261 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Sont considérés comme vices de forme (motifs d’annulation en contentieux)a) Une décision non conforme (exemples : décision de redoublement sans mise en place préalable d’un dispositifd’accompagnement pédagogique – « voie professionnelle » pour un élève de 2GT).b) L’absence de motif en cas de désaccord du CE avec l’une des voies d’orientation demandées – cette carenceest réparée lorsque la sous-commission motive le refus.c) L’absence de preuve de dialogue avec la famille – cette carence est réparée lorsque la famille est présente encommission d’appel.d) L’absence d'un professeur de l'élève pour la présentation du dossier.e) L’absence du PSYEN EDO du CIO de l’élève pour la présentation du dossier.f) L’absence des bulletins de l’élève.Si l’un de ces vices est constaté, le président de la sous-commission peut proposer l’acceptation immédiate du recours.
    2. Attention : la commission d’appel doit vérifier qu’une proposition d’orientation autre que celle faisant l’objet durecours a été émise par le chef d’établissement. La décision finale doit être en cohérence avec le décret et nepeut se traduire par une décision de maintien dans la classe d’origine.
  2. Jun 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:04:07][^2^][2] :

      Cette vidéo présente Élise Huillery de l'Université PSL discutant de la réussite à l'école et de l'importance de l'équité et de l'excellence dans l'éducation. Elle souligne que les systèmes éducatifs les plus équitables sont aussi les plus performants, et que les compétences comportementales et sociales contribuent significativement à la réussite scolaire.

      Points forts : + [00:00:07][^3^][3] Équité et performance éducative * Les systèmes éducatifs équitables sont performants * L'équité va de pair avec l'excellence * Effets positifs sur l'économie + [00:00:55][^4^][4] Compétences comportementales et sociales * Importance pour la confiance en soi et l'autodiscipline * Impact sur la coopération et le sentiment d'appartenance * Contribution à la réussite scolaire + [00:02:47][^5^][5] Recommandations pour l'éducation * Formation des enseignants sur ces compétences * Réforme de l'orientation et des aides financières * Promotion de la mixité sociale dès le jeune âge

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:20:56][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une conférence de Salomé Berlioux, fondatrice et directrice générale de l'association Chemins d'Avenir, qui aborde la construction de l'ambition scolaire en milieu rural. Elle discute des défis auxquels sont confrontés les jeunes ruraux dans leur parcours académique et professionnel, et propose des solutions pour surmonter ces obstacles.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction de la conférence * Présentation de Salomé Berlioux et de l'association Chemins d'Avenir * Annonce d'une convention de partenariat à signer + [00:05:08][^4^][4] Problématiques des jeunes ruraux * Nombre significatif de jeunes en zones rurales * Obstacles à l'égalité des chances et manque de visibilité nationale + [00:07:29][^5^][5] Obstacles spécifiques * Mobilité, autocensure et manque d'opportunités * Impact de la fracture numérique sur l'accès à l'information + [00:17:03][^6^][6] Solutions proposées * Importance de l'égalité des chances pour les jeunes ruraux * Rôle de Chemins d'Avenir dans l'accompagnement des jeunes Résumé de la vidéo [00:20:58][^1^][1] - [00:42:27][^2^][2] :

      Cette vidéo présente une conférence de Salomé Berlioux sur l'éducation en milieu rural et le rôle de l'association Chemins d'Avenir. Elle aborde les défis rencontrés par les jeunes ruraux dans l'accès à l'éducation et à l'emploi, et les initiatives de l'association pour les soutenir.

      Points forts : + [00:21:00][^3^][3] Partenariat avec l'éducation nationale * Conventionnement des établissements scolaires * Coconstruction de solutions éducatives * Adaptation aux réalités locales + [00:22:47][^4^][4] Accompagnement des jeunes * Près de 10 000 jeunes aidés individuellement * Soutien jusqu'à l'insertion professionnelle * Objectif de réalisation du potentiel académique, professionnel et citoyen + [00:23:26][^5^][5] Changement de la société française * Sensibilisation des entreprises à la diversité territoriale * Intégration des jeunes ruraux dans le marché de l'emploi * Recommandations de politique publique mises en place + [00:27:25][^6^][6] Lutte contre l'autocensure et l'ambition * Importance de l'ambition pour surmonter les obstacles * Nécessité de moyens pour être ambitieux * Impact des coûts matériels sur les choix d'orientation + [00:33:00][^7^][7] Résultats du dispositif Chemins d'Avenir * Augmentation de la confiance en soi et de l'ambition * Accès à des informations concrètes sur les filières et métiers * Développement d'outils de réalisation personnelle + [00:37:00][^8^][8] Méthodologie et mentorat * Réflexion sur soi et identification des forces et faiblesses * Système de mentorat individuel avec 10 000 mentors * Formations thématiques et ateliers d'avenir dans les établissements scolaires Résumé de la vidéo [00:42:28][^1^][1] - [00:57:08][^2^][2] : La vidéo présente une conférence de Salomé Berlioux sur l'éducation en milieu rural et les initiatives de son association pour soutenir les jeunes dans ces régions. Elle souligne l'importance de l'ambition et de l'ouverture des possibilités pour ces jeunes, ainsi que les efforts pour influencer les politiques publiques et sensibiliser à la question de l'éloignement géographique.

      Points forts : + [00:42:28][^3^][3] Soutien aux jeunes ruraux * Accès à des bourses et des stages * Aide à la réalisation de projets personnels * Soutien financier pour l'éducation et la mobilité + [00:43:57][^4^][4] Changement à l'échelle nationale * Nécessité d'actions au-delà de l'association * Influence sur les politiques publiques et les initiatives * Création de territoires éducatifs ruraux + [00:47:01][^5^][5] Mise en lumière des jeunes ruraux * Documentaires et enquêtes pour sensibiliser * Études sur l'impact de l'éloignement géographique * Propositions pour améliorer l'accès à l'éducation + [00:52:25][^6^][6] Partenariat avec l'Académie de Besançon * Convention pour lutter contre l'autocensure * Encouragement de parcours ambitieux pour les élèves * Collaboration pour élargir les opportunités éducatives

  3. May 2024
    1. Parcoursup 2024 : aborder sereinement la phase d’admission

      https://vimeo.com/949906701

      Résumé de la vidéo [00:00:03][^1^][1] - [00:24:34][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une session d'information sur Parcoursup 2024, destinée à aider les étudiants et leurs familles à aborder sereinement la phase d'admission. Elle couvre les étapes clés du processus, les réponses possibles aux propositions d'admission, et les ressources disponibles pour se préparer efficacement.

      Points forts: + [00:00:03][^3^][3] Introduction à la session * Accueil des participants et rappel des webinaires précédents * Objectif d'accompagner les étudiants avant l'ouverture officielle de Parcoursup + [00:01:49][^4^][4] Présentation de l'invité * Introduction de M. Gérant Théard, chargé de mission Parcoursup * Discussion sur l'amélioration continue de la plateforme + [00:05:02][^5^][5] Préparation à la phase d'admission * Conseils pour accompagner les enfants dans les prochains jours * Annonce d'une communication imminente aux lycées de France + [00:09:14][^6^][6] Statistiques et examen des vœux * Nombre de candidats et de vœux confirmés * Processus d'examen des dossiers par les formations + [00:16:01][^7^][7] Calendrier de la phase d'admission * Dates importantes et objectifs de la procédure * Suspension de Parcoursup pendant les épreuves écrites du baccalauréat + [00:20:07][^8^][8] Types de réponses et site d'entraînement * Explication des réponses possibles : oui, oui-si, en attente * Présentation d'un site d'entraînement pour se familiariser avec la procédure Résumé de la vidéo [00:24:35][^1^][1] - [00:46:20][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde la phase d'admission de Parcoursup 2024, offrant des conseils pour naviguer sereinement dans le processus. Elle explique les réponses positives, le droit à l'information, et comment gérer les propositions d'admission et les listes d'attente.

      Points forts: + [00:24:35][^3^][3] Réponses positives et accompagnement * Une proposition "oui si" indique une réponse positive avec un dispositif d'accompagnement * Importance de comprendre que cela peut indiquer un besoin de soutien supplémentaire pour réussir + [00:25:33][^4^][4] Droit à l'information et délais de réponse * Parcoursup ne prend pas de décisions mais offre un accompagnement * Les candidats ont le droit de demander des explications et de contester les décisions + [00:27:01][^5^][5] Gestion des propositions d'admission * Les alertes par SMS et e-mail informent les candidats des propositions reçues * Les délais pour répondre aux propositions sont clairement indiqués dans le dossier Parcoursup + [00:35:59][^6^][6] Choix entre plusieurs propositions et vœux en attente * Les candidats doivent choisir entre les propositions reçues et indiquer les vœux en attente qu'ils souhaitent conserver * Importance de la solidarité et de la libération des places pour d'autres candidats Résumé de la vidéo [00:46:21][^1^][1] - [01:08:33][^2^][2]:

      Cette vidéo explique le processus d'admission de Parcoursup 2024, en mettant l'accent sur la phase d'admission et la gestion des vœux en attente. Elle aborde les délais de réponse, le classement des vœux, et les conseils pour les candidats sans proposition d'admission.

      Points forts: + [00:46:21][^3^][3] Accélération du processus d'admission * Informer les candidats avec des vœux en attente * Période de trois jours pour classer les vœux + [00:49:03][^4^][4] Vœux en apprentissage * Augmentation des candidats intéressés par l'apprentissage * Importance de trouver un employeur pour valider l'admission + [00:52:27][^5^][5] Pause pendant les épreuves du baccalauréat * Alignement des délais de réponse sur le 23 juin * Suspension des délais pour les lycéens passant le bac + [01:05:02][^6^][6] Solutions pour les candidats sans proposition * Accompagnement individuel ou collectif dès le 31 mai * Phase complémentaire du 11 juin au 12 septembre Résumé de la vidéo [01:08:37][^1^][1] - [01:31:30][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde la phase d'admission de Parcoursup 2024, expliquant les délais de réponse, le fonctionnement des commissions d'accès à l'enseignement supérieur, et les dispositifs pour les candidats en situation de handicap.

      Points forts: + [01:08:37][^3^][3] Délais de réponse pour les formations * Maximum de huit jours pour examiner les candidatures * Pause estivale du 12 juillet au 23 août + [01:09:45][^4^][4] Commissions d'accès à l'enseignement supérieur * Aident les candidats sans propositions d'admission * Proposent des formations adaptées aux projets des candidats + [01:11:17][^5^][5] Dispositifs pour les candidats en situation de handicap * Possibilité de réexaminer les dossiers dès le 30 mai * Communication des fiches de liaison aux établissements d'accueil + [01:14:00][^6^][6] Gestion des vœux et propositions d'admission * Pas besoin de reconfirmer les vœux préférés à chaque étape * Les propositions acceptées en phase principale sont garanties + [01:25:02][^7^][7] Fin de la phase principale et inscription administrative * Les listes d'attente n'évoluent plus après le 12 juillet * Importance de respecter les dates limites d'inscription Résumé de la vidéo [01:31:33][^1^][1] - [01:54:20][^2^][2] : Cette vidéo aborde la phase d'admission de Parcoursup 2024 et fournit des conseils pour la gérer sereinement. Elle explique le processus de formulation des vœux, la gestion des délais de réponse, et l'importance de valoriser les expériences acquises pendant une année sabbatique ou de césure.

      Points forts : + [01:31:33][^3^][3] La phase complémentaire * Explication de la formulation des vœux et des délais de réponse accélérés * Distinction entre année sabbatique et césure * Conseils pour valoriser les expériences acquises + [01:34:37][^4^][4] La fiche Avenir * Disponibilité des appréciations de la fiche Avenir le 30 mai * Importance de connaître les appréciations avant la phase d'admission * Rassure sur l'absence de surprises dans les appréciations + [01:37:02][^5^][5] Les délais de réponse et les inscriptions * Clarification sur l'acceptation des propositions et la suppression des vœux en attente * Instructions pour les inscriptions après les résultats du baccalauréat * Gestion des propositions reçues pendant l'été + [01:41:01][^6^][6] La réorientation en cours d'année * Possibilités de réorientation sans attendre la prochaine session de Parcoursup * Existence de passerelles entre les établissements * Encouragement à solliciter le service d'orientation en cas de doute

    1. https://www.youtube.com/watch?v=rVe7awv0i4A

      Résumé de la vidéo [00:01:03][^1^][1] - [00:27:57][^2^][2] : Cette vidéo est un guide en direct pour les élèves et les parents sur la façon de répondre aux propositions des formations sur Parcoursup, la plateforme d'admission post-bac en France. Elle couvre la phase finale du processus Parcoursup 2024, qui commence le 30 mai et se termine le 12 juillet, où les candidats reçoivent les réponses des formations auxquelles ils ont postulé.

      Points forts : + [00:03:51][^3^][3] Introduction à la session en direct * Présentation par le proviseur adjoint et les représentants des parents * Objectif : expliquer la phase de réception des vœux sur Parcoursup + [00:04:35][^4^][4] Détails de la phase finale de Parcoursup * Période du 30 mai au 12 juillet pour recevoir les réponses * Suspension des délais de réponse pendant les épreuves écrites du baccalauréat + [00:06:01][^5^][5] Actions mises en place par le lycée * Organisation des "nuits de Parcoursup" pour aider les élèves à répondre aux vœux * Rôle des professeurs principaux et référents en orientation + [00:13:14][^6^][6] Simulation de réception et réponse aux vœux * Utilisation d'une plateforme d'entraînement pour se préparer à la phase d'admission * Explication des règles d'or pour répondre aux propositions et maintenir les vœux en attente Résumé de la vidéo [00:28:00][^1^][1] - [00:41:46][^2^][2]:

      Cette vidéo fournit des conseils sur la façon de répondre aux propositions des formations sur Parcoursup en 2024. Elle souligne l'importance de ne pas se précipiter et de prendre le temps de réfléchir avant de répondre, en utilisant les ressources disponibles telles que les nuits de l'orientation et les consultations avec les professeurs.

      Points forts: + [00:28:00][^3^][3] Planification de la réponse * Consacrer une journée à la réflexion * Utiliser les ressources comme les nuits de l'orientation * Prendre rendez-vous avec les professeurs pour des conseils + [00:30:04][^4^][4] Phase complémentaire * Débute le 11 juin pour ceux sans proposition * Possibilité de choisir de nouvelles formations avec des places disponibles * Importance de faire une candidature supplémentaire + [00:32:02][^5^][5] Recherche d'entreprise pour l'apprentissage * Nécessité d'un contrat pour valider un vœu en apprentissage * Utiliser les vacances pour trouver une entreprise * Contacter les CFA ou UFA pour des opportunités + [00:34:50][^6^][6] Événements et annonces du lycée * Organisation d'un bal de fin d'année * Présentation des talents des élèves lors d'une émission spéciale * Clarification sur les contrats d'apprentissage et les propositions d'admission

    1. il y en a une qui est sortie en 2023 qui montre que plus vous avez une égalité des genres dans des pays moins il y a des différence dans orientation spatiale des femmes et des 00:48:14 hommes par que là c'estir ça veut dire qu'en fait c'est lié peut-être à ce qu'on à quoi on joue quand on est enfant aussi donc peut-être et donc là pour le moment tout va bien 00:48:27 n'est-ce pas il y a pas de paradoxe
    2. si on regarde cette très belle étude qui 00:47:49 montre que plus il y a d'égalité des genres dans les pays moins il y a une différ dans l'anxiété exprimée par les femmes envers les métiers
    3. paradoxe du coup vous dites ok donc la première barrière pour apprendre pour faire c'est qu'il faut pouvoir ça on est d'accord pour avant de vouloir il faut 00:48:39 pouvoir ok mais bon là l'écart le plus grand ça veut dire le le nombre de femmes le minimum le comment dire il y a dans les pays les 00:48:53 plus égalitaires le plus petit nombre de femmes qui sont engagées dans les mus team c'est bon je l'ai dit c'est clair c'està dire plus vous avez une égalité de genre et plus l'écart est grand voilà 00:49:07 paradoxe 5 minutes non on va réfléchir ensemble alors ça c'est c'est vraiment on appelle ça le paradoxe genre steam ça veut dire que attends plus on gagne en égalité moins il y a de femmes qui vont 00:49:19 dans ces métier estce que vous voyez là les pays en rouge en bas c'est la Suède Norvège Finlande he parce que vous savez que ça ça les pays les plus égalitaires et là-haut vous avez Égypte 00:49:32 Iran Indonésie Liban aussi je suis libanaise donc et ça je peux vous la vous le vous le vous le confirmer nous chez nous ça se pose pas du tout la question de on va faire ingénieurat enfin ingénierie c'est c'est vraiment 00:49:46 presque euh voilà si on est bon au mat on va faire ingéur et voilà on a quand même des choses à vous apprendre apparemment
    1. hat an architecture of engagement has beenintentionally created for the course and that the use ofactive learning strategies is intended to assure a highquality, transformative educational experience equivalent orgreater to face-to-face learning experiences,

      I like that we are encouraged to explain purpose of course activities.

