141 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:15:55][^2^][2] : La vidéo discute des défis de l'éducation moderne, en se concentrant sur la prolétarisation des enseignants et l'efficacité de l'école. Elle soulève des questions sur les méthodes d'enseignement standardisées et l'importance de l'éducation au-delà de l'école.

      Points saillants : + [00:00:01][^3^][3] Défis de l'éducation * Prolétarisation des enseignants * Standardisation des méthodes + [00:03:10][^4^][4] Efficacité de l'école * Réussite des élèves dociles * Critères de réussite discutables + [00:07:21][^5^][5] Au-delà de l'école * Influence de la famille et des médias * Éducation globale de l'enfant + [00:09:02][^6^][6] Responsabilité éducative * Rôle central de l'école * Nécessité d'une alliance éducative + [00:12:47][^7^][7] Alliance enseignants-parents * Importance de la collaboration * Risque de manipulation gouvernementale + [00:14:07][^8^][8] Réduction de l'éducatif * Focalisation sur le quantitatif * Menace d'une société de contrôle

    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:15:55][^2^][2] : La vidéo discute des défis de l'éducation moderne, en se concentrant sur la prolétarisation des enseignants et l'efficacité de l'école. Elle soulève des questions sur les méthodes d'enseignement standardisées et l'importance de l'éducation au-delà de l'école.

      Points saillants : + [00:00:01][^3^][3] Défis de l'éducation * Prolétarisation des enseignants * Standardisation des méthodes + [00:03:10][^4^][4] Efficacité de l'école * Réussite des élèves dociles * Critères de réussite discutables + [00:07:21][^5^][5] Au-delà de l'école * Influence de la famille et des médias * Éducation globale de l'enfant + [00:09:02][^6^][6] Responsabilité éducative * Rôle central de l'école * Nécessité d'une alliance éducative + [00:12:47][^7^][7] Alliance enseignants-parents * Importance de la collaboration * Risque de manipulation gouvernementale + [00:14:07][^8^][8] Réduction de l'éducatif * Focalisation sur le quantitatif * Menace d'une société de contrôle

  2. Feb 2024
    1. 'idée des écoles promotrices de santé c'est justement de s'appuyer sur le concept de 00:30:33 promotion de la santé et d'avoir cette approche globale de la santé donc globale du bien-être et donc de dire que certes l'école est un maillon fort est un maillon indispensable mais que ce n'est pas le seul et que ça va être dans 00:30:45 le partenariat avec les parents avec les décideurs publics les mairies notamment pour les écoles mais les régions et les départements pour les lycées et les collèges il va falloir travailler il va falloir qu'on travaille tous ensemble
    2. l'évadé-macom sont à disposition 00:29:56 allez les voir aller les voir sur eduscall se va d'aimer comme il est pas il est pas mal fait c'est la dgsco qu'il a émis c'est quelque chose d'assez assez utilisé
    3. l'habitat les amis la famille oui on a des corrélations mais elles sont 00:18:12 beaucoup plus faibles c'est bien mieux s'ils ont une satisfaction de vie élevée en famille avec leurs amis avec leurs parents c'est top bien évidemment mais s'ils l'ont pas ben moi j'ai pas trop la main là-dessus et ben c'est pas grave moi mon job c'est 00:18:26 l'école et si j'arrive déjà à faire que l'école soit un milieu protégé milieu dans lequel ces élèves là pendant 5 heures ou 6 heures par jour vont pouvoir se sentir bien et bien ça aura 00:18:38 un impact sur leur motivation ça aura un impact un lien pardon sur leur intérêt et sur leurs résultats scolaire voilà c'est déjà
    4. on scolarise des fois des des 00:17:46 élèves qui sont telles difficultés sociales telles difficultés familiales ou on se dit mais qu'est-ce que tu veux comment je fasse vu ce qui vivent à la maison franchement on va pas pouvoir faire des miracles moi je les ai 5 heures ou 5h30 par jour franchement 00:17:59 qu'est-ce que je peux faire et bien faisons lors juste ressentir du bien-être à l'école ça sera toujours ça de prix
    5. l'école c'est évidemment un lieu privilégié pour mettre en oeuvre des actions promotrices de santé pour réduire notamment les inégalités sociales de santé et développer le bien-être c'est un lieu privilégié 00:15:01 d'abord et surtout parce que quand on veut toucher l'ensemble d'une population bah l'école c'est quand même bien pratique alors on a jamais 100% de taux de scolarisation notamment en France mais 00:15:13 on s'en approche quand même fortement et donc c'est vraiment un lieu où on va pouvoir c'est le seul lieu où on peut toucher quasiment 100% d'une population
    6. l'école compte presque plus enfin en tout cas le pôle environnement social et économique compte deux fois plus que le secteur de santé
    7. c'est c'est issu d'un modèle théorique de 00:08:46 méta-analyse on a analysé des recherches et bien bon on peut on peut estimer à 15% l'impact génétique sur notre santé et puis vous voyez tout en haut à gauche à 00:09:00 l'environnement social et économique pèse pour 50% dans la santé de l'individu et l'environnement social et économique c'est l'école alors il y a pas que l'école bien évidemment mais l'école compte énormément il y a tout le 00:09:12 périscolaire aussi et les associations il y a des clubs sportifs tout ce qui constitue l'environnement économique et social de l'enfant donc 00:09:23 vous voyez que l'école voilà impacte pour 50% dans la santé de l'élève
    8. les écoles promotrices de santé ça a été 00:02:11 inscrit c'est arrivé en 2020 pareil écrit noir sur blanc dans les dans les Instructions Officielles et dans le Bulletin officiel de l'éducation nationale donc c'est c'est super on s'est enfin aperçu que le bien-être 00:02:25 était utile pour les apprentissages alors les praticiens que vous êtes j'imagine pour certains certaines dans la dans l'assistance vous en étiez rendu compte bien avant ce qui est intéressant c'est aussi de de conjuguer cette 00:02:38 pratique et en même temps la recherche et on voit que c'est complètement complètement cohérent
    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:22:15][^2^][2] :

