1,287 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:27:11][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast d'ARTE Radio qui s'intitule "Des femmes violentes". Il s'agit d'une discussion entre Olivia Gesbert, animatrice de l'émission "Bienvenue au club" sur France Culture, et Gérald Garutti, philosophe, metteur en scène et fondateur du Centre des arts de la parole. Ils abordent le thème de la crise de la parole dans la société contemporaine, les causes, les symptômes et les solutions possibles. Ils évoquent aussi le rôle du théâtre, de la poésie, du dialogue et du débat comme des arts de la parole qui permettent de créer du lien, de l'écoute et de l'imaginaire.

      Points forts : + [00:01:00][^3^][3] La crise de la parole * La parole est dégradée, dévoyée, réduite à la performance et à l'impact * La parole est dévalorisée, vidée de sens, pleine de violence * La parole est déconnectée de l'écoute, de la relation, de la différence + [00:08:00][^4^][4] Les arts de la parole * Il ne s'agit pas seulement de l'éloquence, mais de sept dimensions : la création, l'interaction, la transmission, l'interprétation, l'évocation, la sublimation et la ritualisation * Il s'agit de revaloriser la parole comme un lien, un dépassement, un espace commun * Il s'agit de convoquer l'imaginaire, de faire voir l'invisible, de faire vivre les fantômes + [00:15:00][^5^][5] Le Centre des arts de la parole * C'est un projet citoyen, artistique et pédagogique, qui vise à réhabiliter l'échange, le dialogue et le débat * C'est un lieu ouvert à tous, qui propose des ateliers, des conférences, des spectacles, des rencontres * C'est un espace de résistance, de réflexion, de création, qui s'appuie sur une communauté de connaisseurs et de passionnés

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:27:10][^2^][2] :

      Cette vidéo présente une conférence de Madame Rollande Deslandes, docteur en psychopédagogie et professeur émérite à l'Université du Québec à Trois-Rivières, sur le thème de la collaboration école-famille-communauté. Elle aborde les concepts, les modèles, les facteurs et les pratiques qui influencent les relations entre ces trois sphères, ainsi que les défis et les enjeux qui se posent pour favoriser une collaboration efficace et positive.

      Points saillants : + [00:00:34][^3^][3] Le style parental et l'engagement des familles * Les dimensions de l'engagement, de la supervision et de l'encouragement à l'autonomie * Les facteurs liés à la structure, à la taille, à la scolarité, au statut socioéconomique et à l'origine ethnique des familles * Les croyances, les perceptions, les représentations et les pratiques des familles + [00:06:38][^4^][4] Le modèle de l'influence partagée de Joyce Epstein * Les trois sphères de l'école, de la famille et de la communauté qui s'interceptent à différents degrés * Les six types de pratiques de collaboration : le parent éducateur, la communication, le bénévolat, l'apprentissage à la maison, la prise de décision et la collaboration avec la communauté * Les forces qui influencent les relations entre les sphères : l'âge, le niveau scolaire, les caractéristiques, les croyances et les pratiques + [00:13:54][^5^][5] Le modèle du processus de participation parentale de Hoover-Dempsey et Sandler * Les facteurs qui déterminent la décision des parents de participer à la maison ou à l'école : la compréhension du rôle parental, le sentiment de compétence et les invitations * Les facteurs qui modèrent la participation parentale : les connaissances, les habiletés, le temps, l'énergie et la culture familiale * Les facteurs qui influencent les résultats de la participation parentale : les pratiques parentales, les pratiques scolaires et les facteurs environnementaux + [00:19:31][^6^][6] Le modèle intégrateur des facteurs et des processus de la collaboration école-famille * Un modèle qui synthétise les travaux de recherche réalisés sur les facteurs associés aux parents, aux familles, aux jeunes, à l'école et aux enseignants * Un modèle qui illustre la complexité de la collaboration école-famille et qui peut être utilisé comme un outil d'analyse et d'amélioration des pratiques * Un modèle qui est en constante évolution en fonction des connaissances et des contextes actuels

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:01:44][^2^][2] :

      Cette vidéo est un enregistrement d'une table ronde organisée par le Défenseur des droits sur le thème de la médiation dans les services publics. Elle vise à présenter les enjeux, les pratiques et les perspectives de la médiation comme outil de résolution des litiges et d'amélioration de la relation à l'usager. La table ronde réunit des témoignages d'usagers, de médiateurs, de représentants de l'administration et du Défenseur des droits.