    2. How often do students need to log in to participate?• How much time should they set aside weekly to spend oncoursework?• Is the course entirely asynchronous, or are theresynchronous activities? If there are synchronousactivities, are they optional or required?• Which tools in the learning management system (LMS)will be used?• Where should students look for updates and breakingnews about the course (e.g., announcements, emailmessages, discussion forums)?• How is the course structured (e.g., by week or module, byproject milestone)?• What does a typical week’s or unit’s work entail in thecourse?• Are any external tools or digital courseware required? Ifso, how should students register?• What are the major assessments in the course, andwhen during the semester do they take place? If thereare papers or long-term projects, what are the majormilestones?• Where can students find important due dates?• If there are exams, are there proctoring requirements?• Are there any unusual requirements that require advancecoordination or travel, such as group work, field trips,observations, or interviews

      Course orientation questions

    3. the rubric also requires that certifiedcourses include an introduction for learners that explainsthe purpose and structure of the course, including “how thelearning process is structured and carried out, includingcourse schedule, delivery modalities (online or blended),modes of communication, types of learning activities, andhow learning will be assessed” (p. 8).

      Course orientation

    1. https://www.youtube.com/watch?v=IWpB1r1B-A0&list=PLX_ensLRxEWDQzzjNvGf2OJPNN3BuNCmv&index=3

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:21:12][^2^][2]:

      La vidéo présente une analyse approfondie de la méritocratie, en se concentrant sur les grandes écoles et les classes préparatoires scientifiques en France. Pierre-Michel Menger discute des inégalités d'accès basées sur le genre et l'origine sociale, et explore le fonctionnement interne de ces institutions élitistes.

      Points forts: + [00:00:28][^3^][3] Les grandes écoles et la méritocratie * Examen des concours nationaux comme mécanisme de sélection * Importance historique et universelle des concours + [00:02:16][^4^][4] Avantages et inconvénients des concours * Objectivité et transparence des critères de sélection * Risques liés à la conception des concours et à la chance + [00:03:01][^5^][5] Le rôle de la chance dans la méritocratie * Influence de facteurs aléatoires sur les résultats des concours * Distinction entre mérite et chance dans le succès + [00:06:18][^6^][6] Inégalités dans les classes préparatoires * Accès inégal aux préparations de concours * Hiérarchie et émulation au sein des classes préparatoires + [00:11:09][^7^][7] Classes de niveau et redoublement * Sélection des élèves pour les classes étoilées après la première année * Impact des classes de niveau sur les opportunités et les inégalités + [00:14:27][^8^][8] Classes de niveau et performance éducative * Débat sur l'efficacité des classes de niveau dans l'éducation * Conséquences des classes de niveau sur le classement final des élèves Résumé de la vidéo [00:21:15][^1^][1] - [00:43:18][^2^][2] : La vidéo aborde la méritocratie dans le système éducatif français, en se concentrant sur les classes préparatoires et leur impact sur les inégalités sociales. Pierre-Michel Menger analyse les résultats des concours d'entrée aux grandes écoles et la répartition des élèves selon leur statut socio-économique.

      Points forts : + [00:21:15][^3^][3] Les résultats des concours * Les boursiers sont en moyenne plus en difficulté * Les non-boursiers ont tendance à mieux réussir * Questionnement sur le système de classes préparatoires et son rôle dans la création d'inégalités + [00:22:01][^4^][4] Caractéristiques des élèves * Fort pourcentage d'élèves avec mention très bien au bac * Peu de filles et de boursiers dans les classes préparatoires * Accès aux internats et entraînements supplémentaires + [00:26:04][^5^][5] Répartition en classes étoilées * Les élèves étoilés ont un taux de réussite plus élevé aux concours * Question sur l'effet causal de la répartition en classes étoilées * Impact significatif de l'accès aux classes étoilées sur les résultats aux concours + [00:38:00][^6^][6] Inégalités entre boursiers et non-boursiers * Les boursiers accèdent moins aux classes étoilées * L'écart de réussite aux concours est en partie expliqué par cet accès limité * Importance de considérer l'effet des classes étoilées sur les inégalités sociales Résumé de la vidéo [00:43:20][^1^][1] - [00:49:30][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo discute de la méritocratie dans le contexte des classes préparatoires en France, en se concentrant sur l'institution du redoublement et son impact sur les résultats des concours, en particulier le concours Mines-Ponts. Pierre-Michel Menger analyse les données et révèle des différences de genre dans les taux de redoublement, ainsi que l'attitude des étudiants envers les hiérarchies des écoles d'ingénieurs.

      Points saillants: + [00:43:20][^3^][3] Le redoublement et son impact * Le redoublement a un impact positif sur les résultats en 3e année * Les filles redoublent moins que les garçons * Les non-boursiers redoublent plus que les boursiers + [00:45:30][^4^][4] Les résultats au concours Mines-Ponts * Les résultats varient selon les écoles et les rangs obtenus * Le redoublement peut améliorer significativement les rangs * L'admissibilité est fortement influencée par le redoublement + [00:47:00][^5^][5] Les différences de genre dans la persistance * Les filles montrent moins de persistance dans les environnements compétitifs * Les garçons sont plus sensibles aux hiérarchies des écoles * Les filles sont moins attachées aux hiérarchies entre écoles

    1. L'objectif de toute éducation devrait être de projeter chacun dans l'aventure d'une vie à découvrir, à orienter, à construire. Albert Jacquard Biologiste, Généticien, Scientifique (1925 - 2013)
  4. Apr 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:25:44][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une discussion sur la réforme des lycées professionnels en France, en mettant l'accent sur l'accompagnement accru pour les élèves et l'importance de l'entreprise dans les parcours professionnels. La réforme vise à réduire le décrochage scolaire, améliorer l'insertion professionnelle et soutenir la poursuite d'études après l'obtention du diplôme.

      Points forts: + [00:01:18][^3^][3] Objectifs de la réforme * Réussite de tous les élèves * Lutte contre le décrochage scolaire * Amélioration de l'insertion professionnelle + [00:03:54][^4^][4] Renforcement de l'année de seconde * Maîtrise des savoirs fondamentaux * Groupes à effectif réduit * Tests d'évaluation pour personnaliser le soutien + [00:04:39][^5^][5] Accompagnement en première et terminale * Définition et suivi du projet de l'élève * Préparation à la poursuite d'études ou à l'insertion professionnelle + [00:10:18][^6^][6] Dispositifs contre le décrochage * Ambition emploi, Droit ouvert, Parcours de consolidation * Soutien aux élèves sans solution d'emploi ou de poursuite d'études + [00:14:02][^7^][7] Partenariats école-entreprise * Découverte des métiers dès le collège * Bureau des entreprises dans chaque lycée professionnel * Sécurisation du parcours de l'élève jusqu'à l'insertion professionnelle ou la poursuite d'études Résumé de la vidéo [00:25:46][^1^][1] - [00:41:14][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde l'orientation professionnelle et l'importance de l'accompagnement pour un parcours réussi. Elle met en lumière le plan de financement par l'État, l'utilisation des outils en entreprise, et l'importance des équipements de pointe dans les lycées professionnels. La vidéo souligne également le rôle des partenariats école-entreprise, les actions menées sur une année scolaire, et les trois axes du bureau des entreprises.

      Points forts: + [00:25:46][^3^][3] Plan de financement et formation action * Importance de l'équipement de pointe * Utilisation réelle des outils en entreprise * Financement par l'État + [00:27:08][^4^][4] Actions écoles-entreprise * Semaines nationales définies par le ministère * Valorisation des actions dans les lycées professionnels * Concours et événements pour renforcer les liens + [00:28:02][^5^][5] Rôle du bureau des entreprises * Développement de partenariats avec les acteurs économiques * Organisation des temps de formation en entreprise * Recrutement de personnel dédié aux missions du bureau

    1. Bourdieu montre par 00:06:44 exemple que le système scolaire se base sur une violence symbolique on décide de ce qui doit être enseigné et acquis par les élèves et c'est savoir sont ceux pour aller vite des classes dominantes 00:06:56 c'est-à-dire ceux la même qui dispose des capitaux nécessaires pour les acquérir et en particulier le capital culturel quand on ne dispose pas de ses capitaux effectivement il est difficile 00:07:08 d'acquérir ses savoirs ce qui nous ramène à la reproduction sociale cela fait écho à ce que je peux constater dans les écrits que je demande aux étudiants première année s'agissant de 00:07:20 leur parcours scolaire en effet cette violence symbolique émerge au détour d'une phrase d'un vécu je ne comprenais pas mais on ne m'expliquait pas on m'a placé là on m'a orienté là comme une 00:07:33 dépossession de leur propre choix et cela est visible notamment chez celles et ceux des étudiants issus des famines disposant pas des ressources au sens large pour accompagner scolairement leurs enfants 00:07:45 et notamment au moment des enjeux cruciaux de l'orientation la domination se cache dans ses interstices la violence symbolique vient se nicher dans des choix qui n'en sont pas et qui donnent l'un qui donne l'air d'en être 00:07:58 ou en tout cas qui sont légitimés par un certain nombre de critères d'appréciation d'évaluation dont les grands perdants sont toujours les mêmes
    1. à mesure que la scolarité progresse les perspectives des élèves d'origine défavorisé d'effectuer des études supérieures s'amenuisent au 00:07:52 point qu'un peu plus du quart d'entre eux seulement un quart d'entre eux seulement accède à l'enseignement supérieur contre près des 2 tiers d'élèves d'origine 00:08:04 favorisé
    1. Résumé de la Vidéo

      La vidéo explore le débat sur l'écriture inclusive, en particulier dans le contexte de la recherche scientifique. L'oratrice, vivant au Québec, partage son évolution personnelle vers l'adoption de l'écriture inclusive et examine les implications linguistiques et sociales de l'utilisation du masculin générique en français. Elle discute des études qui montrent que le masculin n'est pas perçu comme neutre et peut renforcer les stéréotypes de genre. La vidéo aborde également les différentes méthodes d'écriture inclusive et leur efficacité potentielle pour promouvoir l'égalité des genres.

      Moments Forts: 1. Introduction et contexte personnel [00:00:00][^1^][1] * Présentation du sujet de l'écriture inclusive * Expérience personnelle de l'oratrice avec l'écriture inclusive au Québec * Transition vers l'adoption de l'écriture inclusive 2. Le problème du masculin générique [00:01:57][^2^][2] * Analyse du biais masculin dans la langue française * Discussion sur la perception du masculin comme non neutre * Référence aux études sur l'interprétation du masculin 3. Études sur la représentation mentale [00:03:53][^3^][3] * Méthodologie des études sur la perception du genre dans le langage * Résultats montrant la prédominance de l'interprétation masculine * Comparaison avec des études similaires en allemand 4. Impact de l'écriture inclusive [00:10:21][^4^][4] * Exemples d'études démontrant l'efficacité de l'écriture inclusive * Influence de l'écriture inclusive sur la représentation des femmes * Corrélation entre langues genrées et inégalités de genre 5. Techniques d'écriture inclusive [00:13:27][^5^][5] * Définition et principes de l'écriture inclusive * Liste des techniques d'écriture inclusive et leur acceptation * Discussion sur la lisibilité et l'habituation à l'écriture inclusive 6. Conclusion et réflexions personnelles [00:19:07][^6^][6] * Synthèse des informations présentées * Note personnelle de l'oratrice sur l'écriture inclusive * Invitation à la discussion respectueuse dans les commentaires

    2. Et on leur   demandait d’inventer un personnage typique de  ce métier. Comment cette personne s’appelle,   ce qu’elle fait, ses goûts, etc. Et là, le  résultat est encore assez troublant. Il y a eu   4.5 fois plus de récits de femmes avec le doublon  qu’avec le masculin. On est toujours loin du 50%   00:11:49 quand même
    3. Dans l’autre,   c’était la même question mais en remplaçant “les  candidats” par “les candidats/candidates”. Le   résultat est assez fou. 3 fois plus de femmes  ont été citées quand la question était posée   avec le doublon. Sérieux, je trouve ça juste fou :  juste le fait que l’on prononce le mot candidate,   au féminin donc, ça ouvre une porte mentale  qui permet de penser aussi à l’autre moitié   00:11:24 de la population
  5. Mar 2024
    1. Résumé de la Vidéo

      La vidéo présente une session informative sur la filière STI2D (Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable) destinée aux élèves de seconde. Elle détaille les options disponibles après le baccalauréat STI2D, les spécialités au sein de la filière, et les projets pratiques réalisés par les élèves. Des enseignants et élèves partagent leurs expériences et perspectives sur la filière, mettant en avant l'importance de la pratique, de l'innovation technologique et de la sensibilité écologique.

      Points Forts: 1. Introduction à la filière STI2D [00:03:01][^1^][1] * Présentation de la session et des participants * Objectifs et structure de la filière STI2D * Importance de la pratique et de l'innovation 2. Options post-baccalauréat STI2D [00:04:23][^2^][2] * Diversité des formations après le bac STI2D * BTS, BUT, licences, et écoles d'ingénieurs * Choix entre études courtes et longues 3. Spécialités et projets en STI2D [00:09:09][^3^][3] * Quatre options de spécialité en terminale * Projets pratiques comme élément central * Exemple de projet: une brouette motorisée 4. Témoignages d'élèves et enseignants [00:14:01][^4^][4] * Expériences des élèves avec les ateliers pratiques * Préférences pour la découpe laser et la robotique * Perspectives sur les études et carrières futures Résumé de la vidéo

      La vidéo présente des étudiants et des enseignants du lycée Louis-Vincent discutant des différentes filières technologiques et des perspectives d'avenir. Les étudiants partagent leurs expériences et projets, tandis que les enseignants soulignent la diversité des parcours possibles après le bac technologique, allant des BTS aux écoles d'ingénieurs.

      Points saillants : 1. Projets d'étudiants en STI2D [00:27:33][^1^][1] * Création d'un babyphone solaire pour malentendants * Importance de l'aspect manuel et du travail en groupe * Transition de la filière générale vers la technologique 2. Poursuite d'études en BTS CRSA [00:29:03][^2^][2] * Préférence pour l'aspect pratique et la collaboration * Projet de fin d'année et possibilité d'alternance * Stage de 7 semaines en entreprise 3. BTS CPI et préparation aux écoles d'ingénieur [00:32:05][^3^][3] * Continuité de la filière STI2D avec une spécialisation * Utilisation de logiciels de CAO et calculs mécaniques * Objectif d'intégrer une école d'ingénieur après la prépa 4. BTS CPRP et projets d'usinage [00:33:36][^4^][4] * Conception et réalisation de produits industriels * Apprentissage de l'usinage et de la modélisation 3D * Perspectives de licence professionnelle dans le même domaine 5. Prépa TSI et ambitions d'ingénierie [00:36:14][^5^][5] * Transition du bac technologique à la prépa * Augmentation du niveau de travail et de la théorie * Ambiance soudée et soutien des enseignants

    1. Résumé de la Vidéo

      La vidéo présente une session informative sur la filière STL (Sciences et Technologies de Laboratoire), destinée aux parents et futurs étudiants. Elle détaille les spécialités disponibles, le profil d'élève idéal, les compétences développées, la répartition horaire des cours, et les perspectives d'études supérieures et professionnelles après l'obtention du diplôme.

      Points Forts: 1. Présentation de la filière STL [00:03:42][^1^][1] * Introduction aux objectifs et au déroulement de la session * Témoignages d'élèves et d'enseignants sur l'expérience STL 2. Critères d'accès et spécialités [00:04:50][^2^][2] * Conditions d'admission en filière STL * Choix entre les spécialités de physique-chimie et biotechnologie 3. Compétences et enseignements [00:05:43][^3^][3] * Acquisition de compétences scientifiques et expérimentales * Importance de la démarche de projet et du travail en équipe 4. Poursuites d'études et débouchés [00:06:58][^4^][4] * Options d'études supérieures comme BTS, DUT, et licences * Secteurs professionnels variés allant de l'optique à la biologie médicale Résumé de la Vidéo

      La vidéo aborde les expériences et perspectives des étudiants et enseignants dans le domaine de la chimie et des sciences physiques, en mettant l'accent sur l'importance de l'expérimentation pratique et la préparation aux études supérieures et aux carrières professionnelles. Elle souligne également les opportunités offertes par les filières techniques et scientifiques, telles que la STL (Sciences et Technologies de Laboratoire), et les parcours possibles après le baccalauréat, y compris les classes préparatoires et les études d'ingénierie.