      Cette vidéo est le premier épisode d'un podcast d'Anis Rally, un vidéaste qui raconte son expérience de l'école et de l'art. Il revient sur son année de 4e au collège du Bourget, en Seine-Saint-Denis, où il a participé à un projet de film avec sa classe. Il interroge son ami Tony, qui était aussi dans le film, sur l'impact de ce projet sur leur parcours artistique et scolaire. Il compare leurs points de vue et leurs souvenirs, et évoque les profs qui ont marqué leur scolarité.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le contexte et le sujet du podcast * Anis Rally se présente et explique son rapport à l'école * Il annonce qu'il va parler du projet de film qu'il a fait en 4e * Il veut savoir si ce projet a influencé sa vocation et celle des autres élèves + [00:01:33][^4^][4] La rencontre avec Tony, son ami d'enfance * Anis retrouve Tony dans son immeuble au Bourget * Tony lui dit qu'il n'a pas un bon souvenir du projet de film * Tony raconte qu'il faisait le show en classe avant que la prof arrive + [00:04:58][^5^][5] Le pitch du film qu'ils ont tourné * Anis résume l'histoire du film en mode blockbuster * Le film parle d'une école d'agents secrets où il y a deux groupes : les visages normaux et les visages bleus * Une histoire d'amour entre un visage normal et un visage bleu va changer la situation + [00:08:01][^6^][6] L'avis de Tony sur le projet et l'école * Tony dit qu'il n'a pas aimé le fait que la prof impose les thèmes du film * Tony dit qu'il n'a pas eu de déclic artistique grâce au projet * Tony dit qu'il a trouvé son expression dans le rap à la Courneuve + [00:15:15][^7^][7] Les profs qui ont compté pour eux * Anis et Tony parlent de Monsieur Rimeno, le prof d'espagnol qui leur soufflait les réponses * Tony parle de Madame Robert, la prof de philo qui lui a donné de l'autonomie * Anis parle de Monsieur Mode, le prof de musique qui leur a permis de faire du rap

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:19:23][^2^][2] :

      Cette vidéo est le deuxième épisode d'un podcast intitulé "L'école c'est de la merde", dans lequel Anis, un ancien élève du collège du Bourget, retrouve ses camarades de classe et discute avec eux de leur parcours scolaire et professionnel. Dans cet épisode, Anis rencontre Mohamed, qui a ouvert son propre restaurant à Aubervilliers. Ensemble, ils se remémorent le court-métrage qu'ils ont réalisé en 4e avec leur professeur de français, Madame Gugen, et comment cette expérience a pu influencer leur vie. Ils évoquent aussi les difficultés qu'ils ont rencontrées à l'école, les voyages qu'ils ont faits grâce à la fac, et leur envie de quitter la France.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Anis retrouve Mohamed après 10 ans * Ils se sont perdus de vue après le lycée * Ils se rappellent du court-métrage en 4e * Mohamed jouait Roméo et Anis un balayeur + [00:05:02][^4^][4] Mohamed parle de son restaurant à Aubervilliers * Il a appris tout seul à gérer son affaire * Il a envie de passer à autre chose, comme le e-commerce * Il veut faire des choses qui le passionnent + [00:09:34][^5^][5] Anis et Mohamed discutent de l'école et de l'éducation * Ils trouvent que l'école n'est pas adaptée à leur forme d'intelligence * Ils ont appris plus de choses en voyageant qu'à l'école * Mohamed s'intéresse à la méthode Montessori pour son enfant + [00:14:00][^6^][6] Anis et Mohamed évoquent la question de l'islam en France * Ils ne se sentent pas reconnus ni respectés en tant que musulmans * Ils comparent avec leur expérience à l'étranger, où ils ont été mieux accueillis * Mohamed veut partir de la France à cause de ce mal-être + [00:18:21][^7^][7] Anis annonce qu'il va aller voir Madame Gugen à Amsterdam * C'est la professeure de français qui leur a fait faire le court-métrage * C'est la personne dont ils ont le plus parlé * C'est la fin du deuxième épisode du podcast

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:15:14][^2^][2] :

