54 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:57:08][^2^][2]:

      La vidéo présente un aperçu du fonctionnement d'une classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) en France, où des élèves avec des besoins éducatifs particuliers reçoivent un enseignement adapté. Elle montre les interactions entre les enseignants et les élèves, les méthodes pédagogiques utilisées, et les défis rencontrés par les élèves et le personnel.

      Points clés: + [00:02:39][^3^][3] Gestion de l'eau en Égypte * Correction du schéma avec la classe + [00:04:22][^4^][4] Utilisation de l'eau pour l'agriculture * Discussion sur l'irrigation et l'histoire + [00:05:27][^5^][5] Activités exploitant l'eau * Transport, tourisme, usage domestique + [00:10:13][^6^][6] Le dispositif ULIS * Intégration scolaire et enseignement adapté + [00:17:00][^7^][7] Travail sur les probabilités * Exercices pratiques en classe + [00:26:00][^8^][8] Recherche sur Google * Utilisation de la technologie en classe + [00:44:02][^9^][9] Impact de la situation sanitaire * Adaptations dues au COVID-19 + [00:51:09][^10^][10] Perceptions des élèves ULIS * Témoignages et aspirations des élèves

    1. http://www.youtube.com/watch?v=R4F69G3JXGQ

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:50:43][^2^][2] :

      Cette vidéo traite du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), un trouble neurodéveloppemental qui affecte environ 5% des enfants. Elle présente les témoignages de familles d'enfants diagnostiqués hyperactifs, les difficultés qu'ils rencontrent à l'école et dans la vie quotidienne, et les solutions possibles pour les aider. Elle explique également les causes, les symptômes, le diagnostic et le traitement du TDAH, ainsi que les recherches en cours sur ce trouble.

      Points forts : + [00:00:05][^3^][3] L'histoire de Céline et ses garçons Quentin et Fabien * Céline soupçonne que ses fils sont hyperactifs * Elle les emmène à l'hôpital Robert Debré pour une consultation * Elle raconte les problèmes de comportement et d'attention de ses fils + [00:02:38][^4^][4] Les témoignages d'autres familles d'enfants hyperactifs * Pierre, Raphaël, Flore et Loris ont tous des symptômes différents * Ils ont tous souffert à l'école, soit par rejet, soit par incompréhension * Leurs parents ont cherché de l'aide et du soutien + [00:09:19][^5^][5] La définition du TDAH et ses trois composantes * Le TDAH est un trouble du développement des fonctions exécutives * Il se manifeste par un déficit de l'attention, une impulsivité et une hyperactivité * Il peut avoir des conséquences sur les apprentissages, les relations sociales et l'estime de soi + [00:15:04][^6^][6] Le diagnostic du TDAH et les outils utilisés * Le diagnostic repose sur des critères cliniques et des questionnaires * Il faut exclure d'autres causes possibles des troubles * Il faut évaluer le degré de sévérité et le retentissement du TDAH * Il faut faire des tests neuropsychologiques et des examens complémentaires + [00:22:50][^7^][7] Le traitement du TDAH et ses différentes modalités * Le traitement repose sur une approche multimodale, associant médicaments, psychothérapie et rééducation * Le médicament le plus utilisé est la Ritaline, un psychostimulant qui agit sur le cerveau * La psychothérapie vise à aider l'enfant à mieux se comprendre et à gérer ses émotions * La rééducation consiste à renforcer les fonctions exécutives et à améliorer les compétences scolaires + [00:34:23][^8^][8] Les recherches sur le TDAH et les perspectives d'avenir * Les recherches visent à mieux comprendre les causes et les mécanismes du TDAH * Elles utilisent des techniques comme la génétique, l'imagerie cérébrale ou la stimulation magnétique * Elles cherchent à développer de nouveaux traitements et à prévenir les complications du TDAH * Elles espèrent améliorer la qualité de vie des enfants et des adultes atteints de TDAH

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un documentaire sur les difficultés des parents à faire face à la crise d'adolescence de leurs enfants. Il suit le parcours de quatre familles qui ont recours à des professionnels pour les aider à rétablir le dialogue et la confiance avec leurs enfants. Le documentaire aborde les thèmes de la communication, de l'autorité, de la violence, de la séparation, de l'éducation et de l'amour.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation des familles et des problèmes * Angélique et sa fille Gwenaëlle qui se disputent sans cesse * Stéphane et son fils Corentin qui est violent avec sa mère et son frère * Jean-François et sa fille Malek qui vit mal la séparation de ses parents * Étienne et sa fille Éléa qui ne supporte pas sa belle-mère + [00:22:06][^4^][4] Les interventions des professionnels * Un psychologue qui écoute et conseille Angélique et Gwenaëlle * Un éducateur qui initie Corentin au football et à la discipline * Une éducatrice qui accompagne Malek dans sa scolarité et sa vie sociale * Un pédopsychiatre qui tente de renouer le lien entre Étienne et Éléa + [01:14:06][^5^][5] Les évolutions et les perspectives * Angélique et Gwenaëlle qui se rapprochent et se disent je t'aime * Corentin qui respecte davantage sa mère et son frère * Malek qui accepte les règles de son père et travaille mieux à l'école * Éléa qui revient chez son père et accepte sa belle-mère

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:19:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un documentaire sur les difficultés des parents à faire face aux crises d'adolescence de leurs enfants. Il suit le parcours de quatre familles qui ont recours à des professionnels pour les aider à rétablir le dialogue et la confiance avec leurs enfants rebelles, violents ou déprimés.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation du documentaire * Le thème, les enjeux et les familles concernées sont introduits * Les témoignages des parents et des adolescents sont alternés * Les images montrent les conflits et les tensions au quotidien + [00:03:00][^4^][4] La famille de Gwenaëlle et Angélique * Gwenaëlle, 14 ans, se sent délaissée par sa mère qui élève seule cinq enfants * Elle se rebelle, lui parle mal et se scarifie le bras * Elles vont voir un psychologue pour exprimer leurs sentiments et se rapprocher + [00:22:00][^5^][5] La famille de Corentin, Karine et Stéphane * Corentin, 14 ans, est violent avec son frère et sa mère * Son père, souvent absent, ne sait pas comment le gérer * Ils font appel à un éducateur qui leur propose des activités sportives et ludiques + [00:38:00][^6^][6] La famille de Malek et son père * Malek, 16 ans, vit mal la séparation de ses parents et se comporte mal à l'école * Son père, dépassé, veut l'envoyer en pension * Ils rencontrent une éducatrice qui les aide à communiquer et à se respecter + [00:50:00][^7^][7] La famille d'Éléa, son père et sa belle-mère * Éléa, 18 ans, ne supporte pas sa belle-mère et se dispute avec son père * Elle vit en internat et redoute les week-ends chez eux * Ils consultent une pédopsychiatre qui les écoute et les conseille + [01:11:00][^8^][8] Le bilan du documentaire * Les progrès et les difficultés des familles sont résumés * Les parents et les adolescents expriment leurs espoirs et leurs regrets * Les images montrent des moments de complicité et d'apaisement