      Points Forts: 1. L'importance de l'expérimentation pratique [00:26:51][^1^][1] * L'expérience des enseignants avec les élèves en SPCL (Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire) * L'accent sur les travaux pratiques et la présentation de projets en anglais * La progression des élèves en termes de moyennes et de motivation 2. Les parcours éducatifs en STL [00:30:05][^2^][2] * L'expérience d'une élève ayant choisi la filière STL pour poursuivre en CPGE TSI (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles en Technologie et Sciences Industrielles) * La découverte des choix d'orientation et la préparation aux concours d'ingénierie * L'ouverture des filières STL vers des études supérieures et des carrières variées 3. Les perspectives professionnelles après la STL [00:32:35][^3^][3] * L'analyse des résultats d'expériences et la rigueur scientifique des élèves de STL * Les opportunités dans les domaines de la technologie, de l'électronique, de la mécanique et de la chimie * Les filières par alternance et l'accès à une diversité de métiers et d'études 4. Témoignages d'anciens élèves [00:40:33][^4^][4] * Les parcours de deux anciens étudiants en BTS chimie, leurs expériences et évolutions professionnelles * L'importance de la passion pour les sciences et la chimie dans le choix de leur orientation * Les conseils pour les futurs étudiants sur l'importance de la filière STL et les possibilités d'études prolongées Résumé de la Vidéo

      La partie 3 de la vidéo se concentre sur les témoignages de professionnels et d'étudiants concernant leurs parcours et expériences dans le domaine de l'administration et de l'éducation. Ils discutent de la polyvalence, de l'entrepreneuriat, de la prise de risque, et de l'importance de l'échec comme expérience d'apprentissage. L'accent est mis sur la diversité des parcours éducatifs et professionnels possibles après un BTS, soulignant que la réussite n'est pas limitée à un niveau d'étude spécifique.

      Points Forts: 1. Polyvalence et développement professionnel [00:50:01][^1^][1] * Importance de la polyvalence dans l'administration * Ouverture d'une filiale au Luxembourg et consolidation en France * Vision de l'évolution de carrière dans la même entreprise 2. Prise de risque et responsabilité [00:50:59][^2^][2] * La capacité à prendre des risques différencie les individus * L'échec est perçu comme une expérience positive pour avancer * Encouragement à assumer des responsabilités et à ne pas craindre l'échec 3. Diversité des parcours éducatifs [00:51:36][^3^][3] * Exemples de réussite professionnelle avec différents niveaux d'études * La filière STL offre de nombreuses possibilités d'évolution * Importance de l'adaptation aux motivations et intérêts personnels 4. Impact de l'éducation sur la confiance et les choix de carrière [00:52:48][^4^][4] * Témoignages d'étudiants sur l'impact positif des enseignants * L'éducation a permis de gagner en confiance et d'envisager de nouvelles voies * La STL a changé la vie des étudiants et redonné l'envie d'apprendre

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:21:50][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une discussion sur les défis de l'orientation scolaire et professionnelle des adolescents, en mettant l'accent sur les souffrances qu'elle peut engendrer tant pour les parents que pour les adolescents eux-mêmes. Emmanuel Piquet, thérapeute et fondateur des centres Chagrin Scolaire, partage son expertise sur la manière d'aborder ces souffrances et propose des solutions pour les surmonter.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction à l'orientation et ses défis * L'orientation est présentée comme une source potentielle de souffrance * Importance de l'accompagnement des adolescents dans ce processus + [00:01:14][^4^][4] Rôle des parents et des adolescents * Les parents peuvent souffrir de l'orientation de leurs enfants * Les adolescents peuvent également ressentir de la souffrance liée à l'orientation + [00:03:11][^5^][5] Les souffrances liées à l'orientation * Pression pour suivre une voie qui ne correspond pas aux désirs de l'adolescent * Injonctions implicites et attentes familiales peuvent créer des conflits + [00:10:03][^6^][6] Le métier passion et ses pièges * La quête d'un métier passion peut paralyser les adolescents * Importance de considérer d'autres critères comme la rémunération ou le temps libre + [00:14:19][^7^][7] Diagnostic et étiquetage des adolescents * Les diagnostics précoces peuvent limiter la perception des adolescents sur leurs capacités * Importance de voir au-delà des étiquettes et de valoriser la diversité des talents + [00:19:51][^8^][8] Conseils pour les parents * Encourager l'exploration et accepter les chemins de traverse * Éviter la rigidité et permettre aux adolescents de trouver leur propre voie Résumé de la vidéo [00:21:52][^1^][1] - [00:34:06][^2^][2] :

      Cette partie de la vidéo aborde l'importance de soutenir les adolescents dans leur parcours de vie, en particulier lorsqu'ils empruntent des chemins non conventionnels. L'orateur souligne que les jeunes ont besoin de la confiance et du soutien des adultes pour explorer ces voies alternatives, qui peuvent être enrichissantes et pleines de découvertes intéressantes.

      Points forts : + [00:21:52][^3^][3] Soutien aux adolescents * L'importance d'accompagner les jeunes dans leurs choix de vie * La nécessité de leur donner confiance pour explorer des voies non conventionnelles * La conviction que chaque jeune peut devenir un adulte remarquable + [00:25:01][^4^][4] L'entrepreneuriat comme chemin de traverse * Les hauts et les bas de l'entrepreneuriat * L'importance du soutien de l'entourage pour surmonter les défis * La passion comme moteur de la réussite entrepreneuriale + [00:26:55][^5^][5] Désintérêt des adolescents pour l'avenir * La tendance des adolescents à se concentrer sur le présent * L'impact de l'implication parentale sur la motivation des jeunes * La motivation intrinsèque comme clé de l'engagement des adolescents + [00:32:15][^6^][6] Message aux auditeurs * L'importance de croire en le potentiel des enfants * La vision d'un avenir positif pour chaque jeune * L'accompagnement bienveillant des parents dans le processus d'orientation

    1. également le travail sur la 00:17:14 communauté éducative où travaillent les parents qui est aussi un élément important
    2. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:20:56][^2^][2]:

      La vidéo présente une conférence sur l'orientation et la réussite éducative, en mettant l'accent sur l'autonomie des apprenants et l'importance de l'expérimentation dans l'apprentissage. Elle aborde la genèse d'une démarche éducative d'orientation au Québec et son application dans le programme Paréo, visant à développer la compétence d'apprendre à s'orienter.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction à la conférence * Présentation de la fondation et du contexte de la conférence * Objectif de fournir des outils pratiques pour l'orientation + [00:03:00][^4^][4] Cadre méthodologique de l'orientation * Importance de l'autonomie et de l'adaptabilité dans l'orientation * Présentation de la démarche éducative d'orientation + [00:10:00][^5^][5] Développement de la compétence d'orientation * Explication de la compétence d'apprendre à s'orienter * Importance de l'expérimentation et de l'engagement dans l'apprentissage + [00:17:00][^6^][6] Application pratique dans le programme Paréo * Mise en place de parcours culturels et d'ateliers d'intention * Intégration de l'orientation dans les programmes scolaires Résumé de la vidéo [00:20:57][^1^][1] - [00:41:35][^2^][2]: La vidéo traite de l'orientation et de l'exploration professionnelle dans le cadre éducatif. Elle souligne l'importance de l'autonomie des étudiants, de la connaissance de soi et de l'engagement dans le processus d'orientation. Des ateliers et des stages sont utilisés pour aider les étudiants à découvrir leurs intérêts et à envisager diverses carrières, tout en intégrant l'orientation dans les matières disciplinaires.

      Points saillants: + [00:21:08][^3^][3] Découverte de différentes matières * Initiation aux sciences humaines comme le droit et la psychologie * Exploration pour vérifier les idées préconçues sur les disciplines * Importance de l'expérience pratique à travers des stages + [00:23:01][^4^][4] Stages d'exploration * Possibilité de stages dans divers domaines pour affiner les choix de carrière * Importance de l'observation et de l'expérience directe dans le processus de décision * Encouragement de l'exploration active pour une meilleure orientation + [00:26:01][^5^][5] Construction d'un projet d'orientation * Développement d'un cheminement personnel à travers l'orientation * Importance de la réflexion continue et de l'engagement dans le projet * Utilisation d'outils comme les tableaux de suivi pour documenter le progrès + [00:34:58][^6^][6] Exploration du monde professionnel * Analyse objective des métiers et des conditions de travail * Utilisation de la réalité virtuelle et d'autres ressources pour découvrir différents métiers * Importance de la projection personnelle dans les environnements professionnels envisagés Résumé de la vidéo [00:41:37][^1^][1] - [01:05:28][^2^][2]:

      La vidéo présente une discussion sur l'importance de l'orientation pédagogique et la manière de guider les étudiants à travers leur parcours éducatif. Elle souligne l'importance de la réflexion personnelle, de l'exploration professionnelle, et de la préparation aux choix de formation.

      Points forts: + [00:41:37][^3^][3] L'importance de l'orientation * Encourager la réflexion personnelle * Explorer les divers parcours professionnels * Préparer les étudiants aux choix de formation + [00:46:00][^4^][4] Construction d'un projet personnel * Développer une démarche pédagogique adaptée * Garder plusieurs pistes d'orientation ouvertes * Formaliser une réflexion sur les objectifs professionnels + [00:51:12][^5^][5] Adaptation aux obstacles * Envisager différents moyens pour atteindre un objectif * Préparer des plans d'action alternatifs * Apprendre à contourner les obstacles et à s'adapter + [00:57:06][^6^][6] L'importance de la collecte d'informations * Utiliser des outils numériques pour centraliser les informations * Croiser les informations pour une approche globale * Présenter le cheminement lors de la prise de décision Résumé de la vidéo [01:05:31][^1^][1] - [01:08:40][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde l'importance de la démarche éducative dans l'apprentissage numérique, la prise de parole, et le travail disciplinaire. Elle souligne la nécessité de comprendre la finalité de l'apprentissage pour engager les élèves et les aider à trouver un sens à leur projet éducatif.

      Points forts: + [01:05:31][^3^][3] La démarche éducative * Intègre les compétences numériques et la prise de parole * Met en perspective le travail disciplinaire * Souligne l'importance de la finalité de l'apprentissage + [01:06:03][^4^][4] L'engagement des élèves * Naît de la compréhension du 'pourquoi' de l'apprentissage * Est crucial pour le développement de l'envie d'apprendre * Est complexe à accompagner mais essentiel pour la motivation + [01:07:15][^5^][5] Les ateliers éducatifs * Offrent un cadre conceptuel et pratique * Permettent d'accéder à divers ateliers * Aident à avoir une vision globale des temps forts éducatifs + [01:08:00][^6^][6] Conclusion et remerciements * Remercie les participants pour leur attention * Souhaite bonnes vacances et courage pour l'innovation * Espère avoir apporté un éclairage utile sur l'éducation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:31:02][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un zoom métier dédié aux compétences recherchées dans l'humanitaire. Franck Lavigne, géologue et coordinateur parcours et métiers chez Bioforce, et Laticia Lascar, responsable de la cité de la solidarité internationale, discutent de la formation humanitaire, des compétences nécessaires et de l'importance de l'interculturalité dans le secteur.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation des intervenants * Franck Lavigne parle de son expérience et de son rôle chez Bioforce * Laticia Lascar explique son rôle et la mission de la cité de la solidarité internationale + [00:01:22][^4^][4] Présentation de Bioforce * Bioforce est un centre de formation pour les acteurs de l'humanitaire * Il existe depuis plus de 40 ans et propose des formations à Lyon et Dakar + [00:05:07][^5^][5] Les compétences recherchées dans l'humanitaire * Discussion sur les compétences cœur de métier, transversales, personnelles et linguistiques * Importance de l'adaptabilité, de la proactivité et de la gestion du stress + [00:17:08][^6^][6] Exemples de compétences par les participants * Les participants partagent leurs compétences en gestion financière, coordination de projet, et plus * Franck Lavigne souligne l'importance de ces compétences dans des contextes humanitaires + [00:19:30][^7^][7] Définition et importance des compétences * Clarification des termes compétences cœur de métier, transversales et personnelles * L'importance de l'interculturalité et des compétences linguistiques dans l'humanitaire + [00:25:11][^8^][8] Les soft skills et l'interculturalité * Discussion sur les compétences personnelles et relationnelles essentielles * L'interculturalité est fondamentale pour travailler dans la solidarité internationale Résumé de la vidéo [00:31:05][^1^][1] - [01:04:38][^2^][2]:

      La vidéo aborde les compétences essentielles dans le secteur humanitaire, en se concentrant sur les soft skills et la manière de les évaluer et de les améliorer. Elle guide les téléspectateurs à travers un processus d'auto-évaluation pour identifier et hiérarchiser leurs compétences en vue d'un entretien d'embauche dans l'humanitaire.

      Points forts: + [00:31:05][^3^][3] Les compétences clés dans l'humanitaire * Importance des soft skills * Utilisation du cadre des compétences humanitaires spécifiques * Compréhension des contextes et application des principes humanitaires + [00:33:29][^4^][4] Auto-évaluation des compétences * Analyse des expériences personnelles et professionnelles * Identification des savoirs, savoir-faire et savoir-être * Hiérarchisation des compétences selon un projet ou un métier spécifique + [00:39:45][^5^][5] Préparation pour un entretien d'embauche * Importance de la motivation humanitaire * Mise en avant des compétences pertinentes * Réflexion sur la reconversion professionnelle et les défis rencontrés Résumé de la vidéo [01:04:45][^1^][1] - [01:34:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde les questions techniques liées à une nouvelle approche CRM, les modes de paiement à distance, et l'échelonnement des paiements. Elle souligne l'importance de naviguer sur le site de Bioforce pour des informations spécifiques et mentionne la possibilité de formations sur mesure en fonction de la demande.

      Points forts: + [01:04:45][^3^][3] Questions techniques et CRM * Discussion sur une nouvelle approche CRM * Modes de paiement à distance privilégiés * Importance de l'échelonnage des paiements + [01:06:17][^4^][4] Formation sur mesure * Possibilité de formations adaptées au nombre de participants * Déplacement d'agents pour la formation versus déplacement des étudiants * Projets de formation sur la durée développés par Bioforce + [01:09:06][^5^][5] Expérience terrain et recrutement ONG * Nécessité d'une expérience terrain pour être recruté au siège d'une ONG * Possibilité d'évolution interne au sein d'une ONG * Importance de la persévérance dans la recherche de missions + [01:13:19][^6^][6] Conseils pour la première mission humanitaire * Importance de la personnalité et de l'engagement personnel * Conseils sur la rédaction de CV et la préparation aux entretiens * Stratégies pour se distinguer des autres candidats + [01:24:37][^7^][7] Reconversion professionnelle et intégration dans l'humanitaire * Conseils pour les professionnels souhaitant se reconvertir dans l'humanitaire * Discussion sur les bourses et financements pour les formations * Approches pour intégrer les organisations de solidarité internationale + [01:29:36][^8^][8] Gestion des projets et reconversion * Transition d'une carrière juridique vers la gestion de projets humanitaires * Importance des certifications et formations complémentaires * Conseils pour aligner les compétences existantes avec les exigences des ONG Résumé de la vidéo [01:34:02][^1^][1] - [01:37:17][^2^][2]:

      La partie 4 de la vidéo aborde les taux de réussite des étudiants de Bioforce en trouvant une mission avant la fin de leur formation. Franck explique qu'il est difficile d'obtenir immédiatement une mission après la formation en raison de l'intensité du programme et de la saturation des étudiants. Il mentionne que certains étudiants doivent enchaîner directement avec une mission en raison des financements, mais il n'a pas de statistiques précises à fournir.

      Points forts: + [01:34:02][^3^][3] Taux de réussite post-formation * Difficulté d'obtenir une mission immédiatement * Variabilité selon le type de formation et l'année * Importance de la saturation et de la fatigue des étudiants + [01:36:01][^4^][4] Remerciements et clôture * Franck remercie les participants pour leurs questions pertinentes * Encouragement des choix des participants vers l'humanitaire * Annonce du prochain rendez-vous pour la formation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:05][^1^][1] - [00:22:52][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une session sur l'impact de l'orientation éducative sur les carrières des enfants immigrants en Italie, en se concentrant sur les choix de filières au lycée et leur influence sur les résultats sur le marché du travail. Elle explore les écarts d'information, les aspirations et les recommandations des enseignants, et présente une intervention de conseil en orientation professionnelle visant à aligner les choix de filières des élèves sur leur potentiel académique réel.