      Points forts : + [00:00:09][^3^][3] Introduction de la table ronde par Vincent Landowski * Présente le sujet et les intervenants * Lance une courte vidéo sur le rôle du Défenseur des droits + [00:03:25][^4^][4] Témoignage d'Olfa Selim, usagère des services publics * Raconte son expérience de demande de dérogation scolaire pour ses filles * Explique comment le Défenseur des droits l'a aidée à obtenir une réponse favorable + [00:12:15][^5^][5] Témoignage de Moubarak Mirabello, usagère et accompagnatrice des services publics * Expose deux cas de difficultés rencontrées avec Pôle emploi et le service des amendes * Souligne l'efficacité et l'empathie du Défenseur des droits pour résoudre ces situations + [00:19:02][^6^][6] Intervention de Jean-Pierre Léry, médiateur du département de Charente-Maritime * Présente le rôle et les missions du médiateur territorial * Insiste sur l'importance de l'écoute, du dialogue et de la confiance dans la médiation * Évoque les limites et les conditions de réussite de la médiation + [00:24:26][^7^][7] Intervention de Jean-François Yanucci, chef du service de la sécurité juridique et du contrôle fiscal à la Direction générale des finances publiques * Décrit le dispositif de médiation fiscale mis en place par la DGFiP * Donne des chiffres et des exemples de cas traités par la médiation fiscale * Analyse les bénéfices de la médiation fiscale pour l'usager et pour l'administration + [00:34:55][^8^][8] Intervention d'Anne-Claire Grandjean, déléguée du Défenseur des droits à Roubaix * Partage son expérience de déléguée du Défenseur des droits sur le terrain * Met en avant les spécificités et les atouts de la médiation du Défenseur des droits * Échange avec les autres intervenants sur les questions du public + [00:59:00][^9^][9] Conclusion de la table ronde par Vincent Landowski * Remercie les intervenants et les participants * Rappelle les enjeux et les perspectives de la médiation dans les services publics * Annonce la deuxième table ronde sur la médiation judiciaire

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [03:18:25][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie du colloque "Donner la parole aux usagers" qui s'est tenu le vendredi 24 mars 2023 de 9h00 à 17h00. Elle présente les interventions de plusieurs personnalités du secteur social et médico-social, ainsi que les échanges avec la salle, sur les enjeux et les pratiques de la participation des usagers.

      Points forts: + [02:13][^3^][3] Denis PIVETEAU introduit la table ronde sur la participation des personnes âgées * Présente les trois invités : Marie-Françoise FUCHS, Pascal CHAMPVERT et Jean-Philippe VINQUANT * Pose des questions sur la parole, l'accompagnement, la vie collective, la vie associative et la vie citoyenne des personnes âgées + [08:18][^4^][4] Marie-Françoise FUCHS témoigne de son expérience de fondatrice et présidente d'honneur de l'association Hold-Up * Explique le besoin des personnes âgées de se regrouper, de se faire entendre et de défendre leurs droits et leurs intérêts * Souligne l'importance de l'innovation, de la créativité, de l'humour et du sens dans le vieillissement * Remercie l'invitation et la reconnaissance du grand âge + [21:27][^5^][5] Pascal CHAMPVERT expose son point de vue de président de l'AD-PA et vice-président de l'EAN * Dénonce la stigmatisation, la discrimination et la maltraitance des personnes âgées * Revendique le respect, la dignité, l'autonomie et la liberté des personnes âgées * Présente des exemples de projets participatifs, comme le citoyenage ou les haltes de vie + [34:59][^6^][6] Denis PIVETEAU anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la formation des professionnels, la place des familles, la démocratie sanitaire, la bientraitance, etc. + [47:50][^7^][7] Marie-Françoise FUCHS conclut la table ronde en rappelant les valeurs de Hold-Up * Insiste sur la nécessité de se faire ensemble, de se soutenir, de s'entraider, de s'écouter * Invite à rejoindre l'association et à participer à ses activités + [49:00][^8^][8] Jean-Philippe VINQUANT présente la section âge du HCFEA dont il est le président * Explique les missions, la composition, le fonctionnement et les travaux du HCFEA * Annonce la préparation d'un avis sur la participation des personnes âgées * Sollicite les contributions des acteurs du secteur + [1:04:15][^9^][9] Denis PIVETEAU anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la représentativité des usagers, la coordination des acteurs, la simplification des démarches, la prévention de la perte d'autonomie, etc. + [1:17:00][^10^][10] Dominique LIBAULT introduit la table ronde sur la participation des usagers en situation de précarité * Présente les trois invités : Louis GALLOIS, Marine JEANTET et Marie-Aleth GRARD * Pose des questions sur la lutte contre la pauvreté, l'accès aux droits, l'accompagnement social, la participation citoyenne, etc. + [1:26:16][^11^][11] Louis GALLOIS expose son point de vue de président de la Fédération des acteurs de la solidarité * Dresse un état des lieux alarmant de la pauvreté en France * Défend le rôle des associations de solidarité dans l'accueil, l'écoute, le soutien et l'insertion des personnes en situation de précarité * Plaide pour une politique publique ambitieuse, concertée et évaluée en faveur des plus démunis + [1:31:24][^12^][12] Marine JEANTET expose son point de vue de déléguée interministérielle à la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Présente les axes, les mesures, les moyens et les résultats de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Insiste sur la dimension participative de la stratégie, qui associe les personnes concernées, les associations, les collectivités et les services de l'Etat * Appelle à renforcer la mobilisation de tous les acteurs pour réduire les inégalités et favoriser l'inclusion sociale + [1:41:00][^13^][13] Marie-Aleth GRARD témoigne de son expérience de vice-présidente d'ATD Quart Monde et de membre du CESE * Raconte son parcours de militante engagée auprès des personnes en situation de grande pauvreté * Partage les difficultés, les attentes, les besoins, les aspirations et les propositions des personnes en précarité * Invite à changer de regard, de posture, de relation et de méthode pour co-construire des solutions avec les personnes concernées + [1:50:46][^14^][14] Louis GALLOIS anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la participation des jeunes, la coordination des dispositifs, la simplification des procédures, la garantie des droits fondamentaux, etc. + [2:01:05][^15^][15] Jean-Benoît DUJOL conclut la table ronde en faisant le bilan de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Rappelle les objectifs, les priorités, les actions et les indicateurs de la stratégie * Reconnaît les avancées, les limites, les freins et les défis de la mise en œuvre de la stratégie * Souligne l'importance de la participation des usagers, des associations, des collectivités et des services de l'Etat dans la co-construction, le suivi et l'évaluation de la stratégie + [2:15:46][^16^][16] Denis PIVETEAU fait la transition vers la clôture du colloque * Fait le lien entre les deux tables rondes sur la participation des usagers * Soulève des questions transversales sur la démocratie participative, la représentation des usagers, la qualité de l'accompagnement, la place des associations, etc. * Annonce l'intervention de Christophe DEVYS pour clôturer le colloque + [2:35:15][^17^][17] Christophe DEVYS clôture le colloque en remerciant les organisateurs, les intervenants, les participants et les partenaires * Fait le bilan des échanges, des témoignages, des réflexions et des propositions qui ont eu lieu lors du colloque * Rappelle les enjeux, les principes, les valeurs et les ambitions de la participation des usagers * Appelle à poursuivre le dialogue, la concertation, la coopération et l'innovation entre les acteurs du secteur social et médico-social

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:04:44][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech et Le Fantastique Bazar, qui présente les enjeux et les solutions de la gestion de contacts pour les associations. Il aborde les notions de base de données, de CRM, de logiciels et d'outils adaptés aux besoins des associations. Il propose également des conseils et des bonnes pratiques pour choisir, mettre en place et utiliser un outil de gestion de contacts efficace et pertinent.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme de solidarité numérique pour accompagner les associations * Des offres de logiciels et de matériel informatique à tarif réduit * Des ressources et des formations pour développer les usages numériques + [00:03:51][^4^][4] Présentation du Fantastique Bazar * Une agence digitale spécialisée dans l'accompagnement des associations * Des services de conseil, de conception et de développement informatique * Des formations gratuites et une communauté de chargés de partenariat + [00:08:47][^5^][5] Définition et enjeux d'un outil de gestion de contacts * Un outil qui permet de piloter les relations avec les différentes parties prenantes de l'association * Un outil qui doit être adapté aux besoins, aux objectifs et à l'ADN de l'association * Un outil qui nécessite une réflexion stratégique, une implication collective et un suivi régulier + [00:19:49][^6^][6] Les critères de choix d'un outil de gestion de contacts * Le budget, le nombre d'utilisateurs, le volume de contacts, les fonctionnalités, l'ergonomie, la sécurité, etc. * La compatibilité avec les outils existants, la facilité d'importation et d'exportation des données, la possibilité de personnalisation, etc. * La qualité du service client, du support technique, de la documentation, de la formation, etc. + [00:29:22][^7^][7] Les solutions de gestion de contacts existantes * Les outils bureautiques (Excel, Google Sheets, etc.) * Les outils collaboratifs (Airtable, Trello, etc.) * Les outils spécialisés pour les associations (AssoConnect, Home, etc.) * Les outils généralistes de CRM (HubSpot, Zoho, etc.) + [00:38:40][^8^][8] Les étapes de mise en place d'un outil de gestion de contacts * Définir les besoins, les contraintes, les usages et les utilisateurs * Comparer les solutions, faire des tests, demander des démonstrations * Choisir la solution, négocier le contrat, préparer le déploiement * Former les utilisateurs, migrer les données, paramétrer l'outil * Suivre l'utilisation, évaluer l'impact, ajuster si besoin + [00:49:52][^9^][9] Les questions et réponses des participants * Des échanges sur les fonctionnalités, les tarifs, les avantages et les inconvénients des différents outils * Des témoignages, des retours d'expérience, des conseils et des recommandations * Des précisions, des exemples, des ressources et des contacts utiles

    1. certains 00:10:08 profs peut-être certains d'entre vous l'ont déjà expérimenté vous prenez le carnet pour mettre des mots positifs mais ça change tout c'est-à-dire que quand il rentre de l'école et qui dit papa j'ai un mot alors papa il commence déjà à fumer qui sort par les oreilles 00:10:20 et quand il voit le truc qui s'ouvre et qui voit je félicite Charles pour tes efforts c'est évident que ça inverse et ça fait rentrer tout le monde dans un cercle vertueux donc pensons à utiliser aussi l'échange avec les parents de 00:10:33 façon positive
    2. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:03:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence du Dr Olivier Revol, pédopsychiatre et spécialiste des troubles de l'apprentissage, sur le thème de l'enfant agité et du trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il explique les causes, les symptômes, les conséquences et les traitements possibles de ce trouble, ainsi que les stratégies éducatives et pédagogiques à adopter pour aider ces enfants à réussir à l'école et dans la vie.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Présentation du Dr Revol et de son parcours * Dirige le centre de référence des troubles d'apprentissage à Lyon * Auteur de plusieurs livres sur le sujet * S'intéresse aux enfants agités, hyperactifs, à haut potentiel ou Asperger + [00:02:31][^4^][4] Définition et diagnostic de l'enfant agité et du TDAH * L'enfant agité peut avoir plusieurs causes: psychologiques, familiales, scolaires, neurologiques * Le TDAH est un trouble neurologique qui se caractérise par un déficit de l'attention, une impulsivité et une hyperactivité * Le TDAH se diagnostique par des échelles de comportement, des tests neuropsychologiques et des examens médicaux * Le TDAH touche environ 5% des enfants, plus souvent les garçons que les filles + [00:22:02][^5^][5] Les conséquences du TDAH sur la scolarité et la vie sociale * Le TDAH entraîne des difficultés à se concentrer, à s'organiser, à respecter les consignes, à contrôler ses émotions * Le TDAH provoque souvent un sentiment d'injustice, de rejet, de culpabilité, de honte chez l'enfant et sa famille * Le TDAH peut conduire à un échec scolaire, à une dépression, à une délinquance, à une addiction, à une violence + [00:41:20][^6^][6] Les traitements possibles du TDAH * Le TDAH se traite par une approche multimodale: médicamenteuse, psychologique, éducative et pédagogique * Le traitement médicamenteux repose sur la Ritaline, un psychostimulant qui augmente la dopamine dans le cerveau * Le traitement psychologique vise à renforcer l'estime de soi, la confiance, la motivation, la résilience de l'enfant * Le traitement éducatif consiste à instaurer des règles claires, des routines, des récompenses, des limites à la maison * Le traitement pédagogique implique de s'adapter au rythme, au style, aux besoins, aux intérêts de l'enfant à l'école + [00:58:01][^7^][7] Les conseils aux parents et aux enseignants pour accompagner l'enfant TDAH * Reconnaître que le TDAH est un handicap, pas une volonté de nuire ou de mal faire * Communiquer avec l'enfant, les parents, les enseignants, les professionnels de santé * Encourager l'enfant, valoriser ses efforts, ses progrès, ses réussites * Proposer un environnement calme, structuré, sécurisant, stimulant * Lui laisser du temps, de l'espace, de la liberté, de la créativité

  2. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:37:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le point de vue de deux pédopsychiatres, David Cohen et Richard Delorme, sur la question du mensonge chez l'enfant et l'adolescent. Ils abordent les aspects développementaux, psychopathologiques et fictionnels du mensonge, en s'appuyant sur des recherches, des exemples cliniques et des réflexions théoriques.

      Points forts: + [00:00:17][^3^][3] Le mensonge sur le plan développemental * Les différentes étapes du mensonge chez l'enfant, de 2 à 8 ans * Les compétences cognitives et sociales nécessaires pour mentir * Les types de mensonges selon les motivations: antisocial, défensif, pro-social * L'influence de l'environnement familial, culturel et éducatif sur le mensonge + [00:10:25][^4^][4] Le mensonge en psychopathologie * L'histoire du concept de mythomanie et ses critiques * La distinction entre le mensonge pathologique et les troubles délirants * Le mensonge dans les troubles de la conduite, les troubles de la personnalité et les troubles cognitifs + [00:23:18][^5^][5] Mensonges et fiction, un mal nécessaire * La spécificité humaine de la fiction comme objet mental * La fiction comme source de décision, de comportement et de création * Les exemples de fiction chez les patients atteints de troubles neurologiques * La fiction comme va-et-vient entre l'ego et l'alter-ego

    1. Webinaires "Comprendre ses élèves" https://www.ensfea.fr/appui/thematiqu...

      Intervenant. Michel Vidal, Formateur-chercheur, Institut Agro Dijon Discutant. Nadia Jouini, Enseignante Éducation Socioculturelle, LPA André Guillaumin LA FAYE

      Les tenants de l’école de pensée de Palo Alto invitent à une vision systémique des relations entre humains, et envisagent le mal-être ou la souffrance d’une personne comme le symptôme d’un système interactionnel qui dysfonctionne. Il n’y aurait alors à chercher ni coupable, ni victime, mais plutôt à considérer la confrontation des représentations, des croyances, des valeurs, des normes qui conduiraient à des modalités relationnelles mal vécues. Dans les relations d’aide par exemple, comme l’est la relation éducative, la surresponsabilisation de la part des « aidants » et la sous-responsabilisation des « aidés » conduisent à des comportements de rejet, de soumission, de violence, et parfois de burn out et de mal-être au travail. Comment modifier la communication pour « perturber » des communications pathogènes et permettre un jeu interactionnel plus constructif ? Si l’école de Palo Alto ne propose pas de réponses clés en main, elle invite à un nouveau regard sur l’acte éducatif, quitte à aller à l’encontre du « bon sens ».

      00:00 Présentation 01:23 Conférence - Michel Vidal 22:24 Questions-réponses 32:40 Réaction - Nadia Jouini 35:43 Conclusion

    1. Classe virtuelle animée par Christophe Marsollier, inspecteur général de l'Education Nationale, organisée par Réseau Canopé dans le cadre du retour en classe des enseignants. L'objectif étant d'acquérir des repères permettant d’adapter la qualité de la relation éducative au travers de ses postures, compétences et gestes professionnels aux besoins fondamentaux manifestés par les élèves. Cette classe se déroule en quatre temps avec une phase de questions à la fin de chacun d'entre eux.

      • Valérie Benoit, professeure associée, LISIS, Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse)
      • Annik Skrivan von Fellenberg, chargée d’enseignement et enseignante spécialisée, Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse)

      Transgression adolescente, climat socioéducatif et sanction éducative : résultats d’une recherche-action dans un établissement scolaire secondaire suisse.

      Changer de regard sur l'école et les apprentissages. Site INSPÉ de Villeneuve d'Ascq - Samedi 9 décembre 2023

    1. Table ronde : Interface école/famille/environnement : pour un continuum de protection ?

      Modération par Bruno Carlier, maître de conférences en histoire contemporaine à l’INSPÉ Lille HdF (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation de l’académie de Lille – Hauts-de-France).

      Avec Maud Dupuis, éducatrice spécialisée au Point Accueil Écoute Jeunes Parents « L’Autrement » de l’association LPI (Littoral Préventions Initiatives).

      Sarah Renouard, formatrice-consultante à l’APSN (Association Prévention Spécialisée du Nord).

      Stéphane Bellotti, éducateur spécialisé au sein du Club de Prévention FCP (Prévention Culture Formation, ALSES (Acteur de liaison sociale en environnement scolaire) au collège Jean Jaurès de Lomme.

      Et Sylvie Peru, cheffe de service à la Maison des Adolescents de l’Artois.

      Journée d'études "Protection de l'enfance et scolarité(s)". Site INSPÉ de Villeneuve d'Ascq - Mercredi 11 octobre 2023

    1. je 00:52:10 voulais savoir les relations que vous les conseils que vous pouviez donner aux parents d'élèves quelle relation on peut leur leur conseiller de l'adopter
    2. la recherche montrent que le principal facteur de risque ces deux de stress chez les personnels 00:20:51 de l'éducation n'est pas leur relation élève c'est la relation entre collègues c'est leur relation entre collègues mes recherches je montre mes yeux bien d'autres qui ont été faites là dessus dans toutes les relations évidemment les parents etc mais je peux 00:21:04 pas tout développer
    3. il ya insisté c'est même le message principal c'est beaucoup 00:19:31 les relations entre adultes
    1. une autre question par rapport au conflit avec les familles quand voilà il ya un dialogue qui doit s'instaurer quand on sent que la plupart du des aspects des crises d de l'enfant 01:15:53 est lié d'un contexte familial à quelque chose de compliqué et que la famille en échange un retour un petit peu agressif et et refuse le dialogue en quelque sorte quoi faire
  3. Jan 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:08][^1^][1] - [00:09:30][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les témoignages de parents et d'enseignants sur le rapport entre la famille et l'école. Elle aborde les difficultés, les craintes, les réussites et les enjeux de cette relation. Elle montre comment le dialogue, la confiance et la coopération peuvent favoriser le bien-être et la réussite des enfants.

      Points forts: + [00:00:08][^3^][3] La crainte des parents face à l'école * Certains parents se sentent jugés, incompris ou dépassés * Ils ont peur de ne pas savoir aider leurs enfants ou de ne pas être à la hauteur * Ils ont honte de leur manque de connaissance ou de leur situation de précarité + [00:03:58][^4^][4] Le déclic du dialogue entre parents et enseignants * Une enseignante aborde une mère sur un sujet hors école et crée un lien humain * Une autre enseignante partage ses craintes avec une mère qui se reconnaît en elle * Les parents se sentent écoutés, respectés et valorisés + [00:05:41][^5^][5] La formation des enseignants sur le rapport aux familles * Les enseignants reconnaissent qu'ils n'ont pas été formés sur ce sujet * Ils apprennent sur le terrain avec leur sensibilité et leur public * Ils sont parfois confrontés à des situations difficiles ou douloureuses + [00:06:25][^6^][6] L'orientation et le handicap des enfants * Les enseignants doivent parfois proposer aux parents de déposer un dossier à la MDPH * Le terme de handicap n'est pas neutre et provoque des réactions intenses * Les professionnels se sentent en difficulté dans leur mission + [00:07:14][^7^][7] La solidarité et l'entraide entre parents * Les parents se soutiennent mutuellement pour surmonter leurs peurs et leurs échecs * Ils s'encouragent à participer aux réunions ou à être parents délégués * Ils se font confiance et se font représenter par d'autres parents

    1. Dès lors, comment réorganiser les relations entre parents et personnels d’éducation ? Comment replacer les lignes et limites de chacun ? Quelles évolutions envisager dans les rapports après une telle période ? Et, plus généralement, quelles précautions sont nécessaires pour maintenir un dialogue de qualité ? Quelles sont les limites à respecter pour préserver un climat serein et apaisé ? En cas de conflit, quelles sont les solutions envisageables ?
  4. Dec 2023
  5. Nov 2023
    1. Le schéma de réaction que suscite un comportement inhabituel est souvent celui de rechercher descauses dans la vie personnelle de l’élève (son enfance, ses liens familiaux, son parcours de vie). Cesinformations nous conduisent à des interprétations souvent contreproductives car elles nepermettent pas de traiter les difficultés que l’élève a connues, elles conduisent bien souvent à unealtération des relations école-famille, une vision de l’enfant ou de sa famille dégradée.
    2. Les relationsentre école et famille sont aussi un point sensible : l’École doit aider les parentsà la comprendre, et parvenir avec eux à des relations clarifiées, de nature àfaire contribuer efficacement la famille à la réussite de l’élève
  6. Oct 2023
    1. https://en.wikipedia.org/wiki/Shmita

      During shmita, the land is left to lie fallow and all agricultural activity, including plowing, planting, pruning and harvesting, is forbidden by halakha (Jewish law).

      The sabbath year (shmita; Hebrew: שמיטה, literally "release"), also called the sabbatical year or shǝvi'it (שביעית‎, literally "seventh"), or "Sabbath of The Land", is the seventh year of the seven-year agricultural cycle mandated by the Torah in the Land of Israel and is observed in Judaism.

  7. Sep 2023
    1. Travailler dans un espritde partenariatL’information des familles est un élément trèsfavorable à l’apaisement du climat scolaire
  8. Aug 2023
  9. Jul 2023
    1. rspectives internationales sur les relations entre l’École et les famillesDans de nombreux systèmes éducatifs, la relation entre l’École et les familles fait partie intégrante desdocuments officiels et des objectifs ministériels. Elle y est souvent thématisée à un double niveau, celui del’établissement et celui des enseignants. La relation entre l’École et les familles dépend beaucoup de la traditionéducative qui la porte. Dans les pays nordiques comme le Danemark, la Norvège ou encore la Suède,l’implication des parents dans les apprentissages scolaires de leurs enfants est recherchée4.Outre les paysnordiques, on peut citer l’Écosse qui a une tradition ancrée de participation bénévole des parents à la vie del’école qui peut par exemple passer par l’entretien des espaces verts ou l’encadrement d’équipes sportives. LeNouveau cadre pour l’École (« National Improvement Framework ») développé en Écosse voit dansl’implication des parents l’un des six leviers pour améliorer les projets d’établissements
    2. Liste des préconisations
  10. Mar 2023
    1. Veiller à la relation parents/AESH ens’assurant de la mise en place de la rencontreprévue par la circulaire du 5 juin 2019 eten favorisant leurs échanges dans le respectde la circulaire n° 2017-084 du 3 mai 2017relative aux missions et activités despersonnels chargés de l’accompagnementdes élèves en situation de handicap
  11. Feb 2023
  12. Jan 2023
    1. RECOMMANDATION N°9La Défenseure des droits recommandeaux services académiques de :• Favoriser la collaboration entre les élèvesen situation de handicap, leur famille, lesprofessionnels de l’école (AESH, enseignant,directeur d’établissement, ATSEM, etc.),en associant autant que nécessaire lesprofessionnels médicaux et médico-sociauxqui suivent l’enfant, pour évaluer les besoinsparticuliers de l’enfant, préparer lesadaptations à mettre en œuvre et mieuxdéfinir le rôle et la place de chacun auprèsde l’enfant
  13. Sep 2022
  14. Aug 2022
    1. Now if you think about it, the cation repels the positive end of the dipole and attracts the negative end, so the negative end is closer to the cation than the positive end. This means the attractive energies are greater than the repulsive (as they are closer together, the r of coulombs law is in the denominator of eq. So the net force is attractive since since the radius (in the denominator of Coulombs Law, Equation 11.2.111.2.1\ref{11.2.1}) for the +/- attraction is smaller than the radius for the +/+ repulsion. This difference is greatest when the polar molecule is "touching" the cation, and as they become further separated the relative differences in the radii between the two interactions become less, and at great distances they become equal, making these short range forces. This can be understood by looking at

      Negative end of dipole closer to cation than positive end. Greatest difference is when the cation is “touching” cation, and the interactions become less as they get further apart-however at great distances they become equal which makes them short range forces.

  15. Jun 2022
    1. Philosophierenbedeutet in diesem Sinne, Verbindungen rational herzustellen und Verhältnisseder Welt, die uns enthält, zu klären, und zwar durch Argumente und Integra-tion neuer Aspekte in ein kohärentes und konsistentes Ganzes

      Definition von Philosophie - elementar ist die Herstellung rationaler Verbindungen - rationaler Relationalismus?

    Tags

    Annotators

  16. Apr 2022
    1. La qualité de cet accueilest fondamentale : elle entretient les relations deconfiance nécessaires entre les personnels del’école et les responsables légaux, pour satisfaireles besoins des jeunes élèves et favoriser leurentrée dans les apprentissages
  17. Mar 2022
    1. Analyser avec les parents les progrès et le parcours leur(s) enfant(s) en vue d’identifier les aptitudes, de repérer les difficultés et les possibilités d’y remédier et de valoriser les réussites, afin d’aider leur enfant dans l’élaboration et la conduite de son projet personnel et le cas échéant de son projet professionnel.
  18. Feb 2022
  19. Jan 2022
    1. Le directeur d’école est chargé de veiller à la qualité des relations de l'école avec les parents d'élèves et au respect de leur droit de participation et d’information. L’accomplissement de cette mission nécessite de la part du directeur d’école, en plus d’une solide connaissance des droits des parents d’élèves dans le cadre du fonctionnement de l’école et du suivi de la scolarité de leur enfant, une connaissance générale de la règlementation relative à l’exercice de l’autorité parentale.
    2. des relations avec les parents

      24h dédiées à la relation école famille

    3. Ils s'interdisent tout comportement, geste ou parole, qui traduirait du mépris à l'égard des élèves ou de leur famille, qui serait discriminatoire ou susceptible de heurter leur sensibilité.
  20. Dec 2021
    1. À Singapour, où la profession est très valorisée, les enseignants sont évalués chaque année sur le fondement de leur contribution au développement personnel et académique des élèves, de leur collaboration avec les parents et le reste de la communauté, ainsi que leur contribution au travail collectif au sein de l’établissement. Les enseignants les plus performants reçoivent une prime sur cette base.
  21. Nov 2021
  22. Oct 2021
  23. Sep 2021
  24. Aug 2021
  25. Jun 2021
  26. May 2021
    1. Textes de loi et référencesCode des relations entre le public et l'administration : articles L111-1 à L111-3 Coordonnées de la personne chargée de la demandeCode des relations entre le public et l'administration : articles L112-2 à L112-6 Délivrance de l'accusé de réceptionCode des relations entre le public et l'administration : articles L114-2 à L114-4 Transmission de la demande à l'autorité compétenteCode des relations entre le public et l'administration articles L114-5 à L114-6 Demande de régularisation des dossiers incompletsCode des relations entre le public et l'administration : articles L231-1 à D231-3 Principe du silence vaut acceptation
    1. La mise en place d’un schéma directeur de la relation à l’usager en lien avec la direction interminestrielle de la transformation publique (DITP) pour simplifier et fiabiliser au maximum les opérations, afin d’offrir une meilleure qualité de service rendu à l’usager (personnels enseignants et administratifs).

      Et l'usager élève et familles ? L'institution est elle passé en circuit fermé ?

  27. Apr 2021
    1. Dans la salle des profs, Philippe explique à Fred, le correspondant de l’Autonome, comment il a été injustement mis en cause par une élève. Fred lui explique la marche à suivre pour prouver sa bonne foi. Il lui assure, également, qu’il pourra compter sur le soutien de L’ASL et de son réseau d’avocats-conseil pour faire respecter la présomption d’innocence.
  28. Mar 2021
  29. Jan 2021
  30. Dec 2020
  31. Nov 2020
  32. Oct 2020
  33. Jun 2020
    1. Par ailleurs, les conducteurs effectuant des circuits de transports d’élèves et étudiants handicapés doivent disposer des formations obligatoires relatives à la prise en charge de personne à mobilité réduite. Une attestation devra être fournie à l’autorité organisatrice.

      La vérification de l'effectivité et de la qualité des formations auto-certifiées mise en place par les sociétés est à questionner

  34. May 2020
    1. R is antisymmetric iff ∀∀\forall x ∀∀\forall y [xRy ∧ yRx → x = y].

      For any x and y in a set, if x is related to y and y is related to x, for it to be antisymmetric x must equal y.

      Example:

      We have the set [1 2 3].

      For a relation to be antisymmetric, if we have (1 2) we must not have (2 1). In other words, if there is any symmetry it must be between the same elements, such as (1 1).

      Additionally, if we do not have any element related to any element it is vacuously antisymmetric.

    2. R is reflexive iff ∀∀\forall x [x ∈∈\in U → xRx]

      For each x in the set, x must be related to x for the relation to be reflexive. In other words, each element must be related to itself.

      Example:

      We have the set [1 2 3].

      For a relation to be reflexive, it must have (1 1), (2 2), and (3 3).

    3. R is symmetric iff ∀∀\forall x ∀∀\forall y [xRy → yRx].

      For any x and y in a set, if x is related to y then y must be related to x for the relation to be symmetric.

      Example:

      We have the set [1 2 3].

      For a relation to be symmetric, if you have (1 2) you must have (2 1). Equally, (1 1) is symmetric.

    4. R is transitive iff ∀∀\forall x ∀∀\forall y ∀∀\forall z [xRy ∧ yRz → xRz].

      For any x, y, and z in a set, if x is related to y and y is related to z, then z must also be related to z for the relation to be transitive.

      Example:

      We have the set [1 2 3].

      For a relation to be transitive, if we have (1 2) and (2 3), we must have (1 3). Likewise, any reflexive pair is transitive.

      Additionally, if we do not have xRy and yRz (even if x, y, or z are the same element), the relation is vacuously transitive.

  35. Apr 2020
  36. Mar 2020
    1. Mon fils ou ma fille vont-ilspasser son épreuve orale du DNB? A quelle date?Les parents d’élèves seront informés régulièrement de l’évolution de la situation et des prescriptions applicables via tous les canaux usuels (courriels, SMS, affichages extérieurs à l’entrée de l’établissement ainsi qu’en mairie).La situation étant évolutive, vous êtes invités à consulter régulièrement l’ENT, la messagerie et/ou le site de l’établissement.
    2. Ai-je le droit de rencontrer les parents ou les élèves en dehors de mon établissement ?Afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, l’accompagnement des familles devra reposer sur des solutions à distance pour permettre le lien continu avec les élèves et les familles (téléphone, courriel, point de dépôt de documents...). Il convient de se référer aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé, régulièrement actualisées.
    3. Je suis professeuren maternelle, comment maintenir les liensavec mes élèves? Le lien avec les parents doit être privilégié. Il est possible de proposer aux parentsdes activités à faire avec leurs enfants, notamment pour développer les compétences langagières. Le «livret d’accompagnement à l’instruction à domicile des enfants de 3 et 4 ans», disponiblesur le site «Ma classe à la maison»(https://ecole.cned.fr/), peut constituer un bon point d’appui pour les professeurs des écoles maternelles et aider les parents à accompagner leurs enfants s’ils sont en petite ou moyenne section.
    4. Dois-je communiquer avec chacun de mes élèves chaque jour?Il est nécessaire d’installer une communication régulière avec les élèves afin de s’assurer que le travail effectué est régulier.Cette régularité est laissée à l’appréciation des professeurs en fonction des besoins des élèves, et en fonction des contextes particuliers de chaque élève.
    5. Puis-je communiquer avec mes élèves par téléphone oupar messagerie instantanée?Tous les moyens de communication peuvent être utilisés, en lien avec les parents et responsables légaux. Lorsqu’il existe dans l’école, l’ENT doit être favorisé.
    6. Comment savoir quel travail doit faire mon enfant?Les informations et les consignes concernant le travail que doit faire votre enfant vous seront transmisespar le professeur de sa classe selon les voies les plus appropriées au contexte: par courrier, par courrielou en vous connectant à l’ENT de l’école.
    7. Dois-je communiquer mon numéro de téléphone personnel pour être joignable?Tous les canaux de communication doivent être mobilisés afin d’assurer la plus grande réactivité, a minima pendantles heures d’ouverture habituelles de l’école.Ceux qui ne disposent pas d’un téléphone personnel ou ne souhaitent pas l’utiliser peuvent réaliser toutes leurs missions depuis l’école.

      Page 6

    8. Le directeur d’école doit pouvoir être joint soit par messagerie électronique soit par téléphone durant les horaires habituels d’ouverture de l’école

      Le fait que ce soit l'un ou l'autre pose problème pour les parents éloignés du numérique qui dès lors que le téléphone n'est pas une obligation ne vont pas pouvoir joindre l'école.

  37. Nov 2019
    1. Les réticences de mon père m’étonnaient et me piquaient bien davantage. Il aurait dû s’intéresser à mes efforts, à mes progrès, me parler amicalement des auteurs que j’étudiais : il ne me marquait que de l’indifférence et même une vague hostilité. Ma cousine Jeanne était peu douée pour les études mais très souriante et très polie
    2. Mon père, qui souffrait de se trouver à cinquante ans devant un avenir incertain, souhaitait avant tout pour moi la sécurité ; il me destinait à l’administration qui m’assurerait un traitement fixe et une retraite.
    3. Le scepticisme paternel m’avait ouvert la voie ; je ne m’engageais pas en solitaire dans une aventure hasardeuse.
    4. Mon père ne croyait pas ; les plus grands écrivains, les meilleurs penseurs partageaient son scepticisme ; dans l’ensemble, c’était surtout les femmes qui allaient à l’église ; je commençais à trouver paradoxal et troublant que la vérité fût leur privilège alors que les hommes, sans discussion possible, leur étaient supérieurs.
    5. Moi j’avais parlé comme un perroquet et je ne trouvais pas en moi le moindre répondant.
    6. Par la suite, et peut-être en partie à cause de cet incident, je n’accordai plus à mon père une infaillibilité absolue.
    7. Plus sa vie devenait ingrate, plus la supériorité de mon père m’aveuglait ; elle ne dépendait ni de la fortune ni du succès, aussi je me persuadais qu’il les avait délibérément négligés ; cela ne m’empêchait pas de le plaindre : je le pensais méconnu, incompris, victime d’obscurs cataclysmes.
    8. Mais cet après-midi, ce qui me transporta, ce fut bien moins la représentation que mon tête-à-tête avec mon père ; assister, seule [Page 95]avec lui, à un spectacle qu’il avait choisi pour moi, cela créait entre nous une telle complicité que, pendant quelques heures, j’eus l’impression grisante qu’il n’appartenait qu’à moi.
  38. Feb 2019
    1. The Two Sides of the H-LAM/T System

      When I view this diagram, I am reminded of Robert Rosen's Modeling Relation, an image of which is here The Modeling Relation grew out of research in Relational Biology which was the first mathematical biology to recognize that relations among organism components and between those components and the environment are key to understanding complex adaptive systems.

  39. Jan 2019
  40. Mar 2018
  41. Dec 2017
    1. Now the relationship is set to become even deeper, with the wide-ranging EU-Vietnam Free Trade Agreement (EVFTA) on track to be signed in 2018. The FTA will eliminate more than 99% of tariff lines, and partially liberalise the remaining number, in some cases through quota increases. Vietnam will eliminate 65% of its import duties on EU products before or on the date of the FTA entering into force, with the remainder lifted over the following 10 years. The EU will eliminate duties on 71% of products before or on the FTA’s commencement, and lift others over a seven-year period.

      The relation more deeper between VN and EU with Free Trade Agreement that VN and EU have signed in 2018 and 99% of Tariff line and remaining number.

  42. Nov 2017
  43. Mar 2017
    1. I ~hould have preferred to be enveloped by speech, and carried away well beyond all possible beginnings, rather than have to begin it myself. I should have preferred to be-come aware that a nameless voice was already speaking long before me, so that I should only have needed to join in

      This narrative voice is interesting, considering the way he considers the problems of the author/narrator in the previous pages.

  44. Nov 2016
  45. Oct 2016
    1. Eventually cells stuck together to form creatures with many cells. Plants and animals came out of the sea onto land and became ever more complex and aware
  46. Apr 2016
  47. Dec 2015
  48. Nov 2015