    1. Endométriose, briser le silence | ARTE Regards

      Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:30:00][^2^][2]:

      Cette vidéo traite de l'endométriose, une maladie inflammatoire chronique qui touche une personne menstruée sur 10 et qui provoque des douleurs pelviennes, des troubles digestifs et des difficultés à concevoir. Elle suit le parcours de deux femmes, Priscilla et Thésia, qui ont été diagnostiquées tardivement et qui cherchent à améliorer leur qualité de vie et à sensibiliser la société sur cette maladie méconnue.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Priscilla, infirmière de 36 ans * Souffre d'endométriose depuis 20 ans sans être prise au sérieux * Associe les règles aux médicaments et à la douleur * Découvre l'Institut de la femme et de l'endométriose, un lieu d'accompagnement + [00:06:02][^4^][4] Présentation de Thésia, étudiante en droit franco-allemand * Hospitalisée à 14 ans pour des douleurs intenses, mais pas diagnostiquée * Souffre de vertiges, d'évanouissements et de troubles intestinaux * S'engage dans une initiative citoyenne pour faire reconnaître l'endométriose + [00:12:02][^5^][5] Les symptômes et les traitements de l'endométriose * L'endométriose se caractérise par la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l'utérus * Le tissu endométrial réagit aux hormones et entraîne des réactions inflammatoires * Les traitements visent à soulager les douleurs, à réduire l'inflammation et à préserver la fertilité * Les traitements peuvent être médicamenteux, hormonaux ou chirurgicaux + [00:20:02][^6^][6] Les conséquences de l'endométriose sur la vie quotidienne * L'endométriose peut entraîner des difficultés à travailler, à étudier, à se déplacer ou à avoir des relations sociales * L'endométriose peut affecter la confiance en soi, l'estime de soi et la sexualité * L'endométriose peut avoir un impact sur le désir d'enfant et la fertilité * L'endométriose nécessite une adaptation permanente et une gestion de l'énergie

  2. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:35:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un reportage sur le projet Citizen Facts, une initiative de journalisme citoyen qui vise à vérifier les informations diffusées sur le web, notamment sur les sujets liés à la pandémie de Covid-19. Le reportage suit le parcours de plusieurs enquêteurs bénévoles qui s'intéressent aux sources, aux motivations et aux conséquences des fausses informations. Il montre comment ils confrontent leurs recherches aux discours de certains influenceurs controversés, comme Jean-Jacques Crèvecoeur, un youtubeur qui prône la médecine naturelle et qui dénonce le vaccin comme une arme de destruction massive.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation du projet Citizen Facts * Une plateforme collaborative de vérification de l'information * Plus d'un millier de citoyens européens y participent * Ils enquêtent sur les sujets qui les préoccupent directement + [00:05:06][^4^][4] Enquête sur Jean-Jacques Crèvecoeur * Un youtubeur qui diffuse des informations fausses et dangereuses sur le Covid-19 et le vaccin * Il se présente comme un chercheur de la santé et du bien-être * Il vend des formations de développement personnel inspirées de la méthode Hammer, une pratique médicale contestée + [00:17:17][^5^][5] Rencontre avec Olivia, une admiratrice de Jean-Jacques Crèvecoeur * Une danseuse et comédienne qui partage son discours sur les réseaux sociaux * Elle rejette les résultats de l'enquête qui contredisent son idole * Elle se fie à son intuition et à ses croyances personnelles + [00:23:27][^6^][6] Entretien avec Jean-Jacques Crèvecoeur * Il refuse de reconnaître ses erreurs et ses mensonges * Il accuse les médias mainstream de manipulation et de censure * Il persiste à défendre la méthode Hammer et à dénoncer le vaccin

    1. A Morlaix, un lycée tente de vaincre la peur de l'école | ARTE Regards

      Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:32:00][^2^][2] :

      Cette vidéo traite du phénomène de la phobie scolaire, une anxiété intense qui empêche certains élèves d'aller à l'école. Elle suit le parcours de Lila et Neven, deux lycéens qui souffrent de ce trouble et qui sont accompagnés par le DAL, un dispositif alternatif qui leur permet de reprendre confiance en eux et de renouer avec l'école. Elle montre aussi le travail des enseignants, des infirmiers et des éducateurs qui collaborent avec le DAL et l'hôpital de Morlaix, un partenariat inédit en France. Elle interroge les causes et les conséquences de la phobie scolaire, ainsi que les solutions possibles pour aider ces jeunes à réaliser leurs rêves.

      Points forts : + [00:00:17][^3^][3] La situation de Lila, une lycéenne qui n'arrive plus à aller au lycée * Elle explique son angoisse et son mal-être * Elle intègre le DAL, un refuge où elle peut travailler à son rythme * Elle reprend progressivement des cours d'anglais et d'art appliqué + [00:04:31][^4^][4] L'ampleur du phénomène de la phobie scolaire en France * On estime que 250 à 600000 enfants sont touchés, soit 2 à 5 % des élèves scolarisés * C'est un record en Europe * Les raisons sont encore mal connues, mais peuvent être liées au harcèlement, à la pression de l'école ou aux problèmes personnels ou familiaux + [00:08:40][^5^][5] Le dispositif alternatif du lycée de Morlaix, un précurseur en France * Il accueille 24 lycéens qui n'arrivent plus à aller en cours * Il leur propose un accompagnement personnalisé et des activités variées * Il collabore avec l'hôpital de Morlaix, qui apporte un soutien médical et psychologique + [00:16:00][^6^][6] Le parcours de Neven, un lycéen qui rêve d'être vu et reconnu * Il souffre de phobie scolaire depuis la 6e, à cause du harcèlement et de la peur de l'échec * Il est né avec une malformation au visage et il entend grâce à un boîtier * Il se lance le défi de participer au concours d'éloquence de son lycée + [00:29:59][^7^][7] La finale du concours d'éloquence, un moment fort pour Neven * Il affronte les meilleurs élèves du lycée sur le thème du rêve * Il raconte son histoire et ses aspirations avec conviction et émotion * Il remporte le premier prix du concours, sous les applaudissements de sa famille et du DAL

