développement des usages numériques, coproduire et diffuser du savoir sur la transition numérique * Un catalogue de logiciels à tarif réduit, du matériel informatique reconditionné ou neuf, et des ressources variées (centre de ressources, newsletter, webinaires, formations, etc.) + [00:06:12][^4^][4] Sécurité des systèmes d'information * Les risques et les conséquences d'une attaque informatique pour les associations * Les bonnes pratiques à adopter pour se protéger : sauvegardes, mises à jour, antivirus, mots de passe, sensibilisation des utilisateurs, etc. * L'importance de connaître et de documenter son SI : cartographier les applications, les données, les infrastructures, les contrats, etc. * Les outils et les ressources disponibles pour aider les associations à sécuriser leur SI : l'ANSSI, le guide de cartographie des SI, le diagnostic numérique de Solidatech, etc. + [00:26:37][^5^][5] Pilotage des systèmes d'information * Les enjeux et les bénéfices d'une stratégie informatique pour les associations * Les étapes et les méthodes pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie informatique : diagnostic, plan d'action, budget, gouvernance, etc. * Les indicateurs et les outils pour suivre et évaluer la performance du SI : coût, qualité, satisfaction, etc. * Les opportunités et les défis de la transformation numérique pour les associations : nouveaux usages, nouveaux services, nouveaux modèles, etc. + [00:39:54][^6^][6] Démonstration de l'outil Easap * Un outil de cartographie et de gestion de SI développé par le cabinet de conseil DSI Partagée * Un outil full web, hébergé en France, sur des serveurs sécurisés, et adapté aux associations de tout secteur et de toute taille * Un outil qui permet de centraliser, de visualiser, et de gérer tous les éléments du SI : applications, données, infrastructures, contrats, projets, interventions, etc. * Un outil qui offre des fonctionnalités avancées : inventaire automatique, synchronisation avec Office 365, gestion de tickets, gestion de projets, portails collaboratifs, etc.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:16:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par l'Institut d'études avancées de Nantes sur le thème "Le Bien Commun, clé juridique du monde qui vient ?". Elle réunit quatre intervenants qui exposent leurs réflexions sur la notion de bien commun et ses implications juridiques, politiques et écologiques. Ils abordent notamment les questions de la propriété, de la gouvernance, de la participation, de la transmission et de la protection des biens communs, en s'appuyant sur des exemples concrets et des propositions innovantes.

      Points forts : + [00:05:39][^3^][3] Corinne Lepage présente la Déclaration universelle des droits et devoirs de l'humanité * Un texte élaboré en 2015 à la demande du Président français * Un texte qui met la notion de bien commun au cœur de sa réflexion * Un texte qui reconnaît les droits fondamentaux, l'équité intergénérationnelle et la préservation des ressources vitales + [00:20:10][^4^][4] Armand Hatchuel expose les enjeux de la gestion collective des biens communs * Une approche qui dépasse la dichotomie entre propriété privée et propriété publique * Une approche qui repose sur la coopération, la créativité et la responsabilité des acteurs * Une approche qui nécessite de repenser les cadres juridiques, institutionnels et cognitifs + [00:43:34][^5^][5] Thomas Perroud analyse les expériences juridiques de reconnaissance des biens communs * Des expériences qui tentent de répondre à la privatisation du monde et à la crise écologique * Des expériences qui se situent à différents niveaux (constitutionnel, législatif, jurisprudentiel) * Des expériences qui présentent des limites et des défis (hiatus, échec, financement, etc.) + [01:11:22][^6^][6] Christian Huglo propose des pistes pour le développement du droit des biens communs * Une piste qui consiste à renforcer la fonction sociale et écologique de la propriété * Une piste qui consiste à favoriser la participation citoyenne et la démocratie environnementale * Une piste qui consiste à reconnaître la personnalité juridique de certains biens communs naturels

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:42][^2^][2]:

      Cette vidéo donne des conseils pour organiser une réunion efficace dans le cadre associatif. Elle explique les étapes à suivre avant, pendant et après la réunion, ainsi que les rôles et les outils à utiliser.

      Points clés: + [00:00:27][^3^][3] L'importance de préparer la réunion * Définir les objectifs, les outils et les méthodes * Identifier les personnes ressources et les inviter * Fixer le lieu, le jour et l'heure de la réunion * Envoyer l'ordre du jour et les documents à analyser + [00:04:28][^4^][4] Le déroulement de la réunion * Présenter les nouveaux membres et les règles de conduite * Rappeler l'ordre du jour et le contexte * Faire participer tout le monde et distribuer les tâches * Planifier la prochaine réunion et le suivi du projet + [00:07:14][^5^][5] L'après-réunion * Organiser un pot de l'amitié pour renforcer la cohésion * Faire le compte rendu et demander des retours * Demander l'avis sur le déroulement de la réunion

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:59:39][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. Le webinaire a pour objectif de présenter des outils et des bonnes pratiques pour mobiliser, accueillir, accompagner et valoriser les bénévoles grâce au numérique. Le webinaire est animé par Faustine, chargée de formation à la Maison des Associations de Strasbourg, et Lorraine, chargée de communication à Solidatech.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme qui aide les associations à renforcer leur impact grâce au numérique * Des services de facilitation d'accès aux outils, d'accompagnement, de formation et de diffusion de savoirs * Plus de 38000 associations bénéficiaires + [00:04:08][^4^][4] Contexte de l'engagement bénévole en 2022 * Une baisse du taux de bénévolat (20,1% des Français) * Une augmentation de l'engagement ponctuel (63% des bénévoles) * Des motivations liées à l'utilité, à l'épanouissement, à l'appartenance et à l'acquisition de compétences * Des attentes liées à l'aide d'autres bénévoles et à l'attention des dirigeants + [00:08:01][^5^][5] Rechercher et attirer des bénévoles * En parler collectivement et faire du bouche à oreille * Formaliser les besoins et rédiger des fiches missions * Communiquer sur les réseaux sociaux et les plateformes de bénévolat * Travailler l'image et la communication de l'association + [00:15:24][^6^][6] Accueillir un bénévole * Soigner l'accueil et proposer des tâches concrètes * Identifier ses envies, ses besoins et ses compétences numériques * Rappeler ses droits et ses devoirs * Créer et remettre un livret d'accueil du bénévole + [00:21:21][^7^][7] Accompagner l'engagement * Mettre en place un système de parrainage ou de tutorat * Organiser des échanges réguliers et évaluer la satisfaction * Proposer des temps conviviaux et des actions collectives * Penser à la formation et à la montée en compétences + [00:26:06][^8^][8] Valoriser l'engagement * Reconnaître et remercier les bénévoles * Mettre en avant les résultats et les impacts de l'action bénévole * Utiliser des outils numériques de valorisation (badges, portfolios, etc.) * Faire connaître les dispositifs de valorisation (passeport bénévole, congé engagement, etc.) Résumé de la vidéo [00:30:00][^1^][1] - [00:59:39][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente les différentes façons de valoriser l'engagement bénévole, notamment à travers le numérique. Il aborde les sujets de la reconnaissance, du passeport bénévole, du compte d'engagement citoyen, du bilan de compétences et du CV. Il donne des conseils et des ressources pour aider les associations et les bénévoles à valoriser leurs expériences et leurs compétences acquises dans le cadre du bénévolat.

      Points forts: + [00:30:00][^3^][3] La reconnaissance de l'engagement bénévole * Un besoin exprimé par les bénévoles * Une source de motivation et de fidélisation * Plusieurs formes possibles : verbale, écrite, symbolique, etc. + [00:36:43][^4^][4] Le passeport bénévole * Un outil créé par France Bénévolat * Un document qui retrace le parcours bénévole * Un moyen de valoriser les compétences et les savoir-faire + [00:41:40][^5^][5] Le compte d'engagement citoyen * Un dispositif mis en place par le gouvernement * Un compte qui permet d'accumuler des droits à la formation * Un avantage pour les bénévoles qui s'engagent régulièrement + [00:47:22][^6^][6] Le bilan de compétences * Une démarche qui permet de faire le point sur ses compétences * Une opportunité de se réorienter ou de se former * Une possibilité de financement par le compte personnel de formation + [00:52:54][^7^][7] Le CV * Un document qui présente le profil professionnel * Une occasion de mettre en avant son expérience bénévole * Une astuce pour se démarquer et valoriser ses atouts

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:07:56][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique qui aide les associations à renforcer leur impact à travers une meilleure utilisation du numérique. Le webinaire présente les différents réseaux sociaux, leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients pour les associations, ainsi que des conseils pour bien les utiliser et les gérer. Le webinaire se termine par un temps de questions-réponses avec les participants.

      Points forts : + [00:00:01][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme créé par les ateliers du bocal, une coopérative d'insertion * Un catalogue de solutions numériques à tarif réduit (logiciels, matériel, formation) * Un accompagnement et des ressources pour les associations + [00:05:59][^4^][4] Présentation des réseaux sociaux * Un moyen efficace de développer son association, de communiquer, de collecter des dons * Un choix à faire en fonction de sa stratégie, de ses ressources, de sa cible * Un tour d'horizon des principaux réseaux (Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, Snapchat, TikTok, YouTube) + [00:38:52][^5^][5] Conseils pour bien communiquer sur les réseaux sociaux * Définir ses objectifs, sa ligne éditoriale, son ton, sa fréquence * Préparer et planifier ses publications avec des outils de gestion * Analyser les statistiques pour mesurer l'impact et ajuster sa stratégie + [00:57:19][^6^][6] Questions-réponses avec les participants * Des échanges sur des sujets variés : les hashtags, les outils de création graphique, les réseaux sociaux locaux, les stories, etc. * Des réponses apportées par l'animatrice du webinaire ou par d'autres participants * Des ressources partagées dans le chat

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:04][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique qui accompagne les associations dans leur transition numérique. Le webinaire présente les résultats d'une étude menée en 2022 sur la place du numérique dans le projet associatif, les impacts de la crise sanitaire, les objectifs, les difficultés et les leviers d'action des associations sur ce sujet. Le webinaire se termine par des conseils pratiques et des ressources pour aider les associations à réussir leur transformation numérique.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation de Solidatech * Solidatech facilite l'accès aux outils numériques, accompagne les usages et diffuse des savoirs * Solidatech fait partie des Ateliers du Bocage et du réseau international Techsoup * Solidatech s'adresse aux associations loi 1901 et autres statuts similaires + [00:07:47][^4^][4] Contexte et méthodologie de l'étude * L'étude est menée tous les trois ans depuis 2013 avec Recherches et Solidarités * L'étude vise à suivre l'évolution des pratiques numériques, guider les acteurs associatifs, donner des billes aux acteurs du numérique et alimenter le centre de ressources du DLA * L'étude repose sur un échantillon de 2276 responsables associatifs représentatifs du secteur + [00:14:00][^5^][5] Les impacts de la crise sanitaire sur les pratiques numériques * La crise a accéléré la transition numérique des associations, notamment pour maintenir le lien, organiser le travail à distance et adapter les activités * La crise a aussi révélé des inégalités d'accès et d'usage du numérique selon les secteurs, les tailles et les territoires des associations * La crise a mis en lumière des besoins d'accompagnement, de formation et de financement sur le numérique + [00:25:00][^6^][6] Les objectifs recherchés grâce au numérique * Le premier objectif est de mieux faire connaître l'association et ses actions, notamment via un site web et des réseaux sociaux * Les autres objectifs sont d'améliorer l'animation du réseau, de gérer plus efficacement les activités et de travailler plus efficacement ensemble * Certains objectifs ont gagné en importance, comme la diversification des sources de financement, le développement de nouvelles activités ou la participation à des actions collectives + [00:33:29][^7^][7] Les difficultés rencontrées sur le numérique * Moins d'associations déclarent rencontrer des difficultés qu'en 2019, mais elles restent nombreuses (76%) * Les difficultés sont regroupées en quatre catégories : humaines, techniques, financières et stratégiques * Les difficultés stratégiques sont celles qui ont le plus augmenté, signe d'un besoin de prendre du recul et de définir une vision numérique + [00:44:02][^8^][8] Les leviers d'action pour réussir sa transformation numérique * Les associations s'appuient principalement sur leur entourage ou sur des recherches ponctuelles sur internet pour obtenir des conseils sur le numérique * Les associations expriment des besoins d'accompagnement, de formation et de financement pour lever les freins au numérique * Les associations peuvent mobiliser des ressources internes (compétences, implication, gouvernance) et externes (réseaux, partenaires, dispositifs) pour mener leur projet numérique + [00:59:00][^9^][9] Les 4 clés de la transformation numérique * Définir une vision numérique partagée et alignée avec le projet associatif * Identifier les besoins et les priorités numériques selon les objectifs recherchés * Choisir les outils numériques adaptés et les intégrer dans les pratiques * S'entourer des bonnes personnes et des bons partenaires pour se former et se faire accompagner