      Ce podcast raconte l'histoire d'un ancien élève qui retrouve sa prof de 4e qui lui a fait faire un court-métrage. Il lui parle de son rapport à l'école, à l'art et à la banlieue. Elle lui explique comment elle a organisé des projets artistiques avec ses élèves et comment elle a quitté l'enseignement.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Le contexte du podcast * L'élève prend un train pour aller en Hollande * Il a retrouvé sa prof grâce à LinkedIn * Il veut lui parler du film qu'ils ont fait ensemble + [00:01:02][^4^][4] Le générique du podcast * Le titre est "L'école c'est de la merde" * Le podcast est réalisé par Arnaud Forest * Le dernier épisode s'appelle "Madame Gugin" + [00:01:16][^5^][5] La rencontre avec la prof * Elle l'attend à la sortie du train * Elle a l'air jeune et dynamique * Elle se souvient bien de lui et du film + [00:03:08][^6^][6] Le projet du film en 4e * Elle a travaillé avec deux autres profs * Elle a bénéficié de moyens citoyens et jeunesse * Elle a emmené les élèves au cinéma du Bourget + [00:06:00][^7^][7] Le départ de la prof * Elle a arrêté d'enseigner pour faire du cinéma * Elle a changé de proviseur qui était contre les projets artistiques * Elle a eu du mal à envoyer ses filles à l'école + [00:09:01][^8^][8] La vision de la prof sur l'école * Elle pense que l'école tue la créativité et la confiance des enfants * Elle pense que les enfants de banlieue sont intelligents et énergiques * Elle pense qu'il faut être foisonnant et riche pour semer des petites graines

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:12:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast féministe qui aborde la question de la violence éducative ordinaire, c'est-à-dire la violence physique, psychologique ou émotionnelle exercée par les adultes sur les enfants dans une visée éducative. Le podcast interroge les conséquences de cette violence sur le développement des enfants, les rapports de domination entre adultes et enfants, et les alternatives possibles pour une éducation sans violence.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] L'introduction du podcast * Présente le thème et les enjeux de l'épisode * Donne la parole à des enfants qui racontent leurs expériences de violence à l'école * Cite des textes féministes sur la question de l'enfance + [00:10:00][^4^][4] La définition de la violence éducative ordinaire * Explique le concept et ses différentes formes * Interroge les origines historiques et religieuses de cette violence * Souligne les effets néfastes de cette violence sur le cerveau et la santé des enfants + [00:20:00][^5^][5] La domination adulte sur les enfants * Analyse les rapports de pouvoir entre adultes et enfants * Dénonce les discriminations liées à l'âge et le manque de droits des enfants * Relie la question de la domination adulte à celle du patriarcat et du sexisme + [00:30:00][^6^][6] Les témoignages de parents et de professionnels * Partagent leurs vécus et leurs difficultés face à la violence éducative ordinaire * Décrivent les situations de violence dans les crèches, les écoles, les cantines, etc. * Racontent leurs actions et leurs mobilisations pour dénoncer et changer les choses + [00:40:00][^7^][7] Les alternatives à la violence éducative ordinaire * Présente les principes et les pratiques de l'éducation bienveillante * Donne des exemples concrets d'établissements qui appliquent ces principes * Propose des ressources et des conseils pour accompagner les enfants sans violence + [00:50:00][^8^][8] La conclusion du podcast * Résume les points principaux de l'épisode * Ouvre des pistes de réflexion sur l'articulation entre domination adulte et socialisation * Annonce le thème du prochain épisode sur l'éducation des garçons féministes

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:27:10][^2^][2] :

      Cette vidéo présente une conférence de Madame Rollande Deslandes, docteur en psychopédagogie et professeur émérite à l'Université du Québec à Trois-Rivières, sur le thème de la collaboration école-famille-communauté. Elle aborde les concepts, les modèles, les facteurs et les pratiques qui influencent les relations entre ces trois sphères, ainsi que les défis et les enjeux qui se posent pour favoriser une collaboration efficace et positive.

      Points saillants : + [00:00:34][^3^][3] Le style parental et l'engagement des familles * Les dimensions de l'engagement, de la supervision et de l'encouragement à l'autonomie * Les facteurs liés à la structure, à la taille, à la scolarité, au statut socioéconomique et à l'origine ethnique des familles * Les croyances, les perceptions, les représentations et les pratiques des familles + [00:06:38][^4^][4] Le modèle de l'influence partagée de Joyce Epstein * Les trois sphères de l'école, de la famille et de la communauté qui s'interceptent à différents degrés * Les six types de pratiques de collaboration : le parent éducateur, la communication, le bénévolat, l'apprentissage à la maison, la prise de décision et la collaboration avec la communauté * Les forces qui influencent les relations entre les sphères : l'âge, le niveau scolaire, les caractéristiques, les croyances et les pratiques + [00:13:54][^5^][5] Le modèle du processus de participation parentale de Hoover-Dempsey et Sandler * Les facteurs qui déterminent la décision des parents de participer à la maison ou à l'école : la compréhension du rôle parental, le sentiment de compétence et les invitations * Les facteurs qui modèrent la participation parentale : les connaissances, les habiletés, le temps, l'énergie et la culture familiale * Les facteurs qui influencent les résultats de la participation parentale : les pratiques parentales, les pratiques scolaires et les facteurs environnementaux + [00:19:31][^6^][6] Le modèle intégrateur des facteurs et des processus de la collaboration école-famille * Un modèle qui synthétise les travaux de recherche réalisés sur les facteurs associés aux parents, aux familles, aux jeunes, à l'école et aux enseignants * Un modèle qui illustre la complexité de la collaboration école-famille et qui peut être utilisé comme un outil d'analyse et d'amélioration des pratiques * Un modèle qui est en constante évolution en fonction des connaissances et des contextes actuels