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:34:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est la quatrième partie d'une série documentaire sur Wikipédia, l'encyclopédie collaborative en ligne. La journaliste Julie Morel enquête sur les coulisses de Wikipédia, ses règles, ses contributeurs, ses failles et ses enjeux. Elle est accompagnée par plus d'un millier de citoyens européens qui participent à la rédaction collaborative et au fact-checking des articles. Ensemble, ils vont découvrir comment Wikipédia fait face aux tentatives de manipulation, de censure et de publicité de la part de personnalités, d'entreprises ou d'États.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Wikipédia, nouvelle cible des conspirationnistes * Julie Morel présente le sujet de l'enquête et les principes de Wikipédia * Elle propose une interview à Idriss Aberkan, un polémiste qui accuse Wikipédia de ne pas être neutre * Elle fait appel à Capucine, une bénévole de Wikipédia, pour apprendre à contribuer à l'encyclopédie + [00:08:08][^4^][4] Les coulisses de Wikipédia * Julie Morel rencontre des patrouilleurs, des bénévoles qui traquent les vandalismes et les contenus promotionnels sur Wikipédia * Elle découvre le projet anti-pub, qui vise à dépublier les articles trop vendeurs ou publicitaires * Elle révèle le scandale d'Avisa Partners, une agence de communication qui a manipulé Wikipédia pour le compte de grandes entreprises + [00:20:10][^5^][5] La guerre d'influence sur Wikipédia * Julie Morel s'intéresse aux pages de personnalités politiques, souvent modifiées pour supprimer des informations dérangeantes * Elle suit le travail de Tom Scott, un wikipédien anglais qui a créé un robot pour rendre publiques les modifications Wikipédia émanant des bureaux du Parlement * Elle teste le bot Parliament edits, qui permet de faire la même chose pour le Parlement français + [00:33:17][^6^][6] Conclusion * Julie Morel fait le bilan de son enquête et remercie les citoyens qui ont participé à la rédaction collaborative * Elle n'obtient pas de réponse d'Idriss Aberkan, dont les affirmations ont été en grande partie réfutées ou invérifiables * Elle souligne l'importance de Wikipédia comme source d'information et de partage de connaissance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:06:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le travail de prévention contre les violences sexuelles fait par une association dans une école de Paris. L'animatrice, qui a été victime d'inceste à l'âge de 7 ans, explique aux enfants ce que sont les parties intimes, le consentement, l'agression sexuelle et l'inceste. Elle leur apprend à se protéger, à parler et à dénoncer les abus. Elle leur chante aussi une chanson qu'elle a écrite pour exprimer son vécu.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Les violences sexuelles touchent les enfants dès 9 ans * Une fille sur 5, un garçon sur 13 * Deux à trois enfants par classe * Une loi existe depuis 22 ans pour faire de la prévention à l'école + [00:01:47][^4^][4] L'animatrice a été victime d'inceste par son grand-père * Elle a écrit une chanson pour sortir son émotion * Elle a créé l'outil qu'elle n'a pas eu à l'époque * Elle veut informer et protéger les enfants + [00:03:08][^5^][5] Les enfants apprennent ce que sont les parties intimes * Elles appartiennent à eux, personne n'a le droit de les toucher * Elles ont des noms précis qu'il faut connaître * Elles sont normales et bien pour découvrir son corps + [00:04:00][^6^][6] Les enfants apprennent ce que sont l'agression sexuelle et l'inceste * C'est quand quelqu'un touche leurs parties intimes sans leur accord * C'est interdit et puni par la loi, même si c'est une personne de la famille * C'est grave et il faut le dire vite à un adulte de confiance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:07:24][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le service d'écoute et d'orientation SIOS, qui s'adresse aux personnes qui ont des fantasmes sexuels déviants ou qui ont commis des infractions à caractère sexuel. Il s'agit d'un service anonyme, confidentiel et non jugeant, qui propose une écoute bienveillante, des informations et des orientations vers des thérapeutes spécialisés. Le but est de prévenir le passage à l'acte ou la récidive, et de réduire la souffrance des personnes concernées.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Le témoignage d'un homme qui a peur de passer à l'acte sur sa fille * Il se demande s'il est pédophile et s'il représente un danger * Il appelle SIOS pour demander de l'aide + [00:01:28][^4^][4] La présentation du service SIOS * Il s'agit d'un service d'écoute et d'orientation par téléphone, chat ou mail * Il est destiné aux personnes qui ont des fantasmes sexuels déviants ou qui ont commis des infractions à caractère sexuel * Il est animé par des psychologues, des sexologues et des psychothérapeutes formés et expérimentés + [00:03:00][^5^][5] Les types de fantasmes sexuels déviants * Il y a déviant par rapport à la loi (pédophilie, inceste, viol, etc.) * Il y a déviant par rapport à la personne elle-même (ce qui lui fait souffrir ou ce qui fait souffrir l'autre) * Il y a des fantasmes qui sont envahissants et qui ont des conséquences dans la vie quotidienne + [00:04:28][^6^][6] Le secret professionnel et l'obligation d'assistance * Le secret professionnel peut être levé dans des circonstances extrêmement précises (danger imminent pour une personne identifiée) * L'obligation d'assistance implique d'écouter, de clarifier, de trouver des solutions et de mettre en sécurité une victime potentielle + [00:05:52][^7^][7] La liste des thérapeutes spécialisés * SIOS dispose d'une liste de thérapeutes spécialisés qui ont été formés et supervisés par l'UPL (unité de psychopathologie légale) * SIOS propose des coordonnées aux personnes qui ont besoin de prolonger la réflexion ou la prise en charge + [00:06:26][^8^][8] Le service de prévention * SIOS fait partie d'un plan plus global de prévention de la violence faite aux femmes * SIOS a pour objectif d'agir avant le passage à l'acte ou la récidive * SIOS espère contribuer à une société moins violente