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:25][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, une plateforme qui accompagne les associations dans leur transition numérique, et Oryxam Media, une agence de marketing digital spécialisée dans le secteur caritatif. Le sujet du webinaire est "Comment lever des fonds en ligne ?" et il vise à présenter les différents leviers, outils et bonnes pratiques pour développer sa collecte de dons sur internet.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech et Oryxam Media * Solidatech propose des logiciels, du matériel informatique et des ressources à tarif réduit aux associations * Oryxam Media accompagne les acteurs du secteur caritatif dans leurs campagnes de collecte, de notoriété et de libéralité sur le web + [00:08:01][^4^][4] Les leviers du marketing digital * Le search : les campagnes sur les moteurs de recherche comme Google ou Bing, qui permettent de capter l'intention des internautes * Le social media : les campagnes sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou LinkedIn, qui permettent de cibler des audiences qualifiées et de créer de l'engagement * La programmatique : les campagnes sur les sites web tiers comme Le Figaro ou Youtube, qui permettent de diffuser des formats variés (bannières, vidéos, etc.) et de toucher des profils similaires à ceux de sa base de données + [00:23:20][^5^][5] Le tunnel de conversion * Le haut du tunnel : les leviers qui servent à générer de la visibilité et de la notoriété, comme le référencement naturel ou la vidéo programmatique * Le milieu du tunnel : les leviers qui servent à créer de l'engagement et de l'interaction, comme le social media ou la programmatique display * Le bas du tunnel : les leviers qui servent à inciter au don et à fidéliser les donateurs, comme le search ou le remarketing + [00:37:37][^6^][6] Les outils et les bonnes pratiques * Le tracking : l'ensemble des outils qui permettent de mesurer les performances des campagnes et d'optimiser le retour sur investissement * Le site web : l'élément clé pour convertir les visiteurs en donateurs, qui doit être optimisé en termes de design, de contenu, de navigation et de sécurité * Le formulaire de don : la dernière étape du parcours du donateur, qui doit être simple, rapide et adapté aux différents supports et modes de paiement * L'emailing : le canal privilégié pour entretenir la relation avec les donateurs, qui doit être personnalisé, segmenté et automatisé + [01:03:48][^7^][7] Les questions-réponses * Les intervenants répondent aux questions des participants sur des sujets variés comme le budget, le ciblage, le RGPD, les réseaux sociaux, etc.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:41:39][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire sur le choix des outils collaboratifs et libres pour les associations, organisé par Solidateek et Pacret. Il présente les enjeux, les besoins et les solutions possibles dans le domaine de l'informatique collaborative, avec une attention particulière aux aspects éthiques, écologiques et économiques. Il propose également une démonstration de l'outil Nextcloud, une plateforme libre et sécurisée de stockage et de partage de fichiers, d'écriture collaborative, de gestion de projet et d'agenda.

      Points clés : + [00:00:13][^3^][3] Présentation de Solidateek et Pacret * Solidateek : un programme de solidarité numérique pour les associations, les fondations et les bibliothèques publiques * Pacret : une coopérative d'entrepreneurs qui propose des formations, des accompagnements et des solutions hébergées en informatique libre et éthique + [00:06:57][^4^][4] Panorama de l'informatique collaborative * Les enjeux : organisation, gouvernance, accompagnement, coût, sociétal, environnemental * Les besoins : stockage et partage de fichiers, écriture collaborative, brainstorming, gestion de projet, agenda, réunion à distance, messagerie instantanée * Les solutions : logiciels libres ou propriétaires, hébergement local ou dans le cloud, formats ouverts ou fermés, licences gratuites ou payantes + [00:25:51][^5^][5] Démonstration de Nextcloud * Nextcloud : une solution libre et sécurisée de stockage et de partage de fichiers dans le cloud, avec des applications intégrées pour l'écriture collaborative, la gestion de projet, l'agenda, la visioconférence, etc. * Fonctionnalités : création et gestion de comptes utilisateurs, création et gestion de groupes, création et gestion de dossiers et de fichiers, partage de fichiers par lien ou par utilisateur, synchronisation avec les appareils personnels, édition collaborative de documents texte, tableur ou présentation, création et gestion de tâches, de calendriers et de sondages, communication par chat ou par appel vidéo, etc. * Avantages : respect de la vie privée, contrôle des données, personnalisation, modularité, interopérabilité, accessibilité, simplicité, performance, etc.

      Résumé de la vidéo [00:30:00][^1^][1] - [01:41:39][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie d'un webinaire sur les outils collaboratifs libres pour les associations, animé par Jérôme Marchini de pacret et Clémence de solidateek. Après avoir présenté les enjeux et les principes de l'informatique collaborative, Jérôme Marchini propose un panorama des solutions libres disponibles pour le stockage et le partage de fichiers, l'écriture collaborative, le brainstorming, la gestion de projet, la gestion d'agenda, la planification et la tenue de réunions à distance, et la messagerie instantanée. Il explique les avantages et les inconvénients de chaque outil, ainsi que les critères de choix à prendre en compte selon les besoins et les contraintes des associations. Il fait également une démonstration de Nextcloud, une plateforme libre qui permet de gérer et de synchroniser ses fichiers, ses agendas, ses contacts, et ses projets en ligne.

      Points clés: + [00:30:00][^3^][3] Le stockage et le partage de fichiers * Des solutions comme Dropbox, Google Drive, ou OneDrive sont pratiques mais posent des problèmes de sécurité, de confidentialité, et de souveraineté des données * Des alternatives libres comme Nextcloud, Cozy Cloud, ou Owncloud permettent de garder le contrôle de ses données et de les héberger chez un prestataire de confiance ou chez soi * Il faut prendre en compte la capacité de stockage, la facilité d'utilisation, la synchronisation, et la compatibilité avec d'autres outils + [00:42:00][^4^][4] L'écriture collaborative * Des outils comme Google Docs, Office 365, ou Framapad permettent de rédiger des documents à plusieurs en temps réel, avec un historique des modifications et des commentaires * Des outils comme Etherpad, Cryptpad, ou OnlyOffice offrent des fonctionnalités similaires mais avec plus de respect de la vie privée et de la sécurité des données * Il faut prendre en compte le format des documents, la possibilité d'exporter ou d'imprimer, et la compatibilité avec d'autres outils + [00:51:00][^5^][5] Le brainstorming * Des outils comme Mindmeister, Coggle, ou Framindmap permettent de créer des cartes mentales pour organiser ses idées, ses projets, ou ses connaissances * Des outils comme Padlet, Trello, ou Wekan permettent de créer des tableaux collaboratifs pour gérer des tâches, des idées, ou des ressources * Il faut prendre en compte le nombre de participants, le type de contenu, et la facilité de partage + [01:00:00][^6^][6] La gestion de projet * Des outils comme Asana, Basecamp, ou Wrike permettent de planifier, de suivre, et de coordonner des projets en équipe, avec des calendriers, des listes de tâches, des notifications, et des rapports * Des outils comme Redmine, Taiga, ou OpenProject offrent des fonctionnalités similaires mais avec plus de flexibilité, de personnalisation, et de respect des données * Il faut prendre en compte la taille et la complexité du projet, le mode de travail (classique ou agile), et l'intégration avec d'autres outils + [01:09:00][^7^][7] La gestion d'agenda * Des outils comme Google Agenda, Outlook, ou iCloud permettent de créer, de consulter, et de partager des agendas en ligne, avec des rappels, des invitations, et des synchronisations * Des outils comme Nextcloud, Cozy Cloud, ou Owncloud offrent des fonctionnalités similaires mais avec plus de contrôle sur ses données et de compatibilité avec d'autres outils * Il faut prendre en compte le nombre et le type d'agendas, la possibilité d'importer ou d'exporter, et la compatibilité avec d'autres outils + [01:16:00][^8^][8] La planification et la tenue de réunions à distance * Des outils comme Doodle, Framadate, ou RDVZ permettent de proposer et de choisir des dates pour organiser des réunions, sans avoir besoin de créer un compte ou de s'inscrire * Des outils comme Skype, Google Hangout, ou Zoom permettent de tenir des réunions à distance, avec de la vidéo, du son, et du partage d'écran * Des outils comme Jitsi, BigBlueButton, ou Nextcloud Talk offrent des fonctionnalités similaires mais avec plus de respect de la vie privée et de la sécurité des données * Il faut prendre en compte le nombre de participants, la qualité du son et de l'image, et la facilité d'utilisation + [01:28:00][^9^][9] La messagerie instantanée * Des outils comme WhatsApp, Messenger, ou Slack permettent de communiquer en temps réel, avec du texte, des images, des vidéos, et des émojis * Des outils comme Signal, Telegram, ou Mattermost offrent des fonctionnalités similaires mais avec plus de respect de la vie privée, de la sécurité, et de la personnalisation * Il faut prendre en compte le nombre et le type de contacts, la possibilité de créer des groupes ou des canaux, et la compatibilité avec d'autres outils

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:31][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire sur comment collaborer efficacement avec le logiciel libre Nextcloud, animé par Laurine de Solidateek, Pierre de Framasoft et Dorian d'Arawa. Le webinaire se compose de quatre parties :

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction * Présentation de Solidateek, un programme de solidarité numérique pour les associations * Présentation de Framasoft, une association d'éducation populaire aux enjeux du numérique et des cultures libres * Présentation d'Arawa, une entreprise spécialisée dans l'intégration de solutions libres comme Nextcloud + [00:09:36][^4^][4] Qu'est-ce que les logiciels libres et pourquoi les utiliser ? * Définition des logiciels libres et de leurs caractéristiques * Avantages des logiciels libres pour les associations : éthique, sécurité, indépendance, coût, personnalisation, etc. * Exemples de logiciels libres utiles pour les associations : LibreOffice, Gimp, WordPress, etc. + [00:20:10][^5^][5] Démonstration des fonctionnalités collaboratives avec Nextcloud * Présentation de Nextcloud, un logiciel libre qui permet de créer son propre espace numérique de travail * Démonstration de l'interface de Nextcloud et de ses principales fonctionnalités : gestion des fichiers, partage, synchronisation, édition collaborative, agenda, contacts, etc. * Démonstration de quelques applications complémentaires de Nextcloud : Talk, Deck, Forms, etc. + [00:49:45][^6^][6] Comment passer à l'action avec Nextcloud ? * Conseils pour choisir la meilleure solution pour utiliser Nextcloud selon ses besoins et ses compétences : auto-hébergement, hébergement mutualisé, prestation * Présentation de quelques offres d'hébergement mutualisé de Nextcloud : Framaspace, Zaclys, etc. * Présentation des services proposés par Arawa pour accompagner les associations dans l'intégration de Nextcloud : installation, configuration, hébergement, conseil, formation, développement, etc. + [01:05:05][^7^][7] Questions-réponses * Réponses aux questions des participants sur Nextcloud et les logiciels libres