    1. certains 00:10:08 profs peut-être certains d'entre vous l'ont déjà expérimenté vous prenez le carnet pour mettre des mots positifs mais ça change tout c'est-à-dire que quand il rentre de l'école et qui dit papa j'ai un mot alors papa il commence déjà à fumer qui sort par les oreilles 00:10:20 et quand il voit le truc qui s'ouvre et qui voit je félicite Charles pour tes efforts c'est évident que ça inverse et ça fait rentrer tout le monde dans un cercle vertueux donc pensons à utiliser aussi l'échange avec les parents de 00:10:33 façon positive
    2. dans tous les cas un enfant agité à un moment 00:07:31 donné il y a un compréhension incompréhension de l'entourage
    1. Table ronde : Interface école/famille/environnement : pour un continuum de protection ?

      Modération par Bruno Carlier, maître de conférences en histoire contemporaine à l’INSPÉ Lille HdF (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation de l’académie de Lille – Hauts-de-France).

      Avec Maud Dupuis, éducatrice spécialisée au Point Accueil Écoute Jeunes Parents « L’Autrement » de l’association LPI (Littoral Préventions Initiatives).

      Sarah Renouard, formatrice-consultante à l’APSN (Association Prévention Spécialisée du Nord).

      Stéphane Bellotti, éducateur spécialisé au sein du Club de Prévention FCP (Prévention Culture Formation, ALSES (Acteur de liaison sociale en environnement scolaire) au collège Jean Jaurès de Lomme.

      Et Sylvie Peru, cheffe de service à la Maison des Adolescents de l’Artois.

      Journée d'études "Protection de l'enfance et scolarité(s)". Site INSPÉ de Villeneuve d'Ascq - Mercredi 11 octobre 2023

    1. s'il ya une chose que je dis mais prévention prévention les cas à traiter sont très 00:58:29 lourds sont très difficiles on a souvent besoin de personnel spécialisé là dessus mais prévention qu'on sache comment dirais-je qu'on doit être en position de collaboration et non pas en position d'opposition
    2. je 00:52:10 voulais savoir les relations que vous les conseils que vous pouviez donner aux parents d'élèves quelle relation on peut leur leur conseiller de l'adopter
    1. une autre question par rapport au conflit avec les familles quand voilà il ya un dialogue qui doit s'instaurer quand on sent que la plupart du des aspects des crises d de l'enfant 01:15:53 est lié d'un contexte familial à quelque chose de compliqué et que la famille en échange un retour un petit peu agressif et et refuse le dialogue en quelque sorte quoi faire
  3. Jan 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:08][^1^][1] - [00:09:30][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les témoignages de parents et d'enseignants sur le rapport entre la famille et l'école. Elle aborde les difficultés, les craintes, les réussites et les enjeux de cette relation. Elle montre comment le dialogue, la confiance et la coopération peuvent favoriser le bien-être et la réussite des enfants.

      Points forts: + [00:00:08][^3^][3] La crainte des parents face à l'école * Certains parents se sentent jugés, incompris ou dépassés * Ils ont peur de ne pas savoir aider leurs enfants ou de ne pas être à la hauteur * Ils ont honte de leur manque de connaissance ou de leur situation de précarité + [00:03:58][^4^][4] Le déclic du dialogue entre parents et enseignants * Une enseignante aborde une mère sur un sujet hors école et crée un lien humain * Une autre enseignante partage ses craintes avec une mère qui se reconnaît en elle * Les parents se sentent écoutés, respectés et valorisés + [00:05:41][^5^][5] La formation des enseignants sur le rapport aux familles * Les enseignants reconnaissent qu'ils n'ont pas été formés sur ce sujet * Ils apprennent sur le terrain avec leur sensibilité et leur public * Ils sont parfois confrontés à des situations difficiles ou douloureuses + [00:06:25][^6^][6] L'orientation et le handicap des enfants * Les enseignants doivent parfois proposer aux parents de déposer un dossier à la MDPH * Le terme de handicap n'est pas neutre et provoque des réactions intenses * Les professionnels se sentent en difficulté dans leur mission + [00:07:14][^7^][7] La solidarité et l'entraide entre parents * Les parents se soutiennent mutuellement pour surmonter leurs peurs et leurs échecs * Ils s'encouragent à participer aux réunions ou à être parents délégués * Ils se font confiance et se font représenter par d'autres parents