      Points forts: + [00:00:05][^3^][3] Introduction et contexte * Présentation du projet "Goals and Gaps" * Importance du choix de filière pour les résultats futurs * Problèmes spécifiques aux groupes défavorisés + [00:03:00][^4^][4] Focus sur les immigrants en Italie * Segmentation éducative et choix de filière au lycée * Projet d'intervention de conseil en orientation professionnelle * Aide aux élèves performants pour des choix alignés sur leur potentiel + [00:10:03][^5^][5] Détails de l'intervention * Collaboration avec le ministère de l'Éducation * Ciblage des élèves performants issus de milieux socio-économiques faibles * Comparaison entre écoles traitées et groupe témoin + [00:13:22][^6^][6] Résultats de l'intervention * Impact positif sur les choix de filière et les taux d'échec scolaire * Amélioration de la motivation académique et des recommandations des enseignants * Effets positifs sur les camarades de classe immigrants

    1. Résumé de la vidéo [00:00:05][^1^][1] - [00:16:36][^2^][2]:

      La vidéo présente une analyse approfondie de l'orientation scolaire en France, en se concentrant sur les choix d'orientation à la fin de la 3e. Elle examine l'impact de l'origine sociale sur ces choix et explore le concept d'autosélection, où les familles défavorisées s'autocensurent, limitant leur accès à certaines filières malgré des performances scolaires identiques à celles de leurs pairs favorisés.

      Points forts: + [00:00:05][^3^][3] Introduction et contexte * Présentation du sujet de l'orientation scolaire * Importance des choix d'orientation et leur lien avec l'origine sociale * Concept d'autosélection par les familles défavorisées + [00:04:01][^4^][4] Le processus d'orientation en fin de 3e * Description des quatre étapes du processus d'orientation * Influence des intentions des familles sur les recommandations du collège * Impact des recommandations sur les vœux définitifs + [00:05:16][^5^][5] Étude empirique sur l'orientation des élèves * Présentation des résultats d'une étude menée dans l'académie d'Amiens * Analyse des choix d'orientation vers la seconde générale ou technologique * Rôle des notes et de l'indice social dans ces choix + [00:10:01][^6^][6] Effets de l'origine sociale sur les intentions d'orientation * Influence positive de l'indice social sur le choix de la seconde générale ou technologique * Illustration de l'autosélection à travers les différences entre enfants d'ouvriers et de professeurs * Effet surprenant des notes en art plastique et technologie sur les intentions d'orientation + [00:14:00][^7^][7] Recommandations du collège et leur impact social * Compensation par le collège des effets des notes en art plastique et technologie * Renforcement des inégalités sociales par les recommandations du collège * Conclusion sur l'effet cumulatif de l'origine sociale dans le processus d'orientation

    1. Il assume les missions de suivi et d’orientation
    2. Dans 56 % des lycées seulement, le PsyEN assiste aux conseils où sont proposées les décisions d’orientation ou remplies les fiches avenir, et cette pratique est plus répandue dans les lycées généraux et technologiques que dans les lycées professionnels (voir le rapport du Cnesco sur l’orientation de 2018)
    3. se prononcer sur les vœux de poursuite d’études

      c'est aussi valable en fin de 3e et fin de 2nde

    4. propositions d’orientation
    5. parcours avenir,
    1. Résumé de la vidéo [00:00:41]¹[1] - [00:29:16]²[2]:

      Cette vidéo est une session d'orientation en direct destinée aux parents et aux élèves de première générale et de première STI2D, couvrant des sujets tels que le calendrier des épreuves du baccalauréat, le processus de Parcoursup, et la préparation des dossiers d'admission. Des experts, dont un psychologue de l'éducation nationale et des représentants des parents d'élèves, fournissent des conseils et répondent aux questions pour aider les élèves à naviguer dans ces processus importants.

      Points saillants: + [00:04:22]³[3] Introduction à la session d'orientation * Présentation de l'équipe d'experts * Objectif de la session : aider les élèves à préparer leur orientation + [00:05:33]⁴[4] Calendrier des épreuves du baccalauréat * Dates importantes et organisation des épreuves blanches * Conseils sur la préparation aux épreuves + [00:11:25]⁵[5] Processus de Parcoursup * Étapes clés et dates limites pour la finalisation des dossiers * Importance de la lettre de motivation et des bulletins scolaires + [00:23:47]⁶[6] Préférences et autres projets * Comment indiquer les préférences de formation dans Parcoursup * Conseils pour les élèves ayant des projets hors Parcoursup

      Source : conversation avec Bing, 17/03/2024 (1) undefined. https://www.education.gouv.fr/education-la-sexualite-en-milieu-scolaire-341103. (2) undefined. https://soseducation.org/docs/notes-etudes-entretiens-tribunes/education-a-la-sexualite-danger-ou-prevention-final.pdf. (3) undefined. https://www.planning-familial.org/sites/default/files/2023-11/LIVRE_BLANC_WEB.pdf. (4) undefined. https://www. Résumé de la vidéo [00:29:20][^1^][1] - [00:55:01][^2^][2]:

      Cette vidéo explique le processus d'orientation à la fin de la première année du lycée général ou STI2D en France. Elle détaille les étapes de sélection des vœux sur la plateforme Parcoursup, la hiérarchisation des choix, et les différentes phases d'admission. L'accent est mis sur l'importance de la préparation et de la réflexion pour les élèves et leurs familles, afin de naviguer efficacement dans le système d'orientation post-bac.

      Points saillants: + [00:29:20][^3^][3] Le rôle des professeurs * Le professeur référent aide à l'orientation * Les professeurs de langues soutiennent les vœux linguistiques + [00:30:07][^4^][4] Hiérarchisation des vœux * Les élèves doivent ordonner leurs vœux entre le 4 avril et le 30 mai * Préparation pour répondre aux propositions le 30 mai + [00:31:01][^5^][5] Réponses de Parcoursup * Les élèves reçoivent des réponses positives, en attente, ou négatives * Importance de la réactivité aux notifications de Parcoursup + [00:37:00][^6^][6] Accompagnement personnalisé * La Commission d'accès à l'enseignement supérieur aide les élèves sans vœux positifs * Possibilité d'ajouter des vœux lors de la phase complémentaire + [00:45:16][^7^][7] Choix des candidats * Les élèves doivent faire des choix stratégiques parmi les propositions * Les réponses conditionnelles peuvent nécessiter des parcours spécifiques + [00:52:01][^8^][8] Phase complémentaire * Les élèves sans vœux positifs peuvent saisir de nouveaux vœux * Les simulations aident à préparer les élèves pour les réponses de Parcoursup Résumé de la vidéo [00:55:04][^1^][1] - [01:11:24][^2^][2]:

      La vidéo aborde le processus d'orientation à la fin de la première année du lycée général et STI2D en France, en se concentrant sur la gestion des listes d'attente et les réponses aux propositions d'admission via la plateforme Parcoursup.

      Points forts: + [00:55:04][^3^][3] Gestion des listes d'attente * Importance de surveiller la progression sur la liste d'attente * Nécessité de répondre rapidement aux propositions d'admission + [00:56:01][^4^][4] Choix des formations * Stratégie pour accepter une formation tout en restant en liste d'attente pour d'autres * Conséquences de l'acceptation d'une proposition sur les autres vœux + [00:57:02][^5^][5] Fin de la phase principale de Parcoursup * Explication de la fin de la phase principale et des vœux en attente * Importance de la réactivité face aux propositions finales + [01:00:01][^6^][6] Phase complémentaire de Parcoursup * Description de la phase complémentaire pour les élèves sans proposition * Conseils pour optimiser les chances d'admission dans une formation souhaitée

    1. Résumé de la vidéo [00:00:29][^1^][1] - [00:28:40][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un YouTube Live organisé par le lycée, axé sur l'orientation des élèves de première générale et STI2D. Monsieur Grandpierre, proviseur adjoint, et d'autres membres du personnel discutent des enjeux du baccalauréat, des outils d'orientation, et des opportunités post-bac.

      Points forts: + [00:03:17][^3^][3] Introduction au YouTube Live * Présentation des intervenants et objectifs de la session * Focus sur l'orientation et les coefficients du baccalauréat + [00:06:16][^4^][4] Utilisation de Subtraqueur * Exploration des statistiques de Parcoursup pour guider les choix d'orientation * Importance des enseignements de spécialité pour les études supérieures + [00:09:07][^5^][5] Présentation des filières post-bac * Comparaison des différentes options disponibles après le bac * Ressources et outils pour aider à la décision d'orientation + [00:16:47][^6^][6] Conseils pour le choix des spécialités * Importance du choix éclairé des spécialités pour la terminale * Rôle des professeurs et des parents dans le processus d'orientation Résumé de la vidéo [00:28:42][^1^][1] - [00:49:55][^2^][2]:

      La vidéo traite du processus de choix des spécialités et options pour les élèves de première en France, en mettant l'accent sur l'importance de la réflexion préalable et de la prise de décision éclairée pour leur avenir académique et professionnel.

      Points forts: + [00:28:42][^3^][3] Choix des spécialités * Importance de choisir des spécialités en fonction du projet d'études supérieures * Conséquences du choix des spécialités sur les options disponibles en terminale + [00:31:07][^4^][4] Options mathématiques * Présentation des options mathématiques complémentaires et expertes * Critères et implications de choisir l'une ou l'autre option + [00:36:29][^5^][5] Filière technologique * Explication du choix des enseignements spécifiques en première STI2D * Présentation des quatre spécialités disponibles et de leur impact sur le parcours de l'élève + [00:42:59][^6^][6] Questions et réponses * Clarification sur les options disponibles et les modalités de passage entre différentes filières * Réponses aux questions des parents et élèves concernant l'organisation et les choix pédagogiques

    2. représentant de parents 00:03:42 d'élèves FCPE

      Quels sont les enjeux du choix de garder 2 spécialités parmi 3 en première générale et quelle spécificité en classe de STI2D ?

      • Comment choisir son orientation à la fin de la classe de seconde?
      • Vaut-il mieux choisir une filière générale, une filière technologique ?
      • À quelle poursuite d'études préparent ces filières ? + Quelles spécialités choisir ?
      • Posez toutes vos questions à la direction du lycée Louis Vincent et aux psy-en chargés de l'orientation.

      Résumé de la vidéo [00:00:51][^1^][1] - [00:26:33][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une session d'information en direct sur YouTube destinée aux parents et aux élèves de la classe de 2e générale et technologique du lycée Louis Vincent. Elle aborde l'orientation scolaire, les choix de spécialités et les options disponibles pour les élèves, ainsi que les perspectives d'études supérieures.

      Points forts: + [00:03:37][^3^][3] Introduction à la session * Présentation par M. Grandpierre, proviseur adjoint * Participation de divers enseignants et représentants + [00:04:51][^4^][4] Orientation et choix de parcours * Explication des options post-seconde générale et technologique * Importance de choisir des spécialités pour la filière générale + [00:07:58][^5^][5] Présentation des spécialités * Focus sur les spécialités scientifiques et humanistes * Discussion sur l'importance des mathématiques et des sciences informatiques + [00:10:33][^6^][6] Spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP) * Approche centrée sur la géopolitique et les enjeux mondiaux * Importance pour le grand oral et les études supérieures + [00:14:31][^7^][7] Choix des spécialités et options * Présentation des huit spécialités disponibles au lycée * Conseils pour l'affectation et la préparation aux études supérieures + [00:22:30][^8^][8] Filières technologiques STI2D et STL * Présentation des filières technologiques et de leurs spécialités * Conseils pour la prise de rendez-vous avec les psychologues de l'éducation nationale Résumé de la vidéo [00:26:36][^1^][1] - [00:49:48][^2^][2]:

      La vidéo présente un guide détaillé sur le processus d'orientation pour les élèves de seconde en France, en mettant l'accent sur le choix des spécialités et la procédure administrative via la plateforme "Scolarité Services". Elle explique l'importance de choisir des spécialités alignées avec le projet d'études de l'élève et fournit des outils pour aider à la décision.

      Points forts: + [00:26:36][^3^][3] Choix des spécialités * Importance de choisir en fonction du projet d'études * Utilisation des outils "Parcoursup" et "Horizon 2021" + [00:27:00][^4^][4] Calendrier d'orientation * Dates clés pour saisir les intentions et choix définitifs * Rôle du conseil de classe dans l'évaluation des choix + [00:28:02][^5^][5] Réponses du conseil de classe * Possibles réponses: favorable, réservé, ou défavorable * Accompagnement individualisé en cas d'avis défavorable + [00:29:00][^6^][6] Construction du parcours * Importance d'un parcours adapté pour accéder aux formations supérieures * Comparaison entre filières générales et technologiques + [00:34:02][^7^][7] Procédure de saisie des vœux * Démonstration de la saisie des intentions d'orientation sur la plateforme * Importance de l'ordre des vœux et possibilité de modification + [00:42:41][^8^][8] Ressources et outils d'aide à l'orientation * Présentation des outils "Horizon 2021" et "Parcoursup" * Conseils pour l'utilisation de ces outils dans le choix des spécialités Résumé de la vidéo [00:49:51]¹[1] - [01:10:52]²[2] : Cette vidéo présente une session informative sur l'orientation et les choix d'études après le lycée en France, en mettant l'accent sur l'importance des spécialités choisies en première et terminale pour réussir dans les formations supérieures sélectives.

      Points forts : + [00:49:51]³[3] Comparaison des formations * Utilisation d'un moteur de recherche pour comparer les formations * Importance des spécialités pour les poursuites d'études sélectives + [00:52:02]⁴[4] Conseils pour les spécialités * Forte recommandation de suivre les spécialités mathématiques et physique-chimie * Conseils sur les combinaisons de spécialités pour réussir dans les formations scientifiques + [00:53:58]⁵[5] Utilisation de Parcoursup * Présentation de Parcoursup comme outil pour l'orientation * Statistiques sur les spécialités des élèves acceptés dans les formations + [00:59:17]⁶[6] Stage d'observation en entreprise * Annonce d'un stage d'observation obligatoire pour les élèves de seconde * Discussion sur le SNU et son impact positif sur le dossier Parcoursup

      Source : conversation avec Bing, 16/03/2024 (1) undefined. https://www.planning-familial.org/sites/default/files/2023-11/LIVRE_BLANC_WEB.pdf. (2) undefined. https://www.education.gouv.fr/education-la-sexualite-en-milieu-scolaire-341103. (3) undefined. https://soseducation.org/docs/notes-etudes-entretiens-tribunes/education-a-la-sexualite-danger-ou-prevention-final.pdf. (4) undefined. https://www.