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:04:44][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech et Le Fantastique Bazar, qui présente les enjeux et les solutions de la gestion de contacts pour les associations. Il aborde les notions de base de données, de CRM, de logiciels et d'outils adaptés aux besoins des associations. Il propose également des conseils et des bonnes pratiques pour choisir, mettre en place et utiliser un outil de gestion de contacts efficace et pertinent.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme de solidarité numérique pour accompagner les associations * Des offres de logiciels et de matériel informatique à tarif réduit * Des ressources et des formations pour développer les usages numériques + [00:03:51][^4^][4] Présentation du Fantastique Bazar * Une agence digitale spécialisée dans l'accompagnement des associations * Des services de conseil, de conception et de développement informatique * Des formations gratuites et une communauté de chargés de partenariat + [00:08:47][^5^][5] Définition et enjeux d'un outil de gestion de contacts * Un outil qui permet de piloter les relations avec les différentes parties prenantes de l'association * Un outil qui doit être adapté aux besoins, aux objectifs et à l'ADN de l'association * Un outil qui nécessite une réflexion stratégique, une implication collective et un suivi régulier + [00:19:49][^6^][6] Les critères de choix d'un outil de gestion de contacts * Le budget, le nombre d'utilisateurs, le volume de contacts, les fonctionnalités, l'ergonomie, la sécurité, etc. * La compatibilité avec les outils existants, la facilité d'importation et d'exportation des données, la possibilité de personnalisation, etc. * La qualité du service client, du support technique, de la documentation, de la formation, etc. + [00:29:22][^7^][7] Les solutions de gestion de contacts existantes * Les outils bureautiques (Excel, Google Sheets, etc.) * Les outils collaboratifs (Airtable, Trello, etc.) * Les outils spécialisés pour les associations (AssoConnect, Home, etc.) * Les outils généralistes de CRM (HubSpot, Zoho, etc.) + [00:38:40][^8^][8] Les étapes de mise en place d'un outil de gestion de contacts * Définir les besoins, les contraintes, les usages et les utilisateurs * Comparer les solutions, faire des tests, demander des démonstrations * Choisir la solution, négocier le contrat, préparer le déploiement * Former les utilisateurs, migrer les données, paramétrer l'outil * Suivre l'utilisation, évaluer l'impact, ajuster si besoin + [00:49:52][^9^][9] Les questions et réponses des participants * Des échanges sur les fonctionnalités, les tarifs, les avantages et les inconvénients des différents outils * Des témoignages, des retours d'expérience, des conseils et des recommandations * Des précisions, des exemples, des ressources et des contacts utiles

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:04:26][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire sur les logiciels libres et open source, animé par Laurent Destailleur, expert en solutions libres pour les associations. Il présente les principes, les avantages et les exemples de logiciels libres et open source, ainsi que les solutions adaptées aux besoins des associations.

      Points clés: + [00:04:13][^3^][3] Qu'est-ce qu'un logiciel libre et open source ? * Un logiciel qui respecte les quatre libertés fondamentales : utiliser, étudier, modifier et redistribuer le logiciel * Un logiciel dont le code source est accessible et modifiable par tous * Un logiciel qui s'oppose au logiciel propriétaire, qui est fermé et restrictif * Un logiciel qui peut être gratuit ou payant, mais qui garantit la liberté des utilisateurs + [00:11:21][^4^][4] Quels sont les avantages des logiciels libres et open source ? * Une meilleure sécurité, car les failles sont détectées et corrigées plus rapidement par la communauté * Une meilleure transparence, car on peut savoir ce que fait le logiciel et éviter les mouchards ou les logiciels malveillants * Une meilleure pérennité, car le logiciel ne dépend pas d'un éditeur unique et peut être maintenu par d'autres acteurs * Une meilleure adaptabilité, car le logiciel peut être modifié et personnalisé selon les besoins des utilisateurs + [00:19:19][^5^][5] Quels sont les exemples de logiciels libres et open source ? * Il existe des logiciels libres et open source pour presque tous les domaines et tous les besoins * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des alternatives aux logiciels propriétaires les plus connus, comme LibreOffice, GIMP, Firefox, etc. * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des solutions spécifiques pour les associations, comme Dolibarr, AssoConnect, DoliAsso, etc. * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des services en ligne, qui s'installent dans le cloud et qui offrent plus de simplicité et de mobilité + [00:32:51][^6^][6] Quelles sont les solutions libres et open source pour les associations ? * Il faut choisir les solutions en fonction des besoins et des contraintes de chaque association, en tenant compte du budget, du niveau technique, du nombre d'utilisateurs, etc. * Il faut comparer les solutions entre elles, en utilisant des critères objectifs, comme les fonctionnalités, la facilité d'utilisation, le support, etc. * Il faut tester les solutions avant de les adopter, en profitant des périodes d'essai, des versions de démonstration, des formations, etc. * Il faut se faire accompagner par des experts ou des prestataires, qui peuvent aider à installer, configurer, former, maintenir, etc. les solutions choisies

      Résumé de la vidéo [00:35:00][^1^][1] - [01:04:26][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente les solutions libres et open source pour les associations, en distinguant les logiciels installés en local et les logiciels dans le cloud. Elle donne des exemples de logiciels libres pour différents besoins, tels que la bureautique, la comptabilité, la gestion des contacts, la communication, etc. Elle explique également les avantages et les inconvénients de chaque type de logiciel, ainsi que les critères de choix à prendre en compte.

      Points clés: + [00:35:00][^3^][3] Les logiciels installés en local * Nécessitent une installation et une maintenance sur chaque poste * Permettent de garder le contrôle des données * Exemples : LibreOffice, Dolibarr, Gimp, Inkscape, etc. + [00:46:00][^4^][4] Les logiciels dans le cloud * Accessibles depuis n'importe quel navigateur web * Facilitent le travail collaboratif et la mobilité * Exemples : BlueMind, Framasoft, AssoConnect, DoliCloud, etc. + [00:58:00][^5^][5] Les critères de choix d'un logiciel libre * La fonctionnalité et la compatibilité avec les besoins * La facilité d'utilisation et la documentation * La pérennité et la communauté du projet * Le coût et le modèle économique * La sécurité et la confidentialité des données

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:07:28][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique qui aide les associations à renforcer leur impact grâce au numérique. Le webinaire présente les bonnes pratiques et les outils pour organiser une assemblée générale en ligne. Il aborde les aspects juridiques, techniques et organisationnels d'une assemblée générale dématérialisée.

      Points clés : + [00:05:36][^3^][3] Les bonnes pratiques pour envoyer des newsletters * Définir les objectifs et les cibles de la communication * Créer une trame simple et respecter l'identité graphique de l'association * Faire des phrases courtes, claires et concises * Terminer chaque sujet par un appel à l'action * Soigner l'objet du mail et éviter les mots qui peuvent être considérés comme du spam * Respecter la réglementation RGPD sur la protection des données personnelles + [00:21:34][^4^][4] Les exemples d'outils de mailing et de planning éditorial * Présentation de quatre outils de mailing avec une offre gratuite pour tous : Mailchimp, Sendinblue, Mailjet et Hubspot * Présentation de quatre outils de mailing avec une offre spéciale pour les associations : GetResponse, CleverReach, Mailchimp et Mailjet * Présentation de deux outils de planning éditorial pour organiser sa stratégie de contenu : Trello et Asana + [00:33:10][^5^][5] Les aspects juridiques d'une assemblée générale en ligne * Rappel des obligations légales d'une assemblée générale : convocation, ordre du jour, quorum, vote, procès-verbal * Présentation des différentes modalités possibles d'une assemblée générale dématérialisée : visioconférence, vote par correspondance, vote électronique * Présentation des conditions à respecter pour organiser une assemblée générale en ligne : respect des statuts, information des membres, garantie de la sécurité et de la confidentialité des votes + [00:51:22][^6^][6] Les exemples d'outils pour organiser une assemblée générale en ligne * Présentation de trois outils de visioconférence : Zoom, Google Meet et Jitsi Meet * Présentation de trois outils de vote par correspondance : Balotilo, Voxaly et AssoConnect * Présentation de trois outils de vote électronique : Balotilo, Voxaly et AssoConnect * Présentation de trois outils de gestion des documents : Google Drive, Dropbox et AssoConnect

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:05:22][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire animé par Marie Bélanger, fondatrice de Riz Comme Ris, une agence de communication responsable qui accompagne les acteurs de l'ESS. Le sujet du webinaire est "Bien utiliser les réseaux sociaux pour mon association". Marie Bélanger présente les principes, les bonnes pratiques et les outils pour optimiser sa présence et son impact sur les différents médias sociaux.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Introduction par Claire de Solidatech * Présentation de Solidatech, un programme qui renforce l'impact des associations par le numérique * Présentation des services proposés par Solidatech : outils, accompagnement, formation, innovation * Présentation des chiffres clés de Solidatech : plus de 22000 structures accompagnées, plus de 300000 outils distribués, une économie de 800 millions d'euros pour le secteur associatif + [00:03:41][^4^][4] Présentation des médias sociaux par Marie Bélanger * Définition des médias sociaux : des outils qui permettent de créer, partager et échanger du contenu sur le web * Présentation du panorama des médias sociaux : réseautage, publication, partage, collaboration, curation * Présentation des chiffres clés des principaux médias sociaux en France et dans le monde : Facebook, YouTube, Twitter, Instagram, Pinterest, LinkedIn + [00:11:22][^5^][5] Les bonnes pratiques pour utiliser les médias sociaux * Définir ses objectifs : notoriété, engagement, conversion, fidélisation * Définir sa cible : caractéristiques, besoins, attentes, comportements * Définir sa stratégie : choix des médias sociaux, ligne éditoriale, calendrier, indicateurs * Définir son contenu : formats, ton, messages, visuels * Définir sa fréquence : moments, jours, heures, rythme + [00:38:56][^6^][6] Les outils pour gérer les médias sociaux * Les outils de création : Canva, Piktochart, Unsplash, etc. * Les outils de planification : Buffer, Hootsuite, Tweetdeck, etc. * Les outils de veille : Feedly, Scoop.it, Google Alertes, etc. * Les outils de mesure : Google Analytics, Facebook Insights, Twitter Analytics, etc. + [00:51:07][^7^][7] Questions / Réponses * Réponses aux questions des participants sur les médias sociaux : crowdfunding, publicité, sensibilisation, etc.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:09][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. Il présente leur outil gratuit d'autodiagnostic numérique, qui permet aux associations d'évaluer leur niveau de maturité numérique et de prioriser leurs actions pour renforcer leur impact. Le webinaire explique le fonctionnement, les objectifs, les résultats et les conseils pour utiliser cet outil.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] La présentation du programme Solidatech * Aide les associations à mieux utiliser le numérique * Propose des équipements, des logiciels, des ressources et des formations à tarif solidaire * Fait partie du mouvement Emmaüs et du réseau international TechSoup + [00:04:52][^4^][4] L'introduction à l'outil d'autodiagnostic numérique * Basé sur un questionnaire en 60 questions réparties en 7 thématiques * Permet d'identifier les points forts et les points faibles de son association sur le numérique * Donne accès à des solutions et des ressources adaptées à ses besoins + [00:10:13][^5^][5] La démonstration de l'outil d'autodiagnostic numérique * Montre comment se connecter, répondre aux questions et consulter les résultats * Explique le système de scoring et les statuts des outils et chantiers numériques * Donne des exemples concrets de solutions et de ressources proposées + [00:21:11][^6^][6] Les conseils pour compléter et exploiter l'outil d'autodiagnostic numérique * Impliquer plusieurs personnes de l'association pour avoir une vision globale * Comparer et discuter les réponses pour identifier les besoins et les priorités * Traduire les résultats en une cartographie visible de tous * Adopter une méthodologie de gestion de projet pour mettre en place les outils et chantiers numériques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:54:42][^2^][2]:

      Cette vidéo est une table d'échange sur le thème de l'animation d'une communauté de pratique, de ses avantages, de ses défis et de ses astuces. Elle réunit quatre animateurs de différentes communautés de FADIO, un réseau de formation à distance interordres au Québec, ainsi qu'une chercheuse qui a étudié la participation dans une communauté de pratique. La vidéo est animée par Julie Bélan, responsable des communautés de FADIO.