    1. Bonjour, J’ai été agressée et menacée par un parent d’élève, ma direction n’a pas voulu signalé cela à l’inspection, ou que je fasse de main courante, il n’y a pas eu de médiation ou d’excuse. Je me suis sentie abandonnée par ma direction. Est-ce que les agressions verbales ou menaces sont systématiquement signaler par la direction à l’inspection? Quelles sont les mesures à prendre en cas d’agression verbale,d’agression physique ou menace si la direction n’en fait pas part. Comment communiquer aux parents avec bienveillance la tolérance 0 à ce type de comportements sans être « rigide »? Je vous remercie pour votre réponse. Maître Florence Lec Répondu le 19 octobre 2020 à 10h13 L’agression ou les menaces d’un parent d’élève à votre égard est totalement intolérable et vous devez le signaler y compris par écrit auprès de votre direction. Si celle-ci ne réagit pas, vous avez parfaitement la capacité de transmettre directement auprès de votre inspecteur de circonscription, le signalement de cette situation qui n’est pas acceptable. Il serait également nécessaire de prendre contact avec la délégation départementale de L’ASL dont vous dépendez, qui ne manquera pas de vous orienter vers son avocat conseil. Celui-ci vous apportera tous les éléments pour faire cesser cette situation, y compris en recueillant des témoignages, nécessaires en cas de dépôt de plainte et non pas sous forme de main courante. La délégation de L’ASL pourra solliciter l’intervention de son avocat-conseil pour vous accompagner et vous conseiller sur la meilleure démarche à suivre.
    2. Dès lors, comment réorganiser les relations entre parents et personnels d’éducation ? Comment replacer les lignes et limites de chacun ? Quelles évolutions envisager dans les rapports après une telle période ? Et, plus généralement, quelles précautions sont nécessaires pour maintenir un dialogue de qualité ? Quelles sont les limites à respecter pour préserver un climat serein et apaisé ? En cas de conflit, quelles sont les solutions envisageables ?
  4. Dec 2023
  5. Nov 2023
    1. Le schéma de réaction que suscite un comportement inhabituel est souvent celui de rechercher descauses dans la vie personnelle de l’élève (son enfance, ses liens familiaux, son parcours de vie). Cesinformations nous conduisent à des interprétations souvent contreproductives car elles nepermettent pas de traiter les difficultés que l’élève a connues, elles conduisent bien souvent à unealtération des relations école-famille, une vision de l’enfant ou de sa famille dégradée.
    2. Les relationsentre école et famille sont aussi un point sensible : l’École doit aider les parentsà la comprendre, et parvenir avec eux à des relations clarifiées, de nature àfaire contribuer efficacement la famille à la réussite de l’élève
    1. Vie scolaire Dans ce domaine, le nombre de recours a augmenté significativement : 1 787 recours en 2022 (1 760 devant les tribunaux administratifs et 27 devant les cours administratives d'appel), contre 1 138 en 2021, soit une augmentation de 57 %. Le contentieux relatif à la vie scolaire représente désormais 46 % de l'ensemble des recours enregistrés par les rectorats (contre 34 % en 2021). Ainsi se confirme la tendance à l’augmentation des litiges portés par les familles et les usagers année après année (instruction dans la famille, examens de l'enseignement scolaire, sanctions, notamment). Le nombre de recours constaté en 2022 représente près du triple du nombre annuel moyen de ce type de recours constaté pour la période des vingt dernières années, qui s'élève en effet à 635.
  6. Oct 2023
    1. Préconisation n° 16 :Poursuivre le développement des espaces-parents et en faire un lieu privilégié pour aider les parents àaccompagner la scolarité et l’orientation de leurs enfants.
    2. Préconisation n° 15 :En s’appuyant sur les principes académiques, concevoir, dans toutes les circonscriptions et tous lesétablissements, une charte des relations École - familles (si possible co-construite avec les parents et co-signée par les familles et l’École) précisant les règles et principes à respecter dans les échanges mutuels.
    3. Préconisation n° 14 :Définir une politique d’information vers les familles (objectifs, accessibilité, contenu, temporalité). Cettepolitique ne se limite pas à des informations pratiques mais doit avoir pour ambition de permettre à tous lesparents de mieux comprendre des aspects essentiels de la scolarité de leur enfant en apportant des élémentsconcernant :– le fonctionnement de l’école ou de l’établissement ;– le projet éducatif de l’école ou de l’établissement ;– les enjeux des enseignements ;– le travail personnel de l’élève ;– les principes et modalités de l’évaluation ;– les enjeux, les procédures et leurs possibilités de choix d’orientation.
    4. Au niveau des écoles et des établissements
    5. Préconisation n° 11 :Inscrire de manière systématique dans les projets des écoles et des établissements un axe sur l’améliorationdes relations École - familles
    6. Préconisation n° 12 :Élaborer les principes et un visuel d’une charte des relations École - familles, à afficher au sein des écoles etdes établissements.
    7. Préconisation n° 9 :Désigner un référent « relations École - familles » avec comme fonction première de piloter, sous l’autoritédu recteur, la politique académique sur ce sujet. Ce référent assurera des missions d’impulsion et de suivi,d’inventaire et de coordination des actions, de dialogue avec les partenaires, de proposition en matière deformation et de soutien à l’innovation dans les territoires et structures scolaires. À des fins d’efficacité, cettemission de référent École - familles doit être à l’épicentre de son activité, et non pas en ajout à un ensembled’autres missions.