    1. qu'est-ce qu'on 00:59:30 voit on voit des effets de ce de ce dispositif pour les bénéficiaires de l'intervention la probabilité de candidater à une université dont le niveau est au moins égal au leur c'est la même norme que 00:59:43 celle qu'on a utilisé dans les graphiques que vous vous rappelez bleu clair et bleu foncé plus haut augmente elle augmente beaucoup elle augmente de 56 % et ça c'est demandé l'université et leur inscription effective dans 00:59:55 l'université augmente de presque autant 46 % ça veut dire qu'ils vont être pris dans ces universités il y a pas de problème ils ont le niveau et ils auraient dû le faire et ils peuvent le faire mais ils ne le font pas et leur donner l'information les les aider à 01:00:09 comprendre comment faire et bien vous voyez ça change énormément de choses
    2. aux États-Unis il voit que les lycéens de famille modeste mais toujours il regardent les les élèves de très bon niveau comme dans le papier de tout à l'heure euh il demandent pas les aides 00:58:40 financière ce qui fait que il ne candidate pas aux meilleurs universités qui sont assez chers mais pour lesquelles en fait il pourrai aller sans aucun problème parce que les aides financières existent
    3. il y a une expérience intéressante qui a été mené par une 00:54:03 équipe de l'École d'économie de Paris Thomas Breda et des et des co-auteurs qui vient d'être publié il teste une intervention qui est menée en seconde et en terminale qu'est-ce qu'ils font c'est 00:54:16 vraiment un truc en fait très léger pendant 1 heure il y a une femme scientifique qui intervient dans la classe qui parle de son métier qui parle des carrières scientifiques qui explique et qui illustre par sa propre personne 00:54:30 que les carrières scientifiques sont accessibles aux femmes et qu'elles peuvent y réussir aussi bien que les hommes ils projettent aussi une vidéo sur les carrières scientifiques et sur la notion de stéréotype de genre donc 00:54:40 ils ont tirer au sort 300 classes de secondde et terminale sur 600 qui sont dans l'expérience qui reçoivent la pardon qui reçoivent la visite de ces femmes euh première chose qu'on voit à l'issue 00:54:53 de la visite on compare on fait av passé des des des questionnaires à à tous les jeunes qu' parle leur réponse selon qui faisait partie des 300 qui ont rencontré les femmes qui ont été exposé au rôle model ou des 300 qui sont dans le groupe 00:55:06 de contrôle on voit que leur jugement sur un certain nombre de stéréotypes sont altérés les jugements sur est-ce que vous pensez que les femmes ont les mêmes aptitudes que les hommes en math euh les femmes n'aiment pas les sciences et cetera il y 00:55:18 a toute une toute une liste de de jugements de cette nature euh l'intervention redresse les jugement c'est les filles comme les garçons d'ailleurs disent moins souvent les femmes ont pas les mêmes aptitudes en math ou les femmes sont pas fait pour 00:55:30 les sciences et cetera on corrige ça ce qui est vraiment intéressant c'est pas juste de le corriger on est content c'est que ça ait des conséquences alors ça n'a pas tellement de conséquence ça en a même pas du tout sur le choix des 00:55:44 filles d'aller en première ES donc à l'époque il y avait encore la première a donc la la la première à à à forte dose scientifique avec des matths des physi de la physique et cetera il y a pas d' fait ici pour les les les jeunes filles 00:55:57 qui sont en terminal on a un effet qui est net hein c'est-à-dire que les jeunes filles qui ont été exposé au rôle modè vont s'inscrire davantage dans les formations universitaires de mathématiques de physique d'informatique 00:56:09 c'est-à-dire les formations les plus masculines dans lesquelles les filles ont le moins tendance à aller on va voir un effet sur les filles qui vont qui vont dans ces dans ces dans ces dans ces domaines alors évidemment le dans le 00:56:22 groupe de contrôle c'est 17 % ça passe à 20 % dans le groupe traité on n'a pas rejoint comme dans certains cas que je vous ai présenté précédemment on n'a pas fait disparaître l'écart qui existe 00:56:35 entre les différentes catégories de de de jeunes puisque le taux d'inscription des garçons par définition puisque ce sont les filières les plus masculines il les très élevés donc évidemment on s'est mis dans le cas le plus le plus difficile à à corriger hein mais mais 00:56:48 mais évidemment on n' pas rattrapé le 38 % mais on voit quand même c'est intéressant parce que après tout euh c'est une intervention extrêmement légère extrêmement peu coûteuse 1 heure dans l'année avec une femme scientifique 00:56:59 ça suffit quand même à altérer même si c'est faiblement ça suffit à altérer les choix donc on sent bien ici que ces stéréotypes qui sont très profondément ancrés dans le jugement des garçons comme défilles et qui ont des 00:57:11 conséquences sur leur orientation ces stéréotypes ben il y a pas de fatalité on on on on on a des indices sur les manière dont on pourrait les faire évoluer et donc peut-être qu'en le faisant plus plutôt plus souvent plus 00:57:23 systématiquement et et et et même en dehors de la classe par toutes sortes de moyens qu'on peut imaginer on arriverait à faire changer ces ces postures fortement
    4. l'étude de de de Guillon et Willer euh elle montre que les élèves 00:49:21 d'origine défavorisé ont une connaissance moins complète des formations de la diversité hein des formations à la fois au lycée et dans le supérieur que les élèves d'origine 00:49:32 favorisé et il y a aussi une littérature qui est partiellement sociologique qui décrit l'influence on revient un peu aux idées initiales de Bourdieu l'influence de ce qui est observver dans l'environnement immédiat sur ces 00:49:45 connaissances ce que je connais ce que je sais qui existe ce que je sais à quoi ça mène c'est ce que les gens autour de moi ont fait mais des filières des des potentiels euh dont personne autour de 00:49:59 moi ne peut me donner l'exemple et ben d'une certaine manière ça n'existe pas ça n'existe pas pour moi et ça c'est susceptible de créer de forts gradients social
    5. puis il y a autre chose c'est que les rendements salariux sont très hétérogènes selon selon les selon les 00:48:06 filières d'enseignement donc ça j'utilise un papier de de de collègues suédois qui ont fait un travail très très très très précis parce qu'en fait estimer les rendements salariaux de filière d'enseignement c'est c'est assez 00:48:18 compliqué ils ont fait un travail très très élégant et vous voyez ici il y a il y a il y a des différences très fortes de de rendement salariux ce qui paye très bien c'est la médecine le droit le business qui paye pas pas pas terrible 00:48:30 c'est les sciences sociales ou ou être enseignant ou faire des études de sciences
    6. ces jeunes qui ont quand même compris que plus qu'ils ne le croyaient c'est intéressant financièrement de poursuivre ses études plus longtemps est-ce qu'ils 00:46:27 ont poursuivi leurs études plus longtemps la réponse est oui dans les proportions qui sont pas si négligeables que ça 20 020 années d'études ça veut dire que un enfant sur 5 a fait une année d'études supplémentaire euh donc 00:46:38 c'est pas euh ça peut vous sembler pas énorme à à l'échelle des des des niveaux d'études des gens à la République Dominicaine c'est pas du tout négligeable
    7. sur les garçons vous l'avez vu il y a une différence très 00:41:25 forte bien ce que vous avez à gauche là en verre un peu plus foncé ce ce sont les enfants donc on on parle des 10 meilleurs enfant de chaque établissement c'est la proportion qui va dans en 00:41:38 général les technologique donc c'est 67 % chez les garçons immigrés d'accord dans le groupe où vous avez mis en œuvre le programme iop cette proportion passe à 76,5 % donc c'est une c'est une 00:41:49 augmentation de 10 points de pourcentage euh qui est c'est c'est vraiment très important et c'est extrêmement net et en fait qu'est-ce qui se passe vous voyez à droite on a mis pour mémoire les enfants nés en Italie euh et bien ils rattrapent complètement 00:42:04 euh le le le le delta hein l'écart entre les deux catégories d'enfants se se résorbe totalement sous l'effet de cette intervention hein et on va mesurer d'autres choses ils ont des aspirations plus élevées donc ils sont plus plus 00:42:17 plus nombreux ça c'est ce qu'on voit sur le graphique à droite à s'ins généraux euh ils vont moins redoubler une classe et aussi il y a un effet de motivation ils obtiennent des des des des notes plus élevées au testes de lecture et de 00:42:28 et de et de mathématique plus tard
    8. à niveau scolaire donné ils vont moins souvent demander cette cette orientation que les autres demandent eux très souvent et il 00:39:21 pourrait la demander et il pourrait même très certainement y réussi
    9. il se passe la même chose pour les élèves d'origine modeste si vous y dites aux élèves d'origine modeste mais pourquoi tu me dis que tu es dans le 55 tu es dans le 83 et bien il vont si vous leur dites ça 00:37:27 simplement en leur disant ça vous allez corriger leurs choix ils vont comprendre que ils sont meilleurs qu'ils ne croyaient et donc donc corriger ces billets de perception ça a des effets vous voyez on réduit 70 % l'écart entre les élèves d'origine modeste et les 00:37:39 autres on a des effets qui sont extrêmement spectaculaire dans C dans cet article
    10. il se passe quelque chose de très spectaculaire c'est que cette intervention dans dans le groupe de traitement ceux à qui on a proposé simplement ce petit graphique par rapport aux autres qu'est-ce qui se 00:36:49 passe et bien les demandes et les admissions aux formations les plus prestigieuses sont euh l'écart qu' y avait entre les filles et les garçons est corrigé et réduit de 80 % il est presque entièrement il a presque 00:37:02 entièrement disparu donc quand vous dites au fille mais non vous êtes meilleur que vous le croyez elle vous croit elles en tiennent compte et elle demande davantage elle demande comme les garçons 00:37:14 des formations plus prestigieuses
    11. les filles 00:33:44 d'une part et les élèves d'origine modeste d'autre part sous-estiment leur niveau scolaire relatif
    12. les enfants de famille défavorisés à 00:32:26 niveau scolaire comparable euh donne une liste de de de préférences qui est également moins ambitieuse
    13. ce que vous voyez 00:30:19 d'extrêmement frappant c'est que on est dans les 4 % les plus forts du pays et bien les familles rich les enfants de famille riches demandent beaucoup plus des formations sélectives et très peu 00:30:32 les formations pas du tout sélectives
    14. on va trouver des billets de genre donc 00:27:33 ici vous avez la probabilité de succès estimé pour soi dans les enseignements de spécialité au au lycée par par les filles et les garçons
    15. deux élèves dont la famille a demandé GT qui ont les mêmes qui vont avoir les mêmes notes au brevet le conseil de classe va avoir tendance à accorder un 00:26:43 tout petit peu plus souvent de passer en GT s'il s'agit d'une famille très favorisée que une famille plus défavorisée
    16. à niveau scolaire de nez rappelez-vous on raisonne à niveau scolaire de nez ici que les familles les plus défavorisées
    17. la proportion d'élèv qui va en seconde générale et technologique est plus élevé lorsqu'il est isussu des milieux favorisés que lorsqu'il est issu d'un 00:24:39 milieu plus défavorisé
    18. jeis vous parler des la question de l'orientation comme l'a annoncé Esther à l'instant elle elle a dit beaucoup de choses sur sur idée donc 00:04:22 innovation données expérimentation en éducation c'est un programme qui est financé par l'Agence nationale pour la recherche et notre objectif c'est de faire que il a plus d'expérimentation de politique éducative en France et puis de 00:04:33 travailler avec le ministère de l'Éducation nationale pour qu'il y ait plus de données qui soit plus facilement accessible à plus de chercheurs en France éventuellement à l'étranger d'ailleurs aussi et tout ça dans le but 00:04:46 que on comprenne mieux notre système et qu'on comprenne mieux les politiques qui permettraient d'améliorer notre système et qu'on connaisse leur efficacité et leur leurs coût leurs 00:05:00 bénéfices et de manière à ce que le politique puisse choisir de façon informée ces ces politiques
    19. donc si je résume ce que j'ai dit
    20. tout ne repose pas sur le choix des familles 01:02:52 l'institution a elle-même euh euh un travail à faire par exemple en faisant de la discrimination positive
    21. 4è domaine les 00:53:02 goûts euh ici vous avez je vous ai parlé je vousi présenté les les les enseignements de spécialité en fonction de est-ce que les filles et les garçons pensaient pouvoir réussir ou pas évidemment les les les les enseignements 00:53:15 spécialité qui choisissent reflètent très forcément très fortement est-ce que il pensent il choisir ou pas et sans doute probablement ça reflète leur goût à un instant donné vous voyez les filles prennent presque pas 00:53:27 mathématique informatique ou mathématique sciences de l'ingénieur ou mathématique physique elles prennent énormément humanité ses humanité littérature et cetera pas de pas de pas de grande surprise
    22. l'École d'économie de Paris on est en train de 00:50:23 faire une expérimentation à partir d'une plateforme qui est déployée par l'onicep dans le cadre de ce qu'on appelle la plateforme à venir c'est un dispositif qui s'appelle mon projet sup
    23. les jeunes de catégorie défavorisé ont tendance à 00:43:32 sous-estimer l'intérêt euh souvent pour les économistes l'intérêt est d'abord mesuré par l'intérêt salarial ça peut être aussi l'intérêt en terme de d'accès rapide à l'emploi de poursuivre les 00:43:43 études
    24. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:22:44][^2^][2] : Cette vidéo présente les approches expérimentales en éducation, en mettant l'accent sur l'importance de l'expérimentation pour améliorer l'éducation. Elle souligne le rôle des enseignants, des chercheurs et des données dans l'évaluation des projets éducatifs et aborde la question de l'orientation scolaire et son impact sur la mobilité sociale.

      Points forts : + [00:00:23][^3^][3] Introduction à l'approche expérimentale * Présentation du cycle de conférences sur l'approche expérimentale en éducation * Collaboration entre le Collège de France et le laboratoire ID de l'École d'économie de Paris * Objectif d'améliorer l'éducation par la recherche et l'action directe + [00:01:30][^4^][4] Le rôle de l'initiative ID * Promotion de la recherche expérimentale en éducation * Facilitation de l'accès aux données éducatives pour les chercheurs * Soutien aux projets éducatifs par l'évaluation et la collaboration + [00:04:01][^5^][5] L'importance de l'orientation scolaire * Impact de l'orientation sur la mobilité sociale et les inégalités * Analyse des choix d'orientation et de leur influence sur les parcours des élèves * Discussion sur les disparités sociales et de genre dans l'éducation + [00:14:01][^6^][6] Facteurs influençant les décisions d'orientation * Niveau scolaire, probabilité de réussite, débouchés et coûts des études * Importance des goûts personnels et des attentes salariales * Différences d'appréciation selon l'origine sociale et le genre Résumé de la vidéo [00:22:46][^1^][1] - [00:43:49][^2^][2]: La vidéo aborde les approches expérimentales en éducation, en se concentrant sur l'orientation scolaire en France. Elle examine les données des fiches navettes de fin de 3e pour analyser les choix d'orientation des familles et les réponses des conseils de classe. Les résultats au Diplôme National du Brevet (DNB) influencent fortement l'accès à la seconde générale et technologique, avec des disparités selon l'origine sociale. La vidéo explore également la perception des élèves sur leur propre niveau scolaire et les choix d'orientation, soulignant l'impact des biais sociaux et de genre sur ces perceptions.

      Points saillants: + [00:22:46][^3^][3] Analyse des fiches navettes * Étude des vœux d'orientation des familles et réponses des conseils de classe * Impact des résultats au DNB sur l'accès à la seconde générale et technologique * Disparités observées en fonction de l'origine sociale des élèves + [00:27:02][^4^][4] Perception de soi et choix d'orientation * Les élèves sous-estiment souvent leur niveau scolaire, surtout ceux issus de milieux défavorisés * Les biais sociaux et de genre affectent la perception des chances de réussite * Importance de corriger ces perceptions pour une orientation plus ambitieuse + [00:32:34][^5^][5] Interventions pour corriger les perceptions * Présentation d'études de cas où des interventions ont amélioré l'orientation des élèves * Effets positifs des programmes ciblés sur les aspirations et les choix d'orientation * Réduction significative des écarts sociaux et de genre grâce à ces interventions + [00:37:46][^6^][6] Connaissance des formations et rendement * Sous-estimation de l'intérêt des formations par les jeunes, en particulier les salaires potentiels * Différences dans les choix d'études supérieures selon l'origine sociale et nationale * Programmes visant à informer et motiver les élèves pour des choix plus éclairés et ambitieux Résumé de la vidéo [00:43:51]¹[1] - [01:03:26]²[2]:

      La vidéo aborde les approches expérimentales en éducation, en se concentrant sur l'impact de l'information sur les décisions d'orientation des élèves. Elle examine une étude en République Dominicaine qui a révélé que fournir des informations correctes sur les avantages financiers de l'éducation peut influencer positivement les choix éducatifs des élèves.

      Points forts: + [00:43:51]³[3] Perception des bénéfices de l'éducation * Les élèves sous-estiment souvent les avantages financiers de l'éducation * Une étude montre que corriger ces perceptions peut changer leurs décisions + [00:47:01]⁴[4] Hétérogénéité des rendements selon les filières * Les rendements varient grandement entre les différentes filières d'enseignement * Médecine, droit et business offrent de meilleurs retours financiers + [00:50:01]⁵[5] Influence de l'environnement social sur l'orientation * Les élèves défavorisés ont moins de connaissances sur les options éducatives * L'exposition à de nouveaux modèles peut élargir les perspectives des élèves + [00:53:02]⁶[6] Impact des stéréotypes de genre sur les choix éducatifs * Les interventions ciblées peuvent modifier les perceptions et encourager des choix plus diversifiés * Une heure de discussion avec une femme scientifique a modifié les choix d'orientation des filles + [00:57:02]⁷[7] Le coût des études comme barrière à l'éducation * Les aides financières existent mais ne sont pas toujours bien comprises ou utilisées * Informer les élèves sur ces aides peut augmenter significativement leur participation dans l'enseignement supérieur

      Source : conversation avec Bing, 14/03/2024 (1) undefined. https://www.education.gouv.fr/education-la-sexualite-en-milieu-scolaire-341103. (2) undefined. https://soseducation.org/docs/notes-etudes-entretiens-tribunes/education-a-la-sexualite-danger-ou-prevention-final.pdf. (3) undefined. https://www.planning-familial.org/sites/default/files/2023-11/LIVRE_BLANC_WEB.pdf. (4) undefined. https://www.

    25. notre mobilité sociale mesurée en revenu revenu rendre revenu rendre revenu en France et à peu près aussi catastrophique qu'aux États-Unis
    1. le redoublement a servi de moyen 00:47:44 de une sorte de moyen de continuer l'orientation d'une partie des élèves dès la fin de la 5e ou de la 4e vers ce qu'on appelait à l'époque les classes préprofessionnelles de niveau les CPPN
    1. Webinaire Parcoursup 2023 de la FCPE

      https://vimeo.com/830209604

      Voici le replay du webinaire Parcoursup organisé mardi 23 mai 2023 par la FCPE pour les familles et les élèves concernés par la procédure cette année. Merci à Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, d’avoir répondu aux questions des 650 parents ayant participé.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:23:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un webinaire organisé par l'Appel National, où l'inspecteur général de l'éducation, M. Teillard, discute de la réforme de l'accès à l'enseignement supérieur et de la plateforme Parcoursup. Il fournit des conseils pratiques sur la recherche et la formulation des vœux, ainsi que des informations sur l'accompagnement des candidats en situation de handicap.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction du webinaire * Excuses pour les problèmes techniques * Présentation de l'Appel National + [00:01:08][^4^][4] Objectifs du webinaire * Aider les parents dans la démarche Parcoursup * Focus sur les candidats en situation de handicap + [00:02:00][^5^][5] Intervention de M. Tyard * Chef de projet de la réforme de l'accès à l'enseignement supérieur * Conseils sur la candidature Parcoursup + [00:07:08][^6^][6] Fonctionnement de Parcoursup * Présentation de la plateforme et des formations disponibles * Importance de l'accompagnement des candidats + [00:17:54][^7^][7] Conseils pour utiliser Parcoursup * Comment trouver et comparer les formations * Détails sur les fiches de formation + [00:20:50][^8^][8] Accompagnement des candidats en situation de handicap * Processus d'admission et aménagements possibles * Confidentialité des informations sur le handicap Résumé de la vidéo [00:23:02][^1^][1] - [00:45:17][^2^][2]:

      La vidéo aborde le processus d'admission post-bac en France, en mettant l'accent sur les candidats en situation de handicap et la possibilité de prendre une année de césure. Elle explique comment ces candidats peuvent demander un accompagnement et s'inscrire dans l'établissement le plus adapté à leurs besoins.