      Points saillants: + [00:00:36][^3^][3] Les raisons de devenir animateur d'une communauté * Le désir de faire avancer un groupe et de développer une expertise * La possibilité de continuer à apprendre et de faire du réseautage * L'opportunité de partager sa contribution et de se faire solliciter * Le besoin de réfléchir à sa pratique et de s'inspirer des autres + [00:09:17][^4^][4] Les défis de l'animation d'une communauté * La gestion du temps, de l'espace et des outils * La mobilisation et la fidélisation des participants * La reconnaissance et le soutien des directions * La diversité et la complémentarité des profils + [00:27:13][^5^][5] Les astuces pour animer une communauté * Partir des besoins et des intérêts des participants * Être flexible et adaptable à la dynamique du groupe * Varier les techniques et les stratégies d'animation * Produire quelque chose de concret et de transférable * Se former et se faire accompagner en tant qu'animateur

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:53:55][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un prototype de plateforme numérique de microattestation qui permet aux personnes de reconnaître et de valoriser leurs compétences génériques acquises hors du milieu scolaire. La conférencière, Sylvie Peltier, explique le fonctionnement, les principes et les avantages de cet outil, ainsi que les défis et les perspectives de son développement.

      Points saillants: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation de la conférencière * Présentation du réseau et des partenaires financiers * Parcours et intérêts de la conférencière + [00:02:12][^4^][4] Définition et caractéristiques de la plateforme numérique de microattestation * Un outil accessible en ligne pour faire valoir les compétences hors du milieu scolaire * Les compétences sont avalisées par des badges numériques contenant des métadonnées * Un outil qui s'inscrit dans une approche de reconnaissance des acquis et des compétences + [00:06:19][^5^][5] Les compétences génériques visées par la plateforme * Une capacité qui fait partie de la personnalité d'une personne et qui est utile dans tous les milieux de vie * Une distinction entre les compétences professionnelles et techniques (hard skills) et les compétences transversales et transférables (soft skills) * Un référentiel de 10 compétences génériques basé sur le socle commun et les compétences du futur + [00:09:12][^6^][6] Le fonctionnement de la plateforme et les étapes à suivre pour obtenir un badge * L'identification et l'autoreconnaissance de ses compétences par la personne * La demande et l'obtention d'une microattestation représentée par un badge * La reconnaissance par les pairs à travers un processus d'endossement * La communication et la valorisation de ses compétences à des employeurs ou à d'autres personnes + [00:13:30][^7^][7] La démonstration de la plateforme et les exemples de badges et de preuves * La présentation de l'interface et des fonctionnalités de la plateforme * La création d'un compte et le choix d'une compétence à reconnaître * L'ajout d'une preuve et la demande d'un badge * La sollicitation et la réception d'un endossement * La consultation et le partage de ses badges + [00:27:01][^8^][8] Les résultats de l'évaluation du prototype et les retours des utilisateurs * Les objectifs et les méthodes de l'évaluation * Les forces et les faiblesses du prototype * Les suggestions d'amélioration et les pistes de développement * Les impacts et les bénéfices de la plateforme pour les personnes + [00:41:05][^9^][9] Les questions et les commentaires des participants * Les interrogations sur le choix des compétences, des preuves et des endosseurs * Les réflexions sur l'intérêt et la valeur des badges numériques * Les échanges sur les enjeux et les défis de la reconnaissance des compétences génériques * Les propositions de collaboration et de diffusion de la plateforme

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:14:55][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, une plateforme de solidarité numérique pour les associations, et AssoConnect, une solution de gestion d'association en ligne. Le webinaire présente les bonnes pratiques pour organiser une assemblée générale (AG) en ligne, en tenant compte des aspects juridiques, techniques et organisationnels. Le webinaire est animé par Lorraine, chargée de communication chez Solidatech, et Paul, cofondateur de Nuage, un outil partenaire qui permet de dématérialiser les AG.

      Points clés: + [00:04:01][^3^][3] Présentation de Solidatech et de son offre de solidarité numérique * Solidatech propose des outils numériques à tarif solidaire pour les associations * Solidatech offre aussi un accompagnement, des formations, des ressources et un outil d'autodiagnostic numérique * Solidatech appartient à une coopérative d'insertion, les Ateliers du Bocage, membre du mouvement Emmaüs + [00:07:50][^4^][4] Les enjeux des assemblées générales en ligne * Gagner du temps sur l'organisation, la communication et le dépouillement * Réduire les coûts écologiques et économiques des transports * Favoriser la participation et la démocratie des adhérents * Adapter la gouvernance aux contraintes sanitaires et aux évolutions technologiques + [00:14:44][^5^][5] Les aspects juridiques des assemblées générales en ligne * Les textes de référence : la loi 1901, les statuts de l'association, le règlement intérieur, les ordonnances de 2020 et 2021 * Les conditions de validité : la convocation, l'ordre du jour, le quorum, le vote, le procès-verbal * Les modalités de vote : le vote à main levée, le vote par appel nominal, le vote par scrutin secret, le vote par correspondance, le vote électronique * Les précautions à prendre : la sécurisation des données, la vérification de l'identité, la traçabilité des votes, la signature électronique + [00:38:38][^6^][6] Les aspects techniques des assemblées générales en ligne * Les outils à choisir : la visioconférence, le partage de documents, le vote en ligne, la signature électronique * Les critères à prendre en compte : la simplicité, la fiabilité, la sécurité, la compatibilité, le coût, la fonctionnalité * Les bonnes pratiques à adopter : tester les outils en amont, prévoir un plan B, accompagner les participants, animer la séance, gérer les interactions + [00:57:55][^7^][7] Les aspects organisationnels des assemblées générales en ligne * Les étapes à suivre : la préparation, la convocation, le partage des documents, le vote, la séance, le procès-verbal * Les options à envisager : le vote avant, pendant ou après la séance, le vote par résolution ou par bloc, le vote par procuration ou par mandat, le vote à main levée ou par scrutin secret * Les conseils à retenir : anticiper les besoins, adapter les outils, informer les participants, respecter les règles, documenter les preuves

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:06:33][^2^][2] :

      Cette vidéo est une formation en ligne sur la gestion associative, animée par deux intervenants : Lorraine de Solidatech et Éva de AssoConnect. Ils présentent les bonnes pratiques et les outils numériques pour faciliter la gestion des membres, des adhésions, de la comptabilité, de la communication et des événements d'une association.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] La présentation de Solidatech et AssoConnect * Solidatech est un programme de solidarité numérique qui aide les associations à renforcer leur impact grâce au numérique * AssoConnect est une entreprise qui développe des solutions numériques pour simplifier la gestion des associations + [00:09:49][^4^][4] La gestion des membres * Il faut avoir une vision claire de ses membres, pouvoir les contacter facilement et être conforme au RGPD * Il faut mettre en place des règles de saisie des informations, segmenter sa base de données, demander le consentement des membres et utiliser un logiciel adapté + [00:24:13][^5^][5] La collecte des adhésions * Il faut proposer différents moyens de paiement, automatiser les reçus et les relances, et fidéliser ses adhérents * Il faut créer un formulaire d'adhésion en ligne, personnaliser ses tarifs et ses options, et intégrer le formulaire à son site web ou à ses réseaux sociaux + [00:38:33][^6^][6] La communication efficace * Il faut définir sa stratégie de communication, segmenter ses destinataires, et utiliser des outils adaptés * Il faut créer des newsletters attrayantes, ne pas utiliser sa boîte mail classique, et analyser les statistiques de ses envois + [00:57:09][^7^][7] La gestion comptable saine * Il faut respecter les obligations comptables, sécuriser ses données, et gagner du temps sur la saisie et le rapprochement bancaire * Il faut choisir un logiciel de comptabilité adapté aux associations, paramétrer son plan comptable, et importer ses relevés bancaires + [01:05:09][^8^][8] La visibilité sur internet * Il faut avoir un site web à jour, optimisé pour le référencement, et adapté aux mobiles * Il faut utiliser un outil de création de site web facile à utiliser, choisir un nom de domaine pertinent, et mettre à jour son contenu régulièrement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:04:53][^2^][2] :

      Cette vidéo explique ce qu'est une clôture comptable, à quoi ça sert, quand et comment la faire pour une association. Elle donne aussi des conseils pour simplifier la clôture et éviter les erreurs.

      Points clés : + [00:00:29][^3^][3] La clôture comptable, c'est quoi ? * C'est la fin d'un exercice comptable indépendant * Cela permet de figer l'exercice et de générer des états financiers * C'est utile pour la transparence financière et les demandes de subvention + [00:01:34][^4^][4] Quand faire la clôture comptable ? * Pendant le premier trimestre suivant la fin de l'exercice * La date est fixée par les statuts de l'association * Il est possible de travailler sur deux exercices en même temps + [00:02:22][^5^][5] Comment faire la clôture comptable ? * Vérifier les soldes de départ et les comptes de trésorerie * Faire le rapprochement bancaire et la caisse * Vérifier les charges et produits, les dettes et créances + [00:03:49][^6^][6] Comment simplifier la clôture comptable ? * Éviter le compte d'attente et les écritures en suspens * Sensibiliser les bénévoles à la gestion de trésorerie * Tenir la comptabilité tout au long de l'année et faire des contrôles réguliers

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:03:27][^2^][2] :

      Cette vidéo explique ce qu'est l'assemblée générale (AG) d'une association, les différents types d'AG, comment elle se déroule, et comment rédiger un procès verbal (PV) d'AG. Elle donne aussi des conseils pour organiser une AG réussie et adaptée aux besoins de l'association.

      Points clés : + [00:00:03][^3^][3] L'AG, le grand rendez-vous annuel de l'association * Permet de rassembler les membres * Fait le bilan de l'année écoulée et prépare la suivante * N'est pas obligatoire par la loi, mais vivement recommandée + [00:00:28][^4^][4] Les différents types d'AG * L'AG constitutive : au moment de créer l'association * L'AG ordinaire : chaque année pour échanger et voter * L'AG extraordinaire : quand on doit prendre une décision rapide + [00:01:08][^5^][5] Les principaux rapports annuels présentés à l'AG * Le rapport financier * Le rapport moral * Le rapport d'activité + [00:01:17][^6^][6] Les six étapes d'une AG * Faire signer la feuille de présence * Désigner un président et un secrétaire de séance * Passer en revue l'ordre du jour * Faire voter les membres sur chaque point * Signer le PV d'AG * Clore la séance + [00:01:54][^7^][7] Le PV d'AG, un document clé * Rend compte des points importants et des résultats des votes * Atteste la régularité des délibérations et protège en cas de litige * Fournit des informations aux personnes absentes * N'est pas toujours obligatoire, mais fortement conseillé + [00:02:37][^8^][8] Les conseils pour réussir son AG * Innover et proposer des formats originaux * Faire attention à la marge de manœuvre des statuts * Anticiper les besoins futurs de l'association