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:48:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un documentaire sur la laïcité à l'école, réalisé par Irène Berelovic et Marina Julienne. Il suit le parcours d'une classe de première générale d'un lycée de Saint-Denis, où les élèves sont majoritairement musulmans, et qui participent à un projet de podcast sur ce sujet. Le documentaire explore les questions, les débats, les tensions, les contradictions, les expériences et les opinions des élèves et des adultes qui les entourent, sur la relation entre école et religion, et sur le sens et les limites de la laïcité.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le rituel du matin * Les élèves doivent enlever leur voile avant d'entrer dans le lycée * Certains le vivent comme une humiliation, d'autres comme un geste symbolique * Les surveillants sont partagés sur la loi de 2004 qui interdit les signes religieux ostensibles + [00:10:36][^4^][4] Le projet de podcast * Les élèves sont associés à la réalisation d'un podcast sur la laïcité * Ils formulent la question : comment vous vous débrouillez avec la laïcité ? * Ils interviewent des intervenants extérieurs, comme un professeur de philosophie ou une journaliste + [00:25:00][^5^][5] La sortie au musée * Les élèves vont au musée d'Orsay pour voir des œuvres d'art * Ils réagissent aux tableaux représentant des corps nus, comme L'Origine du monde de Courbet * Ils confrontent leurs regards, leurs goûts, leurs valeurs et leurs croyances + [00:40:00][^6^][6] Le voyage scolaire * Les élèves partent au Festival d'Avignon pour assister à des spectacles de théâtre * Ils doivent respecter la règle du non-port du voile, même en dehors du lycée * Ils découvrent des formes d'expression artistique variées et parfois provocatrices

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:53:00][^2^][2]:

      Ce documentaire suit le parcours de deux frères, Patrick et Jean-Marc, qui ont été placés à l'aide sociale à l'enfance et séparés pendant des années. Ils se retrouvent à l'âge adulte et tentent de renouer le lien fraternel. Le film aborde les difficultés et les espoirs des enfants confiés, ainsi que le rôle des familles d'accueil et des professionnels de la protection de l'enfance.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation des deux frères et de leur histoire * Patrick a déclenché le placement en appelant les services sociaux * Jean-Marc a été adopté par une famille d'accueil * Ils se sont perdus de vue pendant 15 ans + [00:13:45][^4^][4] Le témoignage des familles d'accueil et des psychologues * Ils expliquent les enjeux et les difficultés de l'accueil familial * Ils soulignent l'importance du lien fraternel et de la parole des enfants * Ils évoquent les perspectives d'avenir et d'autonomie des jeunes majeurs + [00:32:39][^5^][5] La rencontre entre Patrick et Jean-Marc * Ils se retrouvent dans un café et se racontent leur parcours * Ils expriment leurs émotions, leurs regrets et leurs attentes * Ils se soutiennent mutuellement et se projettent dans l'avenir + [00:41:40][^6^][6] Le débat avec des invités autour du documentaire * Ils réagissent au film et partagent leurs expériences * Ils abordent les questions de la fratrie, de l'amour, de la professionnalisation * Ils donnent des conseils aux familles d'accueil et aux jeunes confiés

    1. https://youtu.be/c81K_vKyCV4

      Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:21:51][^2^][2]:

      Cette vidéo explore la question de l'inceste du point de vue de l'anthropologie. Elle présente les travaux de Maurice Godelier et de Dorothée Dussy, qui ont des approches différentes sur le sujet. Elle interroge aussi des historiens, des juristes et des primatologues pour comprendre comment l'inceste est défini, interdit, pratiqué et révélé dans les sociétés humaines.

      Points forts: + [00:00:03][^3^][3] Les révélations de Camille Kouchner et le mouvement #MeTooInceste * L'affaire Olivier Duhamel a provoqué une prise de conscience collective * Un Français sur dix affirme avoir été victime d'inceste durant son enfance * L'inceste est un phénomène répandu qui touche tous les milieux sociaux + [00:00:54][^4^][4] L'interdit de l'inceste à travers les sociétés * Maurice Godelier, anthropologue de la parenté, affirme que l'inceste est universellement interdit * L'interdit de l'inceste permet de domestiquer la sexualité et d'organiser les rapports sociaux * L'interdit de l'inceste varie selon les sociétés et les époques, mais il concerne toujours les parents et les enfants et les frères et sœurs + [00:03:08][^5^][5] La prohibition de l'inceste comme invariant anthropologique * Claude Lévi-Strauss, le plus célèbre des anthropologues français, a théorisé que l'interdit de l'inceste marque le passage de la nature à la culture * L'interdit de l'inceste oblige les familles à s'unir entre elles et à constituer une société * L'interdit de l'inceste est une contrainte qui crée de l'échange et de la communication + [00:05:14][^6^][6] Les mutations du droit pénal sur l'inceste * Anne-Emmanuelle Demartini, historienne, retrace l'évolution du traitement juridique de l'inceste * Sous l'Ancien Régime, l'inceste est un crime sexuel puni de mort * La Révolution française décriminalise l'inceste et introduit la notion de viol * Aujourd'hui, l'inceste n'est pas une infraction à part entière, mais une circonstance aggravante des infractions sexuelles + [00:08:16][^7^][7] Les familles recomposées et le statut du beau-père et de la belle-mère * Maurice Godelier analyse les conséquences des séparations et des remariages sur la parenté * Il constate une dissociation entre conjugalité et parentalité * Il souligne le vide juridique en France pour le statut du beau-père et de la belle-mère, qui doivent se comporter comme des parents sans l'être biologiquement * Il prend l'exemple de l'affaire Olivier Duhamel pour montrer que l'inceste peut se produire dans ces situations + [00:10:31][^8^][8] La pratique de l'inceste comme forme de violence et de domination * Dorothée Dussy, anthropologue, reproche à l'anthropologie de la parenté de s'être trop concentrée sur l'interdit de l'inceste et d'avoir négligé la pratique de l'inceste * Elle étudie les mécanismes de silence et de parole qui entretiennent le tabou de l'inceste * Elle interroge des incestueurs en prison et des victimes qui témoignent * Elle affirme que l'inceste est une spécificité humaine, qui relève d'un exercice érotisé de la domination * Elle inverse la thèse de Lévi-Strauss et soutient que ce n'est pas l'interdit de l'inceste qui fonde la culture, mais la pratique de l'inceste qui fonde la domination masculine

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:57:10][^2^][2]:

      Cette vidéo raconte l'histoire du projet de loi Savary sur l'unification et la laïcisation du service public de l'éducation nationale en 1984. Il montre comment ce projet a déclenché une mobilisation massive des défenseurs de l'école libre, qui ont réussi à faire reculer le gouvernement de François Mitterrand. Il revient aussi sur les origines historiques, politiques et idéologiques de la guerre scolaire en France, depuis la loi Falloux de 1850 jusqu'aux lois Ferry de 1880.