      Points forts: + [00:23:02][^3^][3] Accompagnement pour handicap * Accès à l'éducation adapté * Inscription via recteur + [00:24:00][^4^][4] Année de césure * Suspension des cours * Réalisation de projets + [00:32:52][^5^][5] Procédure Parcoursup * Inscription et choix de formations * Diversification des vœux + [00:36:00][^6^][6] Conseils aux parents * Soutien dans la procédure * Suivi des échéances + [00:39:25][^7^][7] Formulation des vœux * Jusqu'à 10 vœux * Vœux multiples possibles + [00:43:49][^8^][8] Classes préparatoires * Choix de l'établissement * Options avec/sans internat Résumé de la vidéo [00:45:20][^1^][1] - [01:07:21][^2^][2]: La vidéo aborde la procédure de candidature pour les formations en France, en mettant l'accent sur les vœux supplémentaires pour l'apprentissage, l'absence de secteur géographique pour les formations sélectives, et la priorité donnée aux candidats locaux pour les formations non sélectives à l'université.

      Points forts: + [00:45:20][^3^][3] Vœux en apprentissage * Réservoir de vœux supplémentaire * Pas de date limite pour formuler des vœux + [00:47:01][^4^][4] Secteur géographique * Pas de secteur pour formations sélectives * Priorité locale pour universités non sélectives + [00:50:59][^5^][5] Date limite pour les vœux * Jeudi 14 mars 2024, 23h59 heure de Paris + [00:51:02][^6^][6] Contenu du dossier Parcoursup * Finalisation des vœux et pièces complémentaires + [00:57:15][^7^][7] Frais de dossier * Certains établissements peuvent demander des frais + [00:58:50][^8^][8] Fiche Avenir * Informations scolaires et appréciations pour les candidatures Résumé de la vidéo [01:07:24][^1^][1] - [01:22:20][^2^][2]:

      Cette vidéo explique le processus d'inscription et de sélection pour les étudiants français utilisant la plateforme Parcoursup. Elle aborde les aspects clés tels que l'accès aux appréciations des enseignants, le soutien pour les bacheliers professionnels, la construction du dossier Parcoursup, et les délais importants à respecter.

      Points forts: + [01:07:24][^3^][3] Accès aux appréciations * Non disponible initialement pour éviter la pression sur les enseignants + [01:08:13][^4^][4] Soutien pour bacheliers professionnels * Dispositif d'accompagnement pour BTS ou BTS agricole + [01:08:44][^5^][5] Contenu du dossier Parcoursup * Lettre de motivation, pièces complémentaires, activités et centres d'intérêt + [01:10:33][^6^][6] Dates limites importantes * Confirmation des vœux avant le 3 avril, 23h59 heure de Paris + [01:11:07][^7^][7] Conseils pour les candidats * Diversifier les vœux, ne pas s'autocensurer, être ambitieux + [01:13:10][^8^][8] Phase d'admission * Anticiper le choix des formations postbac

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:32:33][^2^][2]:

      Cette vidéo est destinée aux parents pour les aider à guider leur enfant dans le choix d'une formation post-bac. Elle aborde l'importance de choisir des filières et diplômes reconnus, et présente des experts pour fournir des conseils éclairés.

      Points forts: + [00:07:12][^3^][3] Introduction au webinaire * Accueil des parents * Objectif d'orientation + [00:10:01][^4^][4] Croissance de l'offre supérieure * Variété des formations * Importance du choix éclairé + [00:14:00][^5^][5] Autonomie des jeunes * Conseils pour les parents * Importance de l'orientation + [00:17:01][^6^][6] Panorama de l'enseignement supérieur * Évolution récente * Importance des diplômes certifiés + [00:26:02][^7^][7] Écoles sous et hors contrat * Différences et implications * Importance de la certification + [00:30:07][^8^][8] Reconnaissance des diplômes * Critères de qualité * Impact sur la poursuite des études Résumé de la vidéo 00:32:35 - 00:58:48 : La vidéo aborde l'importance d'une formation de base solide pour s'adapter aux métiers futurs, l'évaluation des diplômes, la distinction entre enseignement académique et professionnalisant, et les critères pour reconnaître les diplômes certifiés.

      Points forts : + [00:32:35][^1^][1] Formation de base solide * Adaptabilité aux métiers futurs + [00:33:02][^2^][2] Évaluation des diplômes * Importance du socle de connaissances + [00:34:08][^3^][3] Académique vs Professionnalisant * Recherche avance l'enseignement + [00:37:00][^4^][4] Reconnaissance des diplômes * Labels officiels sur Parcoursup + [00:41:02][^5^][5] Évaluation par le ministère * Garantie de qualité de l'enseignement + [00:49:32][^6^][6] Système éducatif et accès * Évolution et harmonisation européenne Résumé de la vidéo [00:58:50][^1^][1] - [01:09:22][^2^][2]: La vidéo aborde l'orientation post-bac et les options de formation pour les étudiants, en mettant l'accent sur les BTS comme point de départ solide pour des études ultérieures, y compris les écoles d'ingénieurs et de commerce.

      Points forts: + [00:58:50][^3^][3] Les BTS comme fondation * Professionnalisant et adapté pour ceux qui ne visent pas des études longues + [00:59:18][^4^][4] Passerelles vers l'enseignement supérieur * BTS permettent l'accès à des licences pro et des écoles spécialisées + [01:00:14][^5^][5] Diversité des parcours * Les BTS offrent une mixité et préparent bien aux études supérieures + [01:01:00][^6^][6] Choix entre BTS et autres formations * Les BTS sont préférables pour leur structure et reconnaissance + [01:05:31][^7^][7] Importance des grades universitaires * Grades licence, master et doctorat garantissent un niveau d'éducation élevé + [01:07:12][^8^][8] Reconnaissance et qualité des formations * Il est crucial de vérifier la reconnaissance et le contenu des programmes

    1. Résumé de la vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:23:30][^2^][2] : La vidéo présente les différentes voies de formation après la classe de 3ème en France, y compris les voies professionnelle, générale et technologique. Elle explique le processus d'orientation, les options de diplômes, et les perspectives d'insertion professionnelle ou de poursuite d'études.

      Points forts : + [00:02:10][^3^][3] Choix après la 3ème * Deux grandes options : voies professionnelle, générale et technologique + [00:05:54][^4^][4] Voie professionnelle * Formations concrètes, insertion professionnelle ou études courtes + [00:10:20][^5^][5] Réformes récentes * Gratification des stages, passerelles entre les voies + [00:15:00][^6^][6] Enseignement professionnel * Pratique et théorique, préparation à l'insertion professionnelle + [00:19:02][^7^][7] Poursuite d'études * Voies technologique et générale visent la poursuite d'études + [00:22:30][^8^][8] Choix de la voie technologique * Après la seconde générale, pour des études plus spécialisées Résumé de la vidéo [00:23:32][^1^][1] - [00:47:17][^2^][2]:

      La vidéo présente les différentes voies de formation après la classe de 3ème en France, en mettant l'accent sur les options générales et technologiques disponibles pour les élèves. Elle explique le processus de choix des spécialités, l'importance des enseignements de spécialité dans le baccalauréat, et fournit des conseils pour construire un projet d'orientation.

      Points forts: + [00:23:32][^3^][3] Voies de formation * Présentation des options après la 3ème + [00:25:04][^4^][4] Enseignements technologiques * Importance des enseignements technologiques + [00:27:04][^5^][5] Contrôle continu et examens * Explication du contrôle continu et des épreuves terminales + [00:30:07][^6^][6] Scolarité en lycée général * Détails sur la scolarité en lycée général + [00:35:02][^7^][7] Choix de parcours en seconde * Processus de choix des spécialités en seconde + [00:37:00][^8^][8] Conseils pour le projet d'orientation * Utilisation de Parcoursup et d'autres outils pour l'orientation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:08][^1^][1] - [00:17:27][^2^][2] : La vidéo présente les différentes voies de formation après la classe de 3ème, en mettant l'accent sur le choix des spécialités en seconde et en première, ainsi que sur l'importance de connaître ses compétences et ses intérêts pour construire un projet d'orientation.

      Points forts : + [00:00:08][^3^][3] Choix des spécialités * Importance de la connaissance de soi * Réflexion sur les compétences et les matières préférées + [00:01:15][^4^][4] Contenu des spécialités * Trois spécialités en première, deux en terminale * Heures allouées et résumé des programmes + [00:01:41][^5^][5] Histoire, géographie, géopolitique * Apporte culture générale * Utile pour plusieurs carrières + [00:02:49][^6^][6] Humanités, littérature, philosophie * Enseignée par deux professeurs * Étude croisée des axes en littérature et philosophie + [00:04:20][^7^][7] Langues, littératures et cultures étrangères * Nécessite un bon niveau de langue * Cours dispensés dans la langue cible + [00:07:33][^8^][8] Mathématiques et sciences * Indispensables pour certaines études * Développement du goût et de la maîtrise des concepts Résumé de la vidéo [00:10:00][^1^][1] - [00:17:27][^2^][2] : La vidéo aborde les différentes voies de formation après la classe de 3ème, en mettant l'accent sur le choix des spécialités en seconde et en première, ainsi que sur l'importance de connaître ses compétences et ses intérêts pour construire un projet d'orientation.

      Points forts : + [00:10:00][^3^][3] Choix des spécialités * Importance de la connaissance de soi * Réflexion sur les compétences et les matières préférées + [00:11:15][^4^][4] Contenu des spécialités * Trois spécialités en première, deux en terminale * Heures allouées et résumé des programmes + [00:11:41][^5^][5] Histoire, géographie, géopolitique * Apporte culture générale * Utile pour plusieurs carrières + [00:12:49][^6^][6] Humanités, littérature, philosophie * Enseignée par deux professeurs * Étude croisée des axes en littérature et philosophie + [00:14:20][^7^][7] Langues, littératures et cultures étrangères * Nécessite un bon niveau de langue * Cours dispensés dans la langue cible + [00:17:33][^8^][8] Mathématiques et sciences * Indispensables pour certaines études * Développement du goût et de la maîtrise des concepts

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:20:29][^2^][2]:

      La vidéo présente une nouvelle approche expérimentale pour les conseils de classe dans un collège, où les élèves analysent et présentent leur bulletin scolaire à leurs parents en présence d'un enseignant. L'objectif est d'encourager les élèves à réfléchir sur leurs performances et à s'impliquer davantage dans leur parcours éducatif.

      Points saillants: + [00:00:13][^3^][3] Introduction de l'expérience * Première tentative au collège * Potentiel de généralisation + [00:01:12][^4^][4] Analyse du bulletin par les élèves * Présentation aux parents * Compréhension des commentaires et notes + [00:03:21][^5^][5] Identification des forces et faiblesses * Auto-évaluation des compétences * Conseils personnalisés des enseignants + [00:09:56][^6^][6] Réflexion sur l'orientation future * Impact des résultats sur les projets d'orientation * Importance de l'auto-évaluation pour le progrès + [00:15:01][^7^][7] Réactions positives des participants * Élèves, parents et enseignants valorisent l'approche * Prise de conscience et responsabilisation des élèves + [00:19:51][^8^][8] Conclusion sur l'expérience * Bulletin comme outil de mesure de progrès * Dialogue renforcé entre élèves, parents et enseignants

    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:47:56][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire destiné aux parents pour les aider à choisir entre les classes préparatoires et les cursus postbac pour l'accès aux grandes écoles. Des experts discutent des caractéristiques des grandes écoles, des critères de sélection, et des avantages des différentes voies éducatives.

      Points forts: + [00:01:34][^3^][3] Définition d'une grande école * Écoles prestigieuses et sélectives * Programmes spécialisés post-bac + [00:02:40][^4^][4] Critères de reconnaissance * Labels et accréditations * Classements et programmes offerts + [00:05:00][^5^][5] Classes préparatoires * Voie classique vers les grandes écoles * Formation généraliste et pluridisciplinaire + [00:26:01][^6^][6] Parcours postbac * Programmes Bachelor accessibles après le bac * Orientation professionnelle et internationale + [00:36:18][^7^][7] Reconnaissance des diplômes * Importance de la reconnaissance par l'État * Poursuite d'études et valeur sur le marché du travail + [00:47:41][^8^][8] Conseils pour réussir * Profil d'élève et préparation aux concours * Équilibre académique et spécialisation

    1. les inégalités face à l'orientation qui sont considérables 00:15:47 bien sûr il y a une vraie un vrai défaut d'informations du côté des parents et puis parfois l'école publique qui hésite à faire confiance en dire maintenant il va pas aller au lycée où elle ne va pas dans le lycée général dans l'orientation il y a un vrai problème problème problème on présuppose des difficultés 00:16:00 qui vont rencontrer pour comme ils viennent d'une famille ou les parents ne parlent pas français on se dit mais là il va pas réussir mais bien sûr que si il peut réussir en hypoganie il faut lui donner sa chance et il y a un vrai problème d'orientation de ce côté là il y a une grande méconnaissance des 00:16:13 possibles ces jeunes ils ne savent pas ce que c'est HEC Sciences Po Lena ça ne fait pas partie de leur imaginaire donc on ne peut pas se projeter dans quelque chose que l'on ne connaît pas alors que chez moi les grandes écoles ça fait partie de la discussion 00:16:24 donc ça c'est une vraie rupture d'égalité
  6. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:04][^1^][1] - [00:25:09][^2^][2] : La vidéo présente un webinaire sur l'orientation post-bac, les labels et accréditations, et comment choisir une école. Elle explique l'importance de reconnaître les établissements et les formations, les différents types de diplômes et grades, et les critères pour évaluer la qualité d'une école.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Introduction du webinaire * Objectifs et structure + [00:02:08][^4^][4] Présentation des intervenants * Experts en éducation + [00:04:08][^5^][5] Labels et accréditations * Signification et impact + [00:07:36][^6^][6] Parcoursup * Fonctionnement et reconnaissance + [00:09:13][^7^][7] Reconnaissance des diplômes * Différents niveaux et leur importance + [00:13:29][^8^][8] Labels spécifiques * Labels internationaux et classements Résumé de la vidéo [00:25:12][^1^][1] - [00:49:04][^2^][2]:

      La vidéo aborde le système éducatif français, en particulier les différences entre les universités et les écoles post-bac, les classes préparatoires économiques et commerciales (CPGE), et l'importance des diplômes reconnus. Elle met en lumière les avantages des CPGE pour intégrer de grandes écoles et la valeur des diplômes accrédités.

      Points forts: + [00:25:12][^3^][3] Système universitaire vs écoles post-bac * Différences de diplômes et grades + [00:26:17][^4^][4] CPGE comme voie d'accès aux grandes écoles * Importance des prépas pour les écoles de management + [00:27:20][^5^][5] Avantages des CPGE * Gratuité et préparation pour un Master 2 + [00:28:26][^6^][6] Sélection en CPGE * Critères d'admission et diversité des profils + [00:30:22][^7^][7] Réussite en CPGE * Taux élevé de réussite et d'admission en grandes écoles + [00:32:24][^8^][8] Vie étudiante en CPGE * Équilibre entre études et vie personnelle

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:24][^2^][2] :

      Cette vidéo présente le partage de pratique de Nathalie Robert et Amel Biram, qui travaillent à la Mission Locale de Nice et à la mission déléguée de lutte contre les discriminations en PACA. Elles expliquent l'approche systémique et participative qu'elles utilisent pour sensibiliser et accompagner les jeunes, les conseillers et les entreprises sur les questions de discrimination. Elles présentent également les outils et les méthodes qu'elles ont développés, comme le photolangage, le quiz, le jeu de cartes et les recrutements inversés. Elles témoignent des effets positifs de ces actions sur l'estime de soi, le pouvoir d'agir et l'insertion professionnelle des jeunes.