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment réussir l'assemblée générale (AG) de son association en préparant un budget prévisionnel global. Il s'agit de la somme des budgets prévisionnels de chaque projet, plus les coûts de fonctionnement de l'association. Le budget prévisionnel doit être à l'équilibre, c'est-à-dire que les dépenses doivent être égales aux recettes. Il faut lister toutes les dépenses et les recettes, s'inspirer des bilans passés, le faire valider par d'autres personnes compétentes, le proposer au comité directeur et à l'AG.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] L'importance du budget prévisionnel global * Nécessaire pour la demande de subvention * Permet de se projeter sur l'avenir * Correspond au projet associatif + [00:02:14][^4^][4] La mise en place du budget prévisionnel global * Lister les dépenses et les recettes * S'inspirer des bilans passés * Augmenter le budget par rapport à l'année précédente + [00:03:57][^5^][5] La validation du budget prévisionnel global * Le montrer à d'autres personnes compétentes * Le proposer au comité directeur * Le faire valider par l'AG + [00:04:49][^6^][6] L'équilibre du budget prévisionnel global * Les dépenses doivent être égales aux recettes * On peut faire des bénéfices mais pas les distribuer * On peut être en négatif mais il faut rectifier l'année suivante

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:00][^2^][2] :

      Cette vidéo explique comment organiser une assemblée générale efficace et interactive pour une association. Elle donne des conseils sur les types d'assemblée générale, les documents à préparer, la convocation des membres, la présentation des rapports, le renouvellement des membres, les nouveaux projets, et les remerciements aux bénévoles. Elle aborde aussi la possibilité de faire une assemblée générale à distance.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] L'importance de l'assemblée générale * Un moment incontournable dans l'année pour une association * Une occasion d'échanger, de valider, et de mobiliser les membres + [00:01:51][^4^][4] Les types d'assemblée générale * L'assemblée générale ordinaire : annuelle, pour faire le bilan et le prévisionnel * L'assemblée générale extraordinaire : occasionnelle, pour modifier les statuts + [00:02:26][^5^][5] La convocation des membres * Respecter le délai fixé par les statuts * Indiquer l'ordre du jour et les documents à consulter + [00:03:01][^6^][6] La présentation des rapports * Le rapport moral : les activités, les réussites, les difficultés, les perspectives * Le rapport financier : les recettes, les dépenses, la transparence, l'intérêt * Le rapport sportif : les résultats, les projets, le parcours de l'athlète + [00:06:28][^7^][7] Le renouvellement des membres * Sortir ou rester du comité directeur * Accueillir de nouveaux membres + [00:06:50][^8^][8] Les nouveaux projets * Présenter les projets de l'année suivante * Présenter le budget prévisionnel * Avoir un échange constructif avec les membres + [00:08:09][^9^][9] L'assemblée générale à distance * Prévoir cette possibilité dans les statuts * Enregistrer et partager la vidéo de l'assemblée * Envoyer les slides avant l'assemblée + [00:09:26][^10^][10] Les conseils pratiques * Organiser la salle en cercle * Avoir un support visuel * Remercier les bénévoles avec un petit cadeau

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment mettre en place une communication efficace pour son association. Elle propose cinq actions simples à réaliser pour développer la notoriété de son association et attirer des adhérents.

      Points clés: + [00:00:17][^3^][3] Les changements dans le mode de consommation de l'information * Avant, les gens allaient chercher l'information * Maintenant, ils attendent que l'information vienne à eux * Il faut donc adapter sa communication à ce nouveau comportement + [00:01:21][^4^][4] La première action : aller dans les écoles * Proposer des initiations ou des projets scolaires liés à son association * S'inscrire dans le développement et le programme de l'école * Se faire connaître auprès des élèves et des parents + [00:02:34][^5^][5] La deuxième action : organiser une soirée des voisins * Inviter les personnes qui habitent autour de son association * Leur offrir un moment convivial et leur faire découvrir son activité * Créer du bouche-à-oreille et des recommandations + [00:03:52][^6^][6] La troisième action : contacter un influenceur local * Trouver une personne qui a beaucoup d'abonnés sur les réseaux sociaux * Lui proposer de faire un post ou une vidéo sur son association * Soit payer sa prestation, soit créer un partenariat ou un mécénat + [00:05:19][^7^][7] La quatrième action : participer à des événements locaux * S'inscrire dans le dispositif de la mairie et de la ville * Proposer son aide, son animation ou sa démonstration * Se faire remarquer et valoriser par les habitants et les élus + [00:06:43][^8^][8] La cinquième action : échanger avec d'autres associations * Sortir de sa zone de confort et de sa concurrence * Proposer des échanges d'adhérents ou de disciplines * Se faire connaître par d'autres publics et créer des synergies

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:07:10][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment promouvoir son association en utilisant les trois piliers de la communication : la communication physique, la communication digitale et le réseau. Elle donne des exemples et des conseils pour chaque pilier, ainsi que les avantages et les inconvénients des différents types de trafic, de contenu et de partenariat.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] La communication physique * Distribuer des flyers, afficher des posters, organiser des événements * Aller directement vers les personnes intéressées par l'association + [00:02:04][^4^][4] La communication digitale * Utiliser les réseaux sociaux, le site internet, la newsletter * Attirer du trafic organique (gratuit) ou payant (publicité) * Adapter le contenu et le ciblage en fonction du public visé + [00:04:36][^5^][5] Le réseau * Développer et entretenir des relations avec des personnes ou des structures * S'appuyer sur des têtes de réseau qui ont déjà un réseau existant * Collaborer avec des partenaires qui ont un projet en adéquation avec le sien

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:07:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment créer une newsletter efficace pour augmenter la visibilité de son association. Elle présente les objectifs, les avantages et les conseils pour réaliser une newsletter qui attire et fidélise les lecteurs.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] La newsletter, c'est quoi ? * Un mail envoyé à ses abonnés pour donner des infos * Un moyen de se démarquer de l'info obésité sur internet * Un outil de communication incontournable pour les associations + [00:01:43][^4^][4] Les objectifs d'une newsletter * Informer ses membres, ses partenaires et ses mécènes * Mettre en avant un bénévole, un sportif ou un sponsor * Montrer le dynamisme de son club et ses animations * Faire connaître son club et attirer plus d'adhérents * Faire connaître les événements de son club + [00:05:39][^5^][5] Les conseils pour créer une newsletter * Utiliser un outil facile à mettre en place * Envoyer une newsletter régulièrement, au moins une fois par mois * Donner du contenu intéressant et pertinent pour son public * Faire une newsletter légère et rapide à lire * Liker, commenter, partager et s'abonner à la chaîne Optim asso

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:17:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les outils de communication indispensables pour augmenter la visibilité de votre association en 2022. Elle distingue la communication online et offline, et donne des exemples et des conseils pour chaque type.

      Points clés: + [00:02:16][^3^][3] Le site internet * La vitrine de votre association * Le premier réflexe des internautes * Peut être simple ou complexe + [00:02:58][^4^][4] Les réseaux sociaux * Permettent de partager du contenu * Rappellent votre existence et vos activités * Doivent être régulièrement mis à jour + [00:03:39][^5^][5] Les influenceurs * Des personnes ressources qui peuvent parler de vous * Peuvent être locaux ou nationaux * Vous font bénéficier de leur notoriété et de leur audience + [00:04:31][^6^][6] La presse digitale * Des supports en ligne qui peuvent relayer vos informations * Peuvent toucher un large public * Nécessitent de rédiger un article et une belle photo + [00:05:00][^7^][7] Le marketing de contenu * Créer du contenu qui apporte de la valeur à votre public * Peut être sous forme de vidéo, d'article, de podcast, etc. * Permet de vous faire connaître et de créer de la confiance + [00:05:58][^8^][8] La publicité * Payer pour diffuser votre message à une population ciblée * Peut être sur Google, Facebook, Instagram, etc. * Peut être plus efficace que les flyers + [00:06:50][^9^][9] Le mailing * Envoyer des emails ou des newsletters à vos contacts * Permet de garder le lien et de donner des informations * Peut être personnalisé et segmenté + [00:07:29][^10^][10] La vidéo * Un format dynamique et attractif * Peut être diffusé sur les réseaux sociaux ou sur YouTube * Peut être facilement réalisé avec un smartphone + [00:08:29][^11^][11] La télévision * Un média de masse qui peut avoir un fort impact * Peut être sur des chaînes locales ou nationales * Nécessite de contacter les journalistes et de les intéresser + [00:09:06][^12^][12] La radio * Un média qui peut toucher un public fidèle * Peut être sur des stations locales ou nationales * Nécessite de proposer une interview ou un reportage + [00:09:37][^13^][13] La presse papier * Un média qui peut donner de la crédibilité à votre association * Peut être sur des journaux locaux ou nationaux * Nécessite de préparer un article et une belle photo + [00:10:19][^14^][14] Les événements * Une occasion de faire connaître votre association en direct * Peuvent être de promotion, de sensibilisation, de collecte, etc. * Nécessitent de bien préparer et de communiquer en amont + [00:11:04][^15^][15] Le bouche à oreille * Le meilleur moyen de faire parler de vous * Dépend de la satisfaction de vos adhérents et de vos partenaires * Peut être stimulé par des actions de parrainage ou de recommandation + [00:11:54][^16^][16] Le téléphone * Un outil simple et efficace pour garder le contact * Peut être utilisé pour inviter, relancer, informer, etc. * Doit être utilisé avec parcimonie et respect + [00:12:46][^17^][17] La publicité papier * Un outil classique mais qui peut être utile * Peut être sous forme de flyers, d'affiches, de courriers, etc. * Doit être bien conçu et bien distribué

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique pourquoi le management à distance est indispensable pour les associations, et comment le mettre en place efficacement. Elle présente les outils digitaux et les bonnes pratiques pour gérer les projets, les collaborateurs et la communication à distance.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] L'importance du management à distance pour les associations * Permet de s'adapter aux horaires asynchrones des salariés, entraîneurs et bénévoles * Permet d'optimiser le temps et de réduire les déplacements * Permet de limiter l'impact écologique + [00:02:29][^4^][4] Les outils digitaux pour le management à distance * WhatsApp pour créer des groupes de discussion * Zoom pour faire des visioconférences * Trello pour gérer les projets et les tâches * Evernote pour prendre des notes et faire des listes * Dropbox ou Google Drive pour partager des documents + [00:04:52][^5^][5] Les bonnes pratiques pour le management à distance * Définir la vision et la direction de l'association * Identifier les objectifs et les actions à court terme * Suivre l'avancement et les problèmes rencontrés * Laisser de l'autonomie et de la liberté aux collaborateurs * Entretenir la confiance et la motivation * Communiquer régulièrement et à double sens

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:11:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment recruter, fidéliser et faire participer des bénévoles pour le développement d'une association. Elle donne trois piliers pour créer un système efficace de gestion des bénévoles.

      Points clés: + [00:02:01][^3^][3] Faire venir une personne dans votre association * Cibler les membres, les proches ou les partenaires de l'association * Demander une tâche facile et non chronophage au départ * Proposer un rendez-vous convivial pour faire connaissance + [00:06:01][^4^][4] Faire rester la personne dans votre association * Créer un climat de confiance et de reconnaissance * Adapter le niveau d'engagement et de responsabilité à la personne * Laisser la personne s'épanouir dans son bénévolat + [00:09:03][^5^][5] Faire participer la personne au développement de votre association * Déléguer des projets ou des commissions à la personne * Lui donner de l'autonomie et de l'indépendance * Ne pas freiner les idées innovantes et originales

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:07:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment améliorer la communication interne au sein d'une association de bénévoles. Elle présente trois outils essentiels pour faciliter la coordination, le partage d'informations et la cohésion de groupe.

      Points clés: + [00:01:15][^3^][3] Les réunions * Éviter les réunions trop longues et inutiles * Réunir les personnes concernées par le projet * Prévoir une récurrence et un ordre du jour * Privilégier le présentiel ou la visioconférence + [00:02:45][^4^][4] Le drive * Utiliser un fichier commun pour stocker les documents * Permettre l'accès et la consultation à tout moment * Sécuriser les données en cas de panne ou de perte * Exemple : Google Drive + [00:04:07][^5^][5] La cohésion de groupe * Créer du lien entre les bénévoles * Développer la confiance et la compréhension mutuelle * Organiser des activités ludiques ou sportives * Faire face aux difficultés ensemble

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique les différentes étapes de la vie d'une équipe dans un projet associatif, et comment les gérer efficacement. Elle donne des conseils pour former, animer, et séparer une équipe, en tenant compte des tensions, des synergies, et des performances.