      Il y a déjà u n référent parents d'élèves

    8. Au niveau académique
  7. Sep 2023
    1. Travailler dans un espritde partenariatL’information des familles est un élément trèsfavorable à l’apaisement du climat scolaire
  8. Jul 2023
    1. rspectives internationales sur les relations entre l’École et les famillesDans de nombreux systèmes éducatifs, la relation entre l’École et les familles fait partie intégrante desdocuments officiels et des objectifs ministériels. Elle y est souvent thématisée à un double niveau, celui del’établissement et celui des enseignants. La relation entre l’École et les familles dépend beaucoup de la traditionéducative qui la porte. Dans les pays nordiques comme le Danemark, la Norvège ou encore la Suède,l’implication des parents dans les apprentissages scolaires de leurs enfants est recherchée4.Outre les paysnordiques, on peut citer l’Écosse qui a une tradition ancrée de participation bénévole des parents à la vie del’école qui peut par exemple passer par l’entretien des espaces verts ou l’encadrement d’équipes sportives. LeNouveau cadre pour l’École (« National Improvement Framework ») développé en Écosse voit dansl’implication des parents l’un des six leviers pour améliorer les projets d’établissements
    2. Liste des préconisations
  9. Jun 2023
  10. Apr 2023
  11. Feb 2023
  12. Jan 2023
    1. RECOMMANDATION N°9La Défenseure des droits recommandeaux services académiques de :• Favoriser la collaboration entre les élèvesen situation de handicap, leur famille, lesprofessionnels de l’école (AESH, enseignant,directeur d’établissement, ATSEM, etc.),en associant autant que nécessaire lesprofessionnels médicaux et médico-sociauxqui suivent l’enfant, pour évaluer les besoinsparticuliers de l’enfant, préparer lesadaptations à mettre en œuvre et mieuxdéfinir le rôle et la place de chacun auprèsde l’enfant
  13. May 2022
  14. Apr 2022
    1. Cela passe aussipar une relation entre les parents et les professeurscaractérisée par le respect et la confiance.
    2. en même temps que desfiches à destination des parents.
    3. La qualité de cet accueilest fondamentale : elle entretient les relations deconfiance nécessaires entre les personnels del’école et les responsables légaux, pour satisfaireles besoins des jeunes élèves et favoriser leurentrée dans les apprentissages
    1. Relation parents-enseignants : difficultés familiales et dysfonctionnements à l’école

      Relation parents-enseignants : difficultés familiales et dysfonctionnements à l’école Les conflits familiaux s’invitent à l’école et complexifient l’exercice du métier. Environ 30 situations conflictuelles entre les parents et les personnels de l’éducation émanent chaque semaine de l’ensemble des Autonomes de Solidarité Laïques. Quels textes doivent maîtriser les personnels de l’éducation ? Que faire lorsque des difficultés familiales entraînent des dysfonctionnements dans l’école ? Pour en savoir plus : https://www.autonome-solidarite.fr/articles/asl-en-direct/relation-parents-enseignants-quand-des-difficultes-familiales-entrainent-des-dysfonctionnements-dans-lecole/

    1. Lors de sa première année d’exercice, Laëticia, directrice d’école, a subi une vague de calomnies et de harcèlement de la part de parents d’élèves. Elle évoque l’accompagnement de l'ASL dans cette affaire.
    1. Quelles sont exactement l’outrage et la dénonciation calomnieuse ? comment les caractériser ? Comment réagir et quels sont les délais ? Quels réflexes adopter pour se protéger ?
  15. Mar 2022
    1. Analyser avec les parents les progrès et le parcours leur(s) enfant(s) en vue d’identifier les aptitudes, de repérer les difficultés et les possibilités d’y remédier et de valoriser les réussites, afin d’aider leur enfant dans l’élaboration et la conduite de son projet personnel et le cas échéant de son projet professionnel.
  16. Feb 2022
    1. R e c o m m a n d at i o n n ° 1 2 La Défenseure des droits recommande aux directeurs académiques, en concertation avec les collèges et lycées, de diffuser à chaque rentrée scolaire, via un support adapté (livret d’accueil, etc.), les informations relatives à la présence au sein de l’établissement, de l’assistante sociale et de l’infirmière scolaire. Une information systématique à destination des parents sur l’accès à la médecine scolaire doit aussi être organisée
  17. Jan 2022
    1. Le directeur d’école est chargé de veiller à la qualité des relations de l'école avec les parents d'élèves et au respect de leur droit de participation et d’information. L’accomplissement de cette mission nécessite de la part du directeur d’école, en plus d’une solide connaissance des droits des parents d’élèves dans le cadre du fonctionnement de l’école et du suivi de la scolarité de leur enfant, une connaissance générale de la règlementation relative à l’exercice de l’autorité parentale.
    2. des relations avec les parents