      Temps forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction * Présentation du sujet et du contexte * Annonce du plan de l'émission + [00:02:07][^4^][4] La loi Falloux de 1850 * Un projet de loi conservateur et clérical * Une opposition républicaine et laïque * Une première fracture scolaire + [00:06:30][^5^][5] Les lois Ferry de 1880 * Un projet de loi républicain et démocratique * Une obligation, une gratuité et une laïcité * Une deuxième fracture scolaire + [00:09:20][^6^][6] Le projet de loi Savary de 1984 * Un projet de loi socialiste et unificateur * Une consultation, une négociation et une résistance * Une troisième fracture scolaire + [00:49:01][^7^][7] L'échec du projet de loi Savary * Un retrait du texte et une démission du gouvernement * Une victoire des catholiques et une défaite des laïcs * Une leçon politique et une résonance actuelle

    1. Ecole #ARTE #Système

      Niveau des élèves, difficultés à recruter des enseignants sous-payés : l'École française est bloquée depuis des décennies. La faute au système républicain trop centralisé ? En Allemagne, où l'État a une "mission éducative", l'autorité est exercée par les Länder, et les inégalités scolaires sont moindres. Comment passer en classe supérieure ?

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:17:11][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une école pas comme les autres, où des enfants souffrant de troubles du comportement sont pris en charge par des éducateurs et des psychologues. L'objectif est de les aider à retrouver le chemin de l'école et à avoir une vie normale.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Le transport des enfants en bus scolaire * Une éducatrice accompagne les enfants * Certains enfants sont internes, d'autres externes * Les tensions peuvent rapidement dégénérer + [00:01:00][^4^][4] Le pavillon des filles * Huit pensionnaires qui ont du mal à contenir leur émotion * La colère est souvent leur seul mode d'expression * Les éducateurs leur rappellent les règles de vie + [00:03:08][^5^][5] La classe de Lina * Une nouvelle élève qui a été exclue de l'école traditionnelle * Elle a deux ans de retard et du mal à se concentrer * Elle subit les moqueries de ses camarades + [00:06:24][^6^][6] Le pavillon des garçons * Hugo, un enfant hyperactif qui ne peut pas rester en place * Il apprend à gérer son énergie et à respecter les consignes * Il a fait beaucoup de progrès depuis son arrivée + [00:09:01][^7^][7] Le réfectoire * Un lieu où les enfants doivent respecter les règles de vie * Manon, une pensionnaire qui n'accepte pas l'autorité * Elle se met en colère pour un bout de viande + [00:13:58][^8^][8] Le cahier de correspondance * Un outil pour évaluer l'attitude des enfants * Hugo le présente à sa mère tous les soirs * Il a été diagnostiqué hyperactif grâce à l'école + [00:16:02][^9^][9] Le bilan * Les enfants passent en moyenne trois ans à l'école * Ils apprennent à vivre avec les autres et à se contrôler * Certains reprennent leur place à l'école traditionnelle

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:49][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une école spécialisée pour les enfants ayant des troubles du comportement, l'ITEP des Rochers. Elle suit le parcours de Jesse, un élève de 9 ans qui a été exclu de son école primaire à cause de son agressivité. À l'ITEP, il bénéficie d'un accompagnement thérapeutique, éducatif et pédagogique adapté à ses besoins. Il réapprend à respecter les règles, à se concentrer et à gérer ses émotions. Il progresse aussi dans ses apprentissages scolaires. Il peut rentrer chez lui le week-end et le mercredi, et retrouve une relation plus sereine avec sa famille.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation de l'ITEP des Rochers * Une école pour les enfants réputés ingérables * Un institut thérapeutique, éducatif et pédagogique * Des classes en petits groupes et des temps de travail courts + [00:01:05][^4^][4] Le portrait de Jesse * Un enfant intelligent mais turbulent et violent * Il a fait des bêtises à son école et chez lui * Il est hypersensible et réagit vite à la provocation + [00:04:50][^5^][5] Le quotidien de Jesse à l'ITEP * Il suit des cours adaptés à son niveau * Il est encadré par des enseignants et des éducateurs * Il doit respecter les consignes et assumer les conséquences + [00:09:01][^6^][6] Le retour de Jesse chez sa famille * Il retrouve ses proches le week-end * Il ne fait plus de crises à la maison * Ses parents apprennent à être plus à l'écoute + [00:12:54][^7^][7] Les progrès de Jesse * Il est plus calme et plus confiant * Il fait des efforts pour apprendre * Il peut rentrer chez lui les mercredis

    1. C'est un sujet préoccupant et de plus en plus visible. Des adolescents qui s'amusent à filmer des bagarres avec leur portable, des jeux qui se terminent mal... C'est un spectacle qui ne se cache plus. Dans la cour de récré, dans les salles de classe et à la sortie de l'école, la vioIence gagne du terrain. Comment est-il possible d'y faire face ?

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:21][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo parle du baccalauréat, un examen national qui marque la fin des études secondaires en France. Elle suit le parcours de plusieurs élèves et professeurs du lycée de l'Europe à Dunkerque, qui se préparent à passer ou à encadrer cette épreuve.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Le dernier cours de physique de Philippe Gaillard * Un professeur passionné et apprécié * Des expériences spectaculaires et ludiques * Une émotion partagée avec les élèves + [00:03:08][^4^][4] La préparation des salles d'examen par les agents d'entretien * Un travail minutieux et rigoureux * Une mission de confiance pour récupérer les sujets * Une responsabilité partagée avec la direction + [00:10:00][^5^][5] Les révisions des élèves à la veille du bac * Des stratégies et des rythmes différents * Des soutiens familiaux et amicaux * Des enjeux personnels et collectifs + [00:20:10][^6^][6] La première épreuve de philosophie * Un moment solennel et stressant * Une procédure sécurisée et contrôlée * Une diversité de sujets et de réponses

      Résumé vidéo [00:30:24][^1^][1] - [00:44:13][^2^][2]:

      La deuxième partie de la vidéo parle du déroulement des épreuves du baccalauréat dans un lycée de Dunkerque. On suit les candidats, les surveillants, les professeurs et la proviseure dans les différentes étapes de l'examen.