      Points clés: + [00:00:56][^3^][3] La formation de l'équipe * Recruter des personnes compétentes et complémentaires * Définir le projet et les responsabilités de chacun + [00:02:21][^4^][4] Les tensions au sein de l'équipe * Comprendre et accepter les différences de personnalité et d'opinion * Être à l'écoute et faciliter la communication + [00:03:57][^5^][5] La normalisation de l'équipe * Chacun connaît sa place et son rôle * Le projet commence à se mettre en place + [00:04:46][^6^][6] La performance de l'équipe * L'équipe travaille de manière fluide et rapide * L'équipe teste de nouvelles idées et dépasse les attentes + [00:05:56][^7^][7] La séparation de l'équipe * Préparer le départ d'un membre ou la fin du projet * Remercier et valoriser les contributions de chacun * Maintenir le contact et la confiance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:06:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les trois erreurs à éviter en tant que responsable de commission dans une association. Il s'agit de ne pas être trop impliqué dans le projet, de ne pas avoir de méthode pour organiser et déléguer les tâches, et de ne pas être ouvert au changement. L'auteur donne des conseils pour créer un projet collaboratif, utiliser des outils digitaux, et s'adapter à son environnement.

      Points clés: + [00:00:59][^3^][3] Ne pas être trop impliqué dans le projet * Risque de ne pas déléguer ou de faire tout * Manque de confiance en soi ou en ses collaborateurs * Besoin de fédérer et de s'appuyer sur les compétences de chacun + [00:02:07][^4^][4] Ne pas avoir de méthode pour organiser et déléguer les tâches * Manque de précision et de rigueur * Possibilité de conflits ou de non-dits * Nécessité de co-créer le projet avec les collaborateurs * Utilisation d'un tableau Excel ou d'un logiciel comme Trello + [00:03:01][^5^][5] Ne pas être ouvert au changement * Réticence à utiliser les outils digitaux ou les nouvelles méthodologies * Dépendance de l'Etat ou des adhérents * Besoin de rendre son modèle économique plus résilient * Motivation et épanouissement liés à la nouveauté et au progrès

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:00][^2^][2] :

      Cette vidéo présente 10 astuces pour manager efficacement les bénévoles de son association. L'objectif est de les intégrer, de les motiver, de les former et de les fidéliser. L'animateur explique l'importance de chaque astuce et donne des exemples concrets.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Accueillir le bénévole * Le faire participer à une réunion * Le former à sa mission * Lui présenter le projet associatif et les valeurs + [00:02:51][^4^][4] Fixer des objectifs * Les rendre ambitieux mais réalistes * Les définir avec le bénévole * Les aligner avec le but de l'association + [00:04:06][^5^][5] Accompagner le bénévole * L'aider dans ses tâches * Lui faciliter le travail * Lui proposer des formations internes ou externes + [00:05:53][^6^][6] Valoriser le travail du bénévole * Le remercier pour sa contribution * Le mettre en avant sur les réseaux sociaux ou les médias * Le reconnaître comme un acteur clé de l'association + [00:06:50][^7^][7] Fidéliser le bénévole * Anticiper les cycles du bénévolat * Gérer la charge mentale et le stress * Renouveler les postes et les tâches + [00:08:26][^8^][8] Conclusion * Résumer les 10 astuces * Souligner les bénéfices pour l'association * Inviter à regarder d'autres vidéos

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:00][^2^][2]:

      Cette vidéo donne 10 astuces pour manager efficacement une équipe de bénévoles dans une association. Le formateur explique comment être un leader, un coach, un communicant, un décideur, un facilitateur, un innovateur et un fédérateur. Il donne des exemples concrets et des conseils pratiques pour motiver, impliquer et fidéliser les bénévoles.

      Points clés: + [00:01:01][^3^][3] Être un leader * Avoir une vision et la partager * Fédérer les bénévoles autour du projet associatif + [00:01:56][^4^][4] Être un coach * Accompagner le bénévole dans son épanouissement * L'aider à passer d'un point A à un point B + [00:02:48][^5^][5] Être un communicant * Adapter son discours en fonction du public * Être transparent et honnête + [00:03:51][^6^][6] Être un décideur * Trancher rapidement en cas de crise * Assumer ses erreurs et les corriger + [00:04:42][^7^][7] Être un facilitateur * Montrer l'exemple et tenir ses promesses * Reconnaître ses faiblesses et demander de l'aide + [00:06:03][^8^][8] Être un innovateur * Anticiper les évolutions du monde associatif * Maîtriser les nouvelles technologies + [00:08:18][^9^][9] Être un fédérateur * Gérer la diversité des profils et des compétences * Mettre en avant l'intelligence collective

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:10:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment motiver les bénévoles d'une association en évitant trois erreurs courantes. Elle présente aussi les raisons pour lesquelles les gens deviennent bénévoles et les statistiques sur le bénévolat en France.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] La proportion de bénévoles dans une association * Environ 1 français sur 4 est bénévole * Les moins de 35 ans s'impliquent de plus en plus * Les plus de 35 ans s'impliquent de moins en moins + [00:01:36][^4^][4] Les raisons de devenir bénévole * L'épanouissement personnel * L'acquisition de compétences * L'exercice d'une responsabilité * La reconnaissance sociale + [00:03:50][^5^][5] Les trois erreurs qui démotivent les bénévoles * L'attribution de tâches non valorisantes * Le manque de considération de leur avis * L'absence d'impact de leurs actions

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:48:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une émission en direct sur Twitch animée par Animafac, une association qui accompagne les associations étudiantes en France. L'émission aborde le sujet des influenceurs et des influenceuses sur internet, et comment les associations peuvent collaborer avec eux pour faire passer leurs messages. L'émission accueille trois invités: Marie, vidéaste et productrice de contenu, Marion, responsable communication de Nightline, une association qui soutient la santé mentale des étudiants, et Julien, représentant de Aeron, une association qui protège les cétacés. Les invités partagent leurs expériences, leurs conseils, et leurs réflexions sur les enjeux et les opportunités de l'influence sur internet.

      Points forts: + [00:10:03][^3^][3] Présentation de l'émission et du projet Soigne la Toile * Un projet d'Animafac pour accompagner les associations à mieux utiliser internet * Un objectif de favoriser les échanges entre les influenceurs et les associations * Un premier live 2023 pour parler de l'influence sur internet + [00:11:33][^4^][4] Présentation de Marie, vidéaste et productrice de contenu * Ancienne responsable de la communication d'Animafac * Anime une chaîne Twitch où elle commente des documentaires sur des sujets de société * Accompagne des youtubeurs et des youtubeuses dans la gestion de leur entreprise + [00:13:55][^5^][5] Présentation de Nightline et de Marion, responsable communication * Une association qui a pour but d'améliorer la santé mentale des jeunes et des étudiants * Propose des lignes d'écoute nocturnes, des ressources d'orientation, et des campagnes de sensibilisation * Travaille avec des ambassadeurs et des ambassadrices, comme Saus Nors, Victoire Doser, et Charles Corto + [00:18:51][^6^][6] Présentation de Aeron et de Julien, représentant de l'association * Une association qui protège les cétacés et sensibilise le public à leur situation * Organise des expéditions pour observer et étudier les cétacés * Collabore avec Luciol, une influenceuse qui est devenue adhérente de l'association + [00:26:06][^7^][7] Discussion sur les avantages et les inconvénients de travailler avec des influenceurs * Les avantages: toucher un large public, bénéficier de la crédibilité et de la proximité des influenceurs, créer du contenu de qualité, recruter des bénévoles, etc. * Les inconvénients: trouver les bons influenceurs, respecter leur ligne éditoriale, gérer les contraintes techniques et juridiques, faire face aux critiques, etc. + [00:44:10][^8^][8] Discussion sur les bonnes pratiques et les conseils pour collaborer avec des influenceurs * Les bonnes pratiques: être transparent, respectueux, et professionnel, adapter son discours et son format, proposer une expérience humaine, valoriser le travail des influenceurs, etc. * Les conseils: se renseigner sur les influenceurs, les contacter directement, leur montrer des exemples de collaboration, leur laisser de la liberté, etc.

      Résumé de la vidéo [00:45:00][^1^][1] - [01:48:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie d'un live sur Twitch organisé par Animafac pour parler de l'influence des associations sur Internet. Les invités sont Marie, vidéaste et productrice, Marion, responsable communication de Nightline, et Julien, chargé de mission de Aeron. Ils échangent sur leurs expériences, leurs conseils et leurs difficultés à collaborer avec des influenceurs et des personnalités publiques pour promouvoir leurs causes et leurs projets associatifs.

      Points forts: + [00:45:00][^3^][3] Les avantages et les inconvénients de travailler avec des influenceurs * Marie explique que les influenceurs peuvent apporter de la visibilité, de la crédibilité et de l'engagement à une association * Marion ajoute que les influenceurs peuvent aussi être des relais de parole et des témoins de leur vécu * Julien souligne que les influenceurs peuvent aussi être des bénévoles à part entière et des acteurs de terrain * Ils reconnaissent aussi les limites et les risques de cette collaboration, comme le manque de contrôle, le risque de récupération ou de déformation du message, ou la difficulté de trouver des influenceurs en adéquation avec les valeurs de l'association + [00:58:00][^4^][4] Les critères et les méthodes pour choisir et contacter des influenceurs * Marie conseille de se renseigner sur le profil, les centres d'intérêt, les valeurs et la communauté des influenceurs avant de les solliciter * Marion indique qu'il faut aussi prendre en compte le format, le ton, le style et le média des influenceurs pour adapter le message et la demande * Julien suggère de privilégier le contact humain, direct et personnalisé avec les influenceurs, en évitant les agences ou les managers * Ils insistent sur l'importance de proposer une collaboration gagnant-gagnant, qui soit intéressante, enrichissante et respectueuse pour les influenceurs et pour l'association + [01:12:00][^5^][5] Les bonnes pratiques et les pièges à éviter pour réussir une collaboration avec des influenceurs * Marie recommande de définir clairement les objectifs, les attentes, les modalités et les limites de la collaboration, en signant si possible une charte ou un contrat * Marion précise qu'il faut aussi accompagner, former, informer et soutenir les influenceurs tout au long de la collaboration, en leur fournissant des ressources, des outils et des feedbacks * Julien rappelle qu'il faut aussi respecter, valoriser, remercier et fidéliser les influenceurs, en leur donnant de la liberté, de la reconnaissance et de la confiance * Ils mettent en garde contre les pièges à éviter, comme le manque de transparence, le non-respect des engagements, la mauvaise gestion des crises ou la dépendance aux influenceurs

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le système de coaching proposé par le créateur pour aider les associations à augmenter le nombre d'adhérents. Il explique les enjeux, les étapes et les bénéfices de son système basé sur trois piliers: attirer l'attention, créer de l'interaction et fidéliser les membres.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] L'offre de coaching * Un lien pour réserver un créneau * Trois questions à répondre en amont * Un plan d'action personnalisé * Un suivi par mail ou téléphone + [00:03:07][^4^][4] Le premier pilier: attirer l'attention * Un système et des actions continus * Sans investir beaucoup de temps ou d'argent * Pour se faire connaître et se démarquer + [00:04:03][^5^][5] Le deuxième pilier: créer de l'interaction * Une fois l'attention captée, il faut convaincre * Lever tous les freins potentiels * Montrer que l'association a la meilleure solution + [00:04:29][^6^][6] Le troisième pilier: fidéliser les membres * Ne pas se contenter de faire de la pub * Avoir un taux de renouvellement élevé * Colmater les brèches et augmenter le nombre de licenciés + [00:06:01][^7^][7] Les outils disponibles pour fidéliser * Mesurer la fidélisation * Créer un cercle vertueux * Transformer les membres fidèles en ambassadeurs

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:10:00][^2^][2] :

      Cette vidéo explique comment augmenter le nombre d'adhérents de votre association sportive en leur proposant des objectifs, des défis, des évaluations et des animations tout au long de l'année. L'animateur partage son expérience personnelle et donne des exemples concrets pour motiver les adhérents et les fidéliser.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Les deux périodes d'inscription et les deux périodes de décroissance * Septembre et janvier sont les mois où les gens s'inscrivent le plus * Décembre et avril sont les mois où les gens se démotivent le plus + [00:01:06][^4^][4] L'importance des adhérents pour le développement économique de l'association * Les adhérents représentent en moyenne 30 % de la ressource financière * Il faut les fidéliser et les satisfaire + [00:02:31][^5^][5] L'exemple de la course à pied et du tennis * L'animateur raconte comment il a été motivé par des courses et des compétitions * Il montre que le but et le défi sont des facteurs de motivation + [00:04:25][^6^][6] La marge de progression et la dopamine * Au début, on progresse vite et on se sent bien * Ensuite, on stagne ou on régresse et on se décourage * Il faut proposer des évaluations et des exercices pour montrer la progression + [00:06:38][^7^][7] L'aventure associative et le fil conducteur * Il faut créer une histoire et une continuité dans les activités * Il faut s'appuyer sur les événements de l'année et les animations du club * Il faut faire vivre une aventure extraordinaire aux adhérents

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment augmenter le nombre d'adhérents de votre association en se posant les bonnes questions. Elle aborde les aspects de la communication, de la satisfaction, de la fidélisation et de la participation des adhérents.