      Points clés : + [00:00:03][^3^][3] La mission déléguée de lutte contre les discriminations en PACA * Portée par la Mission Locale de Nice et pilotée par Nathalie Robert * S'appuie sur les travaux du sociologue Olivier Noël * Vise à travailler sur les trois piliers : les intermédiaires du marché du travail, la participation des jeunes et les entreprises + [00:06:01][^4^][4] La charte nationale de lutte contre les discriminations * Signée par l'UNML en mai 2022 * Reprend l'approche systémique et peut être déclinée dans chaque mission locale * A valeur de convention et peut être un outil de coconstruction avec les parties prenantes + [00:07:37][^5^][5] L'atelier participatif de lutte contre les discriminations * Animé par Amel Biram, conseillère et référente sur ces questions * Se déroule en deux temps : une définition collective de la discrimination et ses conséquences, et un photolangage pour libérer la parole des jeunes * A pour objectif de développer le pouvoir d'agir, l'estime de soi et l'offre de service des missions locales + [00:11:08][^6^][6] Les outils et les méthodes développés avec les jeunes * Un quiz sur les questions non discriminatoires * Un jeu de cartes sur les critères de discrimination * Des recrutements inversés où les jeunes se mettent à la place des entreprises et vice versa * Des projets de visite de lieux historiques ou de création de films

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:53:55][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un prototype de plateforme numérique de microattestation qui permet aux personnes de reconnaître et de valoriser leurs compétences génériques acquises hors du milieu scolaire. La conférencière, Sylvie Peltier, explique le fonctionnement, les principes et les avantages de cet outil, ainsi que les défis et les perspectives de son développement.

      Points saillants: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation de la conférencière * Présentation du réseau et des partenaires financiers * Parcours et intérêts de la conférencière + [00:02:12][^4^][4] Définition et caractéristiques de la plateforme numérique de microattestation * Un outil accessible en ligne pour faire valoir les compétences hors du milieu scolaire * Les compétences sont avalisées par des badges numériques contenant des métadonnées * Un outil qui s'inscrit dans une approche de reconnaissance des acquis et des compétences + [00:06:19][^5^][5] Les compétences génériques visées par la plateforme * Une capacité qui fait partie de la personnalité d'une personne et qui est utile dans tous les milieux de vie * Une distinction entre les compétences professionnelles et techniques (hard skills) et les compétences transversales et transférables (soft skills) * Un référentiel de 10 compétences génériques basé sur le socle commun et les compétences du futur + [00:09:12][^6^][6] Le fonctionnement de la plateforme et les étapes à suivre pour obtenir un badge * L'identification et l'autoreconnaissance de ses compétences par la personne * La demande et l'obtention d'une microattestation représentée par un badge * La reconnaissance par les pairs à travers un processus d'endossement * La communication et la valorisation de ses compétences à des employeurs ou à d'autres personnes + [00:13:30][^7^][7] La démonstration de la plateforme et les exemples de badges et de preuves * La présentation de l'interface et des fonctionnalités de la plateforme * La création d'un compte et le choix d'une compétence à reconnaître * L'ajout d'une preuve et la demande d'un badge * La sollicitation et la réception d'un endossement * La consultation et le partage de ses badges + [00:27:01][^8^][8] Les résultats de l'évaluation du prototype et les retours des utilisateurs * Les objectifs et les méthodes de l'évaluation * Les forces et les faiblesses du prototype * Les suggestions d'amélioration et les pistes de développement * Les impacts et les bénéfices de la plateforme pour les personnes + [00:41:05][^9^][9] Les questions et les commentaires des participants * Les interrogations sur le choix des compétences, des preuves et des endosseurs * Les réflexions sur l'intérêt et la valeur des badges numériques * Les échanges sur les enjeux et les défis de la reconnaissance des compétences génériques * Les propositions de collaboration et de diffusion de la plateforme

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par le Centre Hubertine Auclert sur les freins à l'accès des filles aux filières informatiques et numériques du lycée. Il présente les résultats d'une étude menée par l'agence Phare, basée sur des entretiens avec des élèves, des enseignants et des conseillers d'orientation. Il analyse les causes et les conséquences des inégalités de genre dans l'orientation scolaire et professionnelle, et propose des pistes d'action pour favoriser la mixité et l'égalité dans ces domaines.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le Centre Hubertine Auclert et ses missions * Présentation du centre, de ses partenaires et de ses actions * Focus sur l'éducation égalitaire et la lutte contre les violences sexistes * Rappel du cycle de webinaires sur ces thématiques + [00:07:08][^4^][4] Le contexte et les objectifs de l'étude * Les enjeux de l'orientation scolaire et professionnelle pour l'égalité entre les femmes et les hommes * Le cas spécifique de l'informatique et du numérique, une filière très peu mixte et en pleine expansion * La question de recherche : comment se construisent les inégalités de genre dans l'accès aux filières informatiques et numériques ? + [00:13:49][^5^][5] La méthodologie et les résultats de l'étude * La démarche qualitative basée sur des entretiens semi-directifs avec des élèves de première et terminale, des enseignants et des conseillers d'orientation * Les principaux résultats sur les représentations des élèves, les facteurs d'orientation, les parcours scolaires et les projets professionnels * Les différences entre les filles et les garçons, mais aussi la diversité des profils et des trajectoires au sein de chaque groupe + [00:36:06][^6^][6] Les pistes d'action pour favoriser la mixité et l'égalité * Les recommandations issues de l'étude, à destination des acteurs et actrices de l'éducation * Les exemples de bonnes pratiques et d'initiatives existantes, au niveau local, national ou international * Les ressources disponibles pour s'informer, se former et agir sur ces questions

      Résumé de la vidéo [00:38:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2]:

      Cette partie du webinaire présente les résultats d'une étude menée par le centre Hubertine Auclert sur les freins à l'orientation des filles dans les filières informatiques et numériques du lycée. Il s'agit d'analyser les représentations, les stéréotypes et les pratiques des élèves, des enseignants et des familles autour de ces filières, ainsi que les actions possibles pour favoriser la mixité et l'égalité.

      Points forts: + [00:38:00][^3^][3] La méthodologie de l'étude * Basée sur des entretiens et des observations dans six lycées franciliens * Mobilisant des outils qualitatifs et quantitatifs * Croisant les points de vue des élèves, des enseignants et des familles + [00:48:00][^4^][4] Les principaux résultats de l'étude * Une forte ségrégation sexuée dans les filières informatiques et numériques * Des représentations stéréotypées et négatives de l'informatique chez les filles * Des pratiques différenciées du numérique selon le genre * Des influences familiales et scolaires qui renforcent les inégalités + [01:12:00][^5^][5] Les pistes d'action pour promouvoir la mixité et l'égalité * Sensibiliser les élèves, les enseignants et les familles aux enjeux du numérique * Valoriser les parcours et les métiers des femmes dans l'informatique * Développer des projets pédagogiques et des partenariats autour du numérique * Renforcer la formation et l'accompagnement des enseignants

      Résumé de la vidéo [01:15:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite des actions concrètes que les professionnels de l'éducation peuvent mettre en œuvre pour favoriser l'orientation des filles vers les filières informatiques et numériques. Elle présente des exemples de projets, d'outils et de ressources qui visent à sensibiliser les élèves, les familles et les équipes éducatives aux enjeux de l'égalité dans ce domaine.

      Points forts: + [01:15:00][^3^][3] Les actions de sensibilisation auprès des élèves * Organiser des ateliers de découverte de l'informatique et du numérique * Faire intervenir des professionnelles du secteur * Valoriser les parcours et les métiers des femmes dans ce domaine + [01:25:00][^4^][4] Les actions de sensibilisation auprès des familles * Organiser des réunions d'information sur l'orientation et les filières numériques * Diffuser des supports de communication sur les opportunités et les débouchés de ces filières * Impliquer les parents dans les projets des élèves + [01:35:00][^5^][5] Les actions de sensibilisation auprès des équipes éducatives * Former les enseignants et les conseillers d'orientation sur les questions de genre et de numérique * Intégrer la dimension de l'égalité dans les programmes et les pratiques pédagogiques * Créer des espaces de dialogue et d'échange entre les différents acteurs de l'éducation

    1. https://www.youtube.com/watch?v=iDNd5tPdoXk

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:56:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une émission de la FCPE 74 sur le thème du décrochage et de la déscolarisation scolaire. Elle réunit des intervenants qui partagent leurs expériences, leurs analyses et leurs propositions pour prévenir et remédier à ce phénomène.

      Points forts: + [00:00:30][^3^][3] La présentation du sujet et des invités * Le décrochage et la déscolarisation sont définis et différenciés * Les invités sont Catherine Morsi, accompagnatrice d'enfants en situation de handicap, Déborah Hamel, psychologue, et Jessica Densité, vice-présidente de la FCPE 74 + [00:06:00][^4^][4] Les chiffres et les processus du décrochage et de la déscolarisation * Déborah Hamel expose les statistiques, les facteurs et les conséquences du décrochage et de la déscolarisation * Elle distingue quatre profils de décrocheurs : les dépressifs, les déviants cachés, les découragés et les rebelles + [00:19:00][^5^][5] Les témoignages et les solutions pour les élèves en situation de handicap * Catherine Morsi raconte son parcours d'accompagnatrice et les difficultés rencontrées par les élèves en situation de handicap * Elle explique les dispositifs existants pour les aider, comme les PAP, les PAI, les PPS, les ULIS, etc. * Elle insiste sur l'importance de la bienveillance, de la communication et de l'adaptation pédagogique + [00:34:00][^6^][6] Les dispositifs et les acteurs de la prévention et de la remédiation * Jessica Densité présente les structures et les dispositifs qui accueillent et accompagnent les élèves décrocheurs ou déscolarisés, comme les missions locales, les micro-lycées, les écoles de la deuxième chance, etc. * Elle souligne le rôle des parents, des enseignants, des CIO, des psychologues, des associations, etc. dans la prise en charge des élèves * Elle évoque les enjeux de l'orientation, de la formation, de l'insertion et de la citoyenneté + [00:49:00][^7^][7] Les questions et les réponses des internautes * Les intervenants répondent aux questions posées par les internautes sur le chat * Ils abordent des sujets comme le harcèlement, le stress, l'absentéisme, les aménagements d'examen, etc. * Ils donnent des conseils, des ressources et des contacts utiles

    1. https://www.youtube.com/watch?v=uXIQAQqTsCo

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence en ligne organisée par la FCPE sur l'orientation scolaire en fin de troisième et en fin de terminale. Elle réunit des intervenants de différents secteurs de l'éducation nationale, tels que des psychologues, des enseignants, des principaux de collège, qui répondent aux questions des parents et des élèves sur les choix d'orientation, les procédures, les filières, les outils et les ressources disponibles.

      Points forts: + [00:00:28][^3^][3] Présentation de la conférence et des intervenants * Le thème est l'orientation scolaire en fin de troisième et en fin de terminale * Les intervenants sont des professionnels de l'éducation nationale * La conférence est animée par Valérie Comex, de la FCPE + [00:06:32][^4^][4] Le rôle du CIO (Centre d'Information et d'Orientation) * Le CIO est un service public de l'éducation nationale qui accompagne les élèves et les familles sur l'information et le conseil en orientation * Le CIO dispose de psychologues de l'éducation nationale qui interviennent dans les collèges et les lycées, et qui reçoivent sur rendez-vous au CIO * Le CIO propose des outils, des partenariats, des salons, des mini-stages, pour aider les élèves à découvrir les formations et les métiers + [00:21:54][^5^][5] La procédure Parcoursup pour l'orientation post-bac * Parcoursup est la plateforme nationale d'admission dans l'enseignement supérieur * Parcoursup permet aux élèves de terminale de s'inscrire, de formuler des vœux, de compléter leur dossier, de recevoir des propositions d'admission, et de confirmer leurs choix * Parcoursup suit un calendrier précis, avec des dates clés à respecter + [00:36:04][^6^][6] La voie professionnelle au lycée * La voie professionnelle est une filière de formation qui prépare aux métiers et à l'insertion professionnelle, mais qui permet aussi des poursuites d'études * La voie professionnelle propose deux types de diplômes : le CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle) et le bac professionnel * La voie professionnelle offre une pédagogie basée sur la pratique, les stages, les projets, et les partenariats avec les entreprises + [00:49:12][^7^][7] La voie générale et technologique au lycée * La voie générale et technologique est une filière de formation qui prépare à la poursuite d'études supérieures, dans des domaines variés * La voie générale et technologique se compose de trois classes : la seconde, la première et la terminale, avec des enseignements communs, des enseignements de spécialité, et des enseignements optionnels * La voie générale et technologique conduit au baccalauréat général ou technologique, qui est le premier grade universitaire + [01:01:20][^8^][8] Les questions-réponses avec les participants * Les intervenants répondent aux questions posées par les participants, par chat ou par téléphone * Les questions portent sur des sujets variés, tels que les critères d'affectation, les passerelles entre les filières, les débouchés professionnels, les modalités d'évaluation, etc. * Les intervenants apportent des réponses précises, argumentées, et adaptées aux situations des participants

    1. https://www.youtube.com/watch?v=yTdPuBFtbKI

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:13:24][^2^][2]:

      Cette vidéo est une émission en direct organisée par la FCPE Haute-Savoie, qui aborde le thème des études supérieures et de la préparation à l'orientation après le bac. Elle réunit quatre intervenants : Déborah Amel, psychologue, Marie Augendre, enseignante-chercheuse à l'Université de Lyon 2, Arnaud Lathuile, enseignant en classe prépa au lycée Lachenal, et Pascal Blanc, président de la FCPE Haute-Savoie. Ils répondent aux questions des lycéens et des parents sur les différents parcours possibles, les attendus, les modalités de sélection, les difficultés et les opportunités.

      Points forts : + [00:04:47][^3^][3] Les processus psychologiques du choix d'orientation * Déborah Amel explique les émotions, les peurs, les limites et les ressources qui entrent en jeu dans la décision d'orientation * Elle conseille de se connaître, de s'informer, de se projeter et de se faire accompagner + [00:12:02][^4^][4] Le passage du lycée à l'université * Marie Augendre présente les différences de vocabulaire, de rythme, de pédagogie et d'évaluation entre le secondaire et le supérieur * Elle souligne l'importance de l'autonomie, de la curiosité, de la méthodologie et de la motivation pour réussir à l'université + [00:26:19][^5^][5] La classe préparatoire aux grandes écoles * Arnaud Lathuile décrit les spécificités, les exigences, les avantages et les inconvénients de la prépa * Il détaille les critères de sélection, les modalités de candidature, les débouchés et les passerelles possibles + [00:57:26][^6^][6] Les questions d'actualité * Pascal Blanc aborde les sujets de la tenue vestimentaire à l'école, du budget de la région pour les lycées, de la réforme du bac et du contrôle continu * Il donne son point de vue et celui de la FCPE sur ces questions

    1. Résumé vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:22:17][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie d'une série sur la plateforme Parcoursup, qui permet aux lycéens de candidater à des formations post-bac. Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup, présente les fonctionnalités, les étapes et les conseils pour utiliser la plateforme.