      Points forts: + [00:30:24][^3^][3] Les précautions prises pour éviter les perturbations * Les bâtiments réservés pour le bac * Les sonneries désactivées * Les recours possibles des candidats en cas de bruit + [00:31:14][^4^][4] L'épreuve de philosophie * Les impressions des candidats à la sortie * Le ramassage et le comptage des copies * Le risque de perte de copies + [00:32:49][^5^][5] La correction des copies de français * La distribution des copies aux professeurs * Les anecdotes et les perles des candidats * La moyenne académique attendue + [00:34:37][^6^][6] L'épreuve de physique-chimie * Le stress et la préparation des candidats * Le dispositif anti-fraude par téléphone portable * La surveillance des toilettes * La correction en direct par un professeur + [00:40:31][^7^][7] Les résultats du bac * L'attente et le stress des candidats * L'affichage des résultats au lycée * Les réactions des candidats et de leurs proches * Les projets d'orientation des candidats

    1. L'éducation en France est médiocre et la situation empire.<br /> À partir de l'année 2000, d'autres pays ont dû faire le même constat. Certains ont pu tirer les leçons, apprendre de leurs erreurs et ont entamé des réformes qui portent leurs fruits. La France, elle, conserve une institution en échec scolaire envers et contre tous.

    1. Ce sont de bons élèves. Ni décrocheurs, ni surdoués : des collégiens comme les autres. Un jour, pourtant, ils ont éprouvé une peur panique à l’idée de retourner à l’école. « Phobie scolaire » : l’expression est récente, et le mal qu’elle décrit encore mystérieux. Chaque année, des milliers d’adolescents disparaissent des cours de récréation. La scolarité leur est devenue insupportable. Pourquoi ces jeunes font-ils un refus de l’école ? Quelles sont les peurs qui les tétanisent ? Les adultes sont désemparés : enseignants, mais aussi parents, qui voient leur enfant s’enfermer dans son mal-être.

      À Montpellier, une pédopsychiatre accueille ces jeunes adolescents déscolarisés en hôpital de jour. Elle les aide à cerner leurs angoisses, à apprivoiser leurs peurs pour mieux les surmonter.

      Pour la première fois, une caméra a pu suivre le travail du Dr Hélène Denis et de son équipe. Ce sont d’autres apprentissages qui se jouent entre ces murs : apprendre à se connaître par la psychothérapie, à respirer par le yoga, à s’entraider par les jeux de rôle… Une petite salle de classe, avec un professeur unique, maintient le lien avec l’univers scolaire.

      Dans l’effectif cette année, il y a Léane, 13 ans. Elle adore l’école. Mais sa peur de l’échec et des mauvaises notes la paralyse.

      Nolann, lui est en 5ème. Sa peur des autres, de leur jugement, lui rend impossible l’idée de retourner au collège.

      Lila, elle, a peur de tout. Des autres, des profs, des notes... de grandir aussi.

      Et Laurie, qui est en 6ème, dit avoir « peur de sa peur ».

      Quatre petits cabossés, quatre ados noués par le mal de grandir.

      Le film les suit pendant toute une année, de leur arrivée dans l’unité jusqu’à leur retour au collège et à une vie « normale » à la rentrée suivante.

      Première Diffusion le 5/28/2019 Cécile Tartakovsky

    1. "Stress, violence, la France a mal à son école", Temps Présent du 31 mars 2022, une émission de la @RadioTelevisionSuisse.

      Notre grand voisin la France va vivre dans dix jours (le 10 avril 2022) le premier tour de son élection présidentielle. La campagne a été violente, faite d’insultes, de bagarres, mais aussi d’une introspection politique exigeante et de profondes remises en question d’un pays secoué par les crises sociales, sur fonds d’insécurité et de montée des extrêmes.

      A Temps Présent, nous savons bien sûr que ceux qui s’intéressent à la politique française n’ont qu’à zapper sur les chaînes concurrentes de la nôtre. Il y a pourtant un thème (qui nous a intrigué, et) qui est peu traité: celui de l’école et de l’éducation nationale. On se souvient du choc que nous avons tous ressenti lors de l’assassinat brutal du professeur Samuel Paty, en octobre 2020. A fin 2019, une directrice d’école, épuisée, s’est suicidée. Au début de ce mois, c’est une enseignante de Blois qui s’est défenestrée en plein cours. Emmanuelle Bressan s’est intéressée à ce qui ne va pas, mais aussi à ce qui va plutôt bien dans l’école française, cette école des citoyens de la République. Elle a pu observer dans le détail le métier très exposé de directeur d’établissement, dans le fameux 93, près de Paris, dans la campagne près de Limoges, mais aussi à Chambéry, proche de la Suisse, dans ce qu’on appelle une REP, là où aucun prof n’a envie d’être affecté.

      Bien sûr, tout cela semble parfois éloigné de la douce quiétude des écoles helvétiques, surtout sur le plan des salaires. Mais les enjeux qui sont posés aux écoles françaises, celui d’éduquer autant qu’instruire, peut résonner parfois aussi dans nos propres écoles.

      Notez encore que, selon le grand quotidien Le Monde, après des mois de quasi-silence, la thématique de l’éducation nationale vient soudain de s’animer. A dix jours du premier tour, les candidats à l’élection française semblent soudain remettre la question de l’école au centre de leurs programmes. A l’exception du candidat d’extrême-droite, tous sont d’accord pour augmenter la rémunération des profs, parmi les moins bien payés d’Europe, rappelons-le, après l’Italie, l’Espagne et le Portugal. On verra si les promesses seront tenues.

      Un reportage de Emmanuelle Bressan Image : Yvan Illi Son : Benedetto Garro Montage : Pierre Schlesser Illustration sonore : Laurence Dussey Mixage : Pierre Bader

      EducationNationale #SamuelPaty #HarcèlementScolaire

      Le site de Temps Présent https://www.rts.ch/play/tv/emission/t...