      Points clés: + [00:00:13][^3^][3] Les questions à se poser pour augmenter le nombre d'adhérents * Le nombre d'adhérents est la somme des nouveaux et des anciens adhérents * Il faut se demander combien d'actions de communication on a fait, combien de personnes ont été touchées, combien sont venues essayer et combien se sont inscrites + [00:04:02][^4^][4] La satisfaction des adhérents * C'est le critère le plus important pour fidéliser les adhérents * Il faut mesurer la satisfaction tout au long de l'année, pas seulement à la fin * Il faut avoir un taux de fidélisation supérieur à 70%, sinon c'est critique + [00:06:28][^5^][5] Les raisons du départ des adhérents * Il faut identifier pourquoi et quand les adhérents partent * Il faut adapter son offre aux besoins et aux attentes des adhérents * Il faut créer un esprit club et une cohésion d'association + [00:09:47][^6^][6] Les actions de fidélisation des adhérents * Il faut proposer des actions variées et attractives pour retenir les adhérents * Il faut mesurer la participation des adhérents à ces actions * Il faut impliquer les adhérents dans l'organisation et la vie de l'association

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:21:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un atelier sur le rôle et la responsabilité des membres du bureau d'une association ou d'un club, animé par Sébastien Guillaume, directeur du GESEL 54, et Bertrand Folle, adjoint au maire de Villers-lès-Nancy. L'atelier vise à informer et à sensibiliser les bénévoles associatifs sur les aspects juridiques, administratifs et financiers de la gestion associative.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation de l'atelier et des participants * Les intervenants se présentent et expliquent les objectifs de l'atelier * Les participants sont des responsables ou des membres de diverses associations de Villers-lès-Nancy * Ils se présentent à tour de rôle en indiquant leur nom, leur association et leur fonction + [00:10:10][^4^][4] La loi 1901 et les statuts associatifs * Sébastien Guillaume rappelle les principes et les formalités de la loi 1901 qui régit les associations * Il insiste sur l'importance des statuts associatifs qui définissent les règles de fonctionnement et d'organisation de l'association * Il répond aux questions des participants sur les modalités de modification des statuts, les conditions d'adhésion, les pouvoirs du bureau, etc. + [00:38:46][^5^][5] Le rôle et la responsabilité du président, du trésorier et du secrétaire * Sébastien Guillaume présente les missions et les obligations de chaque membre du bureau * Il explique les risques encourus en cas de faute de gestion, de non-respect des statuts ou de la loi, ou de conflit d'intérêts * Il conseille les participants sur les bonnes pratiques à adopter pour assurer la transparence, la traçabilité et la sécurité de l'association + [01:08:22][^6^][6] La responsabilité civile et pénale de l'association et du bénévole * Sébastien Guillaume aborde les différents cas de responsabilité civile ou pénale qui peuvent engager l'association ou le bénévole * Il souligne l'intérêt de souscrire une assurance adaptée aux activités et aux risques de l'association * Il évoque les possibilités de valorisation et de reconnaissance du bénévolat, notamment par le compte personnel de formation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:07:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment faire le bilan financier d'une association et à quoi cela sert. Il présente les différents éléments du bilan, tels que l'actif, le passif, les fonds associatifs, les dettes et les charges. Il montre comment calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette de l'association.

      Points clés: + [00:00:07][^3^][3] Le bilan est une photographie de l'association au 31 décembre * Il indique les biens, les créances, les disponibilités, les fonds propres, les provisions et les dettes de l'association * Il est présenté en valeur nette comptable, c'est-à-dire en déduisant les amortissements et les provisions * Il doit être équilibré entre l'actif et le passif + [00:04:39][^4^][4] Le fonds de roulement est l'excédent des ressources permanentes sur les biens immobilisés * Il représente la capacité de l'association à financer son activité * Il doit être positif pour une bonne santé financière + [00:05:38][^5^][5] Le besoin en fonds de roulement est la différence entre l'actif d'exploitation et les dettes d'exploitation * Il mesure le décalage entre les encaissements et les décaissements liés à l'activité * Il doit être couvert par le fonds de roulement + [00:06:14][^6^][6] La trésorerie nette est la différence entre le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement * Elle correspond aux disponibilités de l'association * Elle doit être positive ou nulle pour éviter le découvert bancaire

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:40:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment choisir la meilleure banque pour une association, en tenant compte de plusieurs critères tels que les tarifs, les services, la proximité, le relationnel et la facilité. L'auteur partage son expérience personnelle et donne des conseils pratiques pour éviter les pièges et les problèmes liés à la gestion bancaire d'une association.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] L'importance d'ouvrir un compte au nom de l'association * Obligation légale et fiscale * Séparation des avoirs personnels et associatifs * Accès aux prestations et subventions + [00:08:07][^4^][4] Les notions de survie pour un président d'association * Responsabilité personnelle en cas de problème bancaire * Risque d'interdiction bancaire ou de détournement de fonds * Conseil de rester le seul signataire en banque + [00:14:55][^5^][5] Les critères de choix d'une banque pour une association * Le prix : ne pas se focaliser sur le moins cher, mais sur le rapport qualité-prix * Les services : adapter les besoins aux prestations proposées, sans surconsommer * La facilité : privilégier la proximité, le relationnel et la simplicité + [00:33:35][^6^][6] Les spécificités des banques en ligne * Avantages : tarifs attractifs, services à distance, autonomie * Inconvénients : pas de contact humain, pas de conseil personnalisé, pas de soutien local * Précautions : vérifier la fiabilité, la sécurité et la compatibilité avec les besoins de l'association

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:28:00][^2^][2] :

      Cette vidéo explique les principes et les spécificités de la comptabilité des associations, qui sont des organismes à but non lucratif régis par la loi de 1901. Elle aborde les notions de définition, de classification, de modèle économique, de réglementation, de ressources financières et de documents de synthèse des associations.

      Points clés : + [00:00:54][^3^][3] La définition d'une association * Une convention entre deux ou plusieurs personnes * Un but autre que de partager des bénéfices * Une personnalité morale si déclarée * Des statuts qui précisent le patrimoine, la mission et les moyens + [00:04:51][^4^][4] La classification des associations * Selon leur statut juridique : déclarée, agréée, reconnue d'utilité publique, fondation * Selon leur taille et leur activité : grande, petite, éducative, environnementale, etc. * Selon leurs obligations comptables : liberté comptable, respect du règlement de l'ANC, seuils et critères + [00:09:41][^5^][5] Le modèle économique des associations * Quatre catégories de sources de financement : cotisations, mécénat, subventions, activités lucratives * Un budget annuel de plus de 100 milliards d'euros en France * Une comptabilité adaptée aux ressources et aux emplois + [00:14:01][^6^][6] La réglementation comptable des associations * Le règlement de l'ANC de 2018 qui s'applique aux associations de grande taille et à certaines associations particulières * Une comptabilité d'engagement en partie double, proche du plan comptable général * Un commissaire aux comptes obligatoire pour certaines associations * Une affectation du résultat en réserve ou en report + [00:18:01][^7^][7] Les ressources financières des associations * Les subventions et les fonds dédiés : sous condition suspensive ou résolutoire, à inscrire en produits ou en fonds propres * Les apports avec ou sans droit de reprise : à inscrire en immobilisations ou en fonds propres * Les dons et les legs : à inscrire en produits ou en immobilisations, avec ou sans avantage fiscal * Les contributions volontaires en nature : à valoriser et à inscrire en charges et en produits spéciaux + [00:23:49][^8^][8] Les documents de synthèse des associations * Le bilan et le compte de résultat : similaires aux entreprises, avec des rubriques spécifiques * L'annexe : obligatoire pour certaines associations, avec des informations complémentaires * Le compte d'emploi annuel des ressources : obligatoire pour les associations faisant appel à la générosité du public, avec une présentation des ressources et des emplois

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique les principes et les modalités de la comptabilité des associations, en particulier la comptabilité de trésorerie, adaptée aux petites associations. Elle présente les obligations comptables des associations selon leur taille, leur source de financement et leur activité économique. Elle donne des conseils pour tenir, classer et conserver les documents comptables. Elle montre un exemple de fichier Excel pour enregistrer les recettes et les dépenses de l'association.

      Points clés: + [00:00:12][^3^][3] L'importance de la comptabilité pour les associations * Permet de présenter des comptes aux adhérents, aux autorités et aux partenaires * Aide à suivre, contrôler et prévoir la gestion de l'association * Dépend de la loi du 1er juillet 1901 et du plan comptable associatif + [00:03:26][^4^][4] Les associations soumises au plan comptable * Bénéficient d'aides publiques d'au moins 153 000 euros * Répondent à au moins deux critères de taille (effectif, bilan, chiffre d'affaires) * Exercent une activité économique ou commerciale * Doivent tenir un livre journal, élire un commissaire aux comptes et publier leurs comptes + [00:05:40][^5^][5] La comptabilité de trésorerie pour les petites associations * Consiste à enregistrer les encaissements et décaissements effectivement réalisés * Est adaptée aux associations qui paient au comptant et n'ont pas de dettes * Nécessite un cahier ou un fichier avec quelques colonnes * Permet d'obtenir un résultat mensuel et annuel

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:00][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment gérer les erreurs que l'on peut commettre en tant que bénévole dans une association. L'auteur présente cinq étapes pour surmonter les erreurs: le choc, l'analyse, la digestion, la réparation et l'apprentissage. Il donne des exemples d'erreurs courantes et des conseils pour les éviter ou les corriger. Il encourage les bénévoles à assumer leurs responsabilités, à se former et à se faire accompagner. Il s'adresse aussi aux responsables d'associations pour les inciter à soutenir les bénévoles qui font des erreurs.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] La difficulté de recruter des bénévoles pour des fonctions importantes * La peur de l'erreur est un frein * Les bénévoles se sentent incompétents ou responsables + [00:01:47][^4^][4] Les cinq étapes pour gérer les erreurs * Le choc: réaction émotionnelle * L'analyse: identification de la cause et des conséquences * La digestion: acceptation de l'erreur * La réparation: action pour limiter les dégâts * L'apprentissage: mise en place de solutions pour ne pas recommencer + [00:06:04][^5^][5] L'importance de l'apprentissage * Ne pas faire deux fois la même erreur * Se former et se faire accompagner * S'épanouir dans son activité bénévole + [00:07:21][^6^][6] Le rôle des responsables d'associations * Soutenir les bénévoles qui font des erreurs * Les aider à évoluer et à grandir * Reconnaître leur valeur et leur engagement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:38:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les principes et les pratiques du management d'une équipe associative, en abordant les rôles, les responsabilités et les compétences du président ou du dirigeant. Elle donne des conseils pour constituer, motiver, communiquer et évaluer une équipe, en tenant compte des spécificités du monde associatif. Elle illustre ses propos par des exemples concrets et des témoignages.