      24h dédiées à la relation école famille

    3. Ils s'interdisent tout comportement, geste ou parole, qui traduirait du mépris à l'égard des élèves ou de leur famille, qui serait discriminatoire ou susceptible de heurter leur sensibilité.
  18. Dec 2021
    1. À Singapour, où la profession est très valorisée, les enseignants sont évalués chaque année sur le fondement de leur contribution au développement personnel et académique des élèves, de leur collaboration avec les parents et le reste de la communauté, ainsi que leur contribution au travail collectif au sein de l’établissement. Les enseignants les plus performants reçoivent une prime sur cette base.
  19. Nov 2021
  20. Oct 2021
    1. La liaison école/famille : modalités de communication des informations, des cahiers des élèves, des livrets scolaires, place des parents à l’école ;
  21. Jun 2021
  22. May 2021
    1. Textes de loi et référencesCode des relations entre le public et l'administration : articles L111-1 à L111-3 Coordonnées de la personne chargée de la demandeCode des relations entre le public et l'administration : articles L112-2 à L112-6 Délivrance de l'accusé de réceptionCode des relations entre le public et l'administration : articles L114-2 à L114-4 Transmission de la demande à l'autorité compétenteCode des relations entre le public et l'administration articles L114-5 à L114-6 Demande de régularisation des dossiers incompletsCode des relations entre le public et l'administration : articles L231-1 à D231-3 Principe du silence vaut acceptation
  23. Mar 2021
  24. Feb 2021
  25. Jan 2021
  26. Dec 2020
  27. Nov 2020
  28. Oct 2020
    1. Une authentique dérogation est à noter: la loi du 15 mars 2004 a introduit l’interdiction du « port de signes ou de tenues » manifestant « ostensiblement une appartenance religieuse » pour les élèves des écoles, collèges et lycées publics, qui sont des usagers du service public de l’éducation. Ainsi, les signes et tenues interdits sont ceux dont le port conduit à se faire immédiatement reconnaître par son appartenance religieuse, tels que le foulard, la kippa ou une croix de dimension manifestement excessive. La loi ne remet pas en cause le droit des élèves de porter des signes religieux discrets.Il est à noter que cette interdiction, strictement limitée aux écoles collèges et lycées publics, ne s’applique pas dans l’enseignement supérieur,et notamment au sein de l’université, que les élèves, usagers, sont libres de fréquenter en revendiquant leur religion, sous réserve, classiquement, de ne pas troubler l’ordre public.
    1. Les prolétaires et l’école laïque. Et n’est-ce point pitié de voir les enfants d’un même peuple, de ce peuple ouvrier si souffrant encore et si opprimé et qui aurait besoin, pour sa libération entière, de grouper toutes ses énergies et toutes ses lumières, n’est-ce pas pitié de les voir divisés en deux systèmes d’enseignement comme entre deux camps ennemis ? Et à quel moment se divisent-ils ? À quel moment des prolétaires refusent-ils leurs enfants à l’école laïque, à l’école de lumière et de raison ?
    1. Par exemple une personne avec un signe religieux se présente à une caisse de sécurité sociale, elle est parfaitement dans son droit, de même qu’elle peut assister à un conseil de classe de son enfant.
  29. Sep 2020
  30. Aug 2020
  31. Jul 2020
    1. Responsable léga
    2. LA RELATION PARENTS/ENSEIGNANTS : DIFFÉRENDS FAMILIAUX ET INCLUSION DES ÉLÈVESLes adhérents sont mis en cause ou pris à témoin, dans le cadre de différends familiaux (séparation de parents...) dans8,81 % des situations conflictuelles (+29 dossiers par rapport à l’année der-nière). Dans cette catégorie, figurent également les situations où les enseignants sont confrontés à des enfants qui peuvent être violents ou en situation de handicap, et qui sont accueillis dans les établissements sans aide, ni assistance particulière. Les enseignants se sentent démunis. Ils se tournent donc vers L’ASL pour faire part de leurs inquiétudes, obtenir des conseils, rechercher une conduite à tenir. L’assistance, l’écoute et les conseils qui sont donnés par un militant de L’ASL, par-fois par l’avocat, sont toujours très appréciés par le collègue qui a été agressé verbalement et/ou physiquement sur son lieu de travail.
    1. il n’est pas rare que les parents aient tendance à privilégier désormais la judiciarisation
    2. Les tiers impliqués sont principalement les responsables légaux des élèves et leurs proches (58 % des dossiers), suivis des élèves (22 % des dossiers) et 14 % des conflits sont internes à l’établissement.
    3. Deux tiers des dossiers concernent les insultes, menaces et propos diffamatoires.
  32. May 2020
    1. les groupes multi-niveaux peuvent être constitués pour scolariser des élèves prioritaires dont les cours n'ont pas repris et correspondant aux catégories suivantes  les élèves en situation de handicap ; les élèves décrocheurs ou en risque de décrochage ; les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de la vie de la Nation. Dans la mesure du possible, il est également tenu compte des élèves relevant d'une même fratrie ;

      La réunion avec le Dasen (Directeur académique des Yvelines) du 8 mai nous a permis de comprendre que la première semaine, la DSDEN laisse de la souplesse aux écoles et aux communes quant à la "sélection" des publics prioritaires". Pour résumé, certaines écoles prennent des enfants d'enseignants, alors que d'autres se restreignent cette semaine aux enfants déjà accueillis lors du confinement.

      Le souhait du Dasen est que rapidement (semaine prochaine) la liste des publics accueillis s'allonge en fonction des priorités définies dans la circulaire. Il semble important d'engager le dialogue avec l'IEN pour faire apparaître les perspectives de scolarisation de chaque groupe scolaire.    A noter que les choses vont très certainement bloquer à un moment si les communes ne désengorgent pas les écoles en organisant les 2S2C

  33. Mar 2020
    1. Comment se connecter à l’ENT (espace numérique de travail)? En début de l’année scolaire, chaque parent et chaque élève ont été destinataires des identifiants permettant d’accéder à l’ENT. Si vous avez perdu ces codes d’accès, l’établissement restera à votre disposition pendant sa fermeture pour vous les redonner et vous communiquer le livret de prise en main de l’outil.