      Depuis avril 1969, Temps Présent est LE magazine d’information de référence de la @RadioTelevisionSuisse. Une formule qui a évolué au fil des années, mais dont les fondamentaux sont toujours valables.

    1. L'école privée attire de plus en plus d'élèves. Désormais même les classes moyennes sont prêtes à payer pour les études de leurs enfants. Comment les écoles payantes sélectionnent-elles les élèves ? Avec quels moyens l'école publique cherche-t-elle à redorer son image ? Faut-il payer pour assurer de bonnes études à ses enfants ? Transcription

    1. Face à l’émotion suscitée par la mort de l’adolescent et après la réaction brutale et inappropriée de la part du rectorat, le gouvernement a annoncé une série de mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire à l’école le 27 septembre dernier.

    1. L’école devrait être une oasis de solidarité et offrir aux enfants un climat propice à leur éducation et à leur développement. Mais entre marginalisation et harcèlement, le quotidien des élèves vire parfois au cauchemar. D’après l’ONU, un enfant sur trois est victime de harcèlement scolaire – un phénomène qui se traduit par des violences physiques ou psychologiques et qui reste très souvent invisible.

      En proie à un fort sentiment de honte et de culpabilité, les élèves se confient rarement à leurs parents, à leurs amis ou à leurs enseignants. Entre maladies psychiques et idées suicidaires, les séquelles du harcèlement poursuivent les victimes toute leur vie. En Espagne, le cas très médiatisé de Kira Lopez, une élève de 15 ans qui s’est donné la mort après avoir été harcelée, a mis en lumière l’ampleur du phénomène. Ses parents dénoncent les comportements qui ont conduit leur fille à mettre fin à ses jours et pointent du doigt l’apathie de l’établissement, contre lequel ils ont porté plainte. Selon eux, il incombe aux écoles de protéger les enfants contre le harcèlement. Brian Giner, atteint d’une malformation de l’œil, a lui aussi vécu l’enfer. Victime de harcèlement pendant une douzaine d’années, le jeune homme a changé d’école à plusieurs reprises. Il se souvient du sentiment de culpabilité qui l’envahissait : « J’ai longtemps considéré que le harcèlement était quelque chose de normal. Au fil des années, j’ai fini par croire ce qu’on me disait. Il m’a fallu beaucoup de temps avant de parvenir à regarder ma compagne dans les yeux, par exemple. Je souffrais surtout d’une véritable phobie sociale. J’avais peur de me présenter, d’être face à d’autres. L’idée que quelqu’un puisse établir un contact visuel avec moi me terrorisait. » Auteur d’un livre qui retrace son parcours douloureux, il souhaite désormais redonner du courage aux victimes de harcèlement. Pour ce faire, il intervient régulièrement dans les écoles, donne des conférences et organise des ateliers de prévention. Il milite également avec le père de Kira, Manuel José, en faveur d’une loi contre le harcèlement afin de mettre ce problème en lumière et de le combattre en profondeur. Les deux hommes demandent l'instauration de règles nationales qui permettraient d’uniformiser l’attitude à adopter face aux agresseurs et la documentation des cas de harcèlement dans l’ensemble des régions et des écoles espagnoles. Pour le père de Kira, ce serait la seule manière de parvenir à une forme d’apaisement.

      Reportage (Allemagne, 2023, 32mn)

    1. Le harcèlement scolaire est un phénomène longtemps nié en France où la première campagne nationale de sensibilisation n’a vu le jour qu’en 2011, alors que certains pays anglo-saxons et scandinaves le combattent depuis près de 20 ou 30 ans.

      Un phénomène méconnu ou banalisé dans notre pays où pourtant 10% des élèves s’en disent officiellement victimes. Soit 1 200 000 enfants et adolescents.

      1 200 000 enfants et adolescents ! Ce chiffre exorbitant atteste irréfutablement que le harcèlement à l’école n’est pas un fait-divers, mais bien un fléau social qu’il faut combattre efficacement au plus vite.

      1 200 000 enfants et adolescents ! Un chiffre glaçant, derrière lequel se cache peut-être votre fille, votre fils, votre sœur, votre petit-fils ou votre élève.

      Qui sait ? Seuls 50% des collégiens harcelés en parlent à un adulte.

      Dans ce film choral, six jeunes ont accepté d’être les figures de proue du combat pour la reconnaissance de ce fléau.

      Ils s’appellent Emeline, Agathe, Lucas, Jacky, Charlène et Jonathan. Ils ont entre 15 et 23 ans. Les plus jeunes sont accompagnés par leurs parents, mais il y a aussi Nora, Virginie et Raphaël. Des parents dont l’enfant a perdu la vie à cause du harcèlement scolaire.

      Pour éveiller les consciences, interpeller la société toute entière et proposer des solutions, la tête haute, le regard droit, ils ont décidé de raconter la cruelle réalité de ce fléau et ses conséquences.

      Un film de Andrea Rawlins-Gaston Première diffusion : 10/2/2015

    1. Avec près de deux millions d’élèves concernés chaque année, la France est la championne d’Europe du soutien scolaire. Une demande en constante augmentation depuis 2013. Certaines écoles se sont lancées dans le créneau en proposant des stages de révisions intensifs pendant les congés. Ainsi, dans un pensionnat strict du Lot-et-Garonne, chaque année, en plein été, une cinquantaine d’élèves sacrifie ses vacances pour étudier. Au programme : pas moins de 6 heures de cours et d’études par jour. L’objectif : se remettre à niveau, corriger ses lacunes, « apprendre à apprendre », pour repartir sur de bonnes bases à la rentrée.

      documentaire #reportage #société

      Première diffusion : 24/09/2017

    1. Cette juge atypique, qui exerce en milieu rural, mise avant tout sur la prévention. Le Tribunal pour enfants de Coutances, en Normandie, nous ouvre ses portes. Trois familles sont auditionnées. Que va décider la Juge ? Que deviennent ces mineurs ? Deux jeunes dont Catherine de la Hougue s’est occupée témoignent de leur parcours. Une plongée dans l’univers de la Justice des mineurs avec des professionnels du département qui les prennent en charge pour leur donner « une seconde chance ».