  7. Jan 2024
    1. ar les politiques actuelles de l'éducation ne tendent certainement pas à gommer les inégalités de départ les conditions d'enseignement se dégradent dans le 00:15:39 primaire le secondaire et aussi dans le supérieur pour le plus grand bonheur du secteur privé pour la première fois en septembre 2022 on a dépassé la barrière symbolique des 3 millions d'étudiants les établissements qui les accueil 00:15:52 représente désormais 25 % des établissements d'enseignement supérieur une hausse spectaculaire de 10 % par an contre 0,4 % de hausse dans les universités publiques
    2. le système français il est extraordinairement complexe notamment ce 00:14:24 système des filières sélectives et qui ont tendance à être très concentrés du point de vue territorial ce qui fait que beaucoup de familles simpement d'élèves ne sont même pas au courant de l'existence de certaines de ces filières dans les trois plus grandes écoles Polytechnique l'école normal supérieur 00:14:37 et HC on a 25 % des élèves qui ont fait leur lycée à Paris pas leur classe préparatoire leur lycée les bacheliers parisiens c'est 3 % des bacheliers on n'explique pas ça par l'écart de niveau ou à peine bah ça c'est un facteur 00:14:49 important il me semble mais ça ne s'arrête pas à l'école et là encore compliqué de continuer à défendre cette idée de méritocratie car les inégalités de départ ne pèsent pas seulement sur le cursus scolaire
    3. les enfants de origine défavorisé ont moitié moins de chance d'entrer en seconde générale et technologique puisqu'ils sont 42 % à y rentrer que ceux dont 00:10:36 l'origine social est plus favorable ils sont 85 % à rentré les sociologues yel encelem mingi et Laurent Lardeux l'expliquent dans le livre génération désenchanté avoir des parents exerçant une profession libérale intellectuelle 00:10:49 ou scientifique prédispose à faire des études plus longues 70 % d'entre eux étudient ainsi jusqu'à leur 21 ans ce qui n'est pas le cas lorsqu'on est enfant d'agriculteur puisque que seulement 23 % d'entre eux étudient jusqu'à leurs 21 ans ou d'ouvriers non 00:11:02 qualifiés seulement 24 %. cette tendance inégalitaire s'accentue dans l'accès aux filières sélectiv moins d'un jeune sur 10 issu des 70 % des ménages les moins aisés entrent en master à l'opposé ils 00:11:15 sont plus d'un tiers à venir des 10 % les ménages les plus riches l'écart est colossal en une décennie les inégalités à l'école se sont considérablement aggravé en France selon le classement de l'OCDE alors que notre pays était déjà 00:11:29 le plus mauvais élève du fait de la forte corrélation entre origine sociale et résultats scolaires en France plus qu'ailleurs l'origine sociale détermine les résultats scolaires c'est que l'école ne parvient pas à réduire les 00:11:41 inégalités elle a plutôt tance à les amplifier par rapport à d'autres pays et les pays qui ont les meilleures performances moyennes sont aussi souvent des pays qui ont plutôt moins d'inégalité comme les pays du nord de l'Europe une tendance confirmée par le 00:11:54 rapport du knesco sur les inégalités scolaires réalisées en 2016 les auteurs y expliquent que non seulement l'école hérite d'inégalité familial mais qu'elle les amplifie favorisant un effet boule 00:12:06 de neige entre inégalité de résultats d'orientation de diplôme et d'accès à l'emploi après le diplôme à l'arrivée seul 18 % des élèves issus des familles les plus défavorisées ont un diplôme de 00:12:18 l'enseignement supérieur contre 68 % pour les enfants de cadre n'en jetez plus tous les chiffres montrent que les mécanismes de reproduction sociale en France aujourd'hui sont sont extrêmement puissants alors pourquoi de telles 00:12:31 inégalités et bien car l'école ne corrige pas tout le célèbre sociologue Pierre Bourdieu le montrait déjà dès les années 60 les individus sont dotés d'un capital économique social et culturel qui pèse tout au long de leur vie
    4. le milieu social a un fort impact sur 00:09:33 l'orientation à note égale un élève issu de milieu défavorisé a deux fois moins de probabilité d'accéder à une seconde générale ou technologique qu'un élève issu d'un environnement favorisé
  8. Dec 2023
    1. Situation fictive mettant en jeu cette compétence à s’orienterThomas est un élève en classe de 2de. En janvier dernier, il s’est rendu à un salond’orientation dédié à l’enseignement supérieur. En visitant un stand, il a reçuune brochure sur une école de commerce. En lisant, il a l’impression queles conditions d’études sont excellentes. Tout récemment, il a eu l’occasiond’échanger avec une étudiante de cette école. Elle a partagé des expériencesplutôt négatives sur la manière dont ses études se sont déroulées. Thomas se sentun peu perdu face à ces informations contradictoires.Face à cette situation, 12 élèves en classe de terminale technologique ont travaillé en sous-groupespour proposer les recommandations suivantes :• Concevoir qu’il peut y avoir des avantages et des inconvénients dans les conditions d’étudesproposées par une formation (ne pas se décourager face à un retour d’expérience négatif)• Ne pas mettre de côté cette formation sur la base d’un seul retour d’expérience d’une étudiante• Se rendre aux journées portes ouvertes de l’établissement pour rencontrer d’autres étudiantsqui pourront témoigner de leurs conditions d’études et pour échanger avec des professeurs• Demander à l’établissement s’il est possible d’assister à des cours pour se faire son propre avissur les conditions d’études• Ne pas se fier à un seul avis, croiser les informations• Demander conseil auprès de ses professeurs et des psychologues de l’Éducation nationale deson lycée• Se renseigner sur d’autres établissements qui proposent cette formation• Ne pas se précipiter et bien réfléchir avant de prendre une décision
    2. Situation fictive mettant en jeu cette compétence à s’orienterEvan est un élève en 2de générale et technologique. Il est intéressé par deux métiersqui lui semblent très proches : ingénieur informatique et informaticien. Il n’arrivepas à bien faire la différence entre les deux et ignore les formations qu’il pourraitsuivre.Face à cette situation, 35 élèves en 1 re et en terminale technologiques issus de deux lycées onttravaillé en sous-groupes pour proposer les recommandations suivantes :
    3. Les élèves doivent acquérir des repères sur le fonctionnement du système éducatif, lespaliers d’orientation et le vocabulaire utilisé en vue de comprendre et de s’approprier lesprincipaux enjeux et les temporalités dans lesquels ils peuvent construire leur parcours
    4. Face à cette situation, 18 élèves en classe de 1 re professionnelle ont travaillé en sous-groupes pourproposer les recommandations suivantes
    5. Chercher des informations complémentaires pour ne pas faire un choix seulement sur la basede ce que son professeur, ses parents et ses amis lui ont dit (faire un travail d’information pourchoisir en connaissance de cause)
    6. Situation fictive mettant en jeu cette compétence à s’orienterTom est un élève en terminale bac pro MELEC (métiers de l’électricité etdes environnements connectés). Il se pose des questions sur ce qu’il va faireaprès le bac. Son professeur principal l’encourage à poursuivre ses études en BTSélectrotechnique. Tom en parle à ses parents, qui ne comprennent pas pourquoi ilne va pas chercher un travail directement après le bac. Ses amislui disent aussi que l’objectif quand on s’oriente en bac pro, c’est d’aller travaillerrapidement après l’obtention du bac. Tom doute un peu par rapport aux différentsavis qu’il a reçus.Face à cette situation, 27 élèves en classe de terminale générale ont travaillé en sous-groupes pourproposer les recommandations suivantes :
    7. Témoignage de Julien, élève en 2de générale et technologique« Je voudrais avoir le bac et après peut-être aller à l’université et être ingénieur,fabriquer des médicaments dans un laboratoire. Je voulais être avocat avant, maisle problème, c’est la surdité, ça n’est pas facile. Oui, j’ai réfléchi, la difficulté, c’estde parler. Il n’y a pas très longtemps, j’ai trouvé une orthophoniste pour travaillerl’éducation de la parole et de la voix, pour mieux parler, je travaille. »Lien vers la ressource numérique :https://oniseptv.onisep.fr/onv/vivre-sa-scolarite-avec-son-handicap-le-point-de-vue-de-julien
    8. Témoignage de Laure, élève de terminale spécialité ISN (informatique et sciences dunumérique), à propos de son parcours présent et à venir« Pour ma terminale, j’ai choisi informatique et sciences du numérique, donc ISN.C’est une spécialité en rapport avec tout ce qui est numérique et tout ce qu’onpeut y faire. J’ai choisi ISN parce qu’en fait, l’informatique, ça me passionne depuistoujours et puis je voulais apprendre à programmer, c’est ce qu’on a fait. J’aitoujours voulu me lancer, mais je n’ai jamais osé toute seule parce que c’estvraiment quelque chose que je trouvais compliqué. Je n’ai pas vraiment encored’idée de métier, mais je pense qu’après mon DUT, je vais faire une licence etje vais continuer dans la voie de l’informatique et sûrement programmer. C’est çaqui m’intéresse, faire ce que j’aime, donc programmer. »
    9. Témoignage de Marc, étudiant en L1 droit à l’université, à propos de sa transition lycée-université« La transition du lycée à l’université a été assez délicate au début parce que,déjà, socialement, quand on est au lycée, on connaît la majorité des élèves, onest une classe de 20, on est en proximité, on peut toujours compter les uns sur lesautres. Quand on arrive à l’université, on est 400, on connaît une seule personnegénéralement, c’est difficile de créer des liens au début, donc on peut moinss’entraider. Après, ça vient avec le temps, maintenant, c’est bon. Mais je crois quele plus dur, en fait, c’est le travail qu’on a à fournir, on ne sait pas du tout si c’estassez ou pas assez, parce qu’au lycée, on a des notes toutes les semaines à peuprès. À la fac, la première note n’arrive que maintenant, en janvier. En attendant,on ne sait pas si on travaille assez. »
    10. Témoignage de Laure, en 1re bac pro conduite et gestion de l’entreprise hippique,à propos de ses recherches d’entreprise pour réaliser son apprentissage« J’ai commencé fin août dans une entreprise, j’y suis restée jusqu’à fin février. »Sa responsable pédagogique : « Dans sa première entreprise, en fait, elleconnaissait déjà son maître d’apprentissage parce qu’elle était cavalière chezlui [...]. Bam, re-rupture fin juin [...]. Donc, à nouveau, on est là pour lui dire :“Allez, on y va, on est là pour t’aider, on ne te lâche pas, on continue [...].”On refait son CV, sa lettre de motivation, et on recherche une entrepriseensemble. » Laure : « Pour retrouver une entreprise, j’ai dû appeler beaucoupd’écuries, une centaine à peu près et, finalement, j’ai trouvé. »
    11. Témoignage de Pierre, élève en 2de générale et technologique« Le métier que j’aimerais faire plus tard, ce serait cuisinier et, après, dansle domaine de la salle, ce serait maître d’hôtel, ou un truc comme ça. J’avaisdemandé une 2de spécifique hôtellerie- restauration. Pour moi, l’entretien s’étaitbien passé, puis, le soir même, ils affichaient les candidats qui pouvaient êtrereçus : je suis allé voir et j’ai vu que mon nom n’y était pas, donc je suis passéà autre chose. Là, je me dirige vers la voie générale. Ça ne veut pas dire que je laissetomber, ça veut dire que je vais regarder un peu plus largement dans les métiers,mais l’hôtellerie, la restauration, ça reste pour l’instant mes premiers choix. Dansle métier de maître d’hôtel, j’ai vu que l’anglais, ça allait servir énormément, doncc’est une chose sur laquelle je vais essayer de bosser un peu, même beaucoup. »
    12. Témoignage d’Alicia, élève en terminale bac pro procédés de la chimie, de l’eau et despapiers-cartons, à propos de son intégration en bac pro après un bac général« Je ne regrette pas du tout, parce que ça me fait un bagage en plus, ça me permetde changer de voie facilement. » L’un de ses professeurs ajoute : « On ne repartjamais de zéro, parce qu’on a acquis des compétences dans son parcours antérieur,quel qu’il soit. C’est aussi à nous, professeurs, de montrer aux jeunes que cescompétences-là sont tout à fait intéressantes pour pouvoir préparer son métier. »
    13. Témoignage de Maxence, lycéen en terminale STI2D (sciences et technologies del’industrie et du développement durable), à propos du Grand Oral« C’est dur de tenir 10 minutes quand on parle, en général. Moi, par exemple,je prends plutôt 20 à 25 minutes, alors il va falloir condenser un petit peu. Il fautque je sois assez clair et, en même temps, il ne faut pas que je parle trop vite,donc c’est un compromis à trouver. »
    14. Témoignage de Yohann, lycéen en 1re ST2S (sciences et technologies de la santé etdu social), à propos de son rêve de devenir éducateur spécialisé malgré son handicap« Ce qui compte pour moi, en dehors de ma vie professionnelle, c’est d’être àl’écoute des autres. Ça rentre dans le métier, mais c’est aussi important en-dehors,d’écouter la personne. À mes 16 ans, je me suis fait opérer d’une scoliose-sciatique,une maladie génétique et héréditaire. J’ai dû fermer la porte du sport, tout lâcherpour recommencer une vie avec la maladie. Alors un métier plus adapté pour moiserait éducateur spécialisé. J’ai envie de devenir éducateur spécialisé pour enfantshandicapés. C’est un métier d’approche, car moi, je veux devenir éducateur,mais, au plus profond de moi, je veux devenir formateur d’éducateurs. Par rapportà mon futur métier, je me pose beaucoup de questions, car le métier d’éducateurspécialisé est un métier de terrain : moi, je suis en action, mais mes jambesne sont pas en action, ça a vraiment un impact sur mon futur métier. Être éducateur,c’est mon rêve. C’est sûr que le domaine du sanitaire et du social est très vaste et,avant de faire un métier, il faut se connaître soi-même. Cette distance, peut-êtrequ’elle viendra avec le déclic du métier, peut-être qu’elle viendra avec le déclicdu diplôme, je ne sais pas trop encore. »
    15. Témoignage d’Andrea, élève en bac pro technicien du bâtiment, organisation etréalisation du gros œuvre, à propos du métier qu’il aimerait exercer« Le métier qui me plaît le plus dans le milieu des TP, c’est le métier de travauxacrobatiques et, plus exactement, de cordiste. Les travaux en hauteur, en fait :descendre le long des façades d’immeuble, sécuriser les routes. L’escalade,j’en ai fait 3 ans en club, ça me plaisait assez. C’est une passion qui colle assezavec le métier de cordiste, logiquement, puisqu’on fait des travaux en hauteur.Ça, ça me plaît et je pense que je me trouverais bien dans ce métier. »
    16. Témoignage de Magaly, élève en CAP électricité« C’est en faisant des rénovations d’appartement avec mon copain que j’ai vouluêtre électricienne, parce que ça m’a beaucoup plu. Dans ma classe, on est 14et je suis la seule fille dans mon CFA à faire un CAP électricité. Plus tard, aprèsmon BP, j’aimerais bien travailler, histoire d’avoir de l’expérience et, une fois monexpérience acquise, j’aimerais bien ouvrir une boîte d’électricité ou tout corpsd’état où il n’y aurait que des filles, ce serait original et je pense que ça pourraitplaire aux gens. Pour entrer dans le secteur du bâtiment, il ne faut pas forcémentêtre un garçon manqué, avoir des bras qui font la taille de vos tibias, c’estun métier où il faut aimer travailler avec les mains, mais aussi avec la tête. »
    17. Témoignage de Pierre, élève en 2de générale et technologique, à propos de son stage enrestauration« Faire ce stage, ça m’a fait ouvrir les yeux sur les horaires : on commençait asseztôt, puis on finissait très tard. Moi, pour l’instant, les horaires, ça ne me perturbepas plus que ça, j’ai toujours envie de faire ce métier. Après, peut-être que durantl’année, on me proposera d’autres choses, on me fera découvrir d’autres choses,donc je ne sais pas, ça va peut-être bouger. »
    18. Témoignage de Yohann, élève en terminale bac technologique STAV (scienceset technologies de l’agronomie et du vivant), à propos de son choix de formationet de sa poursuite post-bac« J’ai choisi le bac STAV parce qu’il est quand même assez riche en matièresscientifiques : tout ce qui est biologie, physique-chimie et aussi mathématiques.La biologie est une grande partie du bac STAV, ça va être tout ce qui est l’étudedu corps humain. Le bac STAV ne ferme pas des portes : justement, moi, çam’a permis de m’ouvrir. J’ai choisi de faire une filière en STAPS, en rapport avecle sport : je peux me permettre de faire ça, parce que le bac STAV a des basesscientifiques très solides. »
    19. Témoignage d’Andréa, élève en bac pro technicien du bâtiment, organisationet réalisation du gros œuvre, à propos de son parcours de réorientation« Lors de mon parcours scolaire, j’ai fait une première 2 de généraleet technologique au lycée des Eucalyptus à Nice-Ouest, mais je n’avais pasle niveau nécessaire, du coup j’ai redoublé. Lors de ma deuxième 2 de , j’ai eul’occasion de travailler sur un chantier. En fait, ça a été une découverte complète,un déclic, et, à la fin de mon travail, je me suis renseigné un peu sur les étudesqu’il y avait en rapport avec le bâtiment et les travaux publics. Je suis tombésur le lycée Vauban, qui proposait cette filière-là. Je suis allé voir ma conseillèred’orientation et elle m’a conseillé le dossier passerelle, qui permet en fait depasser d’une filière à l’autre sans redoubler forcément, ça évite de perdre uneannée et de passer son bac à 18 ans. Grâce à ça, j’ai pu intégrer le lycée Vauban ;ma conseillère d’orientation m’a toujours soutenu. »
    20. Témoignage de plusieurs lycéens sur leur sentiment d’avoir suffisamment d’informationssur leurs possibilités de poursuite post-bac« Personnellement, j’ai dû aller au CIO avec mon père en dehors du lycée pourme renseigner sur Sciences Po ; au lycée, on n’est pas assez informé, même s’il y ades brochures au CDI, etc. »« Ce qui me dérange, c’est qu’on est un peu dans le flou, il y a tropd’informations et je trouve qu’il y a trop de possibilités après le bac. J’aurais aiméque ce soit beaucoup plus concentré parce qu’il y a beaucoup trop de trucs. »
    21. Tom en parle à ses parents, qui ne comprennent pas pourquoi ilne va pas chercher un travail directement après le bac.
  9. Nov 2023
  10. Oct 2023
    1. 4. Toute une gamme de dispositions, relatives notamment aux soins, à l'orientation et à la supervision, aux conseils, à la probation, au placement familial, aux programmes d'éducation générale et professionnelle et aux solutions autres qu'institutionnelles seront prévues en vue d'assurer aux enfants un traitement conforme à leur bien-être et proportionné à leur situation et à l'infraction.

      Article 40

  11. Jun 2023