      Points clés: + [00:00:02][^3^][3] Le rôle du président * Porteur d'une vision à long terme * Gestionnaire des ressources humaines et matérielles * Preneur de décisions stratégiques * Formateur et communicant + [00:08:31][^4^][4] Constituer une équipe * Identifier les différents types de personnes impliquées (adhérents, bénévoles, employés, partenaires, etc.) * Recruter selon les besoins et les profils * Définir les missions et les relations de chacun * S'adapter aux motivations et aux disponibilités des bénévoles + [00:18:42][^5^][5] Éviter et régler les problèmes * Prévenir les conflits par une communication claire et transparente * Gérer les situations difficiles avec tact et diplomatie * Savoir dire stop et changer de fournisseur ou de partenaire si nécessaire * Protéger l'association et ses membres des risques juridiques ou moraux + [00:31:32][^6^][6] Motiver chacun * Respecter les limites personnelles de chacun * Écouter les mots révélateurs des besoins et des attentes * Créer du lien social au sein de l'association * Reconnaître et valoriser le travail accompli

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:43:00][^2^][2] :

      Cette vidéo explique comment prévenir et gérer les conflits dans le milieu associatif. L'animatrice donne des exemples concrets de situations conflictuelles et propose des pistes de solutions basées sur la communication, le respect, l'organisation et l'esprit d'équipe. Elle insiste sur l'importance de se rappeler la cause commune qui motive les bénévoles et de ne pas laisser les tensions s'installer.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] La guerre des frites * Une métaphore pour illustrer les divergences d'opinions * Un rappel pour prendre du recul et se souvenir du but commun + [00:03:08][^4^][4] Les causes de conflit * Les différents types de conflits : d'idées, de valeurs, d'intérêts, de personnalité, de ressources * Les raisons profondes et inconscientes qui se cachent derrière les conflits + [00:06:06][^5^][5] Les points de ralliement * Le projet et les valeurs communes qui unissent les bénévoles * Le respect du travail et de la personnalité des autres * La communication interne et externe pour éviter les malentendus + [00:10:02][^6^][6] L'organisation préventive * La nomination d'un responsable par mission ou par projet * La formalisation des détails financiers et des procédures * La transmission de l'expérience et des savoir-faire + [00:17:47][^7^][7] L'esprit d'équipe * La nécessité de se sentir appartenir à un groupe * La gestion des personnalités difficiles et des manipulateurs * La résolution des conflits par la communication de crise positive

      Résumé de la vidéo [00:20:00][^1^][1] - [00:43:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite de la prévention des conflits dans les associations, en donnant des conseils pratiques et des exemples concrets. L'animatrice explique comment éviter les situations conflictuelles en définissant clairement l'objet, les valeurs, les moyens et les règles de l'association, en respectant le travail et les opinions des autres bénévoles, en communiquant efficacement et régulièrement, en favorisant la convivialité et la solidarité, et en adoptant un état d'esprit positif et bienveillant.

      Points forts: + [00:20:10][^3^][3] La guerre des frites * Une métaphore pour illustrer les conflits d'idées, de valeurs ou d'intérêts * Un rappel de l'importance de se souvenir du but commun et du plaisir du bénévolat + [00:24:02][^4^][4] Les points de ralliement * L'objet et les valeurs de l'association, qui doivent être partagés par tous les membres * Le respect des représentants élus, qui doivent assurer la médiation et la mise en œuvre des décisions * Le sentiment d'appartenance, qui renforce la motivation et la cohésion + [00:30:05][^5^][5] L'organisation préventive * Des pistes d'amélioration pour éviter les conflits liés à la gestion financière, à la répartition des tâches, à la distribution des prospectus, etc. * Des outils collaboratifs et des procédures participatives pour faciliter la coordination et la transparence + [00:37:12][^6^][6] L'esprit associatif * Des gestes simples et des moments de convivialité pour créer du lien et de la confiance * Des attitudes positives et bienveillantes pour favoriser le dialogue et l'écoute * Des exemples de bonnes pratiques et de témoignages inspirants

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:34:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une formation en ligne sur la gestion des conflits au milieu de travail, animée par Ali Rachidi, directeur du Centre albertain de formation juridique. Il explique les causes, les types, les attitudes et les stratégies de résolution des conflits, ainsi que les moyens de prévenir et de gérer les situations conflictuelles dans un environnement professionnel.

      Points saillants : + [00:00:00][^3^][3] La présentation du formateur et de l'objectif de la formation * Ali Rachidi est originaire du Maroc, diplômé en droit et en gestion des ressources humaines * L'objectif de la formation est de comprendre, analyser et résoudre les conflits au travail + [00:03:12][^4^][4] La définition et les sources du conflit * Le conflit est une opposition entre deux ou plusieurs personnes qui ont des idées, des opinions ou des intérêts divergents * Les sources du conflit peuvent être liées au fonctionnement de l'organisation ou à la psychologie des individus + [00:10:21][^5^][5] Les types et les attitudes face au conflit * Il existe différents types de conflits selon les parties, les enjeux et les causes impliqués * Les attitudes face au conflit peuvent varier selon le degré d'assertivité et de coopération des individus + [00:14:12][^6^][6] Les stratégies de résolution du conflit * Il existe différentes modalités pour dépasser les situations conflictuelles, comme le recours hiérarchique, l'arbitrage, la médiation ou la négociation * Le choix de la modalité doit dépendre de l'importance du conflit et de la volonté de résolution des acteurs + [00:21:49][^7^][7] Les principes de base pour résoudre un conflit * Il faut adopter une attitude de neutralité, de désir de règlement et d'utilisation des faits * Il faut éviter de juger, d'imposer ou de se laisser emporter par les émotions + [00:24:01][^8^][8] Les moyens de prévenir le conflit au travail * Il faut avoir une meilleure compréhension du conflit, de ses causes et de ses conséquences * Il faut former le personnel au fonctionnement humain et à la communication * Il faut traiter le problème à la racine et favoriser la discussion de groupe * Il faut mettre en place des outils et des mécanismes pour régler les conflits le plus rapidement possible

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente l'association Colosse aux pieds d'argile, qui intervient dans les milieux sportifs, éducatifs et culturels pour sensibiliser et prévenir les violences sexuelles, le harcèlement et le bizutage. Elle suit une intervention de l'association dans un collège, où les élèves écoutent le témoignage de Sébastien Boueilh, ancien rugbyman professionnel et fondateur de l'association, qui a été victime de violences sexuelles pendant son adolescence. La vidéo explique aussi le rôle et les missions de l'association, ainsi que les moyens de protéger et d'accompagner les victimes.

      Points forts: + [00:00:10][^3^][3] Présentation de l'intervenant et de l'association * L'intervenant s'appelle Y et fait partie de Colosse aux pieds d'argile * Il était rugbyman professionnel et a rencontré Sébastien Boueilh * L'association a été créée en 2013 par Sébastien Boueilh à partir de son histoire personnelle + [00:02:06][^4^][4] Définition des violences sexuelles, du harcèlement et du bizutage * Les violences sexuelles sont des actes de nature sexuelle commis sans le consentement de la victime * Le harcèlement est un ensemble d'agissements répétés qui visent à dégrader les conditions de vie ou de travail d'une personne * Le bizutage est une sorte d'intégration qui consiste à faire subir à une personne des épreuves humiliantes ou dégradantes + [00:06:17][^5^][5] Témoignage de Sébastien Boueilh sur son vécu et son parcours * Sébastien Boueilh raconte comment il a été victime de violences sexuelles pendant quatre ans au centre de formation de l'Olympique de Marseille * Il explique comment il a gardé le silence pendant 18 ans par honte et peur * Il décrit comment il a réussi à se reconstruire grâce au rugby, à la justice et à l'association + [00:09:34][^6^][6] Conseils et ressources pour les victimes et les témoins * Il faut parler à un adulte de confiance, à un numéro d'écoute ou à l'association Colosse aux pieds d'argile * Il faut signaler les faits aux autorités compétentes ou faire une information préoccupante * Il faut se faire accompagner par des professionnels, comme des juristes ou des psychologues

    1. à mettre en lien avec https://hyp.is/go?url=https%3A%2F%2Fwww.planning-familial.org%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2F2023-11%2FLIVRE_BLANC_WEB.pdf&group=world<br /> et le rapport IGESR,

      Biais d’autorité :

      le document s’appuie sur des témoignages de médecins, de psychologues, de juristes, etc., sans préciser leurs sources, leurs qualifications, leurs affiliations, ou leurs conflits d’intérêts éventuels. Il donne ainsi l’impression que ces experts sont unanimement d’accord et qu’ils représentent la vérité scientifique, juridique ou morale sur le sujet de l’éducation à la sexualité à l’école.

      Biais de confirmation :

      le document sélectionne et interprète les faits, les chiffres, les études, les exemples, etc., qui vont dans le sens de sa thèse, à savoir que l’éducation à la sexualité à l’école est dangereuse, nuisible, et idéologique. Il ignore ou minimise les éléments qui pourraient contredire ou nuancer son propos, comme les bénéfices potentiels de l’éducation à la sexualité, les recommandations internationales, les avis divergents, etc.

      Biais de généralisation :

      le document extrapole à partir de cas concrets, souvent anecdotiques, isolés, ou non vérifiés, pour en tirer des conclusions générales et alarmistes sur l’ensemble du système éducatif, des intervenants, des contenus, et des élèves. Il utilise des termes comme “toujours”, “jamais”, “partout”, “aucun”, etc., qui ne reflètent pas la diversité et la complexité de la réalité. Biais de faux dilemme : le document oppose de façon simpliste et manichéenne deux conceptions de l’éducation à la sexualité : celle qui respecte l’enfant, sa maturité, son intimité, et son développement, et celle qui le sexualise, le traumatise, le manipule, et le dénature. Il ne laisse pas de place à une approche nuancée, critique, ou alternative, qui pourrait reconnaître les enjeux, les difficultés, et les limites de l’éducation à la sexualité à l’école, sans la diaboliser ou la rejeter.

    1. Résumé vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:05:30][^2^][2]:

      Cette vidéo présente des techniques pour distribuer la parole dans un groupe de manière égalitaire et efficace. Elle explique les enjeux et les avantages de ces méthodes, et donne des exemples concrets pour les mettre en œuvre.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Les inégalités de parole dans un groupe * Certains parlent plus que d'autres selon leur position et leur légitimité * Les autres n'ont pas toujours la place ou l'envie de s'exprimer + [00:01:15][^4^][4] Les techniques pour organiser les prises de parole * Paroles : on distribue des tickets de parole à chaque participant * Zig zag : on alterne les prises de parole entre deux catégories de personnes * Liste de parole : on note les personnes qui veulent parler sur une liste + [00:03:09][^5^][5] Les techniques pour matérialiser la parole * Bâton de parole : on utilise un objet pour symboliser la parole * Bobine de fil : on visualise l'historique des prises de parole avec un fil * Pop corn : on dit pop avant de parler pour annoncer sa prise de parole + [00:05:00][^6^][6] Les techniques pour multiplier les espaces de parole * On divise le groupe en sous-groupes pour augmenter le temps de parole * On adapte les techniques aux différents contextes et besoins