      Titre original : Les enfants de la juge Un film d'Anne-Valérie Jara

      © 2012, Licensed by LUKARN

    1. Henry et sa mère Naomi ont choisi de garder le sourire. Lycéen, il n'est pas scolarisé. Parent isolée, elle ne trouve pas de logement en région parisienne. Camille Courcy les a rencontrés un soir d'hiver à Paris. Elle a filmé leur quotidien.

    1. Lorsque l’ASE, l’organisme en charge de la protection de l’enfance, que vous connaissez peut-être sous l’acronyme de la DDASS avant qu’elle ne change de nom, s’invite dans l’actualité, c’est souvent dans la rubrique des faits divers ou par le biais de témoignages tous plus choquants les uns que les autres. Ils font froid dans le dos et posent chaque fois les mêmes questions : Comment la protection de l’enfance en est-elle arrivée là ? Et surtout, est-elle encore capable d’assurer sa mission principale : celle de protéger les enfants ? Au-delà de ces faits divers qui défraient la chronique, on sait en réalité peu de choses sur l’Aide Sociale à l’Enfance ?

      Alors à Blast, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant le dimanche 20 novembre, nous avons voulu comprendre les rouages de ce service public pour le moins méconnu et défaillant, et nous intéresser en particulier à ceux qui sont au cœur de ce système, les travailleurs sociaux.

    1. Amélia est éducatrice parentale : elle soutient des familles pour les guider dans leur rôle de parents et assurer la protection des enfants pour éviter leur placement. Nous avons suivi pendant 7 mois le quotidien de deux familles. Celui de Jason, 9 ans, dont le père est SDF : « si j’avais une baguette magique, je souhaiterais qu’il arrête de boire ». Celui de Malya, 9 mois, et de ses parents, 19 ans, qui risquent de perdre sa garde.

    1. "C'est un endroit où il y a des personnes qui s'occupent de nous parce que nos parents, ils peuvent pas s'occuper de nous." Les Maisons des Enfants, ce sont des structures dédiés à l'accueil temporaire des enfants en difficulté. Pour comprendre leur quotidien, notre reporter Juliette Deshormes est partie à Annecy à la rencontre de Laureline. Elle a 26 ans, elle est éducatrice et elle travaille dans la protection de l'enfance depuis 5 ans.

      Merci à Laureline, Evanina et toute l'équipe et les jeunes de la Maison des enfants d'Annecy-le-Vieux.

    1. Quand l'enseignement est aussi un combat contre la misère sociale, les fractures familiales et leurs conséquences. Immersion dans le réseau d'éducation prioritaire Gérard Philipe à Soissons où la communauté scolaire est mise à rude épreuve.

    1. 5,9% des moins de 15 ans présentent aujourd’hui des troubles du comportement. Une violence précoce qui n’est toutefois pas spontanée. Il apparaît évident que les enfants concernés sont avant tout les témoins quotidiens d’une grande violence qui s’exprime soit au sein de la famille, soit à l’extérieur. Beaucoup d’entre eux ont connu des ruptures affectives depuis leur plus jeune âge. Derrière la question de l’agitation chez le jeune enfant se cache donc la question de la famille et des rôles joués par la société et l’Etat. Subsiste une question essentielle et éminemment politique : comment concilier éducatif et répressif face au phénomène de la violence grandissante des plus jeunes enfants ?

      Titre original - Enfants violents : l'école au bord de la crise de nerfs Un film de Marion Vaqué Marti

  3. Apr 2021
  4. Mar 2021
      • 0:00 La fabrique de l'ignorance | ARTE introduction
      • 2.44 Abeilles et néonicotinoïdes
      • 6.15 couac vérité
      • 10.13 Enfumage de l'industrie du tabac
      • 14.09 la science contre la science
      • 20.59 dwane jonhson et le roundup
      • 21.58 Amiante
      • 26.37 doubt is our product
      • 29.46 Agnotologie
      • 42.45 plastique alimentaire
      • 1:10.41 Analyse réseau big data
      • 1:21.16 biais cognitifs
      • 1:29.17 le marché nouvel inquisiteur
      • 1.32.00 undone science
  5. Feb 2021
    1. Paywall: The Business of Scholarship is a documentary which focuses on the need for open access to research and science, questions the rationale behind the $25.2 billion a year that flows into for-profit academic publishers, examines the 35-40% profit margin associated with the top academic publisher Elsevier and looks at how that profit margin is often greater than some of the most profitable tech companies like Apple, Facebook and Google.

      Staying true to the open access model: it is free to stream and download, for private or public use, and maintains the most open CC BY 4.0 Creative Commons designation to ensure anyone regardless of their social, financial or political background will have access.

  6. Dec 2020
  7. Oct 2020
    1. Génération écrans, génération malade ? | ARTE

      Omniprésents dans le quotidien, les écrans représentent un défi inédit pour le cerveau, surtout chez les enfants et les adolescents. Faut-il en avoir peur ? Tour d’horizon des dernières découvertes scientifiques en la matière, avec le témoignages de spécialistes en neurosciences et addictologie, de médecins psychiatres comme Serge Tisseron, mais aussi de jeunes ados "gamers".

      Avant d’avoir l’âge d’entrer à l’école, en Chine comme en Occident, un enfant passerait jusqu'à six heures par jour devant un écran. En consultation, les pédiatres remarquent chez les tout-petits exposés à la télévision, au smartphone ou encore à la tablette des troubles du comportement et de l’apprentissage tels une intolérance à la frustration et un rejet des limites, mais aussi un retard de langage. À l’adolescence, période clé pour le développement du cerveau, les pratiques numériques se multiplient avec l’utilisation massive des réseaux sociaux et des jeux vidéo. Outre la mécanique des applis qui stimulent notre circuit de la récompense pour nous rendre dépendants, les médecins dénoncent aussi l’augmentation de l’addiction aux jeux vidéo, une maladie reconnue depuis 2018 par l’Organisation mondiale de la santé. En Chine, un des pays les plus touchés par le phénomène, les parents sont nombreux à envoyer leurs enfants dans des centres de désintoxication spécialisés qui "soignent" à coups d’entraînements militaires et de séances de méditation cette "pathologie" assimilée à une déviance.

      Génération écrans, génération malade ? Documentaire de Raphaël Hitier (France, 2020, 53mn)

      ARTE #Cerveau #Dopamine

  8. Sep 2020