      Le taux de connexion est un indicateur de la liaison école famille mais les disparités sont certainement conséquente en fonction de l'IPS de l'établissement

    2. Si je suis convoquépar la direction ou un professeur, suis-je obligéde me déplacer? Non, les déplacements et réunions non indispensables doivent être évités. Des moyens adaptés d’échanges avec l’équipe pédagogique qui suit votre enfant vous seront proposés.
    3. Comment mon enfant va-t-il être accompagné dans ses choix d’orientation?Afin d’accompagner votre enfant dans ses choix d’orientation, des contacts réguliers, par téléphone ou messagerie, seront organisés avec le professeur principal de la classe.
    4. Que se passe-t-il pour l’orientation de mon enfant après la classe de troisième?La continuité du suivi du parcours de l’élève et de la vie scolaire est assurée. Si besoin, vous pouvez contacter le professeur principal ou le chef d’établissement.
    5. Mon fils ou ma fille vont-ilspasser son épreuve orale du DNB? A quelle date?Les parents d’élèves seront informés régulièrement de l’évolution de la situation et des prescriptions applicables via tous les canaux usuels (courriels, SMS, affichages extérieurs à l’entrée de l’établissement ainsi qu’en mairie).La situation étant évolutive, vous êtes invités à consulter régulièrement l’ENT, la messagerie et/ou le site de l’établissement.
    6. Comment peut-on avoir les téléphones des professeurs?Il faut consulter régulièrement l’espace numérique de travail (ENT) du collège pour disposer d’informations pour contacter les professeurs. Vous pouvez communiquer via l’ENT avec les professeurs ou leur envoyer un courriel sur la messagerie professionnelle.

      Ca ne répond pas aux difficultés rencontrées par les parents sans internet...

    7. Je n’ai pas d’ordinateur chez moi. Comment va faire mon enfant pour continuer à étudier? Comment puis-je récupérer des supports papier de cours?La continuité pédagogique peut se poursuivre sans outil numérique. Vous devez prendre contact avec le chef d’établissement ou le professeur principal de votre enfant pour recevoir les consignes. Il vous précisera les modalités de diffusion des documents pédagogiques sur support papier.
    8. Je n’ai plus les codes pour accéder à l’ENT. Comment faire?Vous pouvez adresser par messagerie ou par téléphone à votre établissement une demande pour obtenir les codes. Ils vous seront personnellement fournis par messagerie ou SMS
    9. Ai-je le droit de rencontrer les parents ou les élèves en dehors de mon établissement ?Afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, l’accompagnement des familles devra reposer sur des solutions à distance pour permettre le lien continu avec les élèves et les familles (téléphone, courriel, point de dépôt de documents...). Il convient de se référer aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé, régulièrement actualisées.
    10. Je suis professeur principal, comment faire pour suivre l’orientation de mes élèves ?Afin de permettre la continuité du suivi du parcours de l’élève, différentes ressources relatives à l’orientation sont disponibles sur les sites académiques, nationaux et régionaux.L’’échange demeure souhaitable avec l’élève et sa famille, notamment par téléphone.

      Page 11 anticiper le problème de l'accompagnement des jeunes dans leur projet d'orientation, notamment parcoursup d'ici le 2 avril

    11. Je suis professeuren maternelle, comment maintenir les liensavec mes élèves? Le lien avec les parents doit être privilégié. Il est possible de proposer aux parentsdes activités à faire avec leurs enfants, notamment pour développer les compétences langagières. Le «livret d’accompagnement à l’instruction à domicile des enfants de 3 et 4 ans», disponiblesur le site «Ma classe à la maison»(https://ecole.cned.fr/), peut constituer un bon point d’appui pour les professeurs des écoles maternelles et aider les parents à accompagner leurs enfants s’ils sont en petite ou moyenne section.
    12. Puis-je communiquer avec mes élèves par téléphone oupar messagerie instantanée?Tous les moyens de communication peuvent être utilisés, en lien avec les parents et responsables légaux. Lorsqu’il existe dans l’école, l’ENT doit être favorisé.
    13. Qu’est-il attendu de moi en termes de continuité pédagogique?Chaque professeur doit pouvoir être joint soit par messagerie électronique,soit par téléphone durant les horaires habituels d’ouverture de l’école. Il doit prendre toutes dispositions utiles pour assurer la continuité pédagogique avecles élèves, en lien avec les parents. Il conserve les mêmes missions de conception de son enseignement et de mise en place d’activités pédagogiques et éducatives adaptées à ses objectifs, mais à distance. Il doit pouvoir répondre aux questions liées à l’organisation du travail des élèves et participer à la mise en cohérence de l’action de l’équipe pédagogique.Il prend appui sur l’ENT et/ou le site de l’école, quand il y en a un, et sur les sites adaptés pour communiquer et pour organiser son enseignementavec les élèves et les parents et responsables